Physique:Dernières nouvelles du LHC: un nouveau record de luminosité

27/03/2011
Physique
Posté par Michel le Samedi 26 Mars 2011 à 00:00:46 // Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter source:http://www.techno-science.net/
Dernières nouvelles du LHC: un nouveau record de luminosité
Après environ un mois de fonctionnement, le LHC a déjà accumulé une luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) intégrée de 28 pb-1, qui correspond à plus de 50 % du total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D’un point de vue comptable, un total est le résultat d’une addition, c’est-à-dire une somme. Exemple : « Le total des dettes ». En physique le total n’est pas forcément obtenu avec l’addition : exemple de la capacité totale d’une série de condensateurs en série, qui n’est pas la somme des…) livré aux expériences en 2010. Ce début impressionnant de l’exploitation LHC en 2011 augure bien de la suite.

 

Après de minutieux réglages et tests de validation des collimateurs, la première phase de la mise en service avec faisceaux en 2011 s’est achevée. Les premiers faisceaux stables ont été obtenus le dimanche 13 mars, avec seulement 3 paquets par faisceau, pour une luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) initiale de 1,6 × 10^30 cm-2s-1. Les tests des protections de la machine se sont poursuivis la semaine suivante ; l’équipe de mise en service s’est assurée que tous les systèmes critiques (arrêts de faisceau, système de verrouillage de faisceau, etc.) fonctionnaient correctement.

Une fois ces tests achevés, il ne restait plus qu’à augmenter l’intensité et le LHC a procédé rapidement à un accroissement par paliers de l’intensité, comme prévu. Des injections, avec un nombre croissant de paquets, ont été effectuées à l’intention des expériences ; le point (Graphie) culminant a été une injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations 🙂 avec 200 paquets par faisceau dans la soirée du mardi 22 mars. Comme la taille du faisceau est réduite aux points d’interaction d’ATLAS et de CMS, on a obtenu une luminosité de crête de 2,5 × 10^32 cm-2s-1, ce qui dépasse largement le record de l’année dernière, réalisé avec 368 paquets.

Jeudi 24, le LHC est passé à une énergie de 1,38 TeV par faisceau pour fournir aux expériences quelques collisions proton-proton à une énergie (Dans le sens commun l’énergie désigne tout ce qui permet d’effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) dans le centre de masse (La masse est une propriété fondamentale de la matière qui se manifeste à la fois par l’inertie des corps et leur interaction gravitationnelle.) équivalente à celle des collisions nucléon-nucléon pendant la campagne avec ions lourds effectuée à la fin de l’année dernière. Ces collisions permettront de comparer les collisions nucléon-nucléon dans un environnement (L’environnement est tout ce qui nous entoure. C’est l’ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une…) d’ions lourds avec des collisions ne subissant pas certains effets liés aux ions lourds. Les données (Dans les technologies de l’information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d’une chose, d’une transaction d’affaire, d’un événement, etc.) requises devraient être disponibles d’ici au début du week-end, moment où le LHC repassera à 3,5 TeV pour poursuivre l’exploitation pour la physique (La physique (du grec φυσικη) est étymologiquement la science de la nature. Son champ d’application actuel est néanmoins plus restreint : la physique décrit de façon à la fois quantitative et conceptuelle les composants fondamentaux de l’univers, les forces qui s’y exercent et leurs effets. Elle développe des théories en…) avant le début de l’arrêt technique de quatre jours (Le jour ou la journée est l’intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c’est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil…) prévu pour fin mars.


%d blogueurs aiment cette page :