Extraterrestres : nos ancêtres viennent-ils de Mars ?

03/09/2013

30101 (1)

La vie sur Terre se serait-elle développée grâce à la planète rouge ? C’est en tout cas la théorie (un peu folle) que développe Steven Brenner, enseignant à l’Institut Westheimer de Gainesville. Selon lui, la vie a pu se développer sur Terre grâce à un morceau de métal arrivé tout de droit de la planète Mars.

Et si les martiens étaient finalement nos ancêtres ? Si l’on en croit la théorie (un peu loufoque) défendue par Steven Brenner, enseignant à l’Institut Westheimer de Gainesville, la vie sur Terre aurait été possible grâce à un morceau de métal venu tout droit de la planète Mars grâce à une météorite.

<<< A lire : Mars One : bientôt un aller simple pour la planète rouge ? >>>

Ce morceau de métal sans doute bientôt aussi connu que la Kryptonite se nomme molybdène et n’était pas présent sur Terre lors de l’apparition des premières formes de vie. « C’est seulement lorsque le molybdène est très oxydé qu’il devient capable d’influencer la formation d’une vie primitive », explique l’enseignant.

Steven Brenner va plus loin en affirmant que la vie ce serait en réalité développée sur Mars avant de venir sur Terre grâce à la chute d’une météorite, événement fréquent à cette époque. « Il semble qu’on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens », poursuit le chercheur qui estime d’ailleurs que le hasard a bien fait les choses car la Terre est nettement plus propice au développement de la vie que ne l’est la planète Mars, particulièrement inhospitalière.

<<< A lire : Nasa : à la recherche d’extraterrestres sur Mars (ou presque) >>>

Bien conscient de défendre une théorie en laquelle peu de personnes vont croire, Brenner a ajouté qu’il allait sans doute recevoir des objets durant sa présentation en guise de protestation !

Alors, les Martiens sont-ils nos ancêtres ?

Source 

gif

Mise à jour Area51blog le 3 Septembre 2013 à 10 h 30

Bannière

Publicités

12 Mars 2013 – Cylindre rouge/orangé dans le Finistère sud

14/03/2013

Information envoyée par Gilles Thomas  banniere-odhtv

Nous vous informons que le 12 mars 2013 vers 23h30, une personne a observé dans le département du Finistèreun objet cylindrique vertical rouge orangé.

Observation à 23h30, d’un cylindre verticale assez grand, pulsant lentement et se dirigeant vers le Nord-Est sous la couverture nuageuse à Quimper.

L’objet a disparu dans cette fameuse couverture nuageuse (donc il montait progressivement, mais lentement).

Si vous avez observé un phénomène similaire, veuillez-nous contacter à l’adresse suivante:

odhmobile@hotmail.fr

apan

 


La vie a pu exister dans le passé sur Mars

13/03/2013

La vie microbienne a pu exister dans le passé sur la planète Mars, selon une analyse des minéraux contenus dans le premier échantillon d’une roche effectuée par des instruments du robot américain Curiosity, a annoncé mardi la Nasa.

La vie a pu exister dans le passé sur Mars.

 


Un scientifique Russe déclare que des photos de 1982 montrent la vie sur Vénus

20/02/2012

Article de ken pfeifer world ufo photos
Traduction Area51blog

Le professeur Ksanfomaliti, de L’Institut de Recherche Spatiale basé à Moscou, a analysé des photos prises par une sonde soviétique qui s’est posée sur la surface de la planète.

L’homme âgé de 79 ans déclare que les photos, prises par la sonde Venus-13 en 1980, montrent un insecte de type scorpion géant, qui selon lui prouve la vie sur la planète écorchée, la deuxième plus proche du soleil.

Mais les points de vue du membre de l’Académie des Sciences de Russie, publiés dans Recherche sur le  Système Solaire, ont été mis en doute.

Les experts disent que les silhouettes décrites comme un disque et un scorpion semblent changer d’emplacement d’une photo à l’autre.

Le Professeur Ksanfomaliti a déclaré que les images montrent un corps en forme de scorpion, un disque et un « cache noir » qui, apparemment, se déplacent alors que caméra de la sonde enregistre la scène.

Ils « émergent tous, fluctuent et disparaissent » a expliqué le professeur Ksanfomaliti.

« Et si nous oublions les théories actuelles sur la non-existence de la vie sur Vénus, nous pouvons hardiment suggérer que les caractéristiques morphologiques de ces objets  nous permettraient de dire qu’ils sont vivants,» dit-il au magazine.

On n’a rien trouvé jusqu’à présent qui indiquerait la vie sur  Vénus, qui a une température de surface de 464C et dont la gravité est 0,9 fois plus puissante que celle de la Terre.

Mais Jonathan Hill, un technicien de la recherche et planificateur de Mission  au  Mars Space Flight Facility à l’Université d’Etat d’Arizona, jette le doute sur ces déclarations.

L’homme qui traite la plupart des images prises au cours des missions  Mars de la NASA, a déclaré que les versions haute résolution des images  de Venera 13 montrent que l’objet en crabe est en fait un composant mécanique, pas une créature vivante.

Le même objet apparaît sur une photographie prise par une sonde d’atterrissage identique,Venera 14, qui a atterri à proximité de Vénus.

– source : telegraph

Remarque de Ken :  Si la vie peut subsister au fond de nos océans, elle pourrait subsiter dans des conditions difficiles sur d’autres planètes sans problème. Faites vos recherches et réalisez que  cela est vrai.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

 

 

Subject: venus article from ken pfeifer world ufo photos

 Russian scientist claims 1982 pictures shows ‘life on Venus’
Prof Ksanfomaliti, from the Moscow-based Space Research Institute, analysed photographs taken by a Soviet probe that landed on the planet’s surface.

The 79 year-old claimed the pictures, taken by the probe Venus-13 in 1982, show a giant scorpion-styled insect that he claimed proved to life on the scorching second-closest planet to the sun.

But the views of the member of the Russian Academy of Sciences, published in Solar System Research, have been cast into doubt.

Experts say the features described as a disc and a scorpion appear to change locations from one photo to the next.

Prof Ksanfomaliti said the images show a scorpion shaped body, a disc and a « black flap » which apparently move as the probe’s camera records the scene.

They all « emerge, fluctuate and disappear » explained Prof Ksanfomaliti.

« What if we forget about the current theories about the non-existence of life on Venus, let’s boldly suggest that the objects’ morphological features would allow us to say that they are living, » he tells the magazine.

No records have previously been found of life on Venus, which has a surface temperature of 464C and gravity 0.9 times more powerful than Earth’s.

But Jonathon Hill, a research technician and mission planner at the Mars Space Flight Facility at Arizona State University, cast doubt on the claims.

The man who processes many of the images taken during NASA’s Mars missions, said the higher-resolution versions of the Venera 13 images show that the crablike object is actually a mechanical component, not a living creature.

The same object shows up in a photograph taken by an identical landing probe, Venera 14, which landed nearby on Venus. – telegraph

 

KENS NOTE:  If life can survive at the bottom of our oceans, it could survive in harsh conditions on other planets without a problem.  Do your research and realize this is true.

 

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.MUFONNJNEWS.COM

 

Thanks to Phantoms and Monsters.com

 


La sonde Juno va tenter de percer les secrets de Jupiter

07/08/2011

Source :Tristan Vey – http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/08/04/01008-20110804ARTFIG00483-la-sonde-juno-va-tenter-de-percer-les-secrets-de-jupiter.php  – Publié le 04/08/2011

INFOGRAPHIE – Ce bijou de technologie a été envoyé dans l’espace vendredi. Il orbitera autour de la géante gazeuse pendant un an à partir de 2016. Objectif: comprendre comment s’est formé le système solaire.

Junon est la reine des dieux romains. A la fois sœur et épouse de Jupiter, la déesse se devait d’exercer une étroite surveillance sur son mari volage pour déjouer ses stratagèmes élaborés de séduction. Lorsqu’il a fallu trouver un nom à la sonde spatiale dont la tâche serait d’élucider les mystères qui entourent la planète Jupiter, la Nasa a tout naturellement songé à ce référent mythologique et baptisé son vaisseau Juno (traduction anglaise de Junon, NDLR). Son lancement s’est déroulé sans problème majeur vendredi.

Lire la suite 


Premières images de la comète Elenin de l’espace

01/08/2011

LATMOS / IPSL LATMOS / IPSL

La première image de la comète Elenina été reçue le 22 juillet par le biais de l’instrument SWAN (Solar Wind Anisotropies), installé sur l’observatoire  solaire spatial SOHO. La comète a été détectée le 22 juillet  par Vladimir Bezugly.

La résolution de l’image est petite, mais la comète est visible sur les coordonnées- 160 0 (légèrement à droite du centre de l’image). Images prises à une distance d’environ  240,000,000 km (1.6 AU). Je tiens à vous rappeler que deux jours plus tard, la comète C/2010 X1 (Elenin) sera de 32 fois plus proche de l’autre vaisseau spatial – STEREO-B.

Spaceobs


Le passé de la Lune au crible

15/10/2010
Lunar Reconnaissance Orbiter 001

Image via Wikipedia

Un altimètre embarqué sur la sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter montre des cratères de plus de 6 km de profondeur et des reliefs de plus de 6 km d’altitude. Crédits : CNES.

Voir la vidéo sur le site Ufoetscience


%d blogueurs aiment cette page :