Rapport publié en 2017 pour le Canada & le Québec concernant les O.V.N.I.S en 2016.

20/04/2017

Le 7 juillet 2015-
Depuis l’aéroport JFK de New York ,un O.V.N.I survole un avion en plein décollage. [Capture écran/Youtube]

Nous reprenons un peu de service concernant nos sites web après avoir été pas mal occupés.

Ce que nous avons pu manquer d’intéressant, petite mise à jour rétro-active:

Le 31 mars 2016 un groupe ufologique au Québec situé à Winnipeg signale  selon un rapport que, la plupart des observations concerne ce pays.

Voici quelques chiffres donnés par le média lapresse.ca.

1131 signalements d’ovnis ont été rapportés au Canada en 2016, dont 38,5 % au Québec, 26 % en Ontario et 17 % en Colombie-Britannique.

Parmi ces cas 4% n’auraient pas d’explication, selon l’étude commentée par l’auteur Chris Rutkowski.

Le détail des formes d’observations les plus courantes pour l’année 2016 au Canada selon le rapport:

Un simple point de lumière (57 %). D’autres formes signalées incluent le triangle (4 %), la sphère (9 %), le cigare (3 %) et la boule de feu (5 %). La « soucoupe volante » classique n’a été répertoriée que 48 fois.

Parmi les cas des plus insolites, « un objet gigantesque en forme de disque avec des projecteurs », aperçu survolant les montagnes à North Vancouver, de même qu’une « grappe d’étoiles » en forme de boomerang qui a traversé le ciel près de St. Thomas, en Ontario.

Un incident impliquant un avion commercial  le 14 novembre 2016 est rapporté. L’appareil en question failli heurter un objet non-identifié pendant le survol de la ville de Toronto.

« L’équipage a remarqué un objet droit devant lui sur sa trajectoire de vol. L’objet semblait solide, avait un diamètre approximatif de cinq à huit pieds et la forme d’un beigne ou d’un tube intérieur,  les membres d’équipage en cabine ont subi des blessures mineures lorsqu’une manœuvre d’évitement a été effectuée. Bien que l’objet n’était pas un ballon et que l’on ait suggéré qu’il s’agissait d’un drone, on a noté que les drones ne peuvent pas voler à cette altitude ni à cette distance. »

L’étude indique que le Bureau de la sécurité des transports a qualifié l’incident de « quasi-collision avec un objet aérien non identifié.

Les rencontres avec des entités sont les plus bizarres parmi les témoignages.

Parmi celles rapportées, on note le cas d’un homme de Cornwall, à l’Île-du-Prince-Édouard, qui a rapporté qu’un extraterrestre blanc, mince, de deux mètres, avec de longs doigts et vêtu d’un habit noir lui avait parlé dans sa chambre avant de quitter en passant à travers un mur.

Un homme de Lanaudière a raconté avoir été transporté dans un champ et plongé dans une baignoire, « où il était entouré de trois créatures humanoïdes vertes aux grands yeux qui communiquaient avec lui par télépathie ».

Les rencontres extraterrestres rapportées ne sont cependant pas toutes aussi intenses. Une personne de Tecumseh, en Ontario, a rapporté qu’un extraterrestre lui a volé ses lunettes de soleil et sa ceinture, tandis qu’un individu de Rimouski a fait un signalement indiquant seulement : « Ils m’ont contacté ! »

Source


Il trompe sa femme avec une alien : son couple menacé

21/06/2013

Information envoyée par Georges – Source logo (4)

A prendre avec les précautions qui s’imposent…

aliens_cc_jurvetson_0

Photo ci-dessus

Simon Parkes aurait eu un petit Zarka issu de sa relation avec une extra-terrestre

[CC / Jurvetson]

Simon Parkes est moniteur d’auto-école à Whitby Town, une ville canadienne située sur les rives du lac Ontario, non loin d’Ottawa. Il affirme qu’il entretient une relation extra-conjugale avec une extra-terrestre, ce qui ne plait guère à son humaine et légale épouse.

Père de trois enfants, membre actif du conseil municipal de Whitby Town, Simon Parkes est un homme embarrasé. Son épouse a en effet découvert sa liaison amoureuse avec une alien, et elle ne se montre guère disposée à l’accepter.

Il faut dire que Madame Parks a de quoi être mécontente. Selon The Northern Echo, outre les relations sexuelles qu’il entretient avec la petite femme verte, au rythme de quatre fois par an, le mari volage serait en outre le père d’une petite créature, mi homme – mi extra-terrestre – baptisée Zarka.

Trop c’est trop, estime l’épouse délaissée qui entend forcer son mari à mettre un terme à cet adultère du troisième type. Simon Parkes ne comprend pas la révolte de sa moitié : « Cette histoire ne se place pas à l’échelle humaine, c’est pourquoi je ne vois pas ce que cela a de mal », se justifie t-il.

 A ceux qui estiment qu’il serait fou ou mythomane, Simon Parkes répond que de très nombreux humains sont approchés par des aliens avec qui ils entretiennent des relations de natures différentes. Mais très peu nombreux sont ceux qui osent les raconter, de peur de ruiner leurs carrières ou leurs vies de famille.

Vidéo : le témoignage complet de Simon Parkes (en anglais) :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à Jour Area51blog le 21-6-2013 à 12 h 40

Bannière


Le Canada, terre de prédilection pour les OVNI?

15/05/2013

Les Canadiens ont l’œil pour repérer un objet volant non identifié (OVNI).

La preuve en est que l’observation d’ovnis a atteint un record au Canada en 2012. Le rapport annuel de 2012 du Ufology Research documente l’observation de 1 981 ovnis au pays, soit plus du double, comparé à 2011, qui en comptait alors 986.

Alors que 40 % des ovnis au Canada ont été repérés en Ontario, toutes les provinces, excepté la Saskatchewan et l’Île-du-Prince-Édouard, ont aperçu de mystérieuses lumières se déplacer dans le ciel, apprend-t-on sur le Toronto Sun.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette croissance. À commencer par des vols militaires qui se déroulent dans des zones densément peuplées et qui sont classés comme top secret.

Ce qui nous rappelle cette vidéo classique sur celui qui veut être le futur maire de Montréal.

Source : Lesnews.ca 

gif

Mise à jour Area51blogue le 15-5-2013 à 22 h 55

Bannière


Un météore dans le ciel du Québec…

03/10/2012

Article source:http://kebecleak.over-blog.com/

Plusieurs personnes ont pu observer vendredi dernier le 25 septembre 2012 — (12h45), un puissant flash lumineux dans le ciel, de l’Ontario jusqu’au New Hampshire.

Il s’agissait en fait d’un météore qui a explosé en entrant dans notre atmosphère. « Ce flash de lumière a été causé par l’entrée dans l’atmosphère d’un gros morceau de roche. La friction avec l’atmosphère dégage beaucoup de chaleur, d’énergie, qui est transmise sous forme de lumière », explique Guillaume Poulin, communicateur scientifique à l’Astrolab du Mont-Mégantic.

Il importe de distinguer les termes météore et météorite, qui désignent deux aspects différents d’un même phénomène.

« Le météore est le phénomène lumineux qu’on voit dans le ciel. Parfois, il peut arriver qu’un météore va laisser des fragments qui ne sont pas complètement désintégrés et qui vont être retrouvés sur Terre. Ces petits fragments sont ce qu’on appelle des météorites », explique Guillaume Poulin. On estime qu’entre 10 et 100 tonnes de roche tombent ainsi chaque jour sur la Terre.

Le passage de météore est plus fréquent qu’on le pense; toutefois, ces phénomènes sont rarement observés, soit parce qu’ils se produisent dans des zones inhabitées, soit parce que le ciel est couvert. La brillance du météore de vendredi est toutefois assez particulière. « Des boules de feu comme on a vu vendredi, ce n’est pas si fréquent. Selon diverses organisations internationales, c’est environ un météore sur 12 000 qui devient aussi brillant. Dans ma carrière d’astronome, j’en ai vu beaucoup de météore, mais jamais aussi brillants!», note Guillaume Poulin. 

L’ampleur du flash laisse croire qu’il s’agissait sans doute d’un assez gros météore. « La composition du météore va changer ce qu’on observe, mais on peut sans doute parler de quelque chose qui se situe entre 10 et 40 centimètres », estime Guillaume Poulin.

Lien externe ( Canada) cliquez


Ontario – Des milliers d’oiseaux morts à la baie Georgienne

23/10/2011

Info envoyée par un lecteur – Source : http://www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2011/10/22/005-oiseaux-morts-baie-georgienne.shtml

Photo: La Presse Canadienne /Benjamin Ricetto - Des milliers d'oiseaux se sont échoués sur les berges de la baie Georgienne

Des agents de protection de la faune doivent gérer la mort de milliers d’oiseaux sur les berges de la baie Georgienne, en Ontario.

Un agent de la police provinciale, Peter Leon, a indiqué que le nombre de sauvagines mortes oscillait entre 5000 et 6000.

Le policier Leon a ajouté qu’on retrouvait des oiseaux morts sur une distance de près de trois kilomètres sur le versant nord de la communauté de Wasaga Beach.

Les autorités provinciales et fédérales croient que les oiseaux ont été tués par une forme de botulisme, alors que les sauvagines auraient mangé des poissons morts.

La police a demandé aux résidants des environs de redoubler de prudence afin de s’assurer que leurs enfants et leurs animaux domestiques n’approchent pas les oiseaux.


Windsor-Essex, Ontario frappé par des grondements mystérieux

13/04/2011
Source : http://naturalplane.blogspot.com/ Traduction : Area51blogue

windsorstar -Le  Ministère de l’Environnement De l’Ontario étudie les rapports des grondements mystérieux dans certaines parties de Windsor et du comté d’Essex.

Neuf plaintes ont été enregistrées au bureau local du ministère et il y a eu de nombreuses demandes de renseignements téléphoniques, disent les officiels ..

« Je sens que je vais devenir folle», a déclaré Sonya Skillings, une résidente du bloc 3800 dans Poplar Avenue, juste à l’est du campus ouest de l’Hôpital régional de Windsor.

«C’est dans le sol et on dirait qu’il y a  un métro sous la maison. Ça arrive à  des moments différents – aussi bien dans le milieu de la nuit  « .

Le ministère a enquêté sur le dynamitage  souterrain à la mine de  Sel de Windsor, mais les explosions ne sont entreprises qu’une fois par jour du lundi au vendredi dans l’après-midi.

« Nous voulons juste savoir ce qu’est ce bruit « , a déclaré Skillings, une mère de  garçons de six ans et cinq mois. « C’est juste bizarre que personne ne sait. Si ce n’est pas les mines de sel, alors qu’est-ce que c’est? « 

Les fonctionnaires du Ministère de l’Environnement ont demandé aux propriétaires de maisons de tenir un journal afin d’aider à trouver la source du grondement.

Les appels à propos du bruit sont venus de presque tous les coins de Windsor et des environs, a déclaré Teri Gilbert, le coordinateur du  projet de questions  du  bureau local du ministère  de l’Environnement.

« Nous avons reçu un certain nombre de plaintes et ca semble généralisé , dit-elle. «La plupart sont de l’ouest de Windsor, mais aussi d’Amherstburg, de South Windsor et de Lakeshore.

“En réponse nous travaillons avec un nombre de partenaires – La ville de Windsor, le gouvernement fédéral et le gouvernement de l’Etat du Michigan- pour déterminer la source. Nous n’avons pas été en mesure de le faire jusqu’à présent.”

Le but du ministère est d’éliminer les possibilités selon lesquelles les vibrations seraient causées par une source industrielle de chaque côté de la frontière.

Les activités minières des compagnies salines de chaque côté de la frontière ont été éliminées parce que « leurs opérations ne coïncident pas avec les moments où les gens ressentent ces (vibrations),”  dit Gilbert.

Les propriétaires de maisons et les voisins qu’ils peuvent inscrire tiendront un journal des bruits et vibrations pour le mois suivant, a t elle déclaré.

Un autre possibilité : des avions de chasse tournoyant au dessus, atterrissant et décollant de l’Aéroport Métropolitain de  Detroit, mais  Skillings croit que ce n’est pas le cas.

“Les vibrations viennent vraiment plus en sous sol ,” déclare-t-elle. “Tout ce que j’entends  c’est ce grondement.”

Gilbert a indiqué que les autorités de l’aviation fédérale pourraient être contactées une fois que le Ministère de l’Environnement aura éliminé toutes les causes industrielles.

“C’est un mystère,” dit-elle. “Il ne semble y avoir ni rime ni raison”

Mise à Jour : Près de  40 habitants de Windsor et du comté d’ Essex rapportent de mystérieux grondements

windsorstar – Les grondements sont au dessus de nous — partout.

Selon une histoire du Star qui est parue vendredi, près de 4o personnes ont appelé l’après midi pour dire qu’ils avaient aussi eu d’étrange grondements, vibrations ou bruits chez eux.

Les appels sont venus de tous les côtés de Windsor et du comté d’Essex s’étendant jusqu’à  Amherstburg et au Nord de  Colchester .

« C’est comme un grondement de basse fréquence», a déclaré Valerie Chedour qui vit à Belle River Road, à Woodslee. «Au début, je pensais que c’était des problèmes avec mon four. Ce n’était pas ça. Puis je me suis demandé si ce n’étaient pas des machines lourdes, puis c’est arrivé dans le milieu de la nuit. Il n’y a pas de schéma ou de rythme à cela.

«Au moins je sais maintenant, je ne deviens pas cinglée et entend  des choses. Que c’est pour de vrai. « 

Les théories  des appelants sur la cause de ceci variait de moulins à vent, l’île Zug, les navires sur les voies navigables, la circulation des camions et la possibilité de tremblements de terre.

«Ce bruit m’a littéralement rendue  folle », a déclaré Irene Sorrell qui vit sur   California Avenue  près de  l’école secondaire d’Assomption. »  Ca a secoué ma maison. Je pensais que c’était un gamin en face de ma maison avec une boom box et j’ai  regardé et il n’y avait personne.

« Je souhaite savoir ce que c’était. C’est comme si  un foutu semi  était dans ma cour ».

Le Ministère de l’Environnement de l’Ontario a lancé une enquête visant à écarter les sources industrielles causant des vibrations mystérieuses.


%d blogueurs aiment cette page :