L’Angleterre part à la chasse aux extraterrestres !

10/07/2013

shutterstock_99828914-655x400

Le temps où les Etat-Unis dominaient les recherches sur d’hypothétiques intelligences extraterrestres est-il enfin révolu ? Le Royaume-Uni compte lancer un réseau universitaire afin de tendre la main à d’éventuelles formes de vie venues d’ailleurs.

Le réseau a tenu sa première réunion stratégique à St.Andrews, en Écosse, ce 5 Juillet. Le U.K. SETI Research Network (UKSRN) réunit des universitaires provenant de 11 institutions et devrait couvrir un nombre impressionnant de sujets de recherche.

Il regroupe des projets dont le but est de détecter les signaux qu’une intelligence extraterrestre pourrait émettre, volontairement ou non, depuis sa planète d’origine. En somme, le programme ne suppose pas forcément que des extraterrestres tentent de nous contacter.

Grâce aux radiotélescopes modernes – comme le e-Merlin – moins onéreux et moins encombrants, il est possible de distinguer les vrais signaux extraterrestres des interférences générées par la Terre. Aussi, en utilisant l’e-Merlin jumelé au télescope Lovell les chercheurs espèrent déterminer quels sont les signaux uniques et s’ils sont synonymes d’intelligence.

En admettant que des aliens nous fassent coucou, il faudra par la suite élaborer des stratégies de traduction. Certains textes trouvés sur Terre ne sont pas encore compréhensibles, imaginez avec un langage extraterrestre.

Sources Dvice Via RAS

Via Guizmodo

gif

Mise à jour Area51blogue le 10-7-2013 à 16 h 42

Bannière

 


Rapports spéciaux – Les astronautes ont vu des ovnis

25/09/2010
The Apollo 8 Crew (L to R) Frank Borman, comma...

Image via Wikipedia

« on m’a interrogé sur les ovnis et j’ai dit publiquement que je pensais qu’ils étaient d’autres êtres, d’une autre civilisation. »

–Commandant Eugene Cernan, Commanda la Mission Apollo 17 (LA TIMES, 1973)

 » A aucun moment, lorsqu’ils étaient dans l’espace les astronautes n’étaient seuls : ils étaient sous la surveillance constante des OVNIs. »

— Astronaute de la NASA, Scott Carpenter

En décembre 1965, les astronautes de GeminiJames Lovell et Frank Borman ont aussi vu un ovni durant leur deuxième orbite de leur vol record de 14 jours. . Borman a signalé qu’il a vu un vaisseau spatial non identifié une certaine distance de leur capsule. Le contrôle de Gemini à cap Kennedy lui a dit qu’il voyait le dernier étage de leur fusée de lancement Titan. Borman a confirmé qu’il pouvait voir la fusée de lancement tout droit, mais qu’il pouvait également voir quelque chose de complètement différent. Pendant le vol James Lovell sur Gemini 7:

Remarque : « Bogey » est un terme utilisé par la NASA pour désigner les OVNIS

Lovell: Bogey à 10 heures en haut . Capcom: Ici Houston. Répétez 7.

Lovell dit , « Nous avons un Bogey à 10 heures en haut.

Capcom « Gemini 7, s’agit t il du lanceur où s’agit il d’une véritable observation ?

Lovell dit, « Nous avons plusieurs…véritables observations.

Capcom dit, « Distance ou taille estimées ?

Lovell: « Nous avons aussi le lanceur en vue !

Remerciements au  Daily Galaxy et Ken Pfeifer du MUFON New Jersey www.worldufophotos.org

Traduction Era


%d blogueurs aiment cette page :