Région namuroise: d’étranges ovnis dans le ciel

23/04/2011

Information et lien envoyés par Daniel Recolet (Areps.org)

Source: L Avenir — Bruno MALTER

Sur la photo prise par Roland Duchesne à travers safenêtre, on aperçoit deux points lumineux.

Sur la photo prise par Roland Duchesne à travers sa fenêtre, on aperçoit deux points lumineux. © EDA

  • Pascal Delferière dit avoir observé d’étrangessphères, qu’il a dessinées.

NAMUR/GEMBLOUX – En l’espace de deux jours, deux observations d’ovnis ont été signalées dans la région namuroise. L’une à Bouge, l’autre à Grand-Manil.

Mardi, 22h05. Le soir est tombé sur Grand-Manil. Dans son appartement, Roland Duchesne regarde la télévision. Soudain, il a son attention attirée par des lumières brillantes qu’il aperçoit au travers de sa fenêtre. «C’était vraiment étrange. Il s’agissait de trois lumières en triangle qui avançaient trop lentement pour qu’il s’agisse d’un avion» . Les avions, Roland Duchesne les connaît bien. Garde champêtre puis inspecteur à Orp-Jauche, il est originaire de la région de Beauvechain.

Au sens premier du terme, il s’agit bien d’un ovni, autrement dit d’un objet volant non identifié. Surpris, l’homme a eu le réflexe de prendre son appareil photo pour tenter d’immortaliser son observation. «Le problème, c’est que mon appareil est nouveau, je n’y suis pas encore familiarisé. Le temps que je m’acharne à essayer de désactiver le flash et le mode lecture, les lumières s’étaient déjà éloignées» .

Quand il déclenche, il n’aperçoit plus qu’une seule lumière dans la nuit. Il nous montre la photo : elle révèle peu de choses, mais on y voit distinctement non pas un, mais deux points lumineux proches l’un de l’autre. À quoi peuvent-ils correspondre? La qualité de la photo ne permet pas de le dire.

«J’ai hésité à témoigner car certains vont dire que je suis fou. Mais je sais que certains de mes voisins ont vu aussi ces lumières en triangle, assez éloignées les unes des autres. Peut-être de nouveaux témoignages permettront-ils de dire ce dont il s’agissait. Ce que je peux dire, c’est que cela se déplaçait lentement : plus vite que le vent, mais moins vite qu’un hélicoptère ou un avion. La lumière était jaune au centre, les bords rouges» . Les points lumineux ont finalement disparu derrière un rideau d’arbres, en direction du Sud.

Coïncidence : deux jours plus tôt, un premier témoignage nous était parvenu, mais de Bouge cette fois. Pascal Delferière, un habitant de la rue du Grand Feu à Bouge regardait du snooker à la télévision quand il a été intrigué par la présence de quelque chose de brillant qui se déplaçait dans le ciel. Il était un peu plus de 18h, c’est le soleil qui faisait briller cet objet volant non identifié, qualifié d’«objet très long et mince».

«Je me suis levé en me demandant de quel avion il pouvait s’agir. Ma vue a été masquée par la présence de deux grands arbres en contrebas de la propriété. Quand l’objet est ressorti a franchi le rideau d’arbres, j’ai constaté qu’il n’y avait pas un, mais trois objets ronds, surmontés d’une sorte de coupole. Ils avançaient en silence, lentement mais avec de brusques petits changements d’altitude. L’un des trois objets ne cessait de se déplacer autour du second, en passant au-dessus, en dessous, en se déplaçant à une vitesse incroyable».

La représentation qu’il nous en fait sur une feuille de papier est celle d’une… soucoupe, telle qu’on se l’imagine volontiers dans les bandes dessinées de science-fiction. Ce n’est pourtant pas le terme qu’il utilise, préférant celui d’objet sphérique. Pascal n’en démord pas : «Je le jure, je n’avais rien bu, ni rien fumé. Si je me décide à parler, c’est que je ne peux pas croire que je sois le seul à avoir vu cela. Non, cela ne peut pas être le fruit de mon imagination».

Précisons que ces observations ont été faites par des personnes qui ne se connaissent pas, à deux jours différents. Rien ne permet de dire qu’elles se rapportaient au même objet. À défaut d’une explication rationnelle, on s’en tiendra à la définition de l’ovni, à savoir un objet volant non identifié. Ni plus, ni moins.

Des causes multiples
Les petits hommes verts ont-ils décidé de débarquer chez nous? Il faudrait qu’ils soient sacrément évolués pour franchir les années lumière qui nous séparent d’une hypothétique planète habitée. La piste humaine ou naturelle est de loin la plus crédible.

Quantité de témoignages se font sur base d’observations de bonne foi, mais parfois, les sens peuvent tromper. Avions furtifs ? Lanternes chinoises ? Illusion d’optique entre plusieurs avions situés à des altitudes différentes ? À Couvin, on se souvient encore de ce bourgmestre aujourd’hui décédé qui avait appelé les pompiers parce qu’il voyait des phénomènes étranges dans le ciel. C’était le début des sky tracers, des lasers nocturnes…

Il y a 20 ans, une vague d’ovnis avait été observée sur le territoire belge. À plusieurs reprises, des F 16 avaient décollé suite à des échos radars anormaux. Ceux-ci avaient pu être causés par des interférences magnétiques et des retours erronés sur les écrans radars. Finalement, la Force aérienne n’avait pu identifier ni la nature, ni l’origine ou les intentions des phénomènes observés.

À l’époque, les observations étaient consignées par la SOBEPS, une association regroupant divers scientifiques. Ce travail est aujourd’hui poursuivi par le COBEPS. Le comité dit le faire sans a priori.

 www.cobeps.org


« Après-midi show » : les OVNI

11/04/2011

Source : shamballah13 – Liens envoyés par faseta79



Dossiers OVNIS -Soirée Thema sur arte (vidéo 122mn)

30/09/2008

Documentaire qui traite des OVNIS avec des témoignages en France et en Belgique durant la grande vague belge 1989-1990 en autre l’armée, la sobeps le sepra. Après le documentaire un débat avec Leon Brenig Jean-jacques Velasco Auguste Meessen etc… Ensuite les conclusions de Stanton Friedman physicien en nucléaire.


%d blogueurs aiment cette page :