Observation d’ovni corroborée par radar militaire à Tokishi Shima Island (Japon)

08/03/2017
Tokishi Shima Island (Japan) crédit phot: nyufo.com

Tokishi Shima Island (Japan)
crédit photo:
nyufo.com

Source : nuforc.org

National UFO Reporting Center

Traduction ERA POUR AREA 51 blog

Rapport d’observation

Survenu: le 01/06/1966 à 12:00

Signalé: 16/01/2017 à 13:03:32 Publié le: 19/01/2017

Localisation: Tokishi Shima Island (Japon).

Forme de l’objet observé: Cercle , disque. Durée de l’observation: 30 minutes

Récit du témoin:

« J’ai 23 ans je suis dans l’armée, le dimanche est mon jour de congé. Je scrute le ciel avec un radar. Dans le Nord il y a une île à environ 25 miles (40 ,23 km) de là . Je repère 5 disques qui vont et viennent causant le déclenchement du radar. J’ appelle  l’officier de jour (O.D.),  il sort et  observe  puis est retourne au centre de contrôle afin d’appeler l’armée de l’air. Ils envoient 3 avions de chasse pour enquêter. Les avions se trouvent à une courte distance d’eux et   disparaissent . Les avions se  retournent. Les disques réapparaissent. Les avions tournent autour et comme avant quand les avions se rapprochent, les disques disparaissent. Les avions se retournent et reviennent à leur point de départ. Les disques réapparaissent. Je retourne à ma caserne. Les témoins sont moi-même, l’officier de jour, 3 membres en service et 3 pilotes. Je n’ai jamais oublié cela et je pensais que  je ne les reverrai jamais. Puis en   janvier 2017 j’en vois un de près.

Remarque du NUFORC :  La source du rapport indique que la date de l’incident est approximative.

 

gif

Mise à jour  Area 51 blog le : 08 Mars 2017 à 16h30

area2

Publicités

Dossiers OVNIS – Le cas de Bardenas Reales en Espagne – 1975

21/02/2013

area51blog
avatarera

Note Era Admin :

21-2-2013  à 19h30

Nous vous proposons ce cas d’ovnis vu de près en 1975 à Bardenas Reales en Espagne. Cette information m’a été envoyée par Georges, lecteur assidu d’area51 que je  remercie. En faisant des recherches sur cette histoire je suis tombée sur le site de Fréderic Moncoqut  http://www.bardenas-reales.net . Ce monsieur est passionné par cette zone désertique située au Sud Est de la Navarre, qui est devenue une Réserve Naturelle reconnue par l’UNESCO en 2000. La région abrite depuis 1951 une base de l’armée de l’air espagnole, dont l’implantation en cette zone naturelle exceptionnelle a très vite suscité l’opposition des populations locales qui manifestent fréquemment contre la poursuite des activités militaires. Frédéric se rend  plusieurs fois par an dans les Bardenas, et depuis plus de 20 ans y passe toutes ses nuits à la belle étoile près d’un feu de camp (en toute saison) et il y a un jour fait une observation d’ovni (le 11 novembre 2010) . Voici le lien vers sa photo : http://www.bardenas-reales.net/OVNI.htm

Il  m’autorise aimablement à publier quelques un de ses écrits sur area51 mais il nous donne également un résumé plus précis des évènements qui se sont déroulés en 1975 (d’après un texte écrit en espagnol qu’il a  traduit) que vous trouverez ci-dessous  

séparation jet

Bardenas Reales, Navarra, Spain

Les Monegros (province de Saragosse) et les Bardenas Reales figurent parmi les régions espagnoles qui recueillent le plus grand nombre d’observations d’ OVNIs .

Les observations les plus réputées sont celles des 02 et 05 janvier 1975 :

1975, Ovni dans les Bardenas.

Tout a commencé dans la nuit du 02 janvier 1975 dans le polygone de tir des Bardenas Reales, en Navarre (Espagne).

 22h55 : Un soldat de garde à l’extérieur de la tour principale voit au loin une lumière rouge intense qui se déplace très légèrement. Puis, pendant quelques minutes, une forte lumière illumine toute la zone militaire. De façon inattendue, cette lumière commence à se déplacer vers la tour. L’alerte est donnée chez les militaires, quelque chose s’approche de la zone réglementée.

De quoi peut-il s’agir ? Peut-être des manœuvres aériennes, un effet d’optique ou un objet inconnu ? Les soldats de gardes, nerveux et affolés, prennent la décision d’appeler leur caporal ainsi que trois autres militaires. Ils sont tous très surpris, la source de lumière leur est inconnue.

Selon les documents officiels, aucune des personnes présentes n’est capable de percevoir l’objet en détail, mais il est confirmé qu’il « dégageait une lumière rouge très intense, et une autre de la même couleur mais plus faible », « l’objet se situait entre 2 et 5 km de la station observation et après avoir été immobile pendant 5 à 10 minutes, il s’éleva à 50 mètres de hauteur puis disparut rapidement »

Environ 10 minutes plus tard, un autre objet volant arriva au-dessus de la zone militaire. Un sergent, comme témoin principal, le décrit comme une « forme de coupelle inversée, avec des lumières blanches sur le haut et le bas, et des lumières clignotantes blanches sur les côtés ». Il compare sa taille à celle d’un camion

Trois jours plus tard, le 05 janvier 1975, un nouvel objet apparaît au-dessus du polygone de tir.

01h00 : Le soldat Martinez écoute tranquillement la radio. Le calme est total, jusqu’à ce que, curieusement, le récepteur commence à avoir des interférences. Il décide de résoudre le problème et se rend en haut de la tour pour chercher des outils. Jusqu’à présent, tout semble normal, mais quand le soldat grimpe la tour il voit quelque chose d’inhabituel, « un grand rayon de lumière s’élève de la montagne la plus proche. »

C’était une lumière très claire qui est restée statique pendant plus de 30 minutes.

Martinez prévient le caporal de garde. Toute la base est alertée.

Cette étrange affaire, avec celle qui eut lieu trois jours plus tôt, provoque une « Alerte Maximale » des forces militaires de toute la région. La raison est simple : une lumière d’origine inconnue a envahi une zone de sécurité espagnole.

Plusieurs véhicules partent de la caserne en destination de la lumière, l’objectif est clair : « Clarifier l’événement ».

Le phénomène s’accentue encore plus à l’approche des militaires. Le faisceau lumineux commence à bouger et à changer de couleurs. Puis l’objet lumineux s’élance à une vitesse vertigineuse et disparait sans laisser de trace.

Les militaires arrivent dans la zone où l’objet a soi-disant atterri quelques instants auparavant. Ceux-ci découvrent une large empreinte circulaire d’environ 10 mètres ainsi que des herbes brûlées. Qu’est-ce qui a bien pu brûler les herbes dans ce cercle ?

Il y a encore de nombreuses inconnues concernant ce qui s’est passé dans Bardenas durant les nuits du 02 et du 05 janvier 1975. Certains des soldats témoins de ces phénomènes ont été interrogés par des ufologues réputés. Mais selon ces même militaires, des supérieurs de haut rang les ont sérieusement mis en garde, « Aucune déclaration ne doit être faite à propos de ce qui s’est passé, l’affaire est close », et aussi que « Le feu des herbages avait été causé par des braconniers ». 

Informations et désinformations :

Articles de presse datant du 07.01.1975

Article de presse datant du 08.01.1975

L’affaire a été déclassifiée en juillet 1994 et rendue officiellement publicque dans un document très controversé intitulé « el documento 0023 « .

 

 

Source : http://www.bardenas-reales.net

Grand Merci à Frédéric Montcoqut

bardenas

Mise à Jour AREA51BLOGUE le 21 fevrier 2013 à 19:30

area51blog


Deux ovnis signalés par un Pilote de la RAAF en Australie

02/02/2013

Un article de Ken Pfeifer – World Ufo Photos

Traduction Era pour Area51blog

seafury

gif radar

Le 16 Décembre 1954, le Sydney Morning Herald a rapporté que la Base Navale aérienne  Nowra a été mise en  état d’alerte pour surveiller des objets volants non identifiés après qu’un pilote de la RAAF (Armée de l’air Australienne ) ait signalé deux soucoupes volantes trois mois plus tôt, le 31 Août.

«Les officiers  ont fait cette déclaration  aujourd’hui lors d’une inspection de la base aérienne  par le ministre de la Marine, M. J. Francis. «Mis à part admettre l’observation de ces objets, les officiers de marine ont déclaré aux journalistes accompagnant M. Francis que les enquêtes sur l’incident étaient« secrètes ». La Base n’a pas encore établi la nature des objets observés il y a trois mois, «rapporte le Herald.

Le pilote qui a rapporté cette observation était  aux commandes d’un Sea Fury la nuit dans la région de Goulburn. « Il dit que les objets étaient éclairés. Ils se déplaçaient plus vite que son avion [220 noeuds] » 407,44 Km/h » et l’on dépassé, volant près de son avion à environ 15.000 pieds( 4570 mètres ). Le pilote a signalé pendant son vol les objets à la base  Nowra par radio.

« Les opérateurs de radar ont ensuite suivi le Sea Fury et  ont localisé deux autres objets en vol. Les Renseignements ont établi plus tard qu’il n’y avait aucun avion volant dans la région à l’époque. Le pilote a depuis fait un rapport complet sur ​​l’incident aux officiers supérieurs de la base Nowra. « 

Cette affaire importante impliquant des OVNI et du personnel expérimenté de la  RAAF été étudiée par Bill Chalker et le pilote du Sea Fury, le lieutenant JA O’Farrell a été interviewé par le célèbre enquêteur ufologue américain Dr Hyneck lors de sa visite en Australie en 1973.

REMARQUE: L’image ci-dessus est une illustration d’un avion militaire Sea Fury.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS   ………..    WWW.WEIRDAUSTRALIA.COM

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Mise à jour par Era pour Area51blog le 2-2-2012 à 16:20

Note aux webmasters: vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :