On avale quoi demain ?

28/07/2011

Cette image serait donc un fake une fausse si vous préférez!

Donc, faux  le cliché de l’OVNI de Petit-Rechain (Verviers), pris en avril 1990.

O.K , et il aura fallu 20 ans  …( et  autant d’argent dépensé pour rien par les autorités  » soi dit au passage »,incluant  heures de vol des avions de chasse ( en kérozène) etc….)…à son photographe et aux enquêteurs ,auxquels ( je le rappelle tout de même!!)ont participé les autorités belges et monopolisé l’ europe et dans une moindre mesure l’otan ,dans le sens ou la Belgique possédait à cette époque des bases militaires américaines.

Pour qui nous prend- t-on? Sérieusement?

Lire la suite sur Ufoetscience

Vous pouvez si vous le souhaitez participer à la discussion ouverte sur le forum du blog  Ufoetscience

Publicités

Faux OVNI: une seule photo truquée ne signifie pas que toutes l’aient été

27/07/2011

Faux OVNI: une seule photo truquée ne signifie pas que toutes l’aient été

SOBEPS

Suite à la révélation relative à l’OVNI de Petit-Rechain, un professeur de l’UCL a tenu à réagir: pour lui, cela ne jette pas le discrédit sur la vague belge d’OVNI des années ‘90, qui demeure inexpliquée plus de vingt ans après les faits. Un point de vue que partage Patrick Ferryn, président du Comité Belge d’Etude des Phénomènes Spatiaux (COBEPS).

Rédaction en ligne

Publié le 26/07 à 19h34

Selon lui, qu’une photo ait été déclarée fausse ne signifie pas ne doit pas entacher le reste des témoignages récoltés à l’époque. Voici le texte qu’il nous a fait parvenir.

“Gardons la tête froide svp!

Tout d’abord, cette photo n’est pas la seule de la vague belge, contrairement à ce que prétend RTL. Les autres sont certes bien moins spectaculaires. Cela nous conforte dans l’idée qu’il n’est pas aisé de détecter un faux photographique quand il est correctement réalisé. Les conditions d’obtention de la photo étaient assez particulières et la Sobeps avait bien relevé la problématique.

Si cette photo est réellement un faux, cela ne jette de toute façon pas le discrédit sur la vague belge qui demeure inexpliquée plus de vingt ans après les faits. Car on disposait déjà de nombreux témoignages avant que ne soit publiée ladite photo.

Enfin, il conviendrait maintenant que ce Monsieur puisse montrer en détail la façon dont il a procédé, afin d’être sûr à 100% qu’il ne trompe pas l’opinion publique.

Eddy Louchez”

Patrick Ferryn, président du Comité Belge d’Etude des Phénomènes Spatiaux (COBEPS), considère que le faux cliché de l’OVNI de Petit-Rechain (Verviers), pris en avril 1990, ne remet nullement en question la vague belge des objets volants non identifiés aperçus dans le ciel belge à partir de novembre 1989 et ce durant plusieurs mois.

La photo de l’OVNI de Petit-rechain était le résultat d’une supercherie, a avoué son auteur.

Le président de la COBEPS souligne que cet aveu résout définitivement cette affaire sur laquelle s’étaient penchés plusieurs spécialistes dont un professeur de l’Ecole Royale Militaire.

Patrick Ferryn avait lui-même tenté de démontrer, sans y parvenir, que cette photo était un trucage.

M. Ferryn explique que le cliché, sur un fond sombre, qui lui avait été soumis, ne faisait référence à aucune dimension, aucun éloignement, aucun avant ou arrière-plan et qu’il était très difficile d’établir quoi que ce soit.

Le 29 novembre 1989, quatorze gendarmes de la région eupenoise avaient observé un phénomène étrange dans le ciel, parlant d’OVNI et 150 témoignages étaient venus corroborés leurs dires.

Les mois qui ont suivi, d’autres phénomènes du même type seront observés en région liégeoise, dans le Brabant Wallon, à Bruxelles, dans la région de la Louvière. C’est le sud du Pays sera essentiellement touché par cette vague d’OVNI.

Compléments d’informations

Source : La Meuse.be


L’OVNI de Petit-Rechain était une plaisanterie ?

27/07/2011

Souvenez-vous, au début des années 90, une vague d’ovnis aurait traversé le ciel belge, un pénomène étrange dont l’emblème devient la photo ci-dessus, prise le 4 avril 1990 à Petit-Rechain. Le cliché pris très au sérieux et représentant un objet de forme vaguement triangulaire assorti de quatre points lumineux, sera étudié par la NASA. Aujourd’hui, son auteur révèle la supercherie à RTL-TVi.

A l’époque, Patrick, 19 ans, imagine une blague destinée à ses collègues de l’usine dans laquelle il travaille. Il fabrique une maquette à l’aide d’une plaque de frigolite, de peinture et de spots lumineux. « On ne pensait pas que ça sortirait de l’usine où on travaillait. Ca été beaucoup plus loin puis on a laissé aller », confie l’homme qui s’est laissé dépasser par une blague de potache à RTL-TVi.

D’éminents spécialistes de l’Ecole Royale Militaire belge jusqu’à la NASA, en passant par la COBEPS (Comité belge pour l’étude des phénomènes spatiaux) se penchent sur cette énigme mais le mystère restera entier. Vingt ans plus tard, le plaisantin a décidé de révéler la vérité « parce qu’il fallait le dire un jour ou l’autre ». Et si c’était à refaire? « Oui, pourquoi pas mais ça ne marcherait plus », répond fièremet Patrick, soulignant le contexte de l’époque. (vt)

26/07/11 16h41
Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1297347/2011/07/26/L-OVNI-de-Petit-Rechain-etait-une-plaisanterie.dhtml

Qu’en pensez-vous ?


%d blogueurs aiment cette page :