Du nouveau sur l’ affaire de Rendlesham.

12/12/2017

Nouveau témoin: l’homme prétend avoir entendu un homme de l’USAF parler à de «petits êtres »
Crédit : express.co.uk

Article source : express.co.uk

Par  JON AUSTIN

Traduction ERA pour


 EXCLUSIF: Un nouveau témoin s’est présenté qui pourrait faire la lumière sur le cas le plus troublant d’OVNI non résolu du Royaume-Uni.

L’homme de 62 ans, qui a demandé à l’Express.co.uk de ne pas le nommer, prétend avoir entendu des conversations personnelles entre des membres de l’US Air Force (USAF) quelques jours après les célèbres observations d’OVNI de Rendlesham dans le Suffolk en Décembre 1980.

La légende de Rendlesham, centrée autour des bases avoisinantes RAF Woodbridge et RAF Bentwaters, près de Mildenhall, dans le Suffolk, a été surnommée le Roswell britannique, en référence au mystère de l’accident d’OVNI qui aurait eu lieu au Nouveau -Mexique , aux États-Unis. en juillet 1947.

L’événement extraterrestre suspecté à Rendlesham a vu trois officiers américains basés à la RAF Bentwaters déclarer qu’ un « vaisseau de forme  triangulaire »   a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 décembre 1980, puis,  est revenu pendant deux nuits supplémentaires.

L’homme, qui travaillait à l’époque  dans l’entrepôt d’une maison de presse  à Felixstowe , dit qu’il était au bar du Marlborough Hotel  situé sur le front de mer de Felixstowe entre Noël et le Nouvel An 1980, quand il a entendu un échange bizarre.

Il a déclaré: « Les hôtels du front de mer étaient très populaires auprès du personnel de l’USAF, en particulier le nouveau bar Flying Boat à Marlborough. »

« -Je connaissais quelques-uns des membres de l’USAF par leur nom, mais c’était juste à travers des discussions de bar et nous n’avions aucune association en dehors du pub. »

« -Je prenais un verre au bar ».

« Il y avait un certain nombre de membres de l’USAF dans le bateau, comme nous l’appelions et un petit groupe d’entre eux se tenait seul dans un coin du bar.

-Je les ai regardés de temps en temps et j’ai pu voir qu’ils avaient une discussion sérieuse sur quelque chose.

Un aviateur semblait particulièrement agité.

«Je me suis approché d’eux, si je voulais être curieux, ou juste me rapprocher du feu, je ne sais pas, mais j’ai entendu quelques mots.

« L’aviateur qui était agité parlait de lumières et de petits personnages. »

on pense souvent que les crop circles sont créés par des extraterrestres, car il n’y a pas d’explication appropriée derrière ce phénomène.
Crédit : Getty images

Il a dit qu’il n’avait aucune idée à l’époque de l’affaire Rendlesham, et n’a pas appris à ce sujet jusqu’à quatre ans plus tard quand le News of the World a publié un article sur l’événement « extraterrestre ».

L’homme a dit: « De toute évidence, c’était un peu bizarre, mais les événements de 1980 n’étaient pas connus en général à ce moment-là, alors cela ne signifiait rien pour moi. »

« L’aviateur a été calmé par ses copains et ils ont pris une autre tournée.

«J’ai demandé à l’aviateur qui était allé au bar si son compagnon allait bien, il m’a simplement répondu qu’il était un peu contrarié, rien de plus.

« Peu de temps après, l’aviateur agité laissa ses émotions l’emporter et il commença à s’énerver, mais je ne pouvais pas comprendre ce qu’il disait.

« L’un de ses camarades  a alors posé le bras sur lui, essayant de le calmer et lui a dit de se taire ou il aurait des ennuis. »

Il a dit que quelques jours plus tard, l’aviateur qui était venu au bar pour boire un coup, était de retour au pub. 

L’homme a dit: « J’ai demandé si son compagnon avait récupéré de la dernière fois que je les ai vus.

« Il a dit » qu’il le pensait, mais il avait été renvoyé aux Etats-Unis et personne ne savait pourquoi « .

Un seul aviateur américain a jusqu’ici affirmé avoir vu des êtres durant la rencontre de trois jours.

Larry Warren, 56 ans, dit qu’il faisait partie d’une équipe d’enquête sur un engin triangulaire le 28 décembre, quand il a vu de petits êtres en dessous.

Beaucoup dans la communauté OVNI disent que son récit a été discrédité par des incohérences.

Le livre Left at East Gate, un récit de première main de l’incident OVNI de la forêt  Rendlesham , sa dissimulation et son enquête, qu’il a co-écrit avec Peter Robbins en 1997, a été retiré en octobre par l’éditeur Cosimo , ce dernier souhaitant prendre ses distances avec cette histoire.

Ce mois-ci, Gary Heseltine, rédacteur en chef d’UFO Truth Magazine, a affirmé que M. Warren avait passé une série de questions sur les détecteurs de mensonges au sujet de l’incident, ce qui l’avait justifié.

Photo de l’ authopsie du présumé alien de Roswell .
Crédit: GRETTY

D’autres restent non convaincus.

Nick Pope a précédemment enquêté sur le phénomène pour le ministère britannique de la Défense (MoD), et prend la parole lors de conférences sur les ovnis.

Il a déclaré à Express.co.uk: « L’essentiel est que même si Warren a passé un test polygraphique – et alors?

« Nous avons tellement de versions contradictoires de son histoire, indiscutablement sur l’enregistrement, qu’elles ne peuvent tout simplement pas être toutes vraies. »

« Quand même son propre co-auteur se dissocie de Warren, et quand même son propre éditeur tire la fiche sur son livre en raison des points d’interrogations sur la véracité du contenu, cela devrait vous dire quelque chose.

« C’est ma conviction, en tant que quelqu’un qui a enquêté sur le phénomène OVNI pour le ministère de la Défense, que l’histoire de Warren est complètement fausse. »

D’autres témoins clés de Rendlesham sont John Burroughs, Bud Steffens, James Penniston et l’ancien colonel Charles Halt .

Les trois premiers ont remarqué des lumières et ensuite un OVNI « sur le sol », et n’ont pas pu tenir compte d’une période de 40 minutes en cherchant dans les bois quand leurs systèmes de communication ont été « éteints » le 26 décembre 1980.

Messieurs Burroughs, Steffens et Penniston ont ensuite déclaré qu’ils se sentaient «statiques» en observant les lumières clignotantes de l’objet et les marques hiéroglyphiques.

Et M. Halt, le témoin le  plus haut gradé, qui était commandant adjoint de base à l’époque, n’était pas présent lors de la première rencontre, mais on lui a dit le lendemain matin et il a enquêté cette nuit après que les officiers aient crié:  » l’OVNI est de retour! »

Il est allé enquêter avec une équipe qui a trouvé trois «trous d’impact» de 1,5 pouce, des dommages aux auvents des arbres et des «niveaux de rayonnement plus élevés» dans la zone de débarquement » –Il a dit qu’ils ont alors vu un objet mystérieux dans un champ entre les bois et une ferme avec « une lumière rouge se déplaçant »

Le récit de M. Warren est que le 28 décembre, il était de garde quand il a été emmené par camion pour rejoindre d’autres membres de l’USAF afin d’ enquêter sur l’OVNI.

Crédit illustration :
GRETTY

C’est alors qu’il a prétendu voir un engin triangulaire débarquer et de petits êtres extraterrestres à proximité, avant que lui et d’autres hommes aient reçu l’ordre de dissimuler l’incident.

Source

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 12/12/2017 à 20h30

 


HAARP à l’arrêt depuis mai 2013

24/07/2013
Une vue de Haarp avec ses 180 antennes. La gamme des hautes fréquences que peut émettre cette installation s'étend de 2,75 à 10 MHz. © High Frequency Active Auroral Research Program

Une vue de Haarp avec ses 180 antennes. La gamme des hautes fréquences que peut émettre cette installation s’étend de 2,75 à 10 MHz. © High Frequency Active Auroral Research Program

Le gestionnaire du programme HAARP, le Dr James Keeney à la base de Kirtland Air Force au Nouveau-Mexique, a déclaré à l’ARRL que le centre de recherche ionosphérique dans les régions éloignées de Gakona, Alaska, a été fermé début mai. 

Le programme High Frequency Auroral Research active (HAARP) est l’objet de fascination pour beaucoup de personnes et la cible de théoriciens sur la conspiration de militants anti-gouvernementaux.

Financé conjointement par le Laboratoire de l’US Air Force Research et l’ US Naval Research Laboratory , HAARP est une installation de recherche sur l’ionosphère. Ce qui a beaucoup fait parler, c’est la puissance d’émission de 3,6 MW HF de 3 à 10 MHz. Cette puissance alimente un réseau de 180 antennes à gain en direction de l’ionosphère. Il n’est plus possible d’imputer les humeurs du temps liée à ce programme.

Info ARRL via ED39

Sources : Radio Amateurs France

 Lire aussi 

 

gif

 

 

Mise à jour Area51blogue le 24 juillet 2013 à 11 45

Bannière


Témoignage du Capitaine Antonio Herce

21/12/2011

Deux rayons lumineux ont éclairé le cockpit

« Le Capitaine d’Aéromexico raconte son expérience lors d’un vol de Houston vers Mexixo. J’ai vu ce qui ressemblait à une étoile fixe dans le ciel , puis qui a commencé à se déplacer. Soudain la cabine a été éclairée par deux faisceaux si forts que ça nous éblouissait. »

Lire la suite chez Ana Luisa Cid


Documents du FBI rendus publics concernant l’incident de Roswell!

10/04/2011

Source: Latest Ufo Sightings.net (c) 2011 – Traduction Area51blog

7 avril 2011 – Le FBI a publié une nouvelle salle de lecture électronique connue sous le nom de « The Vault » (« la voute ») pour donner finalement aux Américains le droit de consulter les documents du gouvernement. Ca vient de commencer avec 25 nouveaux fichiers publiés et contenant plus de 2.000 documents que vous pouvez consulter quand vous le souhaitez. Quelques informations intéressantes ont été trouvées dans ces documents concernant l’activité OVNI.
http://vault.fbi.gov
http://vault.fbi.gov/unexplained-phenomenon
http://vault.fbi.gov/Roswell%20UFO

Il semble que parmis les nouveaux dossiers publiés par le gouvernement se trouvent des documents se référant à l’incident de  Roswell. En été 1947, il y aurait eu une récupération d’ovni à Roswell, Nouveau Mexique. Certains on rapporté que des formes de vie extraterrestres auraient été capturées. L’histoire de  Roswell a amené toutes sortes de théories et d’histoire de couverture par le gouvernement. C’est le plus médiatisé de tous les incidents OVNI et est un phénomène de la culture pop. L’armée américaine avait déclaré qu’il s’agissait de débris d’un ballon météorologique et non d’un vaisseau spatial extraterrestre.
Le document date du 22 mars 1950.  Il émane d’un agent spécial chargé du Bureau départemental du FBI à Washington. Il a envoyé cette note qui concernait les ovnis vus à Roswell au directeur du FBI. Des extraits du document sont indiqués ci-dessous:
“Un enquêteur de l’armée de l’air a déclaré que trois soit-disant soucoupes volantes ont été récupérées au Nouveau-Mexique. Elles ont été décrites comme de forme circulaire avec un centre surélevé, approximativement de 15 mètres de diamètre. Chacune était occupée par trois corps de forme humaine mais  mesurant à peine 1 mètre, vêtus de tissu métallique de fine texture.  Chaque corps  était emmailloté de manière similaire  aux combinaisons de sécurité utilisées par les speed flyers et les pilotes d’essai. Selon un informateur , les soucoupes ont été trouvées au Nouveau-Mexique parce que le gouvernement avait un radar haute puissance installé dans cette région et on croit que le radar interfère dans le mécanisme de contrôle des soucoupes. Pas d’autre évaluation n’a été tentée par SA concernant ce qui figure ci-dessus ».
Y avait il vraiment une couverture du gouvernement ? Peut-être qu’avec la publication de plus de documents dans « The Vault » nos questions trouveront réponse et qu’on répondra à  la bonne vieille question du « Sommes nous seuls ? »

Ci dessous une nouvelle note qui provient de la base de donnée du FBI  – The Vault (« La voute »), à propos de l’informateur du FBI Guy Hottel qui a juré que des engins spatiaux et des corps ont été récupérés à Roswell au Nouveau-Mexique en 1947.


%d blogueurs aiment cette page :