Le radiotélescope Arecibo envoie un message dans l’espace il y a 44 ans.

16/11/2018

message envoyé d’Arecibo en binaire (à gauche) et sous forme graphique (à droite) crédit image : SETI

« Des tentatives ont été entreprises afin d’établir un éventuel contact avec une ou plusieurs civilisations extraterrestres et parmi elles le radiotélescope de Arecibo envoie un message à l’initiative de Frank Drake et de Carl Sagan , c’était il y a 44 ans , le 16/11/1974. Le 16 novembre 1974, le radio-télescope d’Arecibo (Puerto Rico) émettait le premier message de l’humanité adressé à une éventuelle intelligence extraterrestre en direction de l’amas globulaire M13 (constellation d’Hercule), situé à environ 24000 années-lumière de la Terre.  Un article  (du média Le point )-en fin de page  explique cet événement .

Pas de réponse d’après les scientifiques mais pour autant ne l’avons nous pas déjà reçue ?« 

Voir l’article : Ré-écrire l’histoire: la réponse au message d’Arecibo

Message d’Arecibo : il y a 44 ans, une bouteille lancée dans l’espace

Le 16 octobre 1974, des scientifiques de Porto Rico ont envoyé le premier message d’Arecibo. Il s’agissait d’un message radio émis vers l’espace.

Par LePoint.fr

Publié le | Le Point.fr

C’est une éternelle question : sommes-nous entourés d’extraterrestres ? En 1974, un groupe de scientifiques veut entrer en communication avec l’objectif de trouver des vies intelligentes extraterrestres. Le 16 novembre, Frank Drake, Carl Sagan et leurs collègues décident de se réunir à l’observatoire d’Arecibo au milieu des forêts tropicales de l’île de Porto Rico (États-Unis). Ils envoient de cet observatoire le premier message d’Arecibo. Il s’agit d’un message radio de trois minutes contenant une série de 1 679 chiffres exactement. Ce vendredi, Google lui consacre un doodle (photo ci-dessous).

Ce nombre n’a pas été choisi au hasard. Il est le produit de deux nombres premiers pouvant être rangés dans une grille de 73 rangées sur 23 colonnes. Ce type de message est considéré comme pouvant être décodé de façon universelle et envoyé à des galaxies éloignées. Le message est un rendu infographique de l’humanité : il y a d’abord l’ADN, ensuite un humain de taille moyenne, à savoir 1 m 76, puis le système solaire, et enfin la représentation du radiotélescope Arecibo.

Pas de réponse avant 25 000 ans.

Suite

Mise à jour Area 51 Blog le : 16/11/2018 à 16h00.

Publicités

Des signaux radio inexpliqués dans l’espace

18/07/2017

Source Le Monde.fr

Des scientifiques de l’observatoire Arecibo à Porto Rico ont annoncé avoir relevé des émissions radio « très étranges » provenant d’une étoile de type « naine rouge » et « paraissant uniques ». Ils soulignent, par ailleurs, que des observations d’étoiles similaires dans le voisinage n’ont pas permis de capter des signaux semblables.

 

En avril et mai 2017, ces scientifiques ont enregistré des émissions venant de plusieurs étoiles, dont Gliese 436, Ross 128, Wolf 359 et HD 95 735. Après avoir analysé ces données, ils ont constaté que Ross 128 avait émis des signaux radio différents, dont ils cherchent encore la nature.

Dix minutes de signaux radio étranges

Mystère n ° 1 : quelle est la source du signal ? Astronomique ou locale. Mystère n ° 2 : comment cette source le produit-elle ? # Ross128

« Nous avons réalisé que ces signaux étaient très étranges dans la séquence de dix minutes durant laquelle nous les avons captés », écrit Abel Mendez, directeur du Laboratoire d’habitabilité planétaire à l’université de Porto Rico, dans le nord de l’île à Arecibo.

« Nous pensons que ces signaux ne sont pas des interférences radio puisqu’ils sont uniques à Ross 128 et que les observations des autres étoiles immédiatement avant et après avoir capté ces émissions n’ont rien montré de similaire », explique-t-il.

« Nous ignorons l’origine de ces signaux mais il y a trois principales explications possibles », poursuit l’astronome. Il pourrait ainsi s’agir d’éruption de type solaire, d’émissions provenant d’un autre objet dans le champ d’observation de l’étoile ou tout simplement d’une explosion d’un de ses satellites circulant sur une orbite très éloignée.

Emission extraterrestre ?

Lire la suite

 

 


Le département américain de la Sécurité intérieure des États-Unis aurait-il filmé un OVNI ?

14/08/2015
crédit: Ufologie &Paranormal

crédit: Ufologie &Paranormal


area51blog
L’ administratrice de ce blogue ERA, connaît encore une épreuve difficile, alors pendant ce laps de temps j’assumerais l’alimentation  de  son site web. Je reprend  l’article ci-dessous repris crédit photo: Matisse sylvainpar Alexis Ropital administrateur du forum Ufologie&Paranormal.


Des astronomes communiquent avec le cosmos

22/08/2012

Cette représentation artistique diffusée par l’Observatoire austral européen (ESO) montre comment les planètes sont entourées d’étoiles dans la Voie Lactée.
PHOTO: AFP/ESO

Des scientifiques ont envoyé mercredi dernier, à partir d’un télescope de Porto Rico, un message vers trois systèmes solaires extraterrestres des constellations des Gémaux et du Cancer. L’envoi marquait le 35e anniversaire d’un signal radio inexplicable reçu de la constellation du Sagittaire, qui pourrait avoir été lancé par des extraterrestres.

«Je dois conclure qu’une espèce intelligente extraterrestre peut avoir envoyé le signal», a affirmé, dans une analyse publiée en 1997 lors du 20e anniversaire de l’événement, le père du «signal Wow», l’astronome Jerry Ehman, qui enseignait alors à l’Université de l’Ohio. Le signal, qui a duré au moins 72 secondes et était jusqu’à 30 fois plus fort que les signaux naturels normaux du cosmos, a été nommé ainsi parce que M. Ehman a inscrit «Wow» sur la retranscription informatique.

Un voyage de 41 à 150 ans

Le signal lancé la semaine dernière mettra de 41 à 150 ans à atteindre un éventuel extraterrestre. Il est composé de 10 000 messages Twitter et de messages vidéo de vedettes de la télévision américaine, recueillis par le groupe National Geographic dans le cadre d’un projet spécial entourant le 35e anniversaire du signal Wow. Les messages ont été encodés avec des répétitions pour qu’un éventuel récepteur établisse clairement qu’ils ont été faits par une espèce intelligente.

Trois étoiles de la partie de la constellation du Sagittaire d’où provenait le signal de 1977 ont été ciblées par les astrophysiciens du télescope Arecibo. La plus proche compte certainement des planètes dans une zone habitable.

Jusqu’à maintenant, seulement neuf signaux ont été envoyés depuis la Terre dans le but d’être captés par des extraterrestres. L’origine extraterrestre du signal Wow n’a toutefois jamais pu être établie formellement, parce qu’il n’a jamais été répété. Vu les avancées constantes de l’astrophysique, il est également possible qu’on détecte un signal naturel – formation d’un trou noir, collision entre galaxies – qui aurait la même puissance.

Source : http://www.lapresse.ca/sciences/201208/21/01-4566735-des-astronomes-communiquent-avec-le-cosmos.php


%d blogueurs aiment cette page :