Le cratère russe à 10.000 milliards de carats

22/09/2012

 

Article envoyé par Yves – Source : La Tribune

Copyright Reuters

La Russie vient de dévoiler un secret d’État qui pourrait bien remettre en cause le marché mondial du diamant. Sous un cratère vieux de 35 millions d’années et large de 100 kilomètres, un gisement renfermerait de quoi fournir le monde en diamants pendant 3.000 ans.

Selon l’agence de presse russe ITAR-TASS, la Russie viendrait de dévoiler l’un des secrets les mieux gardés du pays depuis l’ère soviétique. Dans les années 1970, les chercheurs russes auraient découvert le plus grand gisement de diamants au monde. Sous un ancien cratère de météorite, vieux de 35 millions d’années et large de 100 kilomètres, la Russie possèderait de quoi alimenter le marché mondial du diamant pendant 3.000 ans. Cette formidable mine de diamants serait située sous le cratère de Popigaï.

10.000 milliards de carats

Selon Nikolai Pokhilenko, directeur de l’Institut de minéralogie et de géologie de Novosibirsk, qui a été autorisé par le Kremlin à dévoiler le secret, cette nouvelle a de quoi retourner complètement le marché du diamant. D’autant plus que les diamants concernés, des diamants d’impact, c’est à dire crés par compression à l’impact de la météorite, auraient dix fois plus de valeur que les diamants classisques. Et il y en aurait pour 10.000 milliards de carats. Dix fois plus que dans la plus grande mine de diamants connue à ce jour, la mine de Yakutia, elle aussi en Russie.

Garder le secret pour préserver les ressources

L’affaire a été cachée par les soviétiques, puis par le pouvoir fédéral parce que le pays réalisait déjà des profits importants grâce aux mines de Mimy et de Yakutia.

 


%d blogueurs aiment cette page :