Trois employés forestiers témoins de l’abduction d’un wapiti

23/02/2015
Crédit Image – Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Crédit Image – Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Un article de Ken Pfeifer – Traduction Era pour Area51blog

25 février 1999   ………    Forêt de l’Etat de Washington

Le lundi 1er Mars 1999, le National UFO Reporting Center (NUFORC) a reçu un appel sur son service d’assistance téléphonique (206-722-3000) d’une personne qui s’ est identifiée comme étant employé dans l’industrie forestière dans l’État de Washington.

L’individu a laissé un message, dans lequel il a indiqué qu’une équipe de travailleurs forestiers a prétendument  été témoin d’un incident, le jeudi 25 Février 1999, au cours duquel un wapiti a été soulevé du sol et emporté par un objet très particulier, en forme de disque. Peter Davenport, directeur du NUFORC, a contacté plusieurs des personnes dont les noms et numéros de téléphone avaient été fournis par le premier contact. Sur la base de ces conversations téléphoniques, il a choisi d’ouvrir une enquête préliminaire à propos de l’incident.  Parce que traditionnellement le  NUFORC ne sert pas d’organisme d’enquête, M. Davenport a contacté M. Robert A. Fairfax, directeur des enquêtes au Mutual UFO Network pour l’État de Washington , qui dirige les  enquêtes à propos des observations d’OVNI. Messieurs Davenport et Fairfax ont voyagé à l’endroit de l’incident allégué, et ont  conjointement mené une enquête sur ce cas d’enlèvement de wapitis depuis  le vendredi 5 mars. Leur enquête à ce jour a inclus un voyage sur le site de l’incident, une interview de trois des quatorze témoins présumés de l’enlèvement réel et plusieurs conversations avec des personnes qui travaillent avec les témoins oculaires. En outre, les enquêteurs ont inspecté la carcasse d’un wapiti adulte, une femelle enceinte, qui a été retrouvée morte à côté d’une route forestière le 01 Mars par d’autres employés de la foresterie à quelques km de l’événement principal. L’enquête et la collecte des faits entourant l’affaire se poursuivront. Ce résumé préliminaire de leurs résultats à ce jour est présentée conjointement par MM. Davenport et Fairfax.

Résumé de l’incident :

Le jeudi 25 Février 1999,  seulement quelques minutes avant midi, trois travailleurs forestiers, qui plantaient des arbres et des semis dans les montagnes de l’État de Washington, ont observé un  petit objet en forme de disque dériver lentement sur une crête proche au  sud de leur position, et descendre dans la vallée vers le nord. L’objet est descendu en silence d’une manière  qui a semblé ciblée aux témoins , présentant une légère oscillation. Les trois ouvriers ont d’abord pensé que l’objet était une sorte de parachute qui dérivait et descendait,mais ils ont vite réalisé que leur impression initiale n’était pas correcte. Par conséquent, ils ont hélé leurs onze collègues à proximité, qui travaillaient sur la colline faisant face au nord, et les quatorze membres de l’équipe de travail ont observé l’objet pendant environ 3-5 minutes. En quelques secondes de leur première observation de l’objet, les témoins ont pris conscience que l’objet se déplaçait généralement dans la direction d’un troupeau de wapitis qu’ils avaient regardé toute la matinée.  Ils ont continué à regarder tandis que l’objet se  dirigeait vers le troupeau jusqu’à ce qu’il réussisse à être assez proche des animaux. Ces derniers n’étaient apparemment pas au courant de la présence de l’objet jusqu’à ce qu’il soit à très courte distance du troupeau. Soudain les animaux se sont sauvés pour la plupart en gravissant la pente qui se trouvait à l’est de leur position. Les témoins rapportent qu’à ce moment un des animaux adulte s’est séparé du troupeau et a couru ou trotté vers le nord, peut être le long d’un chemin d’exploitation Les témoins rapportent que, à ce stade, l’objet s’est rapidement déplacé directement au-dessus du wapiti isolé et a semblé  le soulever du sol, mais rien ne semblait soutenir  l’animal pour les observateurs.

unnamed (3)

 

Les témoins ont ajouté qu’après avoir soulevé le wapiti du sol, l’objet a semblé osciller à un niveau plus fort qu’il n’avait montré plus tôt.  En outre, alors que l’objet a semblé augmenter son altitude, le wapiti , qui était suspendu à la verticale au-dessous du disque, tournait lentement en dessous et semblait se rapprocher de la surface ventrale du disque. Ils ont également fait remarquer que la taille de l’objet semblait augmenter légèrement après avoir ramassé l’animal.

Avec l’élan en suspension au-dessous, l’objet a commencé à monter lentement une pente dégagée à l’est. Cependant, les témoins l’ont vu apparemment frôler la cime des  arbres voisins à l’est, )à ce moment il a inversé sa trajectoire et a continué à l’ouest. Il a exécuté un virage à 360 degrés vers la gauche et a peut-être gagné une légère altitude dans le processus,ont pensé les témoins. Après que l’objet ait terminé son tour et ait une fois de plus de poursuivi sa  direction généralement vers l’est, il a commencé à monter très rapidement dans un angle  qui semblait assez raide aux témoins. Il a continué à monter, et a simplement disparu de la vue des témoins. Ces derniers ont déclaré qu’une fois que l’objet ait commencé à monter et avait grimpé à une altitude hors de leur vue, ils ne pouvaient voir l’animal suspendu sous l’engin. Leur présomption est que l’animal ait en quelque sorte été emmené dans l’engin, bien que les témoins ne pouvaient discerner  de«porte», ou tout type d’ouverture à travers laquelle l’animal aurait pu avoir été transporté dans l’appareil. Les témoins ont également déclaré qu’à la suite de l’incident, le troupeau de wapitis est resté dans la même zone, bien que resté plus étroitement blottis les uns aux autres que ce qui avait été le cas plus tôt dans la matinée. Les travailleurs ont ajouté que, eux aussi, étaient restés les uns près des autres jusqu’à leur départ de la région à la fin de la journée de travail.

Remarque :  L’image ci-dessus est une illustration

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Ce cas fait l’objet d’une enquête du WWW.MUFON.COM

Remerciements spéciaux au  WWW.NUFORC.ORG

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 23/02/2015 à 22:25

area51blog

Publicités

Etrange ovni en forme de cylindre pris en chasse par des hélicoptères de l’armée

03/02/2015
Un article de Ken Pfeifer – World UFO Photos and News
Traduction Era pour Area51blog
crédit Image : Ken Pfeifer  world ufo photos and news

crédit Image : Ken Pfeifer
world ufo photos and news

16 Juin 2014 Hanson/Burdett Kansas
D’abord, je suis 15R dans l’armée. Réparateur d’hélicoptère d’attaque.  Je quittais la ville par le pont sud quand je remarquai quelque chose de bizarre. Une paire d’objets cylindriques, de couleur sombre et sans traits distinctifs, volait au-dessus. Ils se trouvaient à haute altitude ce qui rendait leur taille et leur vitesse difficiles à déterminer. Ces objets poursuivirent leur vol vers une position de 060 à 070, couvrant environ 15 miles en 30 secondes. Ce fut confirmé par un témoin qui déclara qu’ils étaient passés presque au dessus de sa ville.
Ces objets lui avaient immédiatement semblé suspects car ils n’avaient distinctement ni ailes ni rotors, ils se déplaçaient sans bruit, et avaient brusquement changé de direction vers la position à peu près exacte de 180  à vue d’œil. Doublant approximativement leur vitesse, ils étaient sortis de l’espace aérien et avaient disparu à peu près une minute après avoir  tourné. Les manœuvres que j’avais observées étaient limitées mais rien que cet exemple excluait totalement un avion, et sa vitesse excluait un engin muni de rotors.
Dans les trois heures qui suivirent, le trafic aérien local augmenta considérablement. Je fus personnellement témoin d’un vol de trois CH47s aux  couleurs de l’armée et de configuration standard, ainsi que sept UH-60 ou variantes, dont deux qui ressortaient comme étant  d’un noir différent des modèles standard de  l’armée.
Ces avions volaient dans la même direction que l’engin, loin de la plupart des destinations de routine logiques. Se trouvant entre  les bases aériennes de Fort Riley et McConnell, ces vols n’étaient pas rares. Cependant, le nombre d’avions étranges dans une courte période était du jamais vu auparavant, comme l’était la direction. Mon ami dans une ville voisine me contacta, croyant que j’aurais reconnu les appareils et que j’aurais pu expliquer l’étrange activité militaire. Incapable de parvenir à une conclusion, nous contactâmes discrètement (comme nous n’avions tous deux aucune intention d’être renvoyés comme fous) une troisième personne que nous savions avoir travaillé à la tour de contrôle radar de l’aérodrome local. Nous comprîmes que les objets avaient une signature radar et avaient été enregistrés par intermittence. Le radar eut de la difficulté à obtenir des données de vol, et donna des signes caractéristiques d’un brouillage électronique. Cependant, il est plausible de ces objets ont volé à environ 2,800-3,000 pieds AGL. Nous débattîmes tous les trois  de la poursuite de cette affaire dans une ville plus grande avec une plus grande installation radar pour son aéroport, mais nous en décidâmes rapidement autrement.
Je ne reçus pas de visite, pas plus que l’ami A, mais l’opérateur radar affirma avoir été contacté par des hommes se réclamant du FBI et demandant des informations sur ce que son équipement  connut le lendemain. Cette visite coïncide avec l’observation d’un seul hélicoptère noir. Cet hélicoptère semblait avoir été mis en service par l’armée, et en fait ressemblait à un Lynx. En supposant que c’était une fonction sanctionnée par le gouvernement, le sujet fut abandonné. Ceci jusqu’à ce qu’il devint évident que des animaux avaient disparu. Deux propriétaires avaient perdu du bétail, ils avaient perdu deux têtes chacun. Je choisis de continuer en contactant un collègue militaire qui me répondit de manière hostile et me déclara spéciquement que je serais « plus sage de ne me souvenir que de choses ordinaires ».  Craignant une régression ou une évaluation de la psyché , je laissai tomber indéfiniment.
Remarque : l’image ci-dessus est une illustration
gif
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
Merci au  WWW.MUFON.COM CASE FILES
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci à WWW.PHANTOMSANDMONSTERS.COM pour la publication

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 03/02/2015 à : 13h20

area51blog


Mutilations à répétition dans le Missouri.

04/08/2013

Source ufoetparanormal

Qui a dit que les mutilations de bétail avaient disparu ? Des mutilations récentes dans le Missouri prouvent que ce phénomène est toujours actif… L’éleveur de bovin, Mme Lyn Mitchell est déconcertée par la mutilation de deux vaches au cours des neuf derniers jours.

y01-3ffb9caKansas City, Missouri (USA) Le 9 Juillet 2013.

 
Le mercredi 10 Juillet 2013, Lyn Mitchell arrive à son ranch situé au Nord-Ouest du comté de Henry. (84 miles au SE de Kansas City) A l’Est de Warrensburg, elle découvre une vache morte, de race Black Angus agée de 6 ans et en bonne santé, couchée sur le flanc. Le Pis, l’anus, les organes reproducteurs, l’oreille et la langue de la vache avaient été enlevés avec précision, mais aucune trace de sang ou de fluides ont été retrouvés sur le terrain. Lyn découvre un article sur les mutilations animales écrit par Chuck Zukowski, et le contacte rapidement. Chuck qui vit dans le Colorado, transmet l’affaire à Margie Kay, un enquêteur qui réside à Kansas City. Kay et son collègue, l’enquêteur Larry Jordan se rendent sur le site afin de prélever des échantillons de sol et d’herbe, pour être examiné dans un laboratoire du Colorado. Sur place, ils découvrent un étrange contour noir où la vache était couché, l’herbe semblait brulée. Aucun échantillon n’a été prélevé sur la carcasse, en état de décomposition, et qui avait été déplacé dans un autre endroit. (Note : Lyn Mitchell déclare qu’un veau mutilé a été retrouvé avec les tissus et les muscles de la mâchoire prélevée, ainsi que sa langue, en Décembre 2011 dans un pâturage voisin)

 

y02-3ffb9e7Le vendredi 19 Juillet à 10h00, Lyn Mitchell téléphone à Margie Kay pour lui signaler qu’une autre de ses vaches, âgée de 7 ans à été mutilé, elle à découvert la carcasse le matin même à 9h30. Kay et Jordan sont arrivés à 13h00 juste après que le shérif et le vétérinaire aient terminé leurs investigations. Le vétérinaire a demandé à l’éleveur de déplacer la vache, avec son tracteur pour qu’il puisse examiner l’autre côté. L’animal a donc été déplacé légèrement, mais il était dans la même situation que lors de sa découverte. Le vétérinaire a dit à Mitchell que toutes les tétines avaient été coupées de la mamelle, la langue prélevée, et une incision a été faite entre les pattes avant avec le cœur situé à l’extérieur du corps. Un œil manquait. Il y avait peu de sang dans la cavité thoracique ou cardiaque, ce qui est très inhabituel. Le vétérinaire a expliqué qu’il ne pouvait pas identifier la cause de la mort, mais qu’elle n’était certainement pas causé par des animaux en raison des coupes nettes et précises sur la vache. L’éleveur va obtenir une copie du rapport établi par le vétérinaire et du rapport dLe site se trouve à environ 75 mètres de la deuxième porte de la propriété, et à plus de 100 mètres de la porte principale qui mène à la route. Kay et Jordan n’ont pas trouvé de sang sur les lieux, traces qui devraient normalement être trouvée si la vache avait été mutilée à cet endroit. Aucune empreinte de véhicules n’a été trouvée, et la seule porte d’entrée de la propriété était verrouillée.

Mme Mitchell indique que le mercredi 17 Juillet à 18h00, l’ensemble de son troupeau avait été comptabilisé. Elle est bouleversée par la perte de ses vaches, chaque animal valait 2000 dollars, sans tenir compte des futurs veaux qui auraient pu naitre. Elle a souligné que les trois animaux mutilés étaient très sains et qu’ils étaient parmi les meilleurs de son troupeau. La dernière vache mutilée était une des meilleurs du troupeau et donnait un veau chaque année. Le rapport du vétérinaire sur la troisième vache n’est pas encore terminé. Robert Hills, shérif adjoint du comté de Henry, dit que la première vache mutilée a été découverte en Décembre 2011, la deuxième et la troisième cet été, l’enquête reste ouverte.

Une mutilation semblable, sur une vache, près de Rich Hill, dans le Missouri s’est produite le 10 Avril 2013. Mais d’autres incidents similaires ont eu lieu dans le Missouri et l’on pense que cet état est l’un des premiers à déclarer les mutilations animales depuis les années 1960. Les tests en laboratoire, dans des cas antérieurs ont montré des changements dans le sol, devenu non soluble dans l’eau. Cela ne peut se produire que si une extrême chaleur est appliquée sur le sol, et jusqu’à présent il n’y a aucune explication pour cette anomalie.e police dans les deux prochains jours.

Le site se trouve à environ 75 mètres de la deuxième porte de la propriété, et à plus de 100 mètres de la porte principale qui mène à la route. Kay et Jordan n’ont pas trouvé de sang sur les lieux, traces qui devraient normalement être trouvée si la vache avait été mutilée à cet endroit. Aucune empreinte de véhicules n’a été trouvée, et la seule porte d’entrée de la propriété était verrouillée.

Mme Mitchell indique que le mercredi 17 Juillet à 18h00, l’ensemble de son troupeau avait été comptabilisé. Elle est bouleversée par la perte de ses vaches, chaque animal valait 2000 dollars, sans tenir compte des futurs veaux qui auraient pu naitre. Elle a souligné que les trois animaux mutilés étaient très sains et qu’ils étaient parmi les meilleurs de son troupeau. La dernière vache mutilée était une des meilleurs du troupeau et donnait un veau chaque année. Le rapport du vétérinaire sur la troisième vache n’est pas encore terminé. Robert Hills, shérif adjoint du comté de Henry, dit que la première vache mutilée a été découverte en Décembre 2011, la deuxième et la troisième cet été, l’enquête reste ouverte.

Une mutilation semblable, sur une vache, près de Rich Hill, dans le Missouri s’est produite le 10 Avril 2013. Mais d’autres incidents similaires ont eu lieu dans le Missouri et l’on pense que cet état est l’un des premiers à déclarer les mutilations animales depuis les années 1960. Les tests en laboratoire, dans des cas antérieurs ont montré des changements dans le sol, devenu non soluble dans l’eau. Cela ne peut se produire que si une extrême chaleur est appliquée sur le sol, et jusqu’à présent il n’y a aucune explication pour cette anomalie.

 

y03-3ffb9f3

Le 31 juillet 2013 Un éleveur des environs du ranch de Lyn Mitchell a rapporté deux vaches mortes et mutilées sur sa propriété dans le deux derniers jours. Aucun autre détail n’est disponible pour le moment.
_______________________________
Animal Mutilation Investigation and Research
http://www.animuteinv.blogspot.fr/

Source 

gif

Mise à jour Area51blog le 4 Août 2013 à 20  h 00

Bannière


Moutons attaqués par des Extraterrestres à bord d’ovnis

13/04/2010
Ils ont relié les incidents inexpliqués, où les cerveaux et yeux des moutons étaient prélevés, aux mystérieuses lumières dans le ciel comme celle ci :  Photo: PA

Des fermiers près de Shrewsbury déclarent avoir été témoins de moutons  “passés au laser” par des lumières non identifiées provenant d’ovnis.  Ils ont fait le lien avec les incidents inexpliqués, où les cerveaux et yeux des moutons étaient prélevés, aux mystérieuses lumières oranges dans le ciel. Ils ont trouvé les moutons avec « des trous propres » tandis que leur cerveau et d’autres organes internes avaient été retirés. D’autres animaux ont perdu leurs yeux ou ont eu leur chair « soigneusement dépecée », généralement du côté gauche.

Phil Hoyle, 53, qui a passé presque 10 ans à enquêter  sur les causes de décès du cheptel,  a déclaré qu’on a trouvé des ovnis qui parcouraient un couloir de 80 km entre Shrewsbury and Powys.

Mr Hoyle and 15 membres de l’ Unité de Pathologies Animales, a déclaré avoir observé des ovnis à l’œuvre le mois dernier alors qu’il travaillait de nuit  dans une ferme Galloise sur une colline près de la forêt de Radnor.

“La technologie impliquée dans ces attaques est effrayante,” a-t-il déclaré  au  Sun.

“Ces lumières et sphères ne sont clairement pas des nôtres.

“Elles sont construites par une technologie et une intelligence qui ne sont pas d’ici.”

Il a ajouté : “Pendant un court instant ça ressemblait plus à une bataille de  Star Wars.”

Le lendemain il a interrogé les fermiers et  « tous sauf un avaient eu des disparitions anormales d’animaux ou des décès avec d’étranges blessures », a-t-il dit au journal.

Source : http://www.alien-sightings.com/2010/04/sheep-attacks-caused-by-aliens-in-ufos.html

voir aussi http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/2920092/Aliens-are-attacking-our-sheep-UFO-experts-claim.html#ixzz0kfN7swQ3 o9


Mutilations humaines : la somme de toutes les peurs

03/01/2010

Au cours des trois ou quatre dernières décennies, les spécialistes du paranormal se sont habitués aux images de bétail mutilé qui paraissent dans des livres et des magazines…et plus récemment sur internet. L’image du cheval « Snippy » du Colorado est toujours le point de référence auquel d’autres photographies sont comparées : l’image en noir et blanc du crâne dénudé et des orbites béants a provoqué des cauchemars à plus d’un lecteur. Lire le reste de cette entrée »


Des mutilations de bétail signalées au nord de la Georgie (USA)

18/10/2009

gainesvilletimes.com

Gainesville_GA

1010cattle2Quelque chose ou quelqu’un est en train de mutiler du bétail sur la ferme des Cooper. Deux fois depuis la fin septembre, des bovins ont été retrouvés morts, avec des parties du corps  enlevées avec  une précision apparemment chirurgicale, déclare Kathy Cooper, qui avec son mari, John, gère un, élevage de bovins de 250 acres à South Hall près de Union Church Road. Maintenant ils veulent savoir qui fait ça et pourquoi.

« Nous ne savons vraiment pas » dit Kathy Cooper. « ça fait peur, parce que je sais qu’ils doivent descendre là bas à pieds. C’est une gigantesque pâture.  Dans une opération  sur un troupeau de la taille du leur – ils ont plus de 200 têtes – il est inhabituel qu’une vache ou deux meure dans le champ aussi souvent, déclare Cooper. Lire le reste de cette entrée »


Mutilations de bétail – Sondage

22/08/2009

De 10 à 20 000 têtes de bétail ont été retrouvées mortes et mutilées, essentiellement aux Etats-Unis, et ce depuis le premier cas signalé, c’était en 1967. Les animaux sont retrouvés dans les champs, certains de leurs organes ayant été prélevés après une découpe avec un instrument tranchant ou au laser, les parties mutilées parfaitement cicatrisées comme si elles avaient été cautérisées avec une précision diabolique. Les nombreuses enquêtes effectuées par le FBI aux Etats-Unis, laissent à penser que ces prélèvements d’organes sont produits après enlèvement de l’animal par voie aérienne : on ne trouve pas de traces de lutte ni de sang au sol, les animaux sont retrouvés dans des lieux inaccessibles à pied.

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :