Les satellites de la NASA sont entrés en collision avec la Lune .

18/12/2012
Photo : EPA

Photo : EPA

la voix de la russie

Les deux satellites de la NASA, Ebb et Flow, sont entrés en collision avec la Lune dans le cadre du projet GRAIL visant l’étude du champ de gravitation lunaire, a communiqué le service de presse de la NASA. L’étude des données reçues permettra de composer une carte de gravitation de la Lune.

L’endroit où les satellites ont atteint la surface lunaire a été nommé en l’honneur de Sally Ride, première astronaute américiaine, morte en juillet 2012, ayant participé au projet GRAIL, rapporte un communiqué publié sur le site de la NASA. T

18.12.2012, 12:49, heure de Moscou

 
Publicités

Ovni repéré près de la Station Spatiale Internationale ?

01/08/2012

Quelques clichés d’un objet étrange repéré près de l’ISS, satellite ? Débris ? Ovni ?

 

NASA: astronauti della ISS (International Space Station) riprendono un UFO

 


Bretagne. Une étrange lueur aperçue cette nuit

25/09/2011

Satellite ou comète ? Hier soir, plusieurs internautes de Bretagne et d’Ile-de-France, notamment, ont aperçu une étrange lueur dans le ciel. Et tout de suite imaginé un rapport avec le satellite…et vous? 

Luxembourg. Vers 3h00 ce matin, Sacha aperçoit sur l’autoroute une lueur. « J’ai toute de suite pensé au satellite qui devait tomber ou une étoile filante, une météorite, une comète….en tout cas, ça s’est passé très vite une fraction de seconde. »

Lilia-Plouguerneau
. Katy a aperçu, hier soir vers 23h, une lueur qu’elle qualifie d’aléatoire et de clignotante, « aléatoire car cette lueur aperçue très haut direction ouest/sud ouest se caractérisait vraiment par une succession de clignotements rapides très visibles mais irréguliers, contrairement à ce que l’on peut observer d’habitude. C’est ce qui a attiré mon attention et m’a intriguée. »

Amiens. A 01h30, cet habitant a aperçu « un amas de petits clignotements aléatoires tout autour d’une petite masse non définie précisément car il faisait nuit, mais qui semblait tournoyer sur elle même ». « Je pensais à une hallucination (…), mais je me rends compte que je ne suis pas fou car en lisant vos témoignages, ce satellite est apparemment bien passé au dessus de la France cette nuit. »

Paris. 
Nicolas, hier soir vers 23H30, aperçoit une lueur orange traverser le ciel. « Nous avons tout de suite pensé au satellite américain ».

Morlaix.
 Vers 22H40, Sébastien et son amie observent « une trainée blanche jaunâtre qui traverse le ciel, très rapidement en direction du nord.

Ile de Groix. Une trainée jaune très furtive aux alentours de 23 heures. Mme C. n’ a pu s’empêcher de penser au satellite américain.

Si vous aperçu cette lueur,  merci de nous faire part de votre témoignage en nous contactant à l’adresse suivante :redacweb@letelegramme.fr. Ou en postant un commentaire.

Source : http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/bretagne-une-etrange-lueur-apercue-cette-nuit-24-09-2011-1441881.php


L’Italie se prépare à recevoir le satellite UARS sur la tête

23/09/2011
Créé le 23/09/2011 à 18h26 — Mis à jour le 23/09/2011 à 18h26

ESPACE – L’engin qui doit s’écraser dans les prochaines heures pourrait bien le faire chez nos voisins transalpins…

Le satellite UARS, gros comme un bus, va s’écraser sur Terre, c’est une certitude. La Nasa, qui avait initialement annoncé le crash pour ce vendredi, revoit ses prévisions et estime qu’il pourrait avoir lieu entre 20h et 10h samedi matin.L’agence spatiale américaine se veut rassurante: «Il y a une faible probabilité que des débris persistants après l’entrée dans l’atmosphère touchent les Etats-Unis». Bien aimable, mais le reste du monde s’inquiète.

Un risque sur 3.000 ou sur 300.000?

«Des morceaux pourraient tomber sur l’Italie», indique le site du journal italienCorriere Della Serra. Franco Gabrielli, de la Protection civile, a même convoqué une réunion avec l’agence spatiale italienne. Les experts locaux, toutefois, se veulent rassurants, à l’image du mathématicien Andrea Milani qui estime qu’il y a «une chance sur 300.000 que ça touche quelqu’un».

Un optimisme que ne partage pas la Nasa, qui annonce de son côté que le risque que quelqu’un soit touché par un débris est d’un sur 3.200. L’incertitude la plus totale règne donc au sujet du satellite UARS, tant sur la localisation de l’impact que sur l’heure à laquelle il aura lieu. Les calculs devraient s’affiner au fur et à mesure, et on aura une idée précise une vingtaine de minutes avant la collision. Juste le temps de se mettre à l’abri.

 J. M.


Ovni ou satellite ?

16/08/2009

Vidéo prise le 12 aout 2009 à 05h56 (heure de Moscou)


Incident sur Phobos, une ombre énigmatique

31/12/2008

En octobre 1988, l’union soviétique envoie deux engins spatiaux pour observer Mars. Bien que dirigée par les soviétiques, cette mission est internationale, avec la participation au projet de 13 pays Européens, de scientifiques britanniques et américains…


%d blogueurs aiment cette page :