Le phénomène Ovni au Maroc: Témoignages et vidéos

08/09/2015
Publication: 07/09/2015 19h37 CEST
Le phénomène Ovni au Maroc: Témoignages et vidéos | sprungli | Flickr

Le phénomène Ovni au Maroc: Témoignages et vidéos | sprungli | Flickr

OVNIS – C’est un phénomène qui passionne et qui excite l’imagination de millions de personnes sur la planète. Qu’ils soient ronds, ovales ou carrés, chaque objet volant non identifié aperçu sur une vidéo ou une photo suscite toujours beaucoup de réactions. Certains y croient dur comme fer et pense qu’on ne nous dit pas tout, d’autres sont au contraire beaucoup plus sceptiques.

De Phoenix dans l’Arizona au Machu Pichu au Pérou, en passant par les montagnes de l’Atlas, les ufologues mettraient leur main à couper qu’une autre forme de vie existe dans l’univers. Selon cette communauté passionnée par les OVNIS, le Maroc n’échapperait pas à l’attention des petits hommes verts, et on retrouve un peu partout sur le Net des vidéos à ce sujet.

Ovni, es-tu là?

Omar, 32 ans et médecin-urgentiste à Rabat, est passionné par la question depuis qu’il a vu un objet étrange dans le ciel en 1999 comme il le confie au HuffPost Maroc. « J’étais à Khouribga, et je jouais au foot avec mon frère et des amis. J’ai alors remarqué un objet qui volait à environ un kilomètre d’altitude. Il avait une forme ovale, aucune ouverture et ne faisait absolument aucun bruit. Il était à peu près deux fois plus gros qu’un avion de chasse. Toutes les personnes présentes sur le terrain l’ont vu. Quand j’ai raconté ça à mon père, il ne m’a pas cru car il pensait que c’était la série X-Files qui m’influençait. Mais quelques jours plus tard, nous avons reçu la visite de mon oncle et ma tante qui nous ont expliqué qu’ils avaient vu la même chose que nous ».

Omar commence alors à se renseigner, sans vraiment oser aborder le sujet: « Quand j’en parle, on croit que je mens ou bien que j’ai eu une hallucination. Pour trouver des gens avec qui en discuter, j’ai rejoint un groupe d’ufologie allemand présent sur Facebook ».

Passion discrète

La peur d’être jugé est effectivement un frein pour tous ceux qui pensent avoir vu un OVNI. C’est ce qu’explique Gérard Lebat, un retraité passionné par le sujet vivant à Marrakech: « Je faisais partie d’une association ufologique en France. Lorsque je me suis installé au Maroc, j’ai voulu faire de même, mais cela n’a pas fonctionné. J’ai quand même reçu quelques grands chefs d’entreprise qui sont discrètement venus se renseigner auprès de moi. Mais leur emploi du temps les empêchaient souvent de s’impliquer totalement ». Gerard Lebat a rédigé un livre recensant toutes les observations d’ovnis au Maroc dont il a eu connaissance.

Sur Internet, les commentaires sont souvent très narquois, à l’instar de ce forum du site d’informations Yabiladi ou encore sur les vidéos postées sur Youtube, où les capsules sont moquées à l’envi. Si certaines vidéos diffusées sur le web sont troublantes, celles qui concernent le Maroc prêtent plus à sourire qu’autre chose, du fait de la mauvaise qualité des trucages. Une seule certitude, la vérité est ailleurs…

Source 

gif

Mise à jour Area51blog, le: 08/09/2015 à : 12h45

area51blog

Publicités

Maroc : des lueurs dans le ciel de Marrakech

24/01/2014

Publié le Jeudi  23 Janvier 2014 par  Fouâd Harit sur le site logo

 

arton36843-1dd37

 

Le ciel de Marrakech a laissé percevoir lundi soir de mystérieuses ombres lumineuses. Les commentaires vont bon train.

D’étranges corps lumineux apparus dans le ciel de Marrakech ont semé une vague de frissons lundi soir à Marrakech. Selon le quotidien Al Massae, plusieurs témoins affirment avoir aperçu ce soir-là des objets volants non identifiables.

Ces objets lumineux ont laissé place à de nombreuses interprétations. Certains affirment qu’il s’agit tout simplement du reflet de projecteurs d’un grand hôtel. D’autres pensent que ce sont les jeux de lumière provenant d’une célèbre discothèque de Marrakech. Tandis que des personnes croient dur comme fer qu’il s’agissait de mouvements anormaux et ont contacté des chercheurs en astronomie.

Les religieux pensent que c’était une bataille entre djinns provoquée par des « charlatans » de la place Jamaâ El Fna.

Les internautes Marrakchis, eux, ironisent en avançant l’idée d’une invasion d’extraterrestres à bord de soucoupes volantes !

Des mouvements lumineux similaires avaient déjà été visibles dans le ciel de Marrakech comme en témoigne cette vidéo amateur :

Source Youtube 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

gif

Mise à Jour Area51blog le 24 janvier 2014 à 13 h 15

Bannière


Wikileaks Maroc : L’Ovni qui inquiétait Hassan II était un morceau de fusée russe

16/04/2013

Il y a moins d’une semaine un câble diplomatique publié par Wikileaks révélait que Hassan II s’était inquiété, à la fin de l’été 1976, d’un Ovni qui avait traversé le ciel du Maroc. Un Américain passionné de satellites a trouvé l’explication, 36 ans plus tard : il s’agissait d’un morceau de fusée russe.

76074C_track
 La trajectoire des débris de fusée le long des côtes marocaines. /DR Ted Molczan

Ted Molczan, celui qui regarde aujourd’hui les satellites américains depuis son balcon, à Toronto, a trouvé la réponse que Houari Benslimane, commandant de la gendarmerie royale, était venu chercher, en vain, à l’ambassade américaine de Rabat, le 25 septembre 76, de la part du roi Hassan II lui-même. L’Objet volant non identifié (Ovni), observé simultanément depuis plusieurs villes du Maroc, dans la nuit du 18 au 19 juillet 76 qui avait tant intrigué Hassan II était, en fait, les débris d’une fusée russe finissant sa chûte et sa destruction dans l’atmosphère terrestre, le long de la côte marocaine.

« Quand il est arrivé, le colonel Benslimane a dit que le roi l’avait envoyé pour discuter de plusieurs observations d’objets volants non identifiés au dessus du Maroc, dans la nuit du 18 au 19 septembre. Selon le commandant Benslimane, la gendarmerie a reçu plusieurs appels d’Agadir, de la région de Marrakech, de Casablanca, Rabat, Kenitra et d’autres régions qui rapportent [le passage] d’ovnis entre 1 heure et 3 heures du matin », raconte l’ambassadeur des Etats Unis à Rabat, Robert Anderson, à sa hiérarchie le département d’Etat américain le 25 septembre 1976, dans un télégramme diplomatique rendu publique par Wikileaks, il y a une semaine.

L’Ovni marocain

Le général Benslimane s’est déplacé en personne jusqu’à l’ambassade pour demander directement les informations que pouvaient avoir enregistré les américains sur ces ovnis. L’ambassadeur précise : « le colonel Benslimane a dit que le roi était personnellement intéressé. J’ai promis que nous ferions ce que nous pourrions. »

Le2 octobre, le secrétaire d’Etat, Henry Kissinger signe un télégramme diplomatique à destination de l’ambassade américaine à Rabat : il prévoit d’offrir une réponse aux préoccupations du souverain la semaine suivante. « Il est difficile d’offrir une explication définitive de la cause à l’origine des ovnis observés dans la zone marocaine », commence le second télégramme du département d’Etat, envoyé le5 octobre à l’ambassadeur.

Toutes les hypothèses rationnelles sont passées en revue, puis il conclut : « On aurait tendance à croire que l’objet était une météorite, une météorite probablement spectaculaire, ou bien, en tenant compte des descriptions faisant référence à une vitesse lente, à aucun bruit, et à des fragments en feu, un satellite en décomposition pour lequel il n’y a pas eu d’enregistrement précis. »

Satellite russe de communication militaire

Faux, répondait Ted Molczan, le 5 octobre 2012, après avoir lancé des recherches dans plusieurs bases de données. Ted Molczan est un geek d’une espèce originale décrite par le New York Timesdans un article paru le 5 février 2008 : il est l’un des observateurs amateurs des satellites les plus connus. Ted Molczan passe son temps libre, la nuit, sur son balcon à Toronto à observer le ciel avec des jumelles. A l’automne 2012, il raconte qu’il entend parler d’une vieille histoire d’Ovni ; « avec des descriptions qui suggèrent fortement une ré-entrée [de débris satellite, ndlr] mal identifiée depuis l’orbite terrestre qui est je crois à mettre en corrélation avec la ré-entrée connue d’un morceau du matériel de l’étage d’une fusée russe », estime-t-il dans une analyse publiée sur son blog.

Après avoir eu connaissance de la requête de Hassan II à l’ambassade des Etats Unis, il lance des requêtes dans la base de données Space Track d’USSTRATCOM. Aucune des destructions de pièces de satellites recensée le 19 septembre 1976 ne peut expliquer ce que les Marocains ont vu, mais le 18 septembre, une partie du moteur du troisième étage de la fusée russe Molniya qui met en orbite le satellite russe de communication militaire Molniya 1-35 est éjecté, découvre Ted Molczan. Selon ses recherches l’objet aurait pesé près de 700kg, sans compter la quantité de fuel encore contenu dans cette partie de la fusée. Une taille plus que suffisante pour faire une entrée fracassante dans l’atmosphère terrestre.

Le reste de ses recherches « ont révélé que l’objet aurait probablement vécu jusqu’au 19 septembre, avec une descente finale commençant à 1h10 du matin, heure GMT. La ré-entrée du train de débris est passée le long de la côté marocaine dans la direction nord, nord-est. Tout concorde. Pas d’extra-terrestres. En pleine guerre froide, les ovnis marocains n’étaient que des débris de fusée russe.

  Publié le 16.04.2013 à 10h00 | Par Julie Chaudier – Source : Yabiladi.com
gif
Mise à jour par Era pour Area51blog le 16-4-2013 à 12:45
area51blog

Témoignage d’OVNI à Casablanca

12/10/2009

Voici le témoignage de Georges qu’il a bien voulu me faire parvenir par mail, un grand merci à lui !

 

espace-ovni-00011

Bonjour,

Au printemps 1970 a 7h10 gmt par temps claire ciel bleu sans nuage, je me rendais au travail quand un léger sifflement me fit lever la tête ,venant de l’est une soucoupe volante était en phase de freinage , des volutes bleu électrique à l’avant du disque coté ouest au fur et à mesure du ralentissement le bleu s’est répandu  tout autour de l’engin jusqu’à  l’arrêt  complet,distance 130 mètres, altitude environ <50 mètres, l’engin avait la taille d’une caravelle, il était forme de deux dômes métalliques couleur aluminium, le dôme supérieur était percé de hublots éclairés couleur du jour très intense (flamme de l’acétylène).

Sur le dôme supérieur un dôme transparent, rapport des masses,environ un tiers en largeur et un tiers en hauteur avec le dôme inférieur légèrement plus plat, donc le dôme supérieur plus haut, à travers le dôme transparent on pouvait voir quatre postes de pilotages NORD-SUD-EST-OUEST. Un être s’est levé du poste de pilotage ouest il était vêtu d’une tenue noire genre combinaison de plongée il a pose le bras sur l’écran d’un appareil du poste de pilotage et a regardé la ville de CASABLANCA qui se trouve derrière moi, puis il est parti vers le nord et a disparu derrière le poste de pilotage sud. La  silhouette était la même que la notre.  Position de l’observateur, altitude 25 mètres, sud par rapport a l’engin. Le bleu électrique est monter au niveau des hublots sur le dessus et le dessous le centre est devenu rouge cerise entre les deux les couleurs de l’arc en ciel a ce moment là l’engin a commençait à bouger  en direction du nord l’angle de départ environ 35 degrés le départ a  été
très lent un peut comme nos fusées mais la vitesse est montée progressivement pour devenir fulgurante il n’y avait qu’un point rouge qui a disparu. L’engin vole a plat il ne prend pas l angle comme un avion.temps d’observation arrivée mini 10 secondes stationnement mini 25 secondes départ de 0 a X 10 secondes.sans un bruit.


Les Ovnis au Maroc

23/07/2009

Sur le site des repas Ufologiques, une enquête de Rémy Fauchereau auprès d’un témoin d’un age avancé, qui a observé un ovni au Maroc il y a 60 ans.  http://www.les-repas-ufologiques.com/L%20UFOLOGIE%20AU%20MAROC%20V%2001%2006.doc


%d blogueurs aiment cette page :