Dossiers secrets ovnis américains et Armée spatiale de Donald Trump

04/12/2018

Donald Trump pourrait avoir créé sa force spatiale après avoir découvert les secrets de l’Amérique à propos des ovnis, selon Nick Pope.


Donald Trump doit connaître les secrets des OVNI en Amérique, selon Nick Pope.
Crédit : the sun.co.uk

Article source 

Par Emma Parry, correspondante numérique américaine  le 4 décembre 2018,à  14h18.

                                        Traduction Era pour 

Un expert,  ancien membre du ministère de la Défense, Nick Pope, affirme que Donald Trump pourrait avoir lancé la création de son armée spatiale après avoir découvert les secrets  américains sur les ovnis. Nick Pope, qui dirigeait le projet OVNI du ministère de la Défense, a déclaré qu’il serait «absurde» de suggérer que le président soit tenu dans l’ignorance au sujet des menaces potentielles que représentent les ovnis comme le pensent certains théoriciens du complot.

Monsieur Pope  souvent surnommé Fox Mulder dans la vie réelle en raison de ses recherches officielles sur les ovnis – dit que D. Trump doit connaître le projet de recherche secret sur les ovnis du Pentagone – AATIP (programme avancé d’identification des menaces aérospatiales), découvert plus tôt cette année. Il serait au courant du fait que l’influent Comité des services armés des États-Unis a enquêté et a dépensé  de l’argent pour le ténébreux projet AATIP, selon Pope.

Trump sait également qu’un comité sénatorial enquête sur un incident survenu en 2004, au cours duquel des pilotes de l’ US Navy ont poursuivi et filmé un objet blanc en forme de « tic-tac » non identifiable qui s’est déplacé à  la »vitesse d’un missile balistique » au large des côtes du Mexique, a déclaré Pope.

Il estime que ces connaissances ont peut-être contribué aux projets du président de créer une force spatiale, une nouvelle branche militaire dédiée à la guerre dans l’espace. La Force spatiale devrait être créée d’ici à 2020 et a été défendue par Trump, qui a tweeté en août: « Vive La Force spatiale ! »

Nick-Pope-1230222

Nick Pope  dirigeait le programme OVNI du MoD qui a été arrêté en 2009 -Crédit photos https://www.thesun.co.uk

 

Pope a confié à Sun Online:

«Certaines théories du complot suggèrent que les projets du président Trump en vue d’une force spatiale reflètent la nécessité de protéger la Terre contre des extraterrestres hostiles. Il y avait des théories du complot similaires sur le plan Star Wars du président Reagan.

Bien qu’il n’y ait peut-être aucun lien avec des extraterrestres, le président Trump connaît sûrement tous les dossiers secrets OVNIS en Amérique – dont certains ont été révélés plus tôt cette année dans le cadre du projet AATIP – et cela peut avoir contribué à son désir de développer une force spatiale militaire. Et bien sûr, il sait que les deux espaces de combat clés de tout conflit futur vont être le cyberespace et l’espace extra-atmosphérique. Il est donc extrêmement important que les États-Unis dominent ces champs de bataille. »


Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

«Lors de la campagne présidentielle de 2016, Hillary Clinton et son président de campagne, John Podesta, ont fait des déclarations assez fortes sur le thème » pro-OVNI « , mais nous ne savons pas ce que le président Trump sait ou pense à propos de cette question.

« Il saura que le Comité des services armés de la Chambre s’intéresse au projet AATIP du Pentagone, qui a examiné le phénomène des OVNIS, et il saura que le Comité des services armés du Sénat se penche sur l’incident de 2004 où des pilotes de la marine américaine ont pourchassé et a filmé un ovni autour du porte-avions USS Nimitz.

« Mais nous ne savons pas – par exemple – s’il soutient la décision d’organiser des audiences formelles du Congrès à ce sujet. »


Donald Trump signant sa directive de politique spatiale invitant le Pentagone et le ministère de la Défense à entamer le projet de création d’une force spatiale.
Crédit : thesun.co.uk

Pope dit que malgré les théories du complot, il serait incroyable de penser que Trump ne connaisse aucun secret sur les OVNIS que les Etats-Unis pourraient cacher au public.

Et il a même suggéré que ces théoriciens du complot attendent actuellement la divulgation complète de la  connaissance du gouvernement américain concernant  la présence des extra-terrestres .

« De nombreux membres de la communauté ufologique croient en un complot si vaste, si sombre et si profond que même le président n’est pas au courant », a-t-il déclaré.

«Ils utilisent des expressions telles que« besoin de savoir »et« déni plausible »pour suggérer que le président des Etats Unis est hors du coup. « Ça n’a pas de sens. Si les États-Unis avaient la preuve que des extraterrestres ont visité la Terre, le Président devrait le savoir, car, dans son rôle de commandant en chef, il pourrait être amené à prendre des décisions stratégiques immédiates au plus haut niveau, si la situation devenait soudainement hostile.

«Le président a besoin de connaître toutes les choses importantes , dans le cadre d’une culture du  » pas de surprises ». Si quelqu’un dans le complexe militaro-industriel cache les secrets sur les OVNIS au président Trump, ou suggère de garder le silence sur certaines choses, ils risquent un réveil brutal.

«Il est un président particulièrement énergique et volontaire, et il ne voudra pas rester dans le noir ni qu’on lui dise comment traiter le problème des OVNIS.

« La communauté UFOlogique fantasme sur la » divulgation « – peut-être que le président Trump s’en tiendra à un tweet un soir. »

illustration d’un extraterrestre d’après des témoignages ufologiques 
Crédit : thesun.co.uk

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du Royaume-Uni entre 1991 et 1994 , aujourd’hui dissous , a déclaré qu’il espérait que le président s’intéresserait à la question – et serait heureux d’utiliser son expertise pour l’aider.

« J’espère que le président Trump s’intéresse personnellement à cela et je serais heureux de participer », a-t-il déclaré.

«Le gouvernement britannique a arrêté son projet ovni en 2009, il n’y a donc aucun expert en la matière, mais après avoir effectué ce travail dans les années 90, je suis ravi de pouvoir vous aider lors de briefings présidentiels et d’audiences du Congrès pour expliquer ce que certains d’entre nous au ministère de la Défense ont conclu sur les menaces et les opportunités qui découlent du phénomène OVNI, quelle que soit sa vraie nature. « 

Mise à jour Area 51 blog -le 04-12-2018 à  22  h   15

Publicités

Inde – L’aéroport de New-Delhi perturbé par des ovnis

03/11/2015

113

L’aéroport international Indira Gandhi de Delhi a été mis en état d’alerte à plusieurs reprises en raison de perturbations liées à l’observation d’ovnis.

Selon le quotidien Indien le « Hindustan Times », d’étranges objets volants sont apparus par trois fois au dessus et à proximité directe de l’aéroport en cette fin de mois Octobre 2015.

Pour commencer, trois objets volants ont été remarqués par un officier de l’armée de l’air le 23 Octobre entre 10h50 et 10h55.

Ensuite c’est le contrôle aérien de l’aéroport qui a signalé un étrange objet volant non identifié évoluant au dessus des pistes le 27 Octobre.

Enfin c’est le pilote d’un vol de la compagnie ‘Air Vistara’ de Bhubaneswar qui s’est plaint après avoir été gêné par une lumière vive semblable à un faisceau laser qui l’éblouissait alors qu’il atterrissait le 28 Octobre au soir.

Le pilote a affirmé qu’il était six miles nautiques de la piste quand il a observé le faisceau laser, qui l’a distrait.

Un hélicoptère a alors été dépêché sur les lieux mais il n’a rien trouvé.

Malheureusement, aucune photographie ne vient étayer ces déclarations.

Source – www.pakistantoday.com.pk Via Parlons-ovni.fr

7751258372_carte-de-localisation-de-new-delhi-inde

 

 

gif

Mise à  jour Area 51 blog, le: 03/11/2015 à : 08h00

area51blog


« Nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions en tentant d’intercepter des ovnis »

19/04/2015

Un article du NUFORC – Traduction Era pour Area51blog

 

 

General Ben Chidlaw

General Ben Chidlaw

Timothy Good  écrit : « La destruction ou la disparition d’avions militaires au cours des interceptions d’ovnis ont continué au même rythme. » Comme le général Benjamin Chidlaw, ancien général commandant du Commandement de la défense aérienne a déclaré à Robert C. Gardener (ex USAF) en 1953:  « Nous avons empilé des rapports sur les soucoupes volantes. Nous les prenons au sérieux, si l’on considère que nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions qui tentaient de les intercepter. « Leonard Stringfield, un ancien officier des renseignement de l’Armée de l’air a été informé par une source fiable dans les années 1950 que l’Air Force perdait à peu près un avion par jour  en lien avec les ovnis” « Stringfield a été informé de manière fiable. Selon les chiffres du ministère américain de la Défense, de 1952 jusqu’à la fin de Octobre 1956, il y a eu 18 662 accidents majeurs des avions militaires, répartis comme suit:

Année  –  armée de l’air  – Pertes de la Marine

1952             2,274                          2,086

1953             2,075                          2,325

1954             1,873                           1,911

1955              1,664                          1,566

1956              1,530                          1,358

Sur ce total étonnant d’accidents, la plupart impliquaient de nouveaux avions à réaction  rapides,  (comme ceux qu’on envoyait pour intercepter les OVNIS) , dont 56.2 pour cent d’entre eux furent causés par une erreur de pilotage; 8.1 pour cent par l’équipage au sol ou d’autres ratés du  personnel; 23.4 pour cent par la défaillance  de pièces et d’équipement dans l’aéronef; 2,8 pour cent par diverses «conditions dangereuses», et -9,5 pour cent (1773) étaient dus à des «facteurs inconnus». Metrci au livre de  Timothy Good  “Need to Know” (Besoin de Savoir) P.172

 

Commentaires de l’éditeur P.172: Lorsque j’ai pris en chasse  un OVNI nous avons dépassé de 20 noeuds la limite de vitesse de vol de l’avion marquée par une ligne rouge. Dans l’excitation de la chasse, il est facile de dépasser les capacités des aéronefs et souvent une pièce de l’avion peut avoir une défaillance. Il y a beaucoup de récits   propos de lancement de  missiles et de tirs directs sur les ovnis qui restaient sains et saufs ,  et qui retournaient  le feu et détruisaient l’intercepteur.

Source : National Ufo Center

Mise à jour Area51blog, le : 19/04/2015 à 23:45

Bannière


Observations d’ovnis : crainte des pilotes

18/03/2015
 Un article de Ken Pfeifer – world ufo photos and news
Traduction Era  pour Area51blog
Source image : Ken Pfeifer - WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Source image : Ken Pfeifer – WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Les pilotes de ligne craignent toujours de signaler leurs observations d’ovnis dans le ciel

WASHINGTON— Les pilotes de ligne voient des objets volants non identifiés mais très peu les signalent à cause du ridicule. Selon le NARCAP (Centre national d’information sur les phénomènes anormaux de l’aviation) Il y a eu plus de 3 500 observations de « Phénomènes Aériens Non identifiés » par des pilotes militaires, commerciaux et civils. Mais selon le Capitaine Jim Courant, pilote commercial depuis plus de 31 ans,  il y a beaucoup plus d’observations qui ne sont tout simplement pas signalées.  « Le nombre de personnes qui sont au courant du sujet est presque incroyable » a-t-il dit, s’exprimant devant l’audience  citoyenne sur la divulgation au National Press Club à Washington, DC le 3 mai. Courant fait des recherches et étudie le phénomène ovni depuis des années. Il a amassé plus de 3000 livres sur les ovnis et les extraterrestres et a accueilli une série télévisée sur la question intitulée «Nouvelles perspectives » qui a duré trois ans. Il vole toujours pour une compagnie aérienne commerciale et en raison de son exposition à la télévision, il est reconnu comme une autorité en matière d’OVNIS et de rencontres. Il a été contacté et l’est toujours, par de nombreux pilotes de compagnies aériennes commerciales et militaires qui sont heureux de discuter en privé de leurs rencontres avec des OVNIs, mais ne veulent pas parler publiquement, craignant le ridicule et dans certains cas des représailles. «Ils ont peur, » non pas tant pour leur statut ou leurs prestations de retraite, mais « ils ont plus peur pour leurs familles », a-t-il dit.
Il a décrit l’expérience d’un pilote qui était  aux commandes d’un 747 au dessus du Pacifique en 1980, quand il est tombé nez à nez avec un OVNI en face de lui. « Vous ne croirez pas  ce que nous avons vu, »avait dit le pilote, selon Courant. « Cette chose était plus grande qu’un 747. » Courant déclare que le pilote  arrivé à sa destination au Japon, fit un compte rendu et on lui dit de ne jamais en reparler. »
Courant a raconté à l’audition sa propre rencontre avec un ovni. En 1995, il volait près d’Albuquerque, Nouveau Mexique, lorsque avec son co-pilote, ils ont vu une forme ovale bleu vert s’approcher en provenance de la gauche. « Dans un flash de lumière blanche aveuglante, l’objet a soudainement monté à un angle de 45 degrés » a-t-il déclaré à l’audition. Quatre autres pilotes on signalé à la tour de contrôle qu’ils avaient aussi vu l’objet. « Un pilote a dit que cela devait être un météore, » s’est souvenu Courant, ajoutant, « je suis rentré dans la conversation et j’ai dit « depuis quand les météores remontent-ils ? » Quand on l’a questionné sur  la réaction de son co-pilote dans une conversation téléphonique après  l’audition, Courant a déclaré « Il a refusé d’en discuter et n’a plus jamais volé avec moi ».
Courant dit que les pilotes ont rapporté avoir vu une variété d’engins qui apparaissent soudainement et se déplacent à des vitesses impossibles pour la technologie actuelle. Les signalements incluent des engins en forme de cigare, des engins triangulaires,  et d’autres qui sont de la taille d’un porte-avions ou plus. Il dit que les pilotes de ligne sont « très sérieux dans leur profession » et non susceptibles de faire des exagérations.
Le site web NAPCAR, co-fondé en 1999 par le  Dr Richard F. Haines, un spécialiste reconnu en matière d’ovnis et un ancien responsable scientifique au centre de recherche de la NASA de Ames a été efficace pour apporter des preuves des observations, mais Courant dit que plus doit être fait.
Les observations d’ovnis ne sont que « la pointe de l’iceberg » en terme de ce qui a été vécu et de ce qui est connu à propos des extraterrestres selon lui. « 
 » Je suis au courant de certaines choses, mais je ne peux pas rentrer dans le sujet ici, » a-t-il déclaré à l’audition. Courant a dit qu’il était temps pour le gouvernement américain d’être honnête avec les preuves fournies et acquises par  ses agences à travers des décennies de  rencontres extraterrestres. Les pilotes de ligne savent ce qu’ils ont vu, dit-il et devraient être en mesure d’en parler sans crainte du ridicule.
REMARQUE : L’image ci-dessus est une illustration.
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Remerciements à
http://www.educatinghumanity.com

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 18/03/2015 à 8h00

area51blog


Affaire des ovnis de Guernesey : Observation d’un OVNI par un pilote de ligne

08/06/2014
Les pilotes signalent des objets non identifiés depuis les années 40 - Photo BBC

Les pilotes signalent des objets non identifiés depuis les années 40 – Photo BBC

Ray Bowyer, capitaine travaillant pour Aurigny Airlines.

Avec beaucoup de force, le capitaine Bowyer a décrit l’observation d’un ovni massif en avril 2007 dans le voisinage de Jersey et Guernesey. Cet appareil a été observé par l’équipage et certains des passagers, ainsi que par un pilote d’un autre avion qui se trouvait dans les environs à ce moment. « Un signal radar anormal a été détecté, et la BBC a fait état de cet incident ». Le Capitaine Bowyer a mentionné la réponse très professionnelle de sa compagnie aérienne et des autorités responsables de l’aviation à la suite de ces observations. Le Capitaine Bowyer a noté que le fait d’avoir signalé cet incident n’avait pas eu d’effets négatifs sur sa carrière.

Vidéo source Youtube

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Liens externes

gif

 

Mise à jour Area51blog le 8-6-2014 à 15h45

Bannière


Témoignage ovni : Base Militaire Roumaine Mars 1989

31/05/2014

Des Pilotes Roumains font une incroyable observation

Un article de Ken Pfeifer 

Traduction Era pour Area51blog

Crédit illustration Ken Pfeifer  WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Crédit illustration Ken Pfeifer
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

 

Aéroport militaire roumain Mars 1989

A l’aéroport militaire Mihai Kogalniceanu, au nord de Constanta, plusieurs pilotes d’avions de combat supersoniques du groupe 57 de l’armée de l’air ont été témoins d’un phénomène aérospatial non identifié.

 L’incident s’est probablement déroulé durant la seconde moitié du mois de mars 1989 (Dans les souvenirs des témoins il y a des divergences concernant les dates). Entre 15 et 21 heures, l’unité, constituée de 18-20 pilotes, effectuait des exercices de tir en deux parties : vol  diurne et vol nocturne. « «À un moment , on a annoncé que les manoeuvres étaient stoppées, bien que les conditions météorologiques étaient excellentes et que la visibilité était très bonne « , a déclaré un témoin.

Vers 21h20, on débarrassa les pilotes de leur équipement. Certains d’entre eux , y compris le commandant et le colonel Platon Streja , inspecteur de vol pour le commandement de la Force aérienne à Bucarest , délégué pour assister et participer à des vols cette semaine-là , étaient dans la « cellule d’alarme « , une chambre située dans un bâtiment, à planifier le  prochain vol , prévu dans les deux jours . Les autres pilotes discutaient sur ​​un banc à l’extérieur de ce bâtiment. Les techniciens préparaient les avions pour le stationnement de nuit. Le ciel était  » clair comme du verre « , et la visibilité était parfaite.

Le Colonel (à la retraite ) Aurélien Dobre se souvient : Je parlais avec quelques camarades pilotes devant la «cellule» . J’étais en face du terminal de décollage. A un moment, j’ai vu beaucoup de lumières, apparaissant effectivement au-dessus des arbres . Je suis immédiatement entré dans la «cellule» pour avertir ceux qui étaient à l’intérieur. Lorsque je suis sorti les lumières étaient déjà au dessus de nous. » Le colonel (retraité) Paul Otelea, commandant du deuxième groupe, qui pilotait alors un MIG-23, dit :  » A un moment notre collègue Aurelian Dobre est entré,  nous appelant : « sortez vite !  » Nous y sommes tous allés ; nous avons regardé dans le ciel et avons vus des formations en triangle voler  à égale distance les uns des autres, baignés de blanc argenté mat léger,  solide mais sans diffuser de lumière  autour . [ … ]

Ils se sont déplacés du sud au nord . J’estimais leur altitude à un angle d’environ 20-25 degrés et environ 7.000 mètres de haut. Lorsqu’ils sont passés au dessus de  lui ,  le bruit qu’il a entendu «  était comparable à celui des oiseaux qui survolent la forêt la nuit ». Je le connais, car depuis l’enfance, je me promène dans les bois  » . «Depuis  le premier instant où je les ai vus jusqu’à ce qu’ils disparaissent , plusieurs dizaines de secondes se sont écoulées, puis les lumières se sont estompées en direction de l’Ukraine  » . Il ajoute que l’absence de «bang sonique « (onde de choc) est un grand mystère. Le colonel ( en retraite) Dan Aioanei , qui à l’époque était aux commandes d’un MIG – 29 , dit: .  » De Medgidia , une formation de 7 , 8 ou 9 objets flottants approchait . Ils ressemblaient à des tubes de néon , plusieurs kilomètres de long chacun, et étaient donc positionnés les uns par rapport aux autres de manière à former un « V ». De loin, les tubes semblent avoir un diamètre de 15-20 cm , dans la réalité ils faisaient 2-3 mètres. La vitesse de vol devait être au moins supersonique . Ils volaient très haut , à une altitude minimum de 3000 m , mais pouvant peut être atteindre plus de 10.000 mètres. Même pour nous, habitués au ciel, c’était difficile à évaluer , parce que les points de référence , à savoir les nuages ​​, étaient absents. En tant que pilotes , nous connaissons la forme , la texture , la dynamique des nuages ​​, en fonction de l’altitude à laquelle ils se trouvent . La formation n’a laissé aucune trace , pas de lumière , pas de piste . Les «tubes» ont disparu de l’horizon , quelque part à l’est de Tulcea .

En 1989 , le Groupe 57 de l’Armée de l’Air , aujourd’hui dissous , a été classé parmi les plus élevés en Europe en termes de professionnalisme des pilotes et des fonds de dotation de l’unité . Les aviateurs qui ont assisté à l’incident ont été à la fois qualifiés et formés pour distinguer un avion, un hélicoptère , un ballon, un vol d’oiseaux , ou un satellite qu’il soit .

Remarque : L’ image ci-dessus est une illustration.

 KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Lisez la totalité de cette affaire sur  http://www.ufocon.ro/index.php/ufocon-romanian-ufo-conference

 

gif

 

 

Mise à jour et Traduction Era pour Area51blog le 31:05:2014 a 21:20

Bannière


L’Observation d’ovni par un pilote de la RAF surnommé « Soucoupe Sam » en 1952 a convaincu le ministre de l’aviation que nous ne sommes pas seuls

28/05/2012
  • Le Sergent Roland Hughes revenait à la base sur Allemagne de l’Ouest
  • L’Objet, 30 mètres de long, était un disque métallique « d’argent brilant »
  • Le Radar confirma qu’il se déplaçait à une vitesse de loin supérieure à celle des engins de l’époque.

Par Chris Hanlon  Traduction Era pour Area51blog

Une observation d’OVNI a été jugée si crédible, qu’elle  a convaincu un ministre du gouvernement qui a enquêté.

L’observation par un pilote de chasse de la RAF en  mission de formation sur Allemagne de l’Ouest en 1952 a été révélée pour la première fois par des documents publiés par les Archives Churchill à l’Université de Cambridge.

Le Sergent Roland Hughes revenait à la base quand il a été suivi par un «disque métallique en argent brillant » qui a volé à ses côtés avant de disparaître à une vitesse  incroyable.

Saucer Sam: Sgt Roland Hughes à côté de son avion de chasse orné d’ovnis peints par ses collègues après son observation d’ovni confirmé par radar.

L’objet a été capturé par les radars de la RAF, qui a confirmé qu’il volait à des vitesses bien supérieures aux capacités des engins de l »époque.

Hughes a rapporté l’observation et on l’a  envoyé rendre visite à Duncan Sandys, alors ministre de l’Aviation, pour lui faire son rapport en personne.

Il a décrit avoir vu un flash de «lumière argentée», qui descendait rapidement vers lui jusqu’à ce qu’il puisse voir que c’était un «disque de métal argenté luisant».

Il a dit que sa surface était brillante, «comme une feuille d’étain», et «sans un seul pli ou froissement.

Il pouvait voir, avec «une clarté étonnante»,  «la surface très réfléchissante et absolument  sans soudure,  d’aspect métallique » de l’engin.

Volant à haute altitude avec une visibilité claire dans son De  Havilland Vampire, il a estimé sa taille à 30,5 mètres de large – «Environ l’envergure d’un bombardier Lancaster ».

Aucun des trois autres pilotes – Tous retournent à la RAF dans le nord de Oldenburg Allemagne de l’Ouest – n’a vu l’objet parce qu’ils effectuaient une manoeuvre et ne cherchaient pas dans la même direction.

Disque argenté : Caricature d’un ovni similaire à celui que le Sgt Roland Hughes déclare avoir suivi son avion avant de s’éloigner à une vitesse incroyable.

Six jours plus tard, Hughes a été envoyé à la RAF Fassberg en Allemagne de l’Ouest pour déposer son rapport  aux hauts officiers de la RAF et Sandys.

La première question du ministre fut combien de bières Hughes avait bu la veille au soir.

Toutefois, à la fin il fut tellement pris par  l’histoire Hughes qui avait à l’époque 23 ans, qu’il alla en parler à de  hauts fonctionnaires, en leur disant qu’il était convaincu que c’était vrai.

Cela va contre ce que les gouvernements britanniques ont dit au sujet des OVNIS dans le passé – dans la plupart des cas, ils ont eu à cœur de minimiser les suggestions selon lesquelles les observations d’ovnis sont sérieusement étudiées.

Dans un document récemment publié, Sandys dit au  chef scientifique du gouvernement  Lord Cherwell qu’il a trouvé l’histoire et les preuves radar «convaincantes».

Duncan Sandys

En référence aux observations d’OVNIS  semblables par les pilotes américains, ce qui est devenu connu sous le nom de «Foo Fighters», Sandys dit dans le document: «Je n’ai aucun doute que  Hughes ait vu un phénomène similaire à celui décrit par de nombreux observateurs aux États-Unis. »

 Lord Cherwell avait auparavant rejeté les observations des États-Unis comme «psychologie de masse».

Sandys, qui devint plus tard secrétaire à la Défense, reprit: «Jusqu’à ce qu’une  explication scientifique satisfaisante puisse être fournie, il serait très imprudent d’accepter sans question en outre, que  » les soucoupes volantes  » puissent être rejetées comme » une forme bénigne d’hystérie « . »

Hughes volait à haute altitude avec une bonne visibilité sur le chemin de la RAF dans le nord de Oldenburg Allemagne de l’Ouest quand il a repéré l’OVNI

Il a ajouté qu’il y avait «de nombreuses preuves d’un phénomène inconnu et inexpliqué».

Les documents ont été étudiés par David Clarke, un académique de l’Université de Sheffield Hallam ,  alors qu’il faisait des recherches pour un livre sur les ovnis.

Le Dr Clarke a été contacté par le fils de Hughes, qui a raconté  la version de son père des événements et lui a donné son carnet.

Après l’observation, Hughes, décédé en 2009 à l’age de  79 ans, a été surnommé «Soucoupe Sam et ses collègues avaient peint une soucoupe volante sur son jet.

Le fils de Hugues,Brian, 45 ans, un fonctionnaire du ministère de la Défense, a déclaré «Nous savions à propos de l’observation dans la famille quand nous avons grandi, mais mon père ne parlait pas beaucoup. Nous en avons appris plus à force  de lui demander.

«Si c’était quelqu’un d’autre que mon père, qui avait raconté cette histoire, je serais sceptique.

«Il m’a dit une fois » Les gens pensent que vous êtes fou si vous dites que vous avez vu une soucoupe volante – Je n’en ai vu qu’une fois, je n’en ai jamais vu depuis « .

Dr Clarke a déclaré: «Il n’y a absolument aucun doute que quelque chose a été vu par Hughes. Il n’affabulait pas »

«Mais la seule position honnête à prendre, c’est que nous ne savons pas ce que c’était. Mais il pourrait y avoir une sorte d’explication scientifique, avant de commencer à sauter sur des conclusions sur les visiteurs étrangers.

source : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2150710/UFO-sighting-RAF-pilot-dubbed-Saucer-Sam-1952-left-aviation-minister-convinced-alone.html?ITO=1490


%d blogueurs aiment cette page :