Ovni triangle au New Jersey

22/02/2015
Crédit Image  -  Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Crédit Image – Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

 Rencontre rapprochée avec un Ovni triangle au New Jersey
Un article de Ken Pfeifer – Traduction Era pour Area51blog
7 Janvier 2015    ………   Canton de Monroe dans Le New Jersey
J’ai observé un grand objet volant en forme de triangle avec des lumières clignotantes très vives qui alternaient les couleurs (cette description correspond à celle de la personne qui a signalé un objet volant à Basking Ridge NJ). Je promenais le chien dans mon jardin lorsque j’ai entendu un très fort  bourdonnement sourd provenant de l’autre côté de la rue.  Je me suis retournée et j’ai vu un avion volant très bas à frôler la cime des arbres du champ de l’autre côté de la rue. Je suis restée là et l’ai regardé s’approcher de moi et me passer juste au dessus de la tête.  Mon regard était levé sur son châssis. Il y avait deux lumières extrêmement vives qui clignotaient de couleurs qui variaient du rouge au bleu, blanc et peut être vert. Je ressentais la vibration du grondement comme vous « sentiriez » un hélicoptère sourd qui passe juste au dessus. Je n’avais pas la proportion du son, c’était plus comme le son d’un vol stationnaire.Même le chien regardait en l’air pour voir ce qu’il entendait et ressentait. Il a grogné un petit peu mais n’est pas sauvé. Il volait très bas et j’étais inquiète de le voir tomber du ciel sur nos têtes. Il était grand comme un avion. Il y avait 50 mètres d’herbe entre le bord de notre maison et les bois voisins. L’avion en passant au dessus de ma tête couvrait toute cette distance voire plus. Il était peut être entre 15 à 30 mètres au dessus de la cime des arbres et du toit(deux étages). Il a continué à travers mon jardin et ceux des deux voisins suivants (pas d’arbres, quelques acres) ; puis lorsqu’il atteignit la rangée d’arbres suivante, il a tourné au sud. Je ne l’ai jamais quitté des yeux. Cela prit plusieurs minutes avant qu’il ne soit hors de vue. Je ne me suis à aucun moment senti menacée par l’engin, juste curieuse de savoir comment quelque chose pouvait voler si bas et si lentement sans tomber. J’ai immédiatement demandé à mon mari s’il l’avait entendu mais il avait les écouteurs de son i-pad dans les oreilles. Le matin suivant j’ai appelé ma voisine pour demander s’ils l’avaient vu (il avait traversé tout droit leur jardin). Elle m’a répondu qu’elle n’avait rien vu mais qu’elle et ses fils l’avaient entendu juste après 21:00 et ils avaient commenté que ça volait très bas. Elle a ajouté que ses deux fils l’avaient vu le mois précédent alors qu’ils étaient dehors dans leur jacuzzi (à la même heure de la nuit et aussi une nuit sans nuages). Ils étaient rentrés et lui en avaient parlé en disant que ce n’était pas comme un avion conventionnel (leur père est pilote et ils observent et identifient tout le temps les avions. Je l’avais aussi entendu le mois précédent mais au moment où je suis sortie derrière la maison il était déjà au dessus du terrain des voisins mais il volait bas et il avait les clignotants colorés. Les avions militaires passent fréquemment par ici.
Remarque : L’image ci-dessus est une illustration
Cette affaire fait l’objet d’une investigation  de Ken Pfeifer , enquêteur en chef  du MUFON New Jersey.
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci au  WWW.MUFON.COM

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 22/02/2015 à 18:15

area51blog


Une histoire officielle des OVNIS

30/03/2014

Un article de Nick Pope

Traduction par Era pour Area51blog

 

Conférence du 29 juillet au Pentagone, à la suite des nombreuses observations dans la région de Washington : James, Ramey,Ruppelt, Samford, Bower et Griffing Crédit: frazier.wood.free.fr/

Conférence du 29 juillet au Pentagone, à la suite des nombreuses observations dans la région de Washington : James, Ramey,Ruppelt, Samford, Bower et Griffing
Crédit: frazier.wood.free.fr/

De nos jours, quand les médias sollicitent le gouvernement américain pour un commentaire à propos d’une histoire d’OVNI, la réponse est un poli «sans commentaire», référence à une déclaration dédaigneuse sur le site du ministère de la Défense, et l’idée que les personnes intéressées par le sujet doivent communiquer avec les organismes ufologiques civils. Ça n’a pas toujours été le cas. Dans les années quarante, cinquante et soixante, la question était prise au sérieux par l’armée de l’air américaine et le Pentagone, et le sujet attirait même l’intérêt du Congrès et de la présidence. C’est probablement une histoire que les agents de presse du Département de la Défense préfèrent passer sous silence, mais c’est une pièce fascinante de l’histoire de la guerre froide et elle met en lumière une époque où les films hollywoodiens de science-fiction ont conduit beaucoup de gens à croire qu’une invasion extraterrestre était tout aussi plausible qu’une invasion soviétique.

Tout au long de l’histoire humaine, les gens ont vu des choses étranges dans le ciel. Des météores et des boules de feu étaient autrefois considérées comme des signes des dieux. Mais le phénomène OVNI moderne remonte à la Seconde Guerre mondiale, lorsque les pilotes sur des missions de bombardement signalérent d’étranges boules de lumière (et parfois des avions inhabituels) suivant leur route. Les pilotes alliés pensaient qu’ils étaient une sorte d’ arme secrète de l’Axe, mais il n’y avait pas d’hostilité apparente et après la guerre, il est apparu que les pilotes de l’Axe avaient vu des choses similaires. Ces objets ont été surnommés « Foo Fighters. »

Le 24 Juin 1947, un pilote d’avion léger appelé Kenneth Arnold vit neuf engins en forme de delta survolant les Cascades Mountains dans l’État de Washington. Il a décrit comment ils se déplaçaient étrangement par saccades, « comme une soucoupe rebondirait sur l’eau. » Les médias ont inventé l’expression « soucoupe volante », et les rapports parvinrent bientôt  de partout en Amérique et en effet de partout dans le monde. Un mystère moderne était né.

Lettre de Kenneth Arnold aux renseignements de l'armée de l'air 12  juillet 1947. Via Wikimedia Commons.

Lettre de Kenneth Arnold aux renseignements de l’armée de l’air 12 juillet 1947. Via Wikimedia Commons.

Deux semaines plus tard, début Juillet, un éleveur au Nouveau-Mexique remarqua des débris étranges sur son terrain et contacta la base militaire locale à Roswell. Les débris furent emmenés à la base et les militaires  élaborèrent un communiqué de presse suggérant que le mystère de la soucoupe volante était sur le point d’être résolu: « Les nombreuses rumeurs concernant le disque volant sont devenus une réalité hier quand l’officier du renseignement de la 509ème Escadre de Bombardement la huitième Armée de l’Air, Armée de l’air de Roswell, a eu la chance d’entrer en possession d’un disque,  » commençait le texte. L’histoire a été reprise par de nombreux médias, mais dans un mouvement qui a donné lieu à des théories de conspiration qui persistent à ce jour, dans les 24 heures une rétractation fut publiée,  les autorités militaires indiquant qu’une erreur avait été commise et que les débris étaient ceux d’un ballon météo qui s’était écrasé.

L’incident de Roswell disparut rapidement de la conscience publique, d’une manière qui ne serait jamais possible actuellement, compte tenu de l’Internet, des nouveaux médias, et des réseaux sociaux. L’histoire a été largement oubliée jusqu’à ce que certains des témoins militaires d’origine  commencèrent  à raconter leur histoire à la fin des années soixante-dix. Mais en 1947, alors que Roswell disparut des souvenirs, il n’en fut pas de même pour le phénomène des soucoupes volantes. Les Observations affluèrent rapidement en masse et l’Armée de l’Air Américaine mit en place une petite équipe pour enquêter. L’idée était que ces objets étaient plus susceptibles d’être russes que Martiens. En effet, l’intérêt officiel à ce sujet dans tous les pays du monde entier repose sur les craintes que les OVNIS pourraient être des aéronefs militaires étrangers.

Le programme de l’US Air Force qui se pencha sur le phénomène des soucoupe volantes fut  baptisé Projet Sign. Cela fut changé plus tard en  Projet Grudge, et une altération définitive, en 1953, est devenu le Projet Blue Book. L’une des décisions les plus profondes du Projet Blue Book était d’inventer un terme plus scientifique de résonance pour le phénomène de « soucoupe volante ». « Objet volant non identifié » fut choisi, et fut  rapidement abrégé en ovni (UFO)  plus familier.

Au cours de son existence, ce programme de l’US Air Force a étudié 12 618 observations d’OVNI. La plupart s’avérèrent être des erreurs d’identification des objets ordinaires ou des phénomènes tels que les feux d’avions, des étoiles brillantes et les planètes, des météores, des ballons météorologiques, ou gaz de marais. Il y eut quelques canulars aussi. Mais il y avait des cas plus intéressants, y compris ceux où des OVNIS ont été vus (et parfois chassés) par des pilotes militaires, et où les observations visuelles furent été corroborées par le radar. Au cours de la durée du projet, 701 observations furent officiellement classées comme «inexpliquées».

Pendant deux week-ends de Juillet 1952 la  fièvre des soucoupes frappa Washington DC, tandis que les contrôleurs de la circulation aérienne à l’aéroport national de Washington et de la base aérienne Militaire d’Andrews firent des observations de cibles non corrélées sur leurs écrans. Il y eu des observations visuelles du personnel militaire, et des jets de l’armée de l’air furent envoyés pour tenter d’intercepter les objets mystérieux. Les observations firent les manchettes partout en Amérique, et l’intérêt public atteignit un niveau record. Les spéculations allèrent bon train et il y eut même des rumeurs selon lesquelles ont leur avait ordonné de les abattre. Le président Harry Truman appela le chef du projet Blue Book pour lui demander une explication. Le Pentagone fut  contraint de tenir une conférence de presse, qui fut la conférence de presse la plus grande et la plus fréquentée  depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’explication officielle invoquée fut que les signaux radar étaient de  fausses déclarations, générées par une inversion de température. Les observations visuelles furent  rejetées comme des erreurs d’identification de lumières, des étoiles ou des météores, des avions, mais tout le monde ne crut pas la version officielle.

Une des raisons de  la fascination exercée par le mystère ovni sur  les médias et le public était du à l’influence de la science-fiction. Les films hollywoodiens tels que Le Jour où la Terre s’arrêta popularisa l’idée que les OVNIS étaient d’origine extraterrestre, et une foule d’autres films de science-fiction tels que Invaders from Mars et la Terre contre les soucoupes volantes  soulevèrent le spectre d’une invasion extraterrestre. Le public était certainement ouvert à une telle possibilité, alors qu’il a précédé l’ère de la soucoupe volante / ovni , et  la dramatisation radiophonique en  1938 du roman de science-fiction de HG Wells  La Guerre des Mondes (rapportée et dirigée par un jeune Orson Welles) répandit la panique alors que certains auditeurs pensaient que l’invasion martienne décrite était réelle. La peur de l’étranger est sans doute ancrée dans l’ êtres humain , et les extraterrestres étaient les outsiders ultimes.

La position de l’US Air Force par rapport aux ovnis était notoirement défensive. Ceci, couplé avec le secret inhérent de l’armée, conduisit à la suspicion que le gouvernement n’a pas dit la vérité sur les ovnis. Ce soupçon (alimenté par une combinaison de films d’Hollywood et de la paranoïa de la guerre froide) conduisit directement à l’idée d’un vaisseau-dans-un-hangar que l’on voit dans la croyance OVNI moderne. Les ufologues (comme ils aiment à s’appeler) traitent les  X-Files , comme si c’était un documentaire. L’ironie ultime est que, jusqu’à présent, la seule conspiration du gouvernement éprouvée par rapport à l’objet est une initiative de la CIA / USAF d’encourager la croyance dans les OVNI. Ce fut sur ​​la base qu’il était utile que les observations d’avions espions U2 et comme le SR-71 soient signalés comme des soucoupes volantes, et donc rejetées par les médias ordinaires et nous l’espérons par les agents des renseignements soviétiques également.

La croyance et l’intérêt pour les OVNIS n’a jamais été confinée au public. Il y a eu deux audiences officielles du Congrès sur les ovnis, l’une par le Comité des services armés de la Chambre en 1966, et l’autre par le comité scientifique et d’astronautique  en 1968. Des années plus tard, deux présidents-Jimmy Carter et Ronald Reagan entrèrent en matière signalant qu’ils avaient vu des OVNIS.

3 responsables de l'USAF présentant le projet Blue Book Crédit: http://frazier.wood.free.fr/

3 responsables de l’USAF présentant le projet Blue Book
Crédit: frazier.wood.free.fr/

Le Projet Blue Book fut arrêté à la fin de 1969, après un examen indépendant de l’Université du Colorado. A ce moment, le sujet irritait fortement les entreprises de l’US Air Force, et l’examen donna certainement aux patrons militaires la réponse qu’ils voulaient entendre : aucune de ces observations d’OVNI ne fut évaluée comme une menace à la sécurité nationale, et il n’y avait certainement aucune preuve que les OVNIS étaient extraterrestres. Il y avait, en bref, beaucoup de choses plus importantes pour lesquelles dépenser l’argent des contribuables.

L’histoire ne s’arrête pas en 1969, bien sûr. Les ovnis continuent d’être observés, et le sujet  génère un flux régulier de nouvelles, des documentaires télévisés et des films de science-fiction. Mais le gouvernement n’étudie plus les ovnis, et il est loin le temps où ils ont fait l’objet de conférences de presse au Pentagone, des audiences du Congrès, et des enquêtes présidentielles. C’est vraiment un peu dommage, parce que je pense que cela rendait le gouvernement un peu plus intéressant et amusant qu’il ne l’est de nos jours.


Nick Pope a travaillé pour le ministère britannique de la Défense pendant vingt-un ans, de 1991 à 1994, il a dirigé le projet OVNI du gouvernement britannique. Il travaille maintenant comme chroniqueur et journaliste. Son dernier livre, co-écrit avec d’anciens officiers de la Force aérienne des États-Unis John Burroughs et Jim Penniston, est rencontre dans la forêt de Rendlesham .

Source 

 

gif

 

Mise à jour et traduction Area51blog le 30 mars 2014 à 23h40

Bannière


OVNI la CNN confirme et les officiers dévoilent…

28/03/2014

Information envoyée nos par nos amis Belges de l’AREPS dont le président est M. Daniel Recolet

Source : Le grand Changement

ovni-300x183

 

 

Une émission sur CNN a réuni des personnages du gouvernement et des militaires officiels de hauts rangs du monde entier pour nous faire des révélations que la plupart des humains auront du mal à croire ou à accepter.

Ces personnes jouent leur réputation pour nous affirmer sans aucun doute possible que la planète terre est bien visitée par des OVNIS, des extraterrestres.

Regardez cette vidéo de l’émission (sous titrée en français) et faites vous votre propre opinion.

 

Voici la vidéo :

 

 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

Le grand Changement

 

gif

 

Mise à jour Area51blog le 28 Mars à 22 heures 

Bannière

 

 


Chasseurs D’Ovnis Episode Final, La Zone 51 Exposée Au Grand Public

12/11/2013

ufo-hunters1-212x300

area51blog

avatareraavatar-i-love-japan

Note adm:

Mardi 12 Novembre 2013 , 16h45:

« Les chasseurs d’OVNI de la célébre série ufologique aborde cette zone qui a beaucoup fait paler d’elle, alors vu que le site  Area 51 Blog s’en inspire de part le nom, ce reportage doit y figurer, bon visionnage.« 

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne  fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le : 12/11/2013 à : 16h45.

area51blog


La zone 51 révèle ses secrets ?

23/10/2013

Note adm:

« Mercredi 23 Octobre 2013 à : 16h35:

Encore un article sur cette zone militaire assujettie à plusieurs spéculations et réputée pour observer des engins plus ou moins connus et conventionnels.« 

Gif animé Aurora http://ufotopsecret.over-blog.com/

Article source: lalsace.fr/ 

alsace.fr

La mystérieuse zone 51 est une base militaire située dans le désert du Nevada (États-Unis).

Cette zone est surtout connue des fans d’ovni, qui s’y rendent en masse depuis des années, espérant y apercevoir un ovni.

La légende de Roswell

Selon eux, c’est là que les restes de l’ovni et de l’extraterrestre qui se seraient écrasés au Nouveau-Mexique, à proximité de la ville de Roswell, en 1947, ont été amenés pour être étudiés.

Mais cette hypothèse a été rapidement démentie par les autorités militaires.

Pour ces traqueurs d’ovnis pourtant, c’est sûr, la CIA [les services secrets américains] cache des choses. Ils ont d’ailleurs élaboré des théories suggérant des relations secrètes entre l’armée américaine et des extraterrestres.

Toute la vérité ?

Aujourd’hui, la CIA vient de révéler la vérité. Elle a fini par dire que les « ovnis », qui ont été vus dans le ciel à plusieurs reprises dans les années 1950, étaient tout simplement des avions espions américains qui décollaient de cette zone.

Cependant, dans ce rapport dévoilé par la CIA, aucune mention n’est faite de l’existence ou non de l’extraterrestre de Roswell.

Le mystère reste entier.

SOURCE

gif

Mise à jour Sylv1 pour Area 51 Blog, le :23/10/2013 à : 16h35.

area51blog


Le Nouveau Roswell – Documentaire Français Complet 2013

20/09/2013
An unidentified flying object was reported on Dec. 9, 1965. The fireball landed in the woods in the Kecksburg area of Mount Pleasant Township, Westmoreland County. It was only a meteor, according to the U.S. government. image source: hight3ch.com/

An unidentified flying object was reported on Dec. 9, 1965. The fireball landed in the woods in the Kecksburg area of Mount Pleasant Township, Westmoreland County. It was only a meteor, according to the U.S. government.
image source: hight3ch.com/

area51blog

avatar-i-love-japanavatarera

Note syl1 co-adm:

Vendredi 20 Septembre 2013 à : 10h15

Documentaire de planéte choc. Le  Mystère de Kecksburg évoqué ici même est présenté dans ce reportage mais aussi l’affaire de Roswell.

Vidéo planète choc via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le: 20/09/2013 à : 10h15.

area51blog


ROSWELL – La CIA reconnaît pour la première fois l’existence de la Zone 51

17/08/2013

avatar-i-love-japanavatarera

Note adm:

Samedi 17 Août  2013 , 11h15.

« En mode vacances, nos sites tournent au ralenti, néanmoins nous gardons un oeil sur l’actualité, ainsi avec un léger retard voici cette info,  qui fait le tour du net, en même temps nous ne sommes aucunement surpris, et pendant ce coup d’annonce  une question se pose déjà, où se trouve la vraie zone secrète ? Puisque la zone 51 est devenue depuis une décennie environ un secret de polichinelle.« 

Vidéo youtube

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Pour démêler,le vrai du faux?

 gif

ROSWELL – La CIA reconnaît pour la première fois l’existence de la Zone 51

Article source: bigbrowser.blog.lemonde.fr

Son nom officiel était « Paradise Ranch ». Mais le folklore moderne (de X-Files àIndependence Day en passant par nombre de jeux vidéos) l’a fait entrer dans la postérité sous sa désignation géographique, Area 51, ou Zone 51. C’est là, à en croire les ufologues les plus fervents, que seraient entreposés les vestiges du crash de Roswell, preuves des relations secrètes entre l’armée américaine et les extraterrestres.

L’existence de la Zone 51 n’avait jamais été officiellement reconnue par le gouvernement américain, ce qui a contribué à alimenter les fantasmes les plus fous depuis la guerre froide. C’est désormais chose faite, rapporte The Atlantic Wire. Le site National Security Archive, un programme de l’université George Washington, publie pour la première fois des documents déclassifiés de la CIA, qui évoquent directement l’existence de ce site ultra-confidentiel dans le désert du Nevada, comprenant une carte permettant de le localiser.

La Zone 51 ne figurait jusqu’ici dans aucun document déclassifié ni sur aucune carte officielle (aujourd’hui, une simple recherche sur Google Maps permet de la localiser). Voici ce que répondait l’armée de l’air en 1998 à toute demande d’information sur le sujet :

Une lettre de l'USAF répondant à une requête concernant la zone 51 (Wikimedia Commons)

Une lettre de l’USAF répondant à une requête concernant la zone 51 (Wikimedia Commons)

Suite

Gif animé Aurora http://ufotopsecret.over-blog.com/

gifMise  à jour Area 51 Blog, le : 17/08/2013 , 11h15.

area51blog


Edgard Mitchell, l’un des astronautes qui a marché sur la Lune : « les autorités américaines ont étouffé les preuves de la présence d’extra-terrestres »

22/07/2013

edgarmitchell

Mylène Vandecasteele
Express.be
jeu., 18 juil. 2013 04:28 CDT
« Après mon vol spatial, j’ai été contacté par des descendants des témoins de l’origine de l’affaire Roswell, y compris par la personne qui a fourni les cercueils de la taille d’un enfant à l’Air Force pour contenir les corps des extra-terrestres. Le fils d’un vice-shériff qui patrouillait dans les environs du site était un autre d’entre eux. Il y avait aussi un officier militaire qui était un ami des familles, qui n’était pas impliqué dans cette opération en particulier, mais qui avait partagé un bureau sur ce site. Ils avaient tous l’air crédibles lorsqu’ils avaient raconté que les corps trouvés étaient ceux d’extra-terrestres ». Ces propos, ce sont ceux qu’Edgar Mitchell, qui était devenu en 1971 le sixième des 12 hommes à avoir marché sur la Lune dans le cadre des missions Apollo, a tenus lorsqu’il a été interviewé par James M. Clash, un journaliste de Bloomberg. Après avoir pris sa retraite de la NASA, Mitchell avait fondé l’Institute of Noetic Sciences et plus tard, il avait écrit « The Way of the Explorer », pour témoigner de son expérience dans l’espace. Aujourd’hui, il est âgé de 82 ans, mais il n’est pas gâteux, précise le journaliste.Lorsque Clash lui demande pourquoi les autorités auraient étouffé l’affaire, il répond : « Au début je pense que cela s’est justifié parce que les dirigeants ont pensé que les gens n’étaient pas capables de faire face à une telle information. Mais nous avons bien dépassé cela maintenant. Franchement, et c’est seulement mon opinion personnelle, souvenez-vous lorsqu’Eisenhower (alors président) avait dit dans son dernier discours : « Méfiez-vous du complexe militaire industriel ». Je soupçonne que c’est ce dont nous sommes en train de parler. Mais ce n’est pas seulement une question militaire. C’est une cabale d’organisations motivées par le profit en premier lieu. Nous avons inventé l’avion au début du 20ème siècle. 20 ans plus tard, nous avions une industrie de l’aviation. Pensez à ce que cela pourrait signifier en terme de voyage dans l’espace avec le contrôle de la technologie et des machines extra-terrestres. Il y a beaucoup d’argent en jeu ».

Pourtant, Mitchell précise bien qu’il n’a jamais vu d’extra-terrestre lui-même: « Je me considère comme étant très informé, bien que je n’en aie jamais vu moi-même personnellement. Je ne passe pas mon temps à en rechercher, je suis quelqu’un de très occupé ».

Express.be

Via

Sott.net (sign of the times)

 

gif

 

 

Mise à Jour Area51blog le 22 juillet 2013 à 14 h 30

Bannière

 


Divulgation Extra-Terrestre aux USA : compte rendu de l’ « Audience des Citoyens « 

07/05/2013
Un congrès exceptionnel, l’ »audience des citoyens sur la Divulgation. »s’est tenu à Washington, DC au National Press Club du 29 Avril au 3 Mai dans lequel un puissant groupe de chercheurs et de témoins militaires/agents ont témoigné pendant 30 heures sur 5 jours devant des ex-membres de la Chambre Américaine et du Sénat -La devise pour cet évènement était  » Si le Congres ne fait pas son travail, le peuple le fera. »Voici un résumé rapide des 5 jours :

29-04-2013 : Le Membre du Congrès Bartlett :  » Qu’il y ait des ovnis ou des extraterrestres n’est pas la question – c’est une question constitutionnelle plus qu’autre chose. Dans son discours public final quand il a quitté ses fonctions, Eisenhower a mis en garde le public contre le complexe militaro-industriel, mais son discours original l’a appelé le complexe militaro-industrielCongressiste, puis il a enlevé le mot Congressiste. Je pense que le Congrès doit au peuple américain une audience à ce sujet. Il peut n’y rien avoir avec les ovnis, mais vous avez le droit d’adresser des pétitions au gouvernement à ce sujet.  »

greer-bassett

– Le Dr Steven Greer a ouvert la séance de l’après-midi en décrivant comment il est passé d’un médecin de salle d’urgence à un militant de premier plan pour la divulgation sur les UFO-ET.Greer est également producteur exécutif d’un nouveau documentaire, «Sirius», qui se concentre sur ses allégations concernant les technologies existantes qui pourraient changer le monde.
‘Sirius’ est également sur le dévoilement de l’analyse de l’ADN d’un humanoïde de 6 pouces de hauteur découvert il y a 10 ans dans le désert d’Atacama, au Chili. Surnommé Ata, il y a controverse quant à son origine et ce que exactement l’ADN révèle, selon un rapport final de Greer : pdf.png?v=271smg-report-4-22-2013-final-revised.pdf.

 » Tout ce que les extraterrestres montrent d’eux-mêmes ressemble à de la magie pour nous … si vous avez affaire avec des civilisations qui sont effectivement arrivées ici d’ailleurs, elles ont probablement dû le faire plus vite que la vitesse de la lumière … peut-être à la vitesse de la pensée … la conscience et l’esprit sont la véritable frontière finale – pas l’espace. Nous ne sommes pas seuls dans l’univers et nous avons besoin d’avoir une paix interplanétaire, une initiative interstellaire. Nous avons besoin de comprendre comment nous allons avancer ‘.

L’Activiste politique Stephen Bassett a parlé de la façon dont les médias ont mal rapporté les nouvelles importantes sur les OVNI.  » Si quelques journalistes très âpres pouvent sortir et poser les bonnes questions, ça va devenir vraiment intéressant… »

– Le chercheur Grant Cameron discute sur 1.000 documents qu’il a reçu via le Freedom of Information Act sur la façon dont Rockefeller a essayé d’obtenir de l’administration Clinton de se pencher sur les ovnis, en particulier le crash d’OVNI en 1947 à Roswell, NM, et comment leprésident Clinton a lancé un défi en disant que si il y avait un OVNI à Roswell, il n’a jamais rien été dit à ce sujet. Cameron parle de la façon dont Bill et Hillary Clinton ont rencontréRockefeller dans son ranch pour discuter des OVNIS.  » Il y a des documents clés de 1995 qui soulignent comment Hillary et son personnel ont aidé à la rédaction d’une lettre d’information sur les UFO qui serait envoyé au président. »

Le témoignage de Grant Cameron sur l’administration Clinton et ses tentatives infructueuses pour trouver des informations UFO …

– Linda Moulton Howe a signalé des enlèvements (abductions) et une manipulation possible de l’esprit humain. Elle raconte l’histoire d’un militaire qui lui a dit qu’il était dans une équipe qui, en 1978, a été chargée d’enquêter sur une ville qui aurait été inondée par des extraterrestres.

30-04-2013 : Le comité des anciens membres du Congrès est à l’écoute des témoignages de témoins oculaires de l‘incident célèbre de 1980 en forêt de Rendlesham en Angleterre qui a impliqué de nombreux militaires.

Plus tard dans la journée, le comité a entendu des témoignages de témoins oculaires, plus de militaires encore, sur l’activité OVNI au-dessus des sites américains de missiles nucléaires.

– Témoignage de James Penniston sur sa rencontre rapprochée avec un OVNI.

Le Cong. Roscoe Bartlett a engagé le Sgt. James Penniston (voir images ci-dessous) a faire un rapport sur l’OVNI qu’il a approché sur le terrain pendant les années 1980 et les multiples témoignages de rencontre dans la forêt de Rendlesham en  Angleterre :

penniston
Bartlett : « Vous étiez là quand l’engin a décollé?  »
Penniston : « Oui, monsieur. »
Bartlett : « Y a-t-il eu un son?  »
Penniston : « L’engin a généré plus de luminosité et cela me préoccupait. Je n’étais pas sûr qu’il n’allait pas exploser, donc j’ai pris une position quelque peu défensive. Il a rasé le sol, est allé à niveau de l’arbre, a momentanément plané, puis a décollé en un clin d’œil. Les choses qu’il n’a pas faites étaient tout ce qu’il aurait dû faire. J’attendais un déplacement d’air – tous les avions le font. J’espérais le son des avions – tous les avions font cela… ».

– La session de l’après-midi se concentre sur les nombreux cas d’ovnis observés dans le voisinage des sites américains de missiles nucléaires. Un des témoins, retraité de la Force aérienne, le Capitaine Bruce Fenstermacher décrit avoir vu un OVNI en forme de cigare au-dessus d’une base nucléaire au Wyoming en 1976.
– L’historien sur les UFO Richard Dolan a parlé de la façon dont la loi sur la liberté de l’information a donné des documents importants liés à des affrontements militaires avec les ovnis.

– Le Cong. Roscoe Bartlett devient un peu grincheux sur la couverture médiatique jusqu’ici sur cette semaine d’Audition citoyenne sur la divulgation :

congbartlett

(au sujet d’allégations dans la presse disant qu’ils étaient « achetés » 20000 $ pour enregistrer ce qu’ils voulaient : (…) « C’est tout simplement insultant de dire que nous pouvons être acheté pour $ 20,000 – c’est ridicule ! Il poursuit en disant que …  » l’ancien membre Roscoe Bartlett, dans une allocution d’ouverture, M. Bartlett a déclaré qu’il n’avait pas rempli son devoir à son bureau par ce qu’il tenait des audiences sur des extraterrestres…: » Je n’ai jamais dit cela ! … Je n’ai jamais dit que je croyais aux extraterrestres. Je crois qu’il y a des observations là-bas qui ne peuvent être facilement expliquées. (…)

01-05-2013 : – La Chercheuse Linda Moulton Howe a discuté de ses nombreuses années d’instruction sur d’étranges mutilations d’animaux qui ont été liés à des observations d’ovnis.
» Le premier rapport mondial des médias sur ce phénomène était en Septembre 1967, quand une jument nommée Lady a été retrouvé morte dans un ranch dans le sud du Colorado. L’ensemble du crâne du cheval et son long cou avaient été dépouillés de chair et tous les organes dans la poitrine de ce cheval avaient été excisés, selon un médecin. Il n’y avait pas de sang du tout – pas sur l’animal, et pas autour de l’animal et nulle part à proximité…  »

– La deuxième table ronde de la journée, composée de (de gauche à droite dans l’image ci-dessous) Grant Cameron, Stanton Friedman, Linda Moulton Howe et Robert Wood présentent un témoignage actuel sur une série de documents, connus sous le nom «Majestic», qui révèlent auraient l’histoire de la présidentielle et autorisation militaire et cover-up des ovnis et des extraterrestres possibles occupants.

majesticpanel

Wood, à la retraite après une carrière de 43 ans chez McDonnell Douglas Aerospace Corpa passé plus de 30 ans à enquêter sur les ovnis, y compris des années de recherches pour authentifier les documents Majestic :

« L’identification d’un aspect d’un document mis en question comme étant des résultats souvent anormaux permet à un sceptique de n’accepter rien du reste du document, même si cela peut être rempli avec des informations exactes. Cela semble être accepté dans la communauté du renseignement qui a truqué les documents habituellement – si ce n’est pas souvent – qu’ils contiennent beaucoup d’informations valables pour aider à le faire accepter comme authentique partout.
« La conclusion à laquelle je parviens est incroyablement sauvage : que les responsables ont réussi à garder secrète la plus grande histoire de l’humanité alors que secrètement ils dépensaient des sommes stupéfiantes pour créer des ressources souterraines cachées et de la technologie inversée. Jusqu’à ce que nous pouvons quantifier la menace alien, comment pouvons-nous savoir si ces actions sont bonnes ou mauvaises ? Espérons, peut-être avec l’aide d’une race de bons aliens, que Dieu va peut-être faire la bonne chose … Je pense que le peuple américain mérite [la vérité] -. Nous avons payé pour cela ».

– Plusieurs personnes composent le panel de témoignages sur les événements entourant le crash d’un OVNI présumé à l’extérieur de la ville de Roswell, NM en 1947.

Le jury est composé de (de gauche à droite dans l’image ci-dessous) Denice Marcell, Jesse Marcel III, Col. / Dr. Jesse Marcel Jr., le Ret. USAR lieutenant-colonel Kevin Randle,l’ancien physicien nucléaire Stanton T. Friedman et le chercheur / auteur Donald Schmitt.

roswellpanel

Marcel Jr. a une brillante carrière à la fois comme un officier de la marine et de la garde nationale ainsi que d’être un chirurgien militaire de vol. Il a dit au comité Washington CHD sur la nuit en 1947 (alors qu’il était âgé de 11 ans), lorsque son père Jesse Marcel, officier de renseignement de la Roswell Army Air Field, est revenu à la maison avec des débris de toute sorte de l’objet qui s’est écrasé dans un ranch à proximité :
« J’ai été réveillé par mon père qui revenait d’une mission de recueillir des débris d’origine inconnue d’un ranch de Roswell. Sachant qu’il avait vu quelque chose de très spécial, il voulait que ma mère et moi-même regardions ça aussi et a dit: « Vous ne verrez jamais cela à nouveau. »
« Il nous a dirigé dans la cuisine où il y avait ces étranges débris sur le plancher de la cuisine qu’il avait pré-positionnés. Il a dit:  » Regardez ça – Je pense que c’est ce que vous appelez une soucoupe volante ou des restes de celle-ci.  »
« Les débris se composaient de trois éléments: il y avait une feuille métallique très dure, il y avait des débris de plastique noir, comme un disque de phonographe cassé, mais la chose la plus étrange que j’ai vu était une poutre en I dans l’épave. Il y avait des signes d’écriture le long de la surface à l’intérieur de celle-ci. elles étaient d’une teinte violacée-violet, semi-réfléchissantes à la lumière.  »
Marcel Jr. a continué à raconter comment son père a ensuite ordonné d’envoyer un vol avec le matériel pour le bureau du Général Roger Ramey à Fort Worth, Texas.
« Quand mon père est rentré, il a demandé à ma mère et à moi-même de nous assoir et a dit: «Vous ne parlez jamais de cela – c’est un non-événement ». Je n’en ai jamais discuté avec mes amis ou quelqu’un d’autre jusqu’à ce que Stanton Friedman interroge mon père en 1978.

– Le USAF Ret. lieutenant-colonel Richard French donne un surprenant témoignage sur Roswell

French a parlé au comité au sujet d’un incident dont il a été témoin à la fin des années 1960 à Alamogordo, alors qu’il  testait les effets de l’altitude sur les humains dans une chambre d’altitude pour compléter son cours de recyclage annuel.
« Pendant que j’attendais là, j’ai eu connaissance d’un accident à quelques miles de là en direction des White Sands [silos de missiles]. Peu de temps après, j’ai été témoin du décollage d’un avion de chasse prototype que je ne reconnaissais pas ou su ce que c’était.
« L’avion a décollé à un taux très élevé de vitesse et a tiré une fusée, de cinq pouces de diamètre et d’environ six pieds de long, soit environ la même taille que certains des fusées aériennes air-air modernes.
« Ensuite [j’ai entendu] qu’il y avait un nombre inconnu d’humanoïdes, tués ou blessés. Les restes des victimes ont été amenés à la base des opérations à Holloman Air Force Base [au Nouveau-Mexique]. Les seules parties de l’engin que j’ai été autorisé à voir portaient des marques qui semblaient être arabe ou une langue que je ne comprenais pas.
« Plus tard, j’ai appris que les restes et les victimes ont été transportés à Wright-Patterson Air Force Base [en Ohio] et remis à la Division des technologies étrangères.
Ce n’est pas la première fois que French s’est présenté pour révéler des informations intrigantes sur les OVNIS. L’année dernière, il a dit au The Huffington Post exclusivement qu’il n’y avait pas seulement un OVNI qui s’est écrasé près de Roswell en 1947 – il y en avait deux !

– 02-05-2013 : le Jour 4 de l’audition offre un témoignage international sur le sujet des OVNIS. le Membre du Comité, le Sénateur Mike Gravel (voir ci-dessous) pense que ce sera important:

sengravel

« Je pense à la meilleure possibilité que nous avons pour apporter de la visibilité aux peuples du monde sur cette question … nous pourrions aller à l’ONU. Maintenant, je ne pense pas que nous aurions une prière à faire au Conseil de sécurité, car il est contrôlé par nous et que ça ne pourrait tout simplement pas se produire.
« Mais qu’est-ce qu’il se passerait à l’Assemblée générale si nous devions présenter une résolution ? Je vous parie que ça passerait. Ils financent une partie de celui-ci – le reste du financement pourrait provenir de sources privées, et nous aurions l’événement mondial le plus impressionnant sur ce sujet au bout de deux ou trois ans ».

– Les témoignages d’aujourd’hui sont présentés par plusieurs fonctionnaires et des militaires de différents pays, dont le Brésil, l’Uruguay, le Pérou et l’Argentine.

Certains problèmes techniques dans la traduction audio de plusieurs personnes ont empêché une bonne compréhension.

– Dans la première table ronde de la journée, l’ancien chimie brésilien, le professeur AJ Gevaerd a parlé des nombreux cas d’OVNI au Brésil, plus précisément dans la région de l’Amazonie. Il a décrit un comité créé en 1977 par l’armée de l’air brésilienne pour enquêter sur les cas. Le comité était appelé Opération Soucoupe. Gevaerd a présenté au Comité un rapport de 440 pages intitulé ‘OVNI en Amazonie» (voir ci-dessous)

gevaerdamazon

– Peut-être le témoignage le plus intriguant offert aujourd’hui, jusqu’à ce moment, est venu d’un ancien pilote, combattant de 25 ans de l’Armée de l’air péruvienne. Le colonel Oscar Santa-Maria (photo ci-dessous). En 1980, on lui a ordonné de décoller et d’abattre un OVNI en forme de sphère qui se trouvait dans l’espace aérien restreint à proximité d’une base aérienne. La rencontre a duré plus de 20 minutes.

santamariaufo

« Il s’est agit de 22 minutes où l’on montait et descendait, il tournait autour, et il essayait de m’éviter pendant que je poursuivais et j’essayais de tirer. La première fois que j’ai tiré, c’étaient des balles de 30 millimètres – une seule peut détruire un camion. Et j’en ai envoyé 64, un déluge de feu, et rien ne se passait du tout, et c’est ce qui était si surprenant.
« La possibilité de ne pas toucher mon objectif était pratiquement impossible. J’ai gagné des récompenses pour l’adresse au tir, et c’est pourquoi ils m’ont envoyé là-bas pour chasser cette chose. La possibilité de mon loupage, c’était zéro.
L’objet que Santa-Maria poursuivait était d’environ 30 pieds (9 m) de diamètre avec un dôme sur le dessus, pas de moteur visible, d’ailes ou de fenêtres. Il a dit au comité qu’il essayait de comprendre comment mieux attaquer l’engin inconnu.
« J’ai essayé différentes positions. Quand il est passé, il y avait une vitesse supersonique. Quand j’ai débarqué à côté de l’OVNI à 1,3 Mach, il s’arrêtaet puis, en quelques secondes, il atteint Mach 1,2, sans moteurs ! C’est quelque chose que personne, aucun engin peut faire,juste aller de zéro à 1,2 Mach, à la verticale, pour atteindre ma même position – il était en mesure d’anticiper mes mouvements et puis de me suivre.
« Une fois que j’ai atterri, j’ai rencontré des officiers du renseignement, et nous avons regardé tous les catalogues pour voir quel possible engin d’espionnage cela aurait pu être, mais il n’y avait rien de semblable à ce que j’avais observé, et nous n’étions pas au courant de tous les types de technologie qui existaient sur Terre.  »

– La deuxième table ronde est composée d’experts internationaux qui proposent des témoignages sur les ovnis. Les personnes (assermentées dans l’image ci-dessous) sont (de gauche à droite) Antonio Huneeus (Chili-États-Unis), Nick Pope (UK), Grant Cameron (Canada), Sun Shili (République populaire de Chine) et Roberto Pinotti (Italie).

internationalpanel2

–  Le Scientifique chinois Sun Shili est un fonctionnaire retraité du ministère des Affaires étrangères et président de la Fédération mondiale chinoise OVNI.

« Notre fédération sert de plate-forme de communication pour les Chinois globalement sur tous les aspects des ovnis, y compris ceux de la Chine continentale, Hong Kong, Taiwan et à l’étranger. Les Chinois se considèrent comme les descendants des dragons, qui viennent de l’espace dans la culture chinoise.
« Nous appelons notre terre comme la terre des divinités ou des dieux et nous cherchons l’harmonie entre l’homme et le ciel. [Toutes ces choses] sont très pertinentes à l’audience qui se déroule aujourd’hui.
Shili a dit au comité CHD qu’il était un diplomate du gouvernement et professeur d’université, mais depuis les années 1970, il a commencé à chercher sur les ovnis et les mystères de l’univers.
« Tout le monde sur cette planète est à la recherche de nos racines dans l’univers. Nous avons le droit de connaître et de découvrir. Toute tentative de secret est inacceptable. Également des statistiques des groupements ufologiques de Chine [dont il existe environ 50.000 membres]montrent que, sur 1,3 milliard de personnes, nous avons plusieurs dizaines de millions de gens qui sont passionnés d’OVNI.

– Sur la cinquième et dernière journée à Washington, DC, un groupe de pilotes – privés, commerciaux et militaires – et l’ancien fonctionnaire de la FAA John Callahan ont témoigné au sujet d’un certain nombre de rencontres OVNI vécues par les pilotes, et comment, dans de nombreux cas, les informations sur ces incidents ont été délibérément cachées au public.

CHD organisateur Stephen Bassett a annoncé qu’une vidéo de 15 minutes était sur le point d’être montré d’un homme de 77 ans, en très mauvaise santé, qui voulait profiter de l’occasion pour dévoiler une histoire de ce qui s’est passé pour lui, alors qu’il travaillait pour la CIA sous le président Dwight Eisenhower en 1958.
Bassett : « Dans un sens, cette vidéo représente les nombreuses personnes là-bas qui n’ont pas pu venir devant un comité comme celui-ci, qui veulent parler, mais c’est difficile. La grande majorité des personnes qui ont interagi avec ce problème tout en travaillant pour le gouvernement, qui remonte aux années 40, ont gardé l’information qu’ils avaient jusqu’à leur tombe et ne parlaient pas si on leur a dit de ne pas parler.

anonymousdolan« Ce monsieur a reçu de nombreuses menaces de son gouvernement de ne pas parler, mais il voulait que ce témoignage soit présenté et nous en avons convenu. Il a seulement été interrogé par deux chercheurs qui sont ici aujourd’hui, Linda Moulton Howe et Richard Dolan.

C’est une évidence que la CIA ne reconnaît pas systématiquement l’identité des personnes qui travaillent pour l’agence, nous ne pouvons pas confirmer qui est cet homme … nous ne pouvons que présenter des parties de son témoignage, comme il parlait avec l’historien Richard Dolan(vu à gauche sur la photo ci-dessus). ‘X‘ – comme nous l’appellerons ici – a raconté comment il a travaillé pour la CIA sur un projet spécial concernant le projet Blue Book de l’Armée de l’Air des ovnis (qui a duré pendant environ 20 ans avant de mettre fin en 1969).

X:  » le Projet Blue Book était partiellement une fraude. Mais les cas que nous avons obtenus ne sont pas venus du Pentagone ou du siège de la CIA. Mon patron m’a mis au courant du projet Blue Book et ce qu’ils ont trouvé à ce jour, autant sur les gris et les aliens et l’incident de Roswell.
Dolan: « Qu’avez-vous ressenti quand ça s’est révélé à vous?
X: « Eh bien, j’étais juste un peu dépassé par tout cela. Mon patron a dit que nous allions faire partie de la poussée d’Eisenhower pour en savoir plus sur ces aliens. Nous sommes allés dans le bureau ovale. Le président Eisenhower était là, et Nixon.
À ce stade, X continue à parler de comment Eisenhower a été bouleversé quand il a appris qu’il y avait des activités en cours à une base dans le Nevada (qui sera plus tard rebaptisé Zone 51) et que le gouvernement n’aurait eu aucune juridiction dessus. Eisenhower a envoyé X et son patron à la base pour savoir ce qui se passait là-bas.
X décrit ce qu’ils ont vu quand ils sont arrivés.

X: « Il y avait différentes ouvertures de portes de garage et à l’intérieur il y avait différentes sortes de soucoupe. Le premier était l’engin de Roswell – c’était une sorte de crash, mais apparemment tout alien était mort, sauf un couple. Plus tard, nous avons vu le film de l’autopsie, puis le colonel dit: « Ce que nous avons ici est que nous avons une entrevue avec un alien gris. »
Dolan: « Qu’avez-vous ressenti à ce moment?
X: «Je pensais, garçon, nous n’avions aucune idée que nous allions voir la vraie chose. Tout ce que nous avons vu était un film. Mon patron a pu y aller et avoir un entretien partiel. Celui-ci avait l’air un peu Oriental. Il n’avait pas l’air humain avec la texture de la peau. Le cerveau était un peu plus grand, un très, très petit nez et les oreilles étaient comme des trous et la bouche était très petite.
X et son supérieur sont retournés à Washington pour rencontrer Eisenhower et Nixon à nouveau.
X: « En outre, Hoover était là. Nous leur avons parlé de l’alien et de la situation dans son ensemble et il était juste totalement choqué. Il est apparu pour la première fois être inquiet.Eisenhower a dit: «Nous devons garder cette chose totalement secrète ».

– Le pannel de la technologie (avoir prêté serment ci-dessous), composé de (de gauche à droite) le Dr Roger Leir, l’ingénieur physique Valone Thomas, le Dr Steven Greer et l’ingénieur aéronautique Robert Wood.

technologypanelday5

– Au cours de cette session, Leir, un podologue, a décrit les nombreuses interventions chirurgicales qu’il a réalisée avec une équipe médicale dans lesquelles ils ont enlevé des petits objets insolites de personnes qui affirmaient avoir expérimenté un enlèvement.
« Au cours de mes 50 années de pratique de la chirurgie podiatrique, j’ai enlevé des centaines d’objets à partir du pied humain, y compris le papier, le verre, le métal et les pierres.
« Toutes les personnes impliquées dans mon bureau n’ont présenté aucune porte d’entrée pour l’un des objets qui ont été supprimés. Il n’y a pas formation de cicatrices visibles et sans interruption de l’intégrité de la peau, même lorsque l’examen a été effectué avec une loupe grossissante. Toutes les personnes participant à l’étude ont présenté être positif aux rayons X ou à la tomodensitométrie montrant des corps étrangers métalliques plus ou moins denses.  »

« En outre, par l’utilisation d’un détecteur de fréquence des ondes radio, nous avons pu détecter que certaines fréquences radio dans la bande FM, ont été émises par l’objet. Toutes les chirurgies que nous avons effectuées ont été documentées avec des témoins oculaires, la vidéo et la photographie.
« Nous constatons que, dans tous les rapports pathologiques, il n’y a pas de réaction inflammatoire, il n’y a pas de réaction de rejet. Il n’y a rien que nous avons trouvé dans la science des matériaux qui ne produirait absolument aucune réaction inflammatoire dans le corps humain…

rogerleir

– Le porte-parole international pour le CHD d’une semaine est l’astronaute d’Apollo 14 Edgar Mitchell, qui croit que la Terre a été et peut encore être visitée par des extraterrestres.

« Je ne peux pas dire d’où ils viennent, mais les preuves de leur présence ici sont assez écrasantes – si vous tenez à les chercher. Ma seule hypothèse pour expliquer pourquoi il y a cet embargo est parce qu’il y a des gens liés à l’argent, faisant de leur mieux (difficile) afin de tout tenir tranquille à cause du potentiel de profit qui va avec en ayant une capacité et une technologie qui pourraient aller à l’extérieur de notre système solaire, «  Mitchell a dit eu HuffPost.

Mitchell, le sixième homme à marcher sur la lune, espère que le CHD de cette semaine permettra de fermer la porte sur le prétendu embargo sur la vérité qui entoure la question des OVNI-ET.

 » [Nous devons] répandre un peu plus de vérité sur la nature de l’univers dans lequel nous vivons et le fait que nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Nous avons beaucoup, beaucoup de mystères sur nos mains, et des mystères à résoudre. Nous ne savons pas vraiment la portée de notre existence et notre image de l’univers est encore assez primitive.  »

– L’ancien sénateur Mike Gravel (D-Alaska), dit que la Maison Blanche a contribué à dissimuler la vérité sur  » l’influence extraterrestre qui enquête sur notre planète  » au public.

‘ Cela va droit à la Maison Blanche, et bien sûr, une fois que la Maison Blanche prend une position,« Et bien il ne se passe rien »… cela va juste en bas de la chaîne de commandement, tout le monde demeure muet », raconte Gravel à Top Line.

Gravel est l’un des six anciens représentants du Congrès qui ont été payés 20.000 dollars par le groupe de défense Paradigm Research OVNI à participer à une audition au Congrès sur la divulgation à Washington cette semaine, où témoin après témoin ont présenté des témoignages de première main sur des observations d’ovnis et des visites extraterrestres.

Gravel affirme que les rapports les plus forts de rencontres extraterrestres sont ceux d’anciens officiers de l’armée, comme le retraité de l’Air Force, capitaine Robert Salas, qui a déclaré queles ovnis ont temporairement désactivé les armes nucléaires d’après ce qu’il a vu.

 » La preuve irréfutable sur l’ensemble de la question, est ce qu’ils ont vu un vaisseau spatial planant dans le Wyoming et le Dakota du Sud au-dessus des silos de missiles de l’ICBM et que les missiles ne pouvaient pas se lancer », dit Gravel.

Gravel affirme que les médias ont aidé à ce qu’il considère comme une dissimulation gouvernementale en ne prenant pas les rapports de rencontres ET au sérieux.

 » Ce à quoi nous sommes confrontés ici, c’est, dans les domaines des médias, et du gouvernement aussi, un effort pour marginaliser et ridiculiser les gens qui ont des connaissances spécifiques », dit-il.

Interrogé sur le fait qu’il a été indemnisé pour sa participation à l’audience, Gravel affirme que cela n’a pas eu d’influence sur lui pour accepter de témoigner.

 » C’est une opportunité que j’ai pris de me concentrer sur cette question pendant toute une semaine et la préparation que j’ai fait pour arriver à cela m’a convaincu que c’est très important « , dit Gravel.

paul-hellyer-1

– L’ancien ministre de la défense du Canada, Paul Hellyer, a clôturé cette semaine d’audiences et a répété son avis donné ici :

Un documentaire de qualité cinématographique sera produit à propos de cet évènement prévu pour être distribué en automne 2013. Le but de cet évènement/documentaire n’est rien de moins que la fin sur l’embargo à la vérité en 2013

source http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/22899-audience-publique-sur-la-divulgation-et/   via http://www.neotrouve.com/?p=3528

separation

area51blog 

20H10:07/05/2013

info! Ajout :Yves Herbo avec juste raison puisque l’article viendrait de lui, demande son lien source, donc nous le remettons , à savoir que la presse galactique et néo trouvé ne mentionnent nulle part la source Yves Herbo.Donc  logique de remettre les choses en ordre, en tant que partenaire du site de yves herbo et aussi pour respecter le travail d’autrui nous mettons le lien en espérant également un retour si cela se produit dans le sens inverse nous serons vigilents !  Et mea culpa , sylv1 co-adm.

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-la-citizen-hearing-on-disclosure-chd-s-est-deroule-du-29-avril-au-03-mai-2013.html

gif

Mise à jour Era pour Area51blog le 07-5-2013 à 6 heures

Bannière


Matière extra terrestre et implants

16/03/2013

avatarera

Note Era Admin :

Le 16 mars 2013 à 23 heures

Je  vous propose ces 3 excellents reportages sur les enlèvements et les  implants extraterrestres.  Ce  phénomène est une réalité, la question est qui se trouve derrière ces faits, quel sont leurs objectifs ? 

Source : Introcrate 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

avertissement!

avertissement!

Ce dernier reportage présente une des nombreuse opérations de retraits d’implants sur une personne qui se dit avoir été enlevée par des extraterrestres.Attention certaines images peuvent choquer les personnes sensibles

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

6f7e2de3

Mise à jour Area51blog le 16 mars 2013 à 23h00

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :