Incident sur Phobos, une ombre énigmatique

31/12/2008

En octobre 1988, l’union soviétique envoie deux engins spatiaux pour observer Mars. Bien que dirigée par les soviétiques, cette mission est internationale, avec la participation au projet de 13 pays Européens, de scientifiques britanniques et américains…


Les russes font des rencontres sous l’eau

24/03/2008

Les cas sous-marins:

Le lac Issik Kul:

Le chercheur Paul Stonehill écrit qu’il y a de nombreux comptes rendus Soviétiques relatifs à des objets étranges sous la surface de la mer. En été 1982, Mark Shteynberg, en compagnie du lieuteneant-colonel Gennady Zverev, conduisaient les excercies d’entraînement réguliers des plongeurs de reconnaissance du Turkestan et des régions militaires d’Asiatiques Centrale. Les exercices de formation avaient lieu au lac Issik Kul, un lac d’eau profonde dans la région de Ala Tau de Transiliysk. Tout à fait inopinément les officiers ont eu la visite du Major-General V. Demyanko, commandant du service militaire des plongeurs du Génie du ministère de la défense. Il est arrivé pour informer les officiers locaux d’un extraordinaire événement qui s’était produit pendant des exercices en Sibérie. Les hommes-grenouilles avaient rencontré des nageurs sous-marins mystérieux, d’aspects assez humain, mais de taille énorme (presque trois mètres de hauteur)! Ces plongeurs inconnus étaient vêtus de costumes argentés très ajustés, en dépit des températures glaciales de l’eau. A une profondeur de cinquante mètres, ces « nageurs » ne portaient pas de scaphandres autonomes, mais des sortes de casques sphériques cachant leurs têtes.
Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :