Une super-civilisation existait sur la Terre avant l’humanité (scientifiques)

25/11/2014

Article source: french.ruvr.ru/

Par La Voix de la Russie | Des scientifiques russes ont fait une déclaration sensationnelle : une civilisation surdéveloppée existait sur la Terre avant l’humanité. Cette conclusion a été faite par des chercheurs des régions de Rostov et de Krasnodar après qu’un habitant de Labinsk ait fait une découverte unique.

Pendant la pêche, Viktor Morozov a découvert une pierre inconnue, à l’intérieur de laquelle se trouvait une «puce», a déclaré l’édition Mir Novosteï (Monde de nouvelles). Après une analyse de l’«artefact» trouvé, les experts ont conclu qu’elle appartenait à une civilisation plus avancée que l’humanité, celle qui a vécu sur la Terre avant nous. La découverte unique a été conservée depuis les temps anciens grâce à l’«immersion» dans la pierre, expliquent les chercheurs.

La veille, le laboratoire du Département de géologie de l’Institut polytechnique de Novotcherkassk dans la région de Rostov a établi l’âge de la découverte. Il s’est avéré que la pierre inhabituelle avait environ 250 millions d’années. Ce fait est la preuve de l’existence sur la Terre d’une civilisation surdéveloppée longtemps avant l’apparition de l’homme antique. Probablement, nous pourrons atteindre leur niveau de technologie seulement dans un avenir lointain.
Source

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 25/11/2014 à 18h00.

area51blog


Une surveillance d’un tiers des exoplanètes pourrait être une erreur

09/07/2013
© Photo: ru.wikipedia.org/Lucianomendez/cc-by-sa 3.0

© Photo: ru.wikipedia.org/Lucianomendez/cc-by-sa 3.0

Article source:french.ruvr.ru

Les astronomes ont revérifié les résultats de la mission CoRoT sur la recherche des exoplanètes. Une étude supplémentaire de 25 systèmes stellaires a montré que dans 7 cas, il ne s’agissait pas des planètes, mais des étoiles-compagnonnes jusqu’alors inconnues. L’article scientifique sur ce sujet est accepté pour publication dans la revue Astronomy & Astrophysics.

L’article des astronomes souligne que la revérification a touché les étoiles, qui ont été déjà mises au contrôle à plusieurs reprises. Les testes développés auparavant ont permis d’exclure jusqu’à 83% des étoiles suspectes, mais les 17% qui restent ne font pas d’une liste définitive des étoiles avec les exoplanètes.

Selon les auteurs de la nouvelle étude, jusqu’à un tiers des rapports récents sur les exoplanètes peut-être faux.
Source:la voix de la russie

gif

 

Mise à jour Sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 09/07/2013 à : 13h00.

area51blog


Un talisman sibérien similaire à celui que portait Cléopâtre

08/04/2013
© Photо: altai4u.com

© Photо: altai4u.com

Article source:french.ruvr.ru

Olga Sobolevskaïa, Rédaction en ligne
7.04.2013, 19:17, heure de Moscou
la voix de la russie

Les archéologues de l’Altaï ont découvert un collier qui rappelle les bijoux de la célèbre reine égyptienne. Les chercheurs se sont adressés à la communauté scientifique pour pouvoir en apprendre davantage sur cette découverte hors du commun.

C’est un tombeau ancien dans un monticule de la région d’Altaï (Sibérie Occidentale) où les chercheurs ont découvert les restes d’une femme apparemment d’origine noble avec des bijoux particuliers. Cette femme qui a été enterrée il y a 2400 ans, portait sur sa poitrine un collier élégant en verre coloré. On sait que Cléopâtre, qui régnait sur l’Egypte 300 ans après, aimait particulièrement ce genre de bijoux.

Pour l’instant, on ne peut que donner des hypothèses sur l’arrivée de ce collier, réalisé dans le style italien mille fiori en Egypte. Ce genre de colliers était fabriqué à partir de tiges de verre avec des dessins colorés visibles uniquement en coupe transversale. L’ornement de la section transversale de ce type de tiges était créé à l’aide de fines couches de tiges de verre placées sur le noyau. On réchauffait ensuite la tige pour la rétrécir jusqu’à la taille d’un ornement. Puis, cette tige était coupée en tranches fines et elles étaient transformées en perles. Cette technique unique a été inventée à Thèbes au VIe siècle av. J .-C. Cette ville était considérée comme la capitale culturelle de l’Egypte ancienne. Il est donc fort probable que les perles d’Altaï y soient arrivées à cette même époque. Les Egyptiens maintenaient des relations commerciales avec les Scythes de l’Altaï. Et les bijoux étaient très à la mode à l’époque, car ils prenaient très peu de place et avaient une durée de conservation indéfinie.

Contrairement aux croyances populaires, les routes commerciales de l’Altaï ont été ouvertes longtemps avant la route de la Soie, dont le fonctionnement remonte au IIe siècle av. J.-C. Cette route passait par le Sud de l’Altaï. Toutefois une autre route commerciale qui passe par le Nord de cette région, ainsi que le Kazakhstan du Nord, l’Inde du Nord et l’Afghanistan, continuant au Sud de l’Europe avec comme lieu de destination l’Afrique, n’était pas moins populaire. Très probablement, ce collier est arrivé dans l’Oural en provenance de l’Egypte en empruntant ce chemin. /L

separation

Mise  à jour sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 08/04/2013 à : 15h40.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :