Le Nouveau Roswell – Documentaire Français Complet 2013

20/09/2013
An unidentified flying object was reported on Dec. 9, 1965. The fireball landed in the woods in the Kecksburg area of Mount Pleasant Township, Westmoreland County. It was only a meteor, according to the U.S. government. image source: hight3ch.com/

An unidentified flying object was reported on Dec. 9, 1965. The fireball landed in the woods in the Kecksburg area of Mount Pleasant Township, Westmoreland County. It was only a meteor, according to the U.S. government.
image source: hight3ch.com/

area51blog

avatar-i-love-japanavatarera

Note syl1 co-adm:

Vendredi 20 Septembre 2013 à : 10h15

Documentaire de planéte choc. Le  Mystère de Kecksburg évoqué ici même est présenté dans ce reportage mais aussi l’affaire de Roswell.

Vidéo planète choc via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le: 20/09/2013 à : 10h15.

area51blog

Publicités

OSNI – OANI – USO – Les OVNI de l’eau

20/10/2011

Source article source partenaire de ufoetscience: http://archives-dossiers-secrets.fr/forum/

Le terme USO (Unidentified Submerged Object) est employé en anglais afin de désigner les OVNI qui sont observés dans un contexte en lien avec des étendues d’eau (même glacées). En français il existe plusieurs dénominations telles que OANI (Objet Aquatique Non Identifié) ou OSNI (Objet Sous-marin ou Submergé Non Identifié).

https://i2.wp.com/i32.tinypic.com/21c837p.jpg

On peut douter du fait de devoir distinguer ce phénomène comme un ensemble particulier et à part des objets non identifiés dans leur ensemble, d’autant que les formes observées ne semblent pas différer de celles d’OVNI habituels (anneaux, sphères, disques, soucoupes, triangles). On peut cependant se demander si tous les OSNI sont capable d’émerger de l’eau afin d’évoluer à la surface et dans les airs ou bien s’il existe une classe d’objets évoluant uniquement dans le milieu aqueux.
J’utiliserais plus volontiers le sigle OSNI pour les OVNI en profondeur et OANI (A=Aquatique mais peut aussi vouloir dire Aéronautique ou Aérien) pour les OVNI en surface de l’eau.

D’après nos connaissances actuelles, environ 70 % de la surface de la Terre est recouverte d’eau. La quantité d’eau présente sur la planète est constante mais est moindre par rapport à la masse de la Terre (0,025%).

https://i2.wp.com/i29.tinypic.com/v44fg2.png

Près de 40 % de la population mondiale vivent sur le littoral sur une bande de terre de 60 kilomètres de largeur, 20 % à proximité d’un océan ou d’un estuaire.

Lire la suite


MUFON CMS – Rencontre avec un Objet Aquatique Non Identifié

19/04/2011

Traduction Area51blog – Source : http://naturalplane.blogspot.com/2011/04/mufon-cms-man-recalls-uso-encounter.html

The Sabine River just below I-10. Photo : Stev...

Image via Wikipedia

MUFON CMS  – Sabine River, au Texas – 01/02/1976 – inédit : Bonjour, je suis de sexe masculin, 43 ans, père de 5 filles. J’ai commencé à avoir des cauchemars très inquiétants à propos  d’un événement qui a eu lieu lorsque j’étais enfant impliquant un ovni sous-marin. Tout d’abord laissez moi vous faire un petit retour en arrière.

Je suis du Texas et ai vécu sur la rivière Sabine. Mon père nous y a emmenés quand j’avais environ 7 ou 8ans. Nous n’avions pas l’électricité ni l’eau courante les 4 premières années.  Nous vivions de la rivière et de la terre. Je m réveillais tôt le matin avec mon père pour aller vérifier les trot-lines. Une trot-line  est une ligne qui possède d’autres lignes attachées avec des crochets et des appâts. Il s’agit de capturer plus d’un poisson à la fois. Je suis désolé si vous connaissez déjà, mais tant de gens me demandent ce que c’est.

Un samedi nous nous sommes levés à 4 heures30 le matin ou 5 heures pour aller chercher du poisson. Nous avons pris le bateau comme toujours et avons commencé avec la première ligne. Nous étions à moitié route lorsque nous avons remarqué une lumière sous le bateau. Elle était petite, environ 4à 6 pouces de diamètre. Mon père l’a remarquée aussi et il s’est retourné et a hurlé après moi ce qui m’a fait lâcher la lampe. Je savais que je n’avais pas perdu la lumière, alors j’ai rapidement fouillé autour pour la  trouver. Je l’ai trouvée et l’ai allumée et elle a éclairé mon  papa.  Il traversait l’embarcation pour venir me frapper, mais s’est arrêté pour regarder à nouveau la lumière par dessus bord. Je ne suis pas sûr de comment cela s’est passé, mais le bateau s’est illuminé de telle façon qu’on se serait cru en plein jour. La lumière se trouvait à  5-6 mètres  du bateau. Elle s’est rapprochée  et est restée immobile pendant quelques instants. Je me souviens qu’il faisait froid ce matin là mais à ce moment je sentais comme s’il faisait 27 degrés.

Puis bam il a foncé dans l’eau plus vite que je n’avais jamais vu bouger quelque chose. J’ai regardé pendant quelques instants, à ce moment, le jour était un peu plus lumineux et j’ai remarqué qu’un sillage se formait  à un km et demi du bateau environ. Ça s’est juste soulevé hors de l’eau sans un bateau.  C’était une grosse vague comme celles que fait une barge.  Je trouvais ça cool mais mon père  semblait qu’il allait être malade. Il faut que vous compreniez quelque chose à propos de mon père, il n’avait peur de rien, mais on aurait dit mon petit frère qui est terrorisé par le noir.

Je me suis assis et mon père conduisait le bateau aussi vite qu’il pouvait. Quand nous sommes arrivés près du quai des bateaux, je me préparais pour attacher le bateau, mais papa  conduit juste le bateau jusqu’à la rive, ce qu’il nous défendit de faire en raison des « genoux de cyprès ».

Il se leva et saisit le réservoir de 10 gallons de gaz à apporter à la maison. Il était presque drôle. Je me souviens avoir pensé que ce n’est pas lourd, maintenant, il avait les deux mains sur elle et je pouvais voir les veines éclater dans ses bras, puis il vint à lâcher prise et le réservoir vint le frapper au visage et il est tombé dans l’eau. Je l’ai juste regardé étonné alors qu’il plongeait à côté de moi agrippant mon bras au passage. Maintenant il me faisait peur, c’était tellement hors norme pour lui que j’ai du le regarder deux fois pour m’assurer que c’était bien lui. Il m’a trainé jusqu’au camion, courut à la maison chercher les clés et nous avons volé sur la route poussiéreuse à une allure qui faillit nous tuer plus d’une fois. Nous sommes tombés sur l’autoroute et avons parcouru les 45 minutes jusque chez mon oncle Dales en environ 10 minutes, comment a-t-il fait pour ne pas être arrêté et jeté en prison, je ne le saurai jamais. Il a sauté dehors j’ai donc sauté aussi, il s’est retourné et m’a dit de remettre mes fesses dans le camion que nous ne restions pas. Mon père est sorti avec mon oncle Dale qui semblait aussi étonné que je l’étais. Papa a sauté à l’intérieur de notre camion et Oncle Dale  suivit dans le sien. Mon père dut s’arrêter et attendre oncle Dale à quelques reprises, jurant plus fort à chaque fois.

Nous avons finalement rejoint la rivière et Papa et Oncle Dale sont retournés au bateau. Mon oncle Dale avait été  radio dans  la Force aérienne donc je suppose que mon père pensait qu’il savait quelque chose.  J’ai du me tenir en arrière du bateau parce que mon père était hors de lui maintenant, mais je les ai vu jeter quelque chose sur le bateau, donc je me suis détendu de manière à voir. Ils jetaient des boulons sur le bateau et les boulons collaient. Ils sont retournés à la maison pour parler alors je suis allé au bateau et j’ai commencé à faire la même chose mais quand j’ai essayé d’enlever les boulons je n’ai pas pu. J’ai entendu mon père venir donc je suis retourné en courant là où je jouais, pour qu’il ne me frappe pas. Je les ai vu mettre le bateau et notre autre bateau à l’eau. J’ai regardé pendant qu’ils coulaient le bateau avec tout ce qu’il contenait, y compris le moteur. J’étais choqué. Mon père m’a dit que si je parlais de ça à qui que ce soit  il me battrait à mort et je pense qu’il l’aurait fait. Ma femme a été la première personne à qui j’en ai parlé, et seulement après sa mort. J’aimerais savoir si c’est arrivé à quelqu’un d’autre. Et le bateau était en aluminium, j’ai appris beaucoup d’années plus tard que l’aluminium n’est pas magnétique. Beaucoup de choses étranges se sont produites après ce jour là, mais je ne peux tout taper, donc si vous voulez me parler mon numéro est *(numéro de tel effacé–CMS/sg).


Shag Harbour : À la recherche d’un ovni

09/08/2010

Une équipe de plongeurs s’est livrée en fin de semaine à des recherches inusitées à Shag Harbour, en Nouvelle-Écosse, concernant un objet volant non identifié qui se serait abîmé en mer en 1967.

Le mystère plane toujours sur cette apparition, mais un nouvel indice découvert en 2009 a incité les plongeurs à retourner sur les lieux de l’écrasement.

L’un d’eux, David Cvet, explique que son équipe et lui tentent de trouver quatre dépressions circulaires, observées au radar en 1988. « En 2009, ajoute-t-il, j’ai réussi à localiser des cercles de six mètres de diamètre à l’intérieur desquels on ne décelait aucune vie marine. »

Cette année, il espère recueillir des échantillons et fournir de nouvelles informations sur ce que la population locale appelle « les événements de Shag Harbour ».

Rappel des faits

Le 4 octobre 1967, des résidents de Shag Harbour ont aperçu un objet qui aurait survolé la région avant de disparaître au large. Des pêcheurs du village sont montés à bord de leurs bateaux pour tenter de localiser des survivants ou une carcasse d’avion, mais ils n’ont rien trouvé.

Les autorités ainsi que de nombreux spécialistes des ovnis se sont penchés sur le sujet, mais en vain.

Pas moins de 40 ans plus tard, David Cvet et son équipe sont les seuls à continuer les recherches en mer. Même s’ils n’ont pas trouvé les dépressions circulaires, ils ne désespèrent pas.

Ils prévoient retourner en mer l’automne prochain pour tenter de trouver des indices entourant le mystère de Shag Harbour.

Voir le reportage vidéo

Source : http://www.radio-canada.ca Mise à jour le lundi 26 juillet 2010 à 15 h 11

Pour rappel :  https://area51blog.wordpress.com/2008/09/29/ovni-enfoui-sous-leau/


Présentation du rapport d’étape de la commission SIGMA 3AF mai 2010

30/06/2010
Rapport d’étape de la commission SIGMA 3AF  du 31 mai 2010 au format PDF :
rapport etape 31 mai 2010 sigma 3AF pdf

Présentation du rapport d’étape de la commission SIGMA / AAAF par Alain Boudier et Jean Gabriel Greslé le 31 mai 2010.
L’essentiel de ce rapport intermédiaire tient dans les révélations de déploiement de la 3AF et la reconnaissance du bien fondé de toutes les conclusions du rapport COMETA, qui est considéré comme une référence honorable à notre pays dans le reste du monde, selon les propos des représentants de 3AF. Au cours d’une réunion interne, fin juin, la commission va débattre de la suite à donner auprès des institutions et de quelle manière elle doit poursuivre ses investigations, notamment par le choix des méthodes les plus appropriées.
http://www.dailymotion.com/video/xdtuq4_presentation-commission-sigma-3af-m_tech#from=embed?start=494

AAAF : Association Aéronautique et Astronomique de France
http://www.aaafasso.fr/

Informations complémentaires :
Rapport COMETA : http://www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf
version web : http://ufo.the-foundation.fr/Dossier_Cometa/Rapport_Cometa_complet.htm

http://www.les-repas-ufologiques.com/

Merci à Monsieur Gérard Lebat pour toutes ces infos 🙂


États-Unis : l’étude des ovnis comme matière à l’université

18/04/2010

New York, États-Unis – Un professeur d’université a formulé une demande auprès de son établissement afin que l’étude des ovnis soit reconnue comme une matière universitaire.

Selon le professeur Philip Haseley, un anthropologue de l’université de New York, l’étude des ovnis devrait être prise au sérieux et être étudiée à l’université au même titre que les autres enseignements de recherche. En effet selon lui, les nombreux témoignages d’apparitions d’objets volant non identifiés devraient pouvoir être étudiés à l’université afin de permettre aux étudiants d’enquêter sur ces phénomènes paranormaux. Le professeur Haseley qui dirige également un groupe de recherche sur les ovnis, pense que ces apparitions peuvent être étudiées de manière scientifique. Ainsi son groupe de chercheurs enquête en utilisant des radars, étudiant l’astronomie et la météorologie. Face aux critiques et aux sceptiques qui pensent que cela n’est qu’une perte de temps, le professeur répond que les faits et les cas répertoriés d’ovnis parlent d’eux même. En effet des centaines d’apparitions d’ovnis seraient répertoriées chaque mois à travers le globe.

Source : http://fr.news.yahoo.


%d blogueurs aiment cette page :