EGYPTE: PROBABLE DÉCOUVERTE DE MYSTÉRIEUSES PYRAMIDES PERDUES

24/07/2013

Sous des monticules de sable dans le désert égyptien pourrait se cacher un site recelant de mystérieuses pyramides perdues.

Vue du site depuis la rive

Vue du site depuis la rive

 

L’année dernière, l’archéologue américaine Angela Micol a identifié, en utilisant Google Earth, deux zones le long du bassin du Nil. Elles contenaient des monticules de formes inhabituelles.

Au moment de sa découverte, de nombreux chercheurs avaient des doutes quant à savoir si c’était réellement des pyramides perdues.

Micol a fait la découverte à son domicile en Caroline du Nord après avoir étudié les images sur Google Earth depuis une décennie.

Cependant elle affirme que des  caractéristiques énigmatiques ont été découvertes lors d’une expédition préliminaire, révélant des cavités et des puits.

Le site est situé à environ 20 kilomètres de la ville d’Abu Sidhum le long du Nil. Il comprend un grand plateau triangulaire de 189 mètres, soit près de trois fois la taille de la Grande Pyramide de Gizeh.

Si cela est vrai, ce pourrait être la plus grande pyramide jamais découverte.

Le plateau triangulaire de 189m.

Le plateau triangulaire de 189m.

 

Ces formations sont désignées comme des pyramides également sur ​​un certain nombre d’anciennes cartes rares. Les déclarations de Micol ont attiré les critiques d’un certain nombre de services archéologiques et géologiques, sceptique qu’un outil comme Google Earth puisse conduire à une vraie trouvaille. Selon eux, les monticules sont des anomalies inhabituelles ou des formations rocheuses battues par les vents qui sont communs dans le désert.

Les autres monticules plus petits.(254 pieds = 77 mètres, 330 pieds = 100 mètres et 100 pieds = 30 mètres)

Les autres monticules plus petits.(254 pieds = 77 mètres, 330 pieds = 100 mètres et 100 pieds = 30 mètres)

 
 Des temples ou tombeaux près du site.

Des temples ou tombeaux près du site.

 

L’archéologue a également identifié un deuxième groupe de possibles pyramides près de Fayoum Oasis, et trois cartes suggèrent que les quatre monticules cachent des temples ou des tombeaux recelant d’anciens trésors. Une de ces cartes a été préparé par un ingénieur de Napoléon Bonaparte.

Le deuxième site découvert par l'archéologue.

Le deuxième site découvert par l’archéologue.

 

Des collectionneurs passionnés de cartes anciennes, Kamal Medhat El-Kady, ancien ambassadeur du Sultanat d’Oman et son épouse Haidy Farouk Abdel-Hamid, ancienne conseillère à la présidence égyptienne, ont déclaré que les formations identifiées par Micol étaient marquées comme étant des pyramides dans nombre de leurs anciens documents.

Afin de financer l’exploration des deux sites, Micol a créé la Satellite Archaeology Foundation.

Même si de nombreux archéologues sont sceptiques à ce sujet, ce n’est pas la première fois qu’une découvertes archéologique est faite grâce à Google Earth: il, y a deux ans, l’égyptologue américaine Sarah Parcak avait identifié 17 pyramides perdues.

Si la vidéo ne s’affiche pas cliquez ici

Source:

gif

Mise à Jour Area51blog le 24 juillet 2013 à 12 h 15

Bannière

Publicités

Ovni en Europe – dossier top secret – extraterrestres

05/05/2013

Publiée le 28 avril 2013 – Source Youtube : Latchodroom

En 1994 au cours d’un vol Nice-Londres, un pilote d’Air France, Jean-Charles Duboc, son copilote et un steward remarquent un objet marron gravitant au-dessus de Paris. L’objet est également détecté par des radars et certains pensent que c’est un ballon météorologique, mais pourrait-il s’agir d’autre chose ?Au Portugal, une étrange substance, légère comme une toile d’araignée, se répand sur la ville d’Evora, alors qu’un ovni est repéré en train de flotter dans le ciel. Au Danemark, deux incidents inexpliqués mais similaires se produisent en 25 ans d’intervalle.

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Ovnis-2

Mise à jour par Era pour Area51blog le 5 mai 2013 à 09 heures

area51blog

 


Des archéologues belges découvrent la tombe d’un vizir de Ramsès II

20/02/2013

media_xll_5577285

Article source:7s7

MERCREDI 20 FÉVRIER 2013

Des archéologues belges ont découvert en Egypte les vestiges du tombeau d’un important ministre du pharaon Ramsès II. La pyramide du vizir Khay devait mesurer 15 mètres de haut lors de son édification, a indiqué mercredi l’administration égyptienne des Antiquités.

 Le tombeau, vieux d’environ 3.200 ans, a été découvert à Sheikh Abd el-Qurna, dans les environs de Louxor. Un relief représentant le vizir rendant hommage à une divinité a été découvert dans les vestiges de la pyramide.

Les égyptologues disposent de peu de connaissances concernant la vie du vizir Khay. Ce dernier aurait servi à la cour de Ramsès II durant près de 15 ans.

Dans l’Egypte antique, le vizir était le premier magistrat après le pharaon.

separation

Mise à jour Aréa 5 1Blog, le 20/02/2013 , 21h25.

area51blog


Sur Mars, Curiosity étudie une pyramide et photographie une éclipse

25/09/2012

En pointant ses yeux vers le Soleil, Curiosity a photographié une éclipse du Soleil provoquée par le passage de Phobos, une des deux lunes de Mars. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Avec une trentaine de mètres parcourus chaque jour sur Mars, le rover Curiosity trace sa route à destination de Glenelg. Il a marqué un arrêt pour analyser en détail une roche en forme de pyramide, qu’il vient de découvrir.

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences.

Le rover Curiosity en route vers Glenelg a découvert une roche en forme de pyramide de 25 cm de haut et large de 40 cm. Une cible de choix pour l’instrument franco-américain ChemCam. Si d’autres instruments seront utilisés, ce n’est pas cette fois-ci que la Nasa a décidé de se servir de la foreuse. Sa première mission s’effectuera lorsqu’il sera à Glenelg.

Cette roche a été nommée Jake Matijevic en hommage à Jacob Matijevic (1947-2012), un des ingénieurs en chef de la mission Mars Science Laboratory décédé le 20 août dernier à l’âge de 64 ans.

Sur Mars, Curiosity fait un petit détour

L’engin, qui se trouve à la surface martienne depuis le 6 août, a pour objectif principal le mont Aeolis, un grand massif constitué de couches sédimentaires qui s’empilent depuis plus de 2 milliards d’années. Avant de s’y rendre, la Nasa lui fait effectuer un petit détour qui s’apparente à un galop d’essai vers Glenelg, un carrefour de trois types de terrain qu’il devrait atteindre d’ici moins de 10 jours.

À mesure que le rover s’en approche, les scientifiques commencent à se faire une idée plus précise de ce site, qu’ils qualifient de très intéressant. En effet, un des terrains apparaît avec des tons plus clairs que les autres. Des images acquises par Curiosity montrent des bandes fines et foncées d’origine inconnue, ce qui fait dire à la Nasa que ce site aurait la faculté de retenir la chaleur du jour tout au long de la nuit.

En route vers Glenelg, Curiosity a croisé cette roche en forme de pyramide. Baptisée Jake Matijevic, elle est en cours d’analyse. © Nasa/JPL-Caltech


Traces anciennes de leur présence

20/07/2008

Nous sommes visités depuis l’aube des temps par toutes sortes de races extraterrestres voici en 5 vidéos les traces de leur présence dans l’histoire humaine, dans nos écrits…

Lire le reste de cette entrée »


Les dossiers du KGB en vidéos – La tombe du visiteur

16/07/2008

Ces vidéos nous parlent du projet Isis, le KGB aurait découvert dans les années 60 un tombeau en égypte qui contenait les restes d’une créature extraterrestre morte 10 mille ans avant Jésus-Christ !

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :