Hommes en noir sous le chataignier

24/10/2016

Source Phantoms and Monsters -Lon Strickler
Traduction Era pour Area51blog

Greg de Jacksonville, en Floride, a appelé pour parler de son expérience étrange avec des  Men In Black après avoir aperçu un OVNI et des extraterrestres à son bord.

«Un jour que je rentrais de l’école avec  mon frère – nous avions l’habitude  de rentrer à pied de l’école tout le temps – il s’était passé quelque chose  de deux ou trois jours avant. C’était un week-end,  j’avais un télescope dans le jardin à l’arrière et alors que je regardais à travers le télescope,  je l’ai vu … Je ne savais pas ce que c’était, mais il semblait que ces gens regardaient à travers le hublot d’un engin. Ils étaient chauves et avaient de grands yeux. Je ne savais pas ce c’ était à l’époque. Je ne connaissais pas ce genre de  choses.

Après l’école  mon frère et moi rentrions toujours ensemble à pieds. Un jour que j’étais  un peu … nous en parlions, mais sur le chemin du retour, nous avons traversé Bowery Street, où il y a un grand et vieux châtaignier. Nous avions l’habitude de nous arrêter et de ramasser les châtaignes et tout ça. Mais je me suis levé après avoir  ramassé des châtaignes, mais mon frère n’était pas là. Il y avait deux hommes en costume noir qui se tenaient là et ils me posèrent des questions … Vous savez, ça fait bizarre d’en parler. Ils parlaient un peu comme… ils parlaient bizarrement, un peu comme des robots et ils m’ont demandé ce que j’avais vu. Je leur ai dit et ils ont dit que je ne devais pas parler de cela et ils ont commencé à parler, vous savez, me menaçant. Je me suis mis à courir. Quand je me suis retourné, ils n’étaient plus là, mais c’est alors que mon frère est arrivé en courant et il m’a demandé ce qui s’était passé. Je lui ai dit que je ne savais  pas. Cela fait  un peu bizarre d’en parler maintenant aussi. C’était il y a longtemps, je ne sais pas, je devais avoir environ 7 ou 8 ans à l’époque. (George Knapp, l’hôte demande où sont passés  les MIBs) Ils avaient tout simplement disparu, puis mon frère était de nouveau  là  derrière moi. Il est arrivé en courant derrière moi. Il est réapparu et eux ont tout simplement disparu. « 

Source: Coast to Coast AM – August 21, 2016

Transcribed by JLB

Via phantomsandmonsters

Remarque de Lon : La confrontation des MIB avec les enfants est assez rare. Je ne sais pas ce qu’il a vu ou dit à d’autres … mais la réponse a été immédiate et intimidante. Toutes les  personnes qui ont vécu une expérience de MIB à qui  j’ai parlé n’oublieront jamais  leur «troisième degré» avec les MIB. Leur regard et leurs manières semblent  frapper à l’âme du témoin. Lon

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le : 24/10/2016 à 16h20

area2


confidences d’ un ex-agent de la CIA .

01/10/2016
crédit image: hearthstone-decks.com/

crédit image:
hearthstone-decks.com/

Note adm :

area2

 

 

Samedi 01octobre 2016 à 18h50:

En Mars 2013 aux états-unis un homme est interviewé. Il est présenté comme un ancien agent du renseignement américain ( C.I.A) . Cette vidéo est à visionner avant qu’elle ne disparaisse de la toile.

Si l’intervenant est sincère et digne de foi concernant les postes qu’il prétend avoir occupé ainsi que son récit et que les faits exposés soient authentiques, alors son expérience professionnelle nous amène à considérer ou  à reconsidérer, c’est selon, des faits établis.

Dans cette vidéo il met en avant la mythique zone 51 et le fameux secteur nommé S4.

L’activité adjacente de cette base est  une nouvelle fois pointée du doigt .

En supposant que les propos de cet ex-agent soient réalistes alors ce témoignage apporte un certain crédit à un autre homme qui a déjà ciblé l’endroit. Cet homme n’est autre que Bob Lazar un prétendu employé du hangar S4 prétendant avoir occupé un poste de  physicien mais dont les preuves manquent .

Dans un autre registre le célèbre hacker Gary Mc Kinnon aurait lui aussi du grain à moudre lorsqu’il dévoila au sujet des O.V.N.I une flotte « extraterrestre ». Comprenons par flotte extraterrestre une équipe militaire dotée de vaisseaux non conventionnels et cachée au public.

Cette vidéo est très particulière, elle incite à une recherche plus poussée afin de décrypter ce qui est et ce qui n’est pas.

Chacun se fera sa propre analyse et aura son opinion.

Ce qui est certain, c’est l’existence de complexes abritant certains  programmes dans des lieux stratégiques faisant de ces endroits des zones militaires  sensibles ( ZMS) hautement surveillées .

Reste à définir avec exactitude les activités  et la nature de celles- ci menées dans ce genre d’endroit.

Existe-t-il des lieux secrets et bien cachés qui se livrent à des conceptions, des tests, des expériences à des fins militaires dont certaines de ces activités dépasseraient de loin notre imagination?

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 01/10/2016 à18h50.

area2


Un ancien ingénieur de la RAF explique que le MI5 réalisait des faux crop circles

24/09/2015
crédit: the-x-files.fr/

crédit: the-x-files.fr/

Article source: the-x-files.fr/

Un ancien ingénieur RAF déclare : « Le MI5 a payé des gens pour réaliser de faux crop circles pour discréditer la recherche ufologique. »

David Clayton, ancien ingénieur de la Royal Air Force, explique que MI5 payait des farceurs pour créer de faux crop circles afin de discréditer les observations authentiques d’ovnis et de Men in Black.

David Clayton est à présent un spécialiste des crop circles et mutilations de bétails.

M. Clayton met en évidence le fait que les crop circles, réalisés dans les années 1980, pourraient potentiellement être l’œuvre des « Aliens » étant donné que les plantes situées à l’intérieur du cercle n’étaient pas été écrasé par la force physique, mais plutôt par la chaleur.

M. Clayton admet que la plupart des crop circles, mis en évidence depuis les années 1990, sont des faux, mais que des vrais avaient été découverts et avérés.

Il affirme que les agences de renseignement britanniques ont été derrière la majeure partie des crop circles.

Il déclare : « Le MI5 payait les gens pour brouiller les pistes. »

 

crédit: the-x-files.fr/

crédit: the-x-files.fr/

Gary Hestletine, ufologue, ayant organisé l’événement à Holmfirth dans le West Yorkshire, pense qu’il existe une « politique délibérée » menée par les autorités dans le but minimiser ou discréditer toute activité inexplicable.

 

 

 

Il a également critiqué les médias traditionnels de ne pas vouloir regarder la vérité en face.

Il déclare : « La presse doit enlever ses œillères et sélectionner les meilleurs témoignages… »

Le média Express.co.uk   a contacté le MI5 pour les interroger au sujet des accusations de Clayton.

Source

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 24/09/2015 à : 11h30.

area51blog

 


Hangar 1 les dossiers OVNI

23/08/2015
crédit image: planet-series.tv

crédit image:
planet-series.tv

Dimanche: 23 Août 2015 à 15h45.area51blog

« Pour ce week-end nous vous proposons ce documentaire, bon visionnage. »

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne fontionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 23/08/2015 à 15h45.

area51blog


RENDLESHAM: Une Ufologue mise sur écoute et poursuivie par des Men in Black

23/07/2015

Source : L’express.co.uk

Traduction Era Pour Area51blog

Une Ufologue qui a enquêté sur l’observation la plus controversée de la Grande-Bretagne depuis 35 ans prétend que des « Hommes en Noir » (Men In Black) du ministère de la Défense (MoD) ont essayé de lui faire peur pour qu’elle arrête son travail.

Par JON AUSTIN

Publié le 14-7-2015 

Brenda Butler  prétend que des « Men in Black » l’ont mise sur écoute et l’ont suivie

 

Brenda Butler, qui visite la forêt de Rendlesham dans le Suffolk, chaque semaine dans l’espoir de recueillir des preuves des visites extraterrestres, a affirmé qu’elle et deux co-auteurs ont été harcelés par des fonctionnaires du  MoD et par la police qui tentent d’arrêter leurs recherches .
Lors d’une conférence OVNI qui marque  les  35 ans depuis le mystérieux incident de Rendlesham à côté d’une base de la RAF en 1980, elle a affirmé que le MoD avait essayé de lui faire signer ainsi qu’un autre enquêteur un contrat pour les faire taire sur leurs conclusions, et a dit qu’elle a même été  poursuivie par une «jeep de l’armée » sur les chemins de campagne à 130 km/h.

La légende de Rendlesham a été surnommée le Roswell de Grande-Bretagne d’après le mystérieux crash d’ OVNI qui aurait eu lieu en dehors de la ville au Nouveau-Mexique, Etats-Unis, en Juillet 1947.

L’observation extraterrestre au Royaume-Uni  implique trois officiers de l’USAF sur la base de la RAF de Bentwaters qui prétendent qu’ un «engin de forme triangulaire » a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 Décembre 1980.

Mme Butler, qui, avec Dot Street et Janny Randals a écrit le livre de 1984 Skycrash: A Cosmic Conspiracy, à propos de l’incident, a dit qu’elle croit même qu’un homme de 22 ans qui a été témoin de l’OVNI pourrait même avoir été assassiné parce qu’il enquêtait sur le cas.

Men in Black est un terme de théoricien de la conspiration pour les hommes en vêtus de costumes noirs prétendant être des agents du gouvernement qui harcèlent les témoins d’OVNIS pour les faire taire.

Cette expression a conduit aux Men In Black des bandes dessinées Marvels et à la trilogie cinématographique du même nom mettant en vedette Will Smith et Tommy Lee Jones à propos d’une agence secrète qui cache l’existence des extraterrestres.

Brenda-Butler-317107

Brenda Butler à la conférence crédit JON AUSTIN

Mysterious

Mystérieux « Men in Black »  crédit GETTY

 

 

A selection of some of the strange pictures Brenda Butler has taken while investigating the forest

Une sélection de quelques-unes des images étranges que Brenda Butler a prises alors qu’elle enquêtait dans la forêt crédit JONAUSTIN•BRENDABUTLER

Sketch of the

Croquis de l’ « OVNI » vu par un villageois lors de l’incident crédit JONAUSTIN•BRENDABUTLER

gif

Mise à jour Area51blog, le: 23/07/2015 à : 20h45

area51blog


Des “Men in black” filmés dans un hall d’hôtel ?

01/05/2012
 L’article qui suit m’a été envoyé par deux internautes que je remercie, il est néanmoins à prendre avec précautions car il côtoie sur le site Dark Zone d’autres articles plutôt fantaisistes, pour autant, les Men In Black faisant bel et bien partie du paysage ufologique, j’ai décidé de vous présenter cette information quand même. A vous de juger….

Après le monstre du Loch Ness, voici un autre « mythe moderne » qui refait surface : les men in black. Deux hommes en noir ont été filmés par la caméra de surveillance d’un hôtel après une observation d’OVNI (voir la vidéo ci-dessous).

 Depuis des décennies, ces mystérieux hommes en noirs, vêtus à la mode des années 50, conduisant des Cadillac de la même époque (sans doute un peu améliorées si l’on en juge par leur capacité à décoller sous les yeux ébahis des témoins) menacent à mots plus ou moins couverts ceux qui ont eu la malchance d’observer un OVNI.

Qui sont-ils ? Des agents du gouvernement américain chargés de faire taire « ceux qui en savent trop sur les soucoupes volantes » ou des extra-terrestres infiltrés partageant un objectif similaire ?

Peu importe l’hypothèse privilégiée, un constat s’impose : que ce soit dans les officines secrètes des services de renseignement US ou dans les rangs des cinquièmes colonnes aliens venues d’on ne sait où, l’art du camouflage est en perdition.

Car, en plus de ce look désuet susceptible de les faire repérer à peu près n’importe où en moins de deux secondes, ils présentent souvent des caractéristiques physiques étranges : une pâleur de linceul ou au contraire un teint rouge vif, des mouvements saccadés d’automates, une jambe plus courte que l’autre, une absence totale de pilosité etc.

(Pour plus de détails, lire ici une interview de Joel Ménard, directeur de la revue « Lumière dans la nuit » et auteur de l’ouvrage français le plus complet sur le sujet : https://area51blog.wordpress.com/2011/01/18/joel-mesnard-le-mystere-des-men-in-black-les-hommes-en-noir/)

Bref, ces personnages extravagants incarnent à merveille les bizarreries que l’on rencontre à la marge du phénomène OVNI. Certains ufologues « sérieux » se gardent même d’évoquer ces franges aussi inquiétantes qu’absurdes de crainte de décrédibiliser un sujet d’étude qui n’a effectivement pas besoin de ça.

Il n’existe qu’une centaine de cas recensés en six décennies de rencontres avec des hommes en noir, qu’une poignée de photos douteuses, et, à ma connaissance, aucune vidéo (à l’exception de deux films avec Will Smith et Tommy Lee Jones mais ceci nous éloigne du sujet)…

Mais le groupe ufologique américain Aerial Phenomenon Investigation (API) a, semble-t-il, remédié à cette disette en publiant ces images filmées par la caméra de surveillance d’un hôtel, près des chutes du Niagara, en octobre 2008.

Ces deux personnages, en tous points fidèles à l’image d’Epinal des MIB, seraient venus questionner le personnel de l’hôtel après une double observation d’un OVNI triangulaire au-dessus des chutes, le 14 octobre et une quinzaine de jours plus tard. Les témoins sont le gérant de l’hôtel et le vigile de l’établissement. Le rapport complet de l’enquête menée par l’API, qui conserve l’anonymat des témoins, décrit avec précision les deux observations. Il est disponible en PDF ici : http://www.aerial-phenomenon.org/UFO_Cases_files/12-014-FB1.pdf (en anglais)

Voici la traduction littérale du passage qui concerne nos deux hommes en noir :

« Le récit se rapportant aux MIB n’est pas de première main. Il s’agit plutôt d’une information spécifique communiquée aux témoins par au moins deux membres du personnel de l’hôtel qui ont interagi avec les MIB dans l’établissement. L’enquêteur (de l’API NDT) a contacté par mail le responsable de la sécurité de l’hôtel qui a fourni aux témoins une copie des images filmées par la caméra de surveillance montrant les MIB entrant dans le hall de l’hôtel. Dans sa réponse par mail, il suppose à tort que l’incident des MIB s’est produit le jour d’Halloween (le 31 octobre) et il écrit : ‘Je crois que la plupart des employés ont cru qu’il s’agissait d’un déguisement de Halloween. Même si j’ai trouvé ça bizarre, je n’y ai pas accordé trop d’attention sur le moment.’ Plus tard, dans un autre mail, le responsable de la sécurité de l’hôtel a admis s’être trompé sur la date mais n’explique pas pourquoi il a supposé que le personnel de l’hôtel avait considéré que les deux hommes portaient un déguisement de Halloween. »

En voix off, le gérant commente la visite des deux MIB telle qu’elle lui a été rapportée par les employés :

« Ils étaient absolument identiques : même taille, mêmes vêtements, même visage, comme des jumeaux.  Ils avaient une peau très, très pâle. Ils ont fichu la trouille a tout le monde en posant des questions sur moi. On leur a dit que j’étais absent alors ils ont commencé à arpenter le hall de l’hôtel. Quand on m’a raconté tout ça, j’étais un peu sceptique. J’ai donc foncé visionner les enregistrements des caméras de surveillance et j’ai vu ces deux « gentlemen » exactement comme on me les avait décrits. »

Le lendemain, une collègue lui confie les avoir aussi rencontrés : « Elle m’a dit qu’ils avaient encore posé des questions sur moi et dit des choses étranges auxquelles elle n’a rien compris. Ils ont parlé de gouvernement, de conspirations, ‘de choses qui n’avaient aucun sens pour moi. Ils étaient très, très effrayants et n’avaient ni cils, ni sourcils, rien. Leurs cheveux ressemblaient à une perruque.‘ ‘Mais le plus effrayant‘, m’a-t-elle dit, ‘c’était leurs yeux, immenses et si bleus.‘ Elle a poursuivi : ‘Vous allez penser que je suis folle mais je vous jure qu’ils savaient ce que je pensais.’ Elle a fondu en larmes mais elle m’a dit une dernière chose avant de quitter mon bureau : ‘Ces hommes, ils ne clignaient pas des yeux.‘  »

L’enquête de l’API, bien que menée près de quatre ans après l’incident en janvier 2012, semble avoir été réalisée dans les règles de l’art.

Par ailleurs, à partir de l’image Google Earth contenue dans le rapport d’enquête indiquant la position des témoins au moment de l’observation, on peut identifier sans guère de doute l’hôtel qui les emploie : il s’agit du Marriott Gateway on the Falls. Une chambre vient d’y être réservée au nom de Mulder et Scully…

Source : http://dark-zone.blog.parismatch.com/2012/04/30/des-men-in-black-filmes-dans-un-hall-dhotel/

 

 

 


Qui sont vraiment les Hommes en Noirs ou MIB. Réalité ou Fiction?

28/08/2011

Information envoyée par Patrick :

Les hommes en noirs auraient fait leurs apparitions après la seconde guerre mondiale. Ils se présenteraient aux témoins après une observation d’OVNI en sachant tous d’eux.

Ces étranges êtres à l’apparence sinistre et démodé sont décris comme ayant une morphologie et des attitudes bizarres, et s’exprimeraient avec difficultés. Ils peuvent néanmoins quelques fois s’exprimer parfaitement.

On leur prête souvent une peau mate et des traits étrangers, souvent orientaux avec des yeux bridés et de temps à autre avec un accent, mais pas toujours. Certains témoins déclarent avoir communiqué directement par télépathie avec ces MIB.

Ces êtres à l’allure inquiétante seraient vêtus de costumes, cravates et chaussures noirs, de chemises blanches et quelque fois d’un chapeau noir sans oublier leurs lunettes sombres.

Ils auraient à leur disposition des voitures neuves avec de fausses plaques d’immatriculations.

Leurs visites chez certaines personnes ayant observés des OVNIS ont souvent eut pour but de les intimider et de les menacer avant même que ces témoins n’aient eut le temps de rendre compte de leurs témoignages au public ou à une quelconque personne extérieure.

On relève dans la majorité des cas un défaut physique ou vestimentaire tel qu’un bras plus long que l’autre ou des chaussures à long talons.

Ils se font souvent passer pour des agents du gouvernement. Après leurs rencontres avec des témoins, ils ne laissent aucunes traces permettant de reprendre contact avec eux.

La plupart des personnes ont eut l’impression que ces hommes se dématérialisés juste après leur visite.

Des traces au sol ont prouvées dans beaucoup de cas ces allégations de témoins qui prétendaient que les visiteurs étranges disparaissaient durant un espace temps très court. Comme s’ils s’évaporaient rapidement du fait d’un affaiblissement d’énergie.

Dans certains cas d’apparitions d’hommes en noirs, des témoins ont remarqué une suppression totale des bruits de l’environnement et de toutes les activités des alentours. Comme si le témoin avait changé de dimension. S’agirait-il donc d’une expérience mentale ? Les hommes en noirs ne seraient donc pas de nature physiques.

On évoque aussi ce qu’on appelle le facteur Oz.

On retrouve ces caractéristiques du facteur Oz durant les apparitions mariales, rencontres avec les MIB, RR3…. Des expériences de ce type sont racontées par des témoins dans des zones d’anomalies permanentes telles que Bugarach ou le Col de Vence.

Qu’est ce que le facteur Oz ?

Il se traduit par une dépréciation sensorielle. Comme si on entrait dans une autre dimension, plongé dans un état altéré de conscience. Un sentiment de dissociation et d’éternité, d’abandon direct de ses perceptions sensorielles assaille le témoin qui pénètre dans un état silencieux, éternel et onirique.

L’environnement du témoin reste néanmoins le même malgré la disparition des personnes aux alentour et une atmosphère étonnante semblerait régné.

Lire la suite : http://ovnis-direct.com/hommesennoirs/index.html


%d blogueurs aiment cette page :