Lutte anti-extraterrestre: l’armée russe a d’autres missions à accomplir

03/10/2013

rian

 

 

 

Lutte anti-extraterrestre: l'armée russe a d'autres missions à accomplir

Lutte anti-extraterrestre: l’armée russe a d’autres missions à accomplir

 

KRASNOZNAMENSK (région de Moscou), 2 octobre – RIA Novosti

Les Troupes aérospatiales russes ne lutteront pas contre les extraterrestres, elles ne sont pas encore prêtes à ce type de missions, a déclaré mercredi à Kraznoznamensk Sergueï Berejnoï, assistant du chef du Centre des essais et du contrôle des engins spatiaux Titov.

« Pour le moment, nous n’avons pas cette mission. Malheureusement, nous ne sommes pas encore prêts à lutter contre les civilisations extraterrestres (…) Il y a beaucoup de problèmes sur Terre et près de la Terre », a indiqué M.Berejnoï devant les journalistes.

Le Centre des essais et du contrôle des engins spatiaux Titov relève du Commandement spatial des Troupes aérospatiales de Russie. Il effectue près de 900 séances de communication par jour avec les satellites russes en orbite.

Source : 

gif

Mise à jour Area51blog, le: 03/10/2013 à : 20h00.

area51blog

 

 

 

Publicités

Un test de compatibilité du couple au milieu des étoiles (médias)

29/03/2013
 Dennis Tito (archives)
le premier touriste spatial
© AFP/ NASA

Le premier touriste spatial, Dennis Tito (archives)

Article source: fr.rian.ru/

13:02 28/03/2013

rian
MOSCOU, 28 mars – RIA Novosti

Le premier touriste spatial, Dennis Tito, a proposé d’envoyer sur Mars un vaisseau habité par un couple en 2018. Le cosmonaute russe Gueorgui Gretchko répond que les psychologues devront « signer avec leur sang » pour que ces gens ne se brouillent pas pendant 500 jours, a écrit jeudi le quotidien Izvestia.

« Il faut mener des tests psychologiques de compatibilité. Lorsque l’on constitue l’équipage, les psychologues travaillent d’abord avec chaque cosmonaute à part puis en couple pour voir s’ils se conviennent, explique Gueorgui Gretchko. Avant tout, le couple doit être compatible pour un an et demi. Dans un tel vol, le plus difficile est l’absence de ce qui entourait l’homme sur terre : théâtres, livres, voyages. Le second cosmonaute est destiné à remplacer tout cela pour le premier. Il existe des couples qui vivent ensemble pendant 50 ans et s’aident mutuellement. D’autres, au contraire, se poussent au suicide ».

« Je suis opposé à la participation des femmes au vol spatial. Je pense que c’est un travail assez difficile. Je pourrais accepter la participation d’une femme s’il existait des choses que la femme faisait mieux que l’homme. Par exemple, une femme fera avec davantage de précision un travail scrupuleux et ennuyant. Mais je suis opposé à la participation d’une femme à un vol si durable », souligne Gueorgui Gretchko. 
« En 96 jours d’expédition avec Iouri Romanenko, nous n’avons connu aucun conflit. On pourrait également envisager théoriquement le voyage d’un couple qui a vécu ensemble pendant 10 ans et vivra encore 50 ans main dans la main, «  estime le cosmonaute.

« En parlant du vol d’un couple ou simplement d’un équipage homme-femme, beaucoup s’interrogent : est-il possible d’accoucher d’un enfant dans l’espace ? Je suis persuadé que c’est impossible. Un couple sans médecin pourrait difficilement aller au bout de cette procédure et, qui plus est, continuer le vol ensuite. On ignore comment naitrait un enfant en apesanteur, remarque le cosmonaute. Par exemple, les Américains avait fait participer une femme à un vol spatial. La première question qui lui a été posée sur terre était de savoir si l’équipage avait conçu un enfant en vol. Ils ont plaisanté en disant avoir travaillé pendant des « factions«  différentes et n’en avaient pas eu la possibilité. »

« Cependant je suis perplexe, car si techniquement et financièrement ce vol est possible un danger demeure jusqu’à présent. Il existe divers rayonnements dans l’espace – solaire, interstellaire, stellaire, supernova, etc. Un vaisseau classique est fait d’aluminium fin, qui ne protège pas contre ces rayonnements. Il est impossible de construire un vaisseau en plomb afin de se protéger des radiations qui pourraient provoquer des maladies voire de la mort. Il est possible de construire un refuge où l’équipage se protégerait en cas de rayonnement dangereux, par exemple en plomb. Mais durant ces 501 jours le plomb lui-même commencera à réémettre des radiations. Il est mortellement dangereux de partir pour un vol aussi long.

L’Inspiration Mars Foundation a annoncé vouloir envoyer sur le vaisseau Dragon deux personnes pour un vol sur Mars sans atterrissage. Le décollage est prévu le 5 janvier 2018, et le retour le 21 mai 2019.

Le cargo Dragon

Le cargo Dragon  Ria novosti

separation

Mise à jour Sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 29/03/2013 à : 10h30.

area51blog


ExoMars: accord définitif de coopération signé le 15 mars à Paris (Roskosmos)

22/01/2013
ExoMars: accord définitif de coopération signé le 15 mars à Paris (Roskosmos)

ExoMars: accord définitif de coopération signé le 15 mars à Paris (Roskosmos)

Article source:fr.rian.ru/

13:16 22/01/2013

© ESA

MOSCOU, 22 janvier – RIA Novosti
 rian

Sciences et espace

L’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) et l’Agence spatiale européenne (ESA) signeront l’accord définitif de coopération sur le projet conjoint ExoMars le 15 mars à Paris, a annoncé mardi à RIA Novosti la porte-parole de Roskosmos, Anna Vedichtcheva.

Selon elle, le directeur de Roskosmos Vladimir Popovkine s’est entretenu mardi avec le directeur général de l’ESA Jean-Jacques Dordain afin d’échanger des informations sur les travaux visant à réaliser le projet ExoMars et d’approuver définitivement les textes en russe et en anglais du projet d’accord de coopération.

« M.Dordain a confirmé que le processus d’approbation par le Conseil de l’ESA de la version définitive de l’accord débuterait immédiatement et serait achevé du 13 au 14 mars. Une fois ce processus terminé, l’accord sera signé le 15 mars 2013 à Paris par le directeur de Roskosmos et le directeur général de l’ESA Jean-Jacques Dordain », a précisé la porte-parole.

L’accord prévoit la construction et le lancement en 2016 et 2018 d’atterrisseurs qui devront se poser sur la planète Mars, ainsi que le tir en 2016 d’un engin spatial.

separation

Mise à jour sylv1, Aréa 51 Blog, le 22/01/2013, 14h40.

area51blog


Le mystérieux ballon tombé au Brésil est un fragment d’Ariane-4

28/02/2012
14:35   24/02/2012   MOSCOU, 24 février – RIA Novosti

Le ballon métallique d’environ 70 cm de diamètre, tombé le 22 février au Brésil, est la bouteille sphérique de pressurisation du troisième étage de la fusée européenne Ariane-4 lancée en 1997, a annoncé à RIA Novosti un expert en recherches spatiales, Igor Lissov.

« On peut affirmer avec un haut degré de probabilité que la bouteille sphérique découverte dans l’état du Maranhão est un fragment du troisième étage du lanceur européen Ariane-4 tiré en 1997 du Centre spatial de Kourou », a indiqué M. Lissov.

« Ce lanceur a alors placé sur orbite des satellites thaïlandais et japonais de télécommunications. Après être longtemps resté sur une orbite elliptique élevée, son troisième étage est entré dans les couches denses de l’atmosphère où il a brûlé », a indiqué l’expert.

Selon lui, les communiqués mis en ligne sur des sites américains spécialisés confirment que le ballon mystérieux découvert au Brésil est réellement un fragment d’un lanceur européen.

Un objet métallique de forme sphérique pensant près de 30 kg est tombé mercredi dernier dans la petite ville d’Anapurus (nord du Brésil). Les habitants locaux ont entendu un bruit suivi d’un choc qui ressemblait à un tremblement de terre. Arrivés dans la cour d’une maison, ils ont découvert une boule métallique creuse à l’intérieur d’un entonnoir d’environ un mètre de diamètre. L’accident n’a pas fait de victimes.


La série noire des fusées russes…

25/08/2011

L’agence spatiale russe Roskosmos est dans la tourmente. Ses deux lanceurs Soyouz et Proton sont temporairement interdits de vol. La Russie a connu depuis neuf mois une série d’accidents avec des engins spatiaux….

Lire l’article sur Ufoetscience : http://ufoetscience.e-monsite.com/rubrique,les-fusees-russes-inquietent-l,612791.html

Voir aussi

http://ufoetscience.e-monsite.com/rubrique,iss-la-russie-s-acquittera-de,612805.html


%d blogueurs aiment cette page :