Un ovni dans le ciel genevois

01/01/2013

Information envoyée par Philippe (Pi Mu Sigma) de Suisse – Source : Le matin 

BIZARRE

 —

Un objet volant non identifié a été aperçu dimanche dans les airs au-dessus de Genève. Le mystère reste entier sur son origine.

Par Didier Tischler-Taillard. Mis à jour à 09h19
Le mystérieux objet volant (tout en haut à gauche) a été observé au-dessus de la vieille ville de Genève.

Le mystérieux objet volant (tout en haut à gauche) a été observé au-dessus de la vieille ville de Genève.

«Vers 13 heures, je me baladais dans la vieille ville de Genève avec mon cousin qui venait du Brésil, en prenant des photos, raconte Alexandre Gusmão. Une fois de retour à la maison, après avoir transféré ces images sur mon ordinateur, j’ai constaté qu’il y avait sur l’une d’entre elles un objet orangé dans le ciel en forme de disque symétrique, c’était très impressionnant.» Pour cet informaticien qui travaille à l’aéroport, le phénomène est tout simplement «inexplicable». Vraiment? Du côté de l’Aéroport international de Genève, on préfère en sourire. «Depuis quatre ans que je travaille ici, ça m’est arrivé une fois, s’amuse Bertrand Stämpfli, porte-parole de Cointrin. Nous avions pu démontrer qu’il s’agissait d’un drone survolant le Jura.»

On est un brin plus sérieux chez Skyguide. «Sur cette observation, les indications à disposition sont assez précises: la photo a été prise dimanche 30 décembre à 12 h 53 depuis la place du Bourg-de-Four à Genève en direction sud, explique Roger Gaberell, responsable de communication pour la société de contrôle du ciel. L’objet devait se trouver à l’extérieur de la zone contrôlée par la navigation aérienne – soit un niveau de vol n’excédant pas 1100 m –, c’est pourquoi nos logiciels n’ont donné aucune indication permettant de l’identifier précisément. C’est donc un objet volant non identifié dans le sens strict du terme!» Mais, pour le spécialiste, il s’agit sans doute d’un ballon dirigeable, d’un modèle réduit ou d’un jouet acheté dans le commerce. «Cela pour une explication terrestre possible du phénomène», conclut Roger Gaberell.(Le Matin)

Phénomènes étranges en Suisse

«CROP CIRCLES»
Les premiers cercles de culture (crop circles), ou agroglyphes, sont apparus en force en Suisse romande en 2007; une quarantaine d’années après les pays anglo-saxons.

SOUCOUPES VOLANTES
Des centaines de Suisses jurent avoir vu des ovnis, affirme l’ufologue bâlois Luc Bürgin dans un livre paru en 2005, recensant des témoignages archivés par l’armée suisse.

1929: PREMIÈRE «BOULE»
La première observation anormale remonte à 1929, dans le St. Galler Tagblatt. Dans les Préalpes appenzelloises, deux randonneurs voient «une boule gris argent entourée d’anneaux de couleur» flotter dans l’air en tournant sur elle-même.

Source : http://www.lematin.ch/

 


L’affaire Pi-Mu-Sigma – Complément – Coupure de Presse

14/05/2010

Coupure de presse du journal 24 heures du 10 janvier 1983, pour voir l’image agrandie, cliquez dessus


L’Ovni de Froideville (Suisse) – 2003

14/04/2010

Ces coupures de presse concernant un cas solide proviennent du site : http://www.ovni-suisse.ch

En novembre 2003, des habitants de Froideville en Suisse voient un ovni en forme de ballon de Rugby qui ronronne et se déplace verticalement, entrainant des perturbations électriques, faisant vibrer les fenêtres des maisons, un enfant à même été poursuivi…

Coupure de Presse du journal 24 heures du 29 novembre 2003

MYSTERE Les habitants de Froideville n’ont aucun lien de parenté avec David Vincent, celui qui, dans les années septante, avait vu les envahisseurs dans la série du même nom. Et pourtant.
Ce vendredi à l’heure de la pause de midi, trois villageois les ont vus. Qui? Les ovnis pardi! Ou plutôt un ovni. Il ressemblait à un ballon de rugby. Il ronronnait en se déplaçant verticalement. Les témoins ont aussi sec dégainé leur combiné et appelé la police cantonale. Un peu empruntée, après contrôle, elle a envoyé une équipe de dépiégeage sur les lieux. Le mystère reste entier.
Il était midi. A peu près. Une femme vaquait à sa cuisine. C’est elle qui a vu l’objet la première. Un ballon de rugby volant qui ronronnait. Il se déplaçait verticalement devant sa fenêtre. Au même moment, tout s’est éteint dans la maison. Coupure générale d’électricité! le deuxième témoin est une voisine. Elle décrit exactement le même phénomène, à la différence près que, chez elle, des appareils électrique se sont mis en marche spontanément. L’ovni a encore été aperçu par une troisième personne. Puis plus rien. Tous les trois ont alors appelé la gendarmerie.
On imagine la surprise du gendarme qui a reçu les trois appels. Il a gardé son professionnalisme. La police a ainsi effectué les contrôles de routine. Un appel à l’aviation militaire, à Payerne, et un autre à l’aviation civile. L’idée était de savoir si un avion avait survolé cette zone à l’heure dite et si, le cas échéant, il avait « perdu » quelque chose. On pense notamment à un bloc de glace qui aurait pu tomber d’un avion de ligne. Mais rien de tout cela. « un avion militaire est bien passé sur Froideville un peu avant midi, mais bien entendu rien qui ressemble aux témoignages recueillis. On pense aussi à une fusée d’amateur, telle qu’on peut s’en procurer sur internet », avance Claude Wyss-Brunner, porte-parole de la police cantonale. Peut-être la vérité est-elle ailleurs…

Spécialistes du dépiègeage sur place
Toujours est-il qu’en désespoir de cause, c’est une équipe spécialisée dans le dépiègeage qui a été envoyé à Froideville. Celle-là même qui d’ordinaire s’occupe d’explosifs ou de bombes. Leur mission: relever toutes les traces possibles pour élucider le mystère du ballon de rugby volant. On attend ses résultats avec impatience.

Laurent Antonoff

Lire le reste de cette entrée »


Salève et Voirons site privilégiés pour l’observation des ovnis…

10/01/2010

L’association Arpe traque et recense les phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Notre région de montagne offre de multiples possibilités multiples pour y parvenir.

.. Oh bien sûr, séparer le bon grain (rare) de l’ivraie (plus fréquente) en matière de recherche sur les Phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN) n’est pas une gageure. Qui d’ailleurs ne voudrait pas vraiment y croire ? Président-fondateur de l’Arpe (Association pour la recherche sur la présence extra-terrestre), le Haut-savoyard Bruno Delorme n’est pas dupe. « On passe pour des illuminés ? Tant pis… », assume-t-il. Et pourtant.  Entre Salève et Voirons les témoignages affluent, et ce, depuis longtemps. Sur les sites web (suisses notamment), il n’est pas rare de trouver des témoignages troublants relatant la présence de phénomènes inexpliqués… Lire le reste de cette entrée »


« Tell Quel » – L’armée et le dossier OVNI –

08/12/2009

Le vendredi 18 mars 1988, le magazine « Tell quel » de la TSR (Télévision Suisse Romande) consacre son émission du jour aux OVNI, sous le titre « Armée : le dossier des OVNI ». Je vous propose de revoir ici cette émission dans son intégralité, divisée en trois parties.

Dans la première partie, le magazine interviewe des pilotes de ligne, et relate les observations d’OVNI qu’ils ont effectuées. Dans la seconde partie, le magazine montre notamment l’interview de deux porte-paroles du département militaire fédéral et d’un pilote de chasse, concernant les OVNI et lintérêt de l’armée pour ceux-ci. Puis il détaille les observations OVNI du contacté suisse surnommé « Pi Mu Sigma », que l’on reverra quelques 4 ans plus tard sur le plateau de « Bas les masques », interviewé cette fois-ci par Mireille Dumas. Dans la troisième et dernière partie, le magazine s’axe davantage sur le travail des ufologues privés et l’avis des astronomes sur la question.

Détail intéressant :
à 1’23, le reportage indique qu’une grosse collection de documents sur les OVNI est disponible à la bibliothèque universitaire de Bâle, en Suisse, dont l’ensemble de la documentation OVNI couvrant 1954 à 1981 par une fan du contacté américain Adamski.


Interview du contacté Pi Mu Sigma

09/07/2008

Dans son émission « Bas les masques » du mercredi 9 mars 1993 (consacré au paranormal), Mireille Dumas recevait et interviewait un contacté suisse.

Jimmy Guieu a consacré l’intégralité du chapitre 5 de son livre « Nos maîtres les extraterrestres » / « Le monde étrange des contactés » à son cas, ce contacté y prenant le pseudonyme de « Pi Mu Sigma ».

http://www.ovni-suisse.ch/documentations/coupures-presse/15-24heures-02-decembre-2003.htm

Des publicités pour Raël apparaissent ça et là sur mon blogue contre ma volonté. J’ai eu un message de Philippe pour me signaler qu’en bas de cet article lui étant consacré, se trouvaient lesdites publicités, et m’a demandé de les ôter, ce qui m’est impossible. Philippe tient à souligner qu’il ne cautionne pas et qu’il n’a rien à voir avec Raël et son organisation. Merci pour votre compréhension.

Message de Philippe :

“La pub du mouvement Raëliens que nous trouvons sur le blog Area 51 concernant les livres de Raël Gourou de la Secte, n’a rien à voir avec le Contacté Pi-Mu-Sigma. Philippe, dit Pi-Mu-Sigma ne veut pas servir de support à un charlatan qui a même réussi  à vendre l’invisible à des personnes dans le désarroi”.


%d blogueurs aiment cette page :