La Terre sous l’attaque d’une étoile invisible ?

18/04/2010

Comète de Hale-Bopp

Les scientifiques ont déclaré hier qu’une étoile invisible est peut être dans l’orbite du soleil et entraine le bombardement de la Terre par des comètes mortelles.

La naine brune – qui fait 5 fois la taille de Jupiter – pourrait être derrière les extinctions de masse qui se produisent tous les 26 millions d’années.  L’étoile, surnommée Nemesis par les scientifiques de la Nasa – serait invisible car elle n’émet que de la lumière infrarouge et elle est incroyablement distante.   Nemesis est censée graviter autour de notre système solaire à 25 000 fois la distance de la Terre au Soleil.

Alors qu’elle tourne à travers la galaxie, son attraction gravitationnelle traine des corps de glace hors du Nuage d’Oort – une vaste sphère de roches et de poussière aussi éloignée que Nemesis.

Nuage d'Oort

Ces « boules de neige »  sont jetées sur la Terre en tant que comètes, provoquant des dégâts similaires à l’astéroïde qui a balayé les dinosaures 65 millions d’années.

Maintenant les scientifiques de la Nasa  estiment qu’ils seront en mesure de trouver Nemesis l’aide d’un nouveau télescope détecteur de chaleur qui a commencé le balayage du ciel en Janvier.

Le  Wide-Field Infrared Survey Explorer attendu trouver un millier de naines brunes dans les 25 années lumières du soleil – a déjà renvoyé une photo d’une comète peut-être délogée du  Nuage de Oort.

Le premier indice pour les scientifiques de l’existence de Nemesis était l’orbite étrange d’une planète naine appelée Sedna. Les scientifiques croient que son orbite ovale inhabituellement longue de 12.000 ans pourrait être expliquée par un corps massif céleste.  Mike Brown, qui a découvert Sedna en 2003, a déclaré: «Sedna est un objet très étrange – il ne devrait pas être là. « La seule façon d’obtenir sur une orbite excentrique est d’avoir été cogné par  un corps  géant – qu’est ce qui se trouve là bas ? »

Sedna

Le professeur John Matese, de l’Université de Louisiane à Lafayette, a déclaré que la plupart des comètes proviennent de la même partie du nuage de Oort.  Il a ajouté: «Il y a des preuves statistiquement significatives que cette concentration des comètes pourrait être causée par un compagnon du Soleil. »


%d blogueurs aiment cette page :