Une experte estime que les humains ne sont pas assez intelligents pour lire les messages extraterrestres

20/09/2015
Les humains ne seraient pas assez intelligents pour lire les messages extraterrestres | Getty Images/Stocktrek Images

Les humains ne seraient pas assez intelligents pour lire les messages extraterrestres | Getty Images/Stocktrek Images

Article source: huffingtonpost.fr/

 |  Par Nitya Rajan

Une experte estime que les humains ne sont pas assez intelligents pour lire les messages extraterrestres.

ESPACE – Les humains ne sont pas assez intelligents pour lire les messages extraterrestres, pour peu qu’ils existeraient. Voici la conclusion du Dr Nathalie Cabrol de l’Institut SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence), un programme américain de recherche d’une intelligence extraterrestre.

S’exprimant pour le Daily Mail anglais, Nathalie Cabrol argumente: « Imaginons une civilisation qui aurait seulement 1000 ans de plus que la nôtre; qui peut savoir quel type de communication et la technologie qu’elle emploierait pour parler avec nous ».

« Nous ne faisons ici que gratter la surface. Nous cherchons des choses dans l’univers depuis notre propre point de vue, explique-t-elle. Nous avons tendance à poser des questions dans la façon dont nous le faisons nous-mêmes. Mais quel genre de processus de pensée une civilisation extraterrestre peut avoir, nous ne le savons pas vraiment ».

Selon le Dr Cabrol, « nous devons compter en ce moment un peu sur notre imagination pour comprendre ce que les extraterrestres sont en train de faire, et ne pas avoir peur de développer de nouvelles méthodes de recherches en conséquence ».

Ce qui est sûr, c’est que la recherche sur la vie extraterrestre a le vent en poupe. Cet été, un milliardaire russe, supporté par Stephen Hawking, a lancé un programme à 100 millions d’euros pour détecter des signaux provenant d’une civilisation extraterrestre…

Source

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 20/09/2015 à :11h35.

area51blog


Chose mystérieuse sur Titan

15/10/2014
Ces trois images, receuillies par l'instrument Synthetic Aperture Radar (SAR) de la sonde Cassini, montrent l'apparition et l'évolution d'une forme au sein du Ligeia Mare, un lac d'hydrocarbures situé sur Titan (Titan est la plus grande lune de Saturne). Crédits : NASA/JPL-Caltech/ASI/Cornell

Ces trois images, receuillies par l’instrument Synthetic Aperture Radar (SAR) de la sonde Cassini, montrent l’apparition et l’évolution d’une forme au sein du Ligeia Mare, un lac d’hydrocarbures situé sur Titan (Titan est la plus grande lune de Saturne). Crédits : NASA/JPL-Caltech/ASI/Cornell

Article source: journaldelascience.fr

Une forme dont l’apparence change très rapidement a été observée dans un lac d’hydrocarbures situé sur Titan, la plus grande lune de Saturne. La nature de cette forme, dont la présence a été détectée par la sonde Cassini, est pour l’instant inconnue.

suite

Lien externe

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 15/10/2014 à : 22h07.

area51blog


La téléportation humaine serait techniquement « possible »

02/06/2014

Source de l’Article : RTBF.be

 

crédit: http://www.rtbf.be/

crédit image :
http://www.rtbf.be/

Et si la téléportation à la « Star Trek » n’était pas que de la science-fiction? Des chercheurs de l’Université de technologie de Delft aux Pays-Bas sont parvenus a transporter un atome sur trois mètres avec une efficacité de 100%. Si on estime que nous ne sommes qu’une somme d’atomes, il serait dès lors techniquement possible de nous téléporter.

Rien dans les lois fondamentales de la physique ne bannit la possibilité d’une téléportation de grands « objets », humains compris. Même si cela doit être expérimenter à plus large échelle, les résultats des scientifiques de l’Université de technologie de Delft aux Pays-Bas sont prometteurs. Ils ont réussi à téléporter un atome à trois mètres de son emplacement d’origine, sans rencontrer le moindre problème.

Lire la suite

gif

Mise à jour Area51blog le 2-6-2014 à 23 h 00

Bannière


Le meilleur des mondes par stephen Hawking

27/03/2013
Photo:elishean.fr

Photo:elishean.fr

area51blog

avatar-i-love-japanNote sylv1 co-adm:

27/03/2013 à : 15h40.

Le futur de la science et de la technologie présenté par le brillant savant S. Hawking, chaque experts nous dévoilent quelques facettes du monde de demain dans ce reportage.

vidéo Dailymotion:Par Dhyân Chohan

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

separation

Mise à jour sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 27/03/2013 à : 15h40.

area51blog


Avancée potentielle majeure en physique: une possible nouvelle « force »

08/04/2011

Source : http://actu.voila.fr/actualites/sciences

Une équipe internationale de recherche doit révéler mercredi aux Etats-Unis la possible existence d’une nouvelle « force » dans la nature, une observation qui, si elle est confirmée, serait une avancée majeure dans la physique des particules.

« Il pourrait s’agir de la première manifestation de quelque chose qui est tout un monde d’interactions au-delà de toute la science physique telle que nous la connaissons, quelque chose que l’on recherche depuis longtemps », a expliqué à l’AFP Giovanni Punzi, un physicien au laboratoire Fermilab de Chicago et porte-parole de l’équipe internationale ayant mené ces travaux.

Selon lui, « cela pourrait être une nouvelle force inconnue » en plus de Celles de la gravité, de l’électromagnétisme et des forces nucléaires forte et faible.

Ces recherches sont conduites depuis plus d’un an dans l’accélérateur de particules du Fermilab à Chicago Illinois, Nord) qui doit cesser ses activités en septembre faute d’argent.

Ces travaux sont publiés dans la revue américaine Physical Review Letters et devaient faire l’objet d’une présentation à partir de 21H00 GMT au Fermilab accessible en ligne sur le site du laboratoire.

« Tout Le Monde attend la découverte de quelque chose car il y a des pièces manquantes dans la physique que nous connaissons … c’est pourquoi on est tous très emballés », a poursuivi Giovanni Punzi.

Il a néanmoins reconnu que cette observation « pouvait être une simple fluctuation » ou irrégularité, explicable par la physique conventionnelle. Mais il a jugé cette possibilité très improbable, « avec moins de deux chances sur mille ».

« Nous allons maintenant essayer d’obtenir autant de données que possible pour confirmer ces résultats », a expliqué le physicien, écartant d’ores et déjà la possibilité que ce phénomène soit une manifestation du célèbre boson de Higgs, clé manquante dans la théorie de la physique des particules élémentaires qui n’a jamais pu être observé.

« La seule chose dont nous sommes sûrs, c’est qu’il ne s’agit pas du boson de Higgs », a dit Giovanni Punzo, précisant que la nouvelle découverte concernait un objet lourd, ayant 145 fois la masse d’un proton.

« Personne ne sait ce que c’est », avait expliqué auparavant au New York Times, Christopher Hill, un physicien du Fermilab qui ne fait pas partie de l’équipe de recherche.

« Si cela se confirme, ce serait la découverte la plus importante en physique depuis un demi-siècle », a-t-il jugé.

Tout en notant que ces résultats sont certainement « exaltants », Nigel Lockyer, directeur du laboratoire national canadien de physique nucléaire et des particules (TRIUMF) a estimé qu’il était « trop tôt pour savoir avec certitude ce que les chercheurs du Fermilab ont observé ».

« D’une part, il y a des indications claires que nous sommes face à quelque chose d’inexpliqué et en même temps il existe une longue liste d’autres explications possibles », a-t-il ajouté.

Pour lui, « l’excitation suscitée par cette observation ne fait qu’alimenter un nouvel engouement pour la prochaine génération de résultats et de découvertes qui proviendront des recherches conduites au Grand collisionneur de hadrons (LHC) (situé à la frontière franco-suisse) et ailleurs ».

« Nous sommes très près de découvrir quelque chose de fondamental », a estimé le physicien canadien.


Le CERN annonce que le LHC fonctionnera en 2012

02/02/2011
Le CERN a fait savoir hier que le LHC fonctionnera jusqu’à la fin de 2012, avec un bref arrêt technique fin 2011. L’énergie de faisceau sera de 3,5 TeV en 2011. Cette décision a été prise par la Direction du CERN suite à l’atelier de Chamonix, organisé chaque année pour établir le calendrier d’exploitation du LHC, et à un rapport du Comité consultatif du CERN pour les machines, rendu public aujourd’hui. Elle donne aux expériences LHC de bonnes chances de découvrir une nouvelle physique dans les deux années à venir, avant le long arrêt prévu pour préparer une exploitation de la machine à de plus hautes énergies à compter de 2014. 

Des ingénieurs travaillant dans la caverne expérimentale d'ATLAS durant l'arrêt technique planifié du LHC, en janvier 2011. Photo : Claudia Marcelloni.

source de l'image :http://cdsweb.cern.ch/record/1321864

« Si le LHC continue sur sa lancée et est aussi performant en 2011 qu’en 2010, l’année à venir s’annonce passionnante, a estimé Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie au CERN. Tout porte à croire que nous devrions pouvoir augmenter le taux de collecte de données d’au moins un facteur trois dans le courant de l’année. »

La suite


L’univers invisible

11/09/2010

Selon bon nombre de scientifiques, la matière telle que nous la connaissons (c’est à dire composée d’atomes) ne représenterait qu’une proportion de 4% de l’univers. Ce documentaire scientifique éclaire notre lanterne sur ce sujet.


A-t-on besoin du pétrole extraterrestre?

04/07/2010

29/10/2008
Par Andreï Kisliakov, RIA Novosti

Les scientifiques de l’Observatoire d’Edimbourg ont supposé avec optimisme que, si l’on en croit les dernières données sur la composition chimique des étoiles de notre galaxie, la Voie lactée pourrait contenir entre 300 et 38.000 civilisations hautement développées, potentiellement capables d’établir des contacts avec la Terre.

Mais si la génération actuelle ne pourra sans doute assister à une éventuelle poignée de main entre Terriens et extraterrestres, on peut tout de même se réjouir dès aujourd’hui de la quantité de réserves spatiales de minéraux utiles qui sont à découvrir. Mais peut-on sérieusement compter sur ces trésors?

Au début de l’année, des informations sont apparues selon lesquelles la sonde américaine Cassini avait découvert sur Titan, le plus grand satellite de Saturne, des réserves de pétrole et de gaz cent fois supérieures à celles de notre planète. Des clichés effectués par la sonde avaient précédemment confirmé que les conditions sur Titan étaient bien proches de celles de la Terre: il y pleut, et il y neige parfois. Il n’y a donc rien d’étonnant dans la découverte faite par Cassini, pourrait-on penser. Au passage, cette information aidera les scientifiques à expliquer l’origine de la vie sur Terre. Lire le reste de cette entrée »


Éruptions solaires : de fortes perturbations à craindre sur Terre ?

13/06/2010

Le Soleil deviendra bientôt beaucoup plus actif qu’il ne l’est aujourd’hui. On devrait ainsi pouvoir observer de nombreuses éruptions solaires qui, bien que très esthétiques, pourraient se révéler dangereuses pour l’activité humaine.

Cette hausse d’activité pourrait en effet avoir d’importantes conséquences sur les satellites orbitant autour de la Terre, et des experts se sont déjà réunis mardi dernier afin de trouver des solutions pour protéger ces équipements.
Le Soleil est l’une des étoiles de la Voie Lactée. Il connaît des périodes de repos durant lesquelles son activité est réduite (onze ans en général). Une période d’activité se différencie d’une période de repos par la présence de taches sombres à la surface de l’astre : tous les onze ans en moyenne, il n’y a alors plus vraiment d’éruptions ni de projections de matière.
Durant les périodes de forte activité, comme celle que le Soleil connaîtra bientôt, des éruptions solaires ont lieu. On peut alors observer de gigantesques panaches à la surface du Soleil, lesquels dégagent des particules qui peuvent endommager les équipements électroniques de la Terre, notamment les GPS, les appareils aériens et les radiocommunications.
Une importante éruption solaire pourrait provoquer une perte économique vingt fois supérieure à celle causée par l’ouragan Katrina, selon l’Académie américaine des sciences. C’est pourquoi la capacité à prévoir ces éruptions est devenue capitale. Il faut notamment, avant leur survenue, mettre les satellites en mode sécurisé et protéger les équipements électroniques d’éventuelles surcharges.
La Nasa et la NOAA (National oceanic and atmospheric administration) ont ensemble mis en place plusieurs satellites capable de surveiller le Soleil et de prévoir ses changements d’activité. L’engin spatial Stereo (Solar terrestrial relations observatory) est même capable d’observer 90% de la surface du Soleil.
Pour découvrir les images du Soleil : http://www.maxisciences.com/soleil/le-soleil-et-ses-differentes-phases-d-039-activite_art7760.html

source : http://www.maxisciences.com/soleil/ruptions-solaires-de-fortes-perturbations-a-craindre-sur-terre-decouvrez-les-images_art7762.html

Le choc des faisceaux a eu lieu

31/03/2010

La joie régnait mardi sur le site du CERN, à Genève. Le plus puissant accélérateur de particules du monde, le LHC, venait d’enregistrer, peu après 13h00, ses premières collisions de protons à 7 TeV (téraélectronvolt), une énergie encore jamais atteinte. Cette prouesse fait entrer la physique dans une ère nouvelle.

«Nous sommes très heureux et excités», a déclaré le directeur général du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) Rolf Heuer peu après la confirmation des premières collisions à haute énergie. «C’est un moment fantastique pour la science». Grâce aux données récoltées lors de ces chocs, les scientifiques espèrent percer certains mystères de l’Univers et de la matière.

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :