Des archéologues ont retrouvé le palais du roi David en Israël

24/07/2013
 Le site de fouilles où ont retrouvés les restes du palais du roi David

Le site de fouilles où ont retrouvés les restes du palais du roi David

Après plusieurs années de fouilles, des archéologues israéliens ont découvert les restes du palais du roi David, datant du Xe siècle avant J-C. Une trouvaille qui apporte de nombreuses réponses sur cette époque décrite dans la Bible.

Les archéologues de l’université Hébraïque et de l’Autorité des Antiquités Israéliennes viennent d’excaver, après 7 ans de fouilles, les restes du palais du roi David dans la cité de Khirbet Qeiyafa, en Israël. Cette ville fortifiée a été identifiée comme la cité de Shaarayim décrite dans la Bible, au Xe siècle avant J-C, à l’époque du roi David, deuxième roi d’Israël.

Les fouilles ont mis en évidence deux bâtiments, l’un étant le palais royal, l’autre un entrepôt servant à stocker les produits des impôts royaux. Les professeurs Yossi Garfinkel et Sa’ar Ganor déclarent dans un communiqué que « Khirbet Qeiyafa est le meilleur exemple en date de l’existence de cités fortifiées sous le règne du roi David. »

 

Une vue aérienne du site archéologique Khirbet Qeiyafa. (Vue du ciel,  photo de l’Université hébraïque et de l’Autorité des Antiquités d’Israël) - Source Image : http://alyaexpress-news.com/

Une vue aérienne du site archéologique Khirbet Qeiyafa. (Vue du ciel, photo de l’Université hébraïque et de l’Autorité des Antiquités d’Israël) – Source Image : http://alyaexpress-news.com/2013/07/les-archeologues-de-jerusalem-nous-avons-trouve-le-palais-du-roi-david-et-la-preuve-de-lexistence-du-royaume-de-yehouda/

Des centaines d’amphores portant le sceau du royaume

 

Le palais devait mesurer près de 1.000 mètres carrés et était entouré d’un mur de 30 mètres de long. Situé au sommet d’une colline et entouré d’une ville où l’on a retrouvé des restes de poteries et d’industrie métallurgique, il offrait une vue idéale sur la Méditerranée à l’ouest et Jérusalem à l’est. « Malheureusement, la majorité des fondations a été détruite 1.400 ans plus tard avec la construction d’une ferme fortifiée par -dessus le site. »

Le deuxième bâtiment révélé mesure 15 mètres de long pour 6 mètres de large, et servait d’entrepôt administratif. Y étaient stockés les impôts sous forme de produits agricoles, collectés dans les villages du royaume. Selon les chercheurs, « des centaines d’amphores portant le sceau officiel du royaume de Judas ont été trouvées ».

 

Le roi David, personnage biblique célèbre pour son combat contre le géant Goliath, a vécu en Israël entre 1040 et 970 avant J-C. On lui attribue de nombreuses qualités : grand guerrier, musicien, poète, prophète. Son mythe et son histoire ont inspiré pendant des siècles de nombreux artistes et écrivains : on peut notamment citer la statue de David par Michel-Ange, chef d’œuvre de la Renaissance.

 

Une « preuve irréfutable de l’existence du royaume »

 

Le règne du roi David a été marqué par une expansion économique importante, de nombreuses constructions et une centralisation administrative. « C’est une preuve irréfutable de l’existence du royaume », soulignent les archéologues. « Khirbet Qeiyafa a probablement été détruite dans une des batailles contre les Philistins aux alentours de 980 avant J-C. Le palais et la cité qui l’entoure nous aideront à mieux comprendre les débuts du royaume de Judas. »

La construction aux alentours de nouveaux quartiers a été annulée suite à la demande conjointe de l’Autorité des Antiquités Israéliennes et de l’Autorité de la Nature et des Parcs. Le site, une fois nettoyé et aménagé, devrait vite attirer de nombreux visiteurs intéressés par la culture et le fonctionnement de cette époque biblique.

 (crédits photo : Orientalizing – Flickr)

Source

 Copyright © Gentside Découvertes

Via WIKISTRIKE

Source Images

gif

Mise à jour Area51blog le 24 juillet 2013 à 12 h 40

Bannière


Retour sur la mystérieuse structure engloutie dans un lac d’Israël

10/06/2013

A Submerged Monumental Structure in the Sea of Galilee, Israel

Article source investigations océanographique et oanis via Wikistrike

Pierre Barthélémy: LUNDI 10 JUIN 2013:

C’était il y a une décennie. Depuis, plus rien ou presque ne s’est produit. Comme le raconte une étude israélienne publiée dans la dernière livraison de l’International Journal of Nautical Archaeology, revue scientifique semestrielle, une plongée a bien été organisée dans les eaux turbides et peu profondes du lac. Qu’y a-t-on vu ? Un immense empilement conique de rochers sur le fond sablonneux, servant de cachette à des poissons. Comme on peut s’en apercevoir sur le schéma ci-dessous, à son plus haut ce tumulus mesure un peu moins de 10 mètres par rapport à sa base, laquelle est enfouie sous 2 à 3 mètres de sédiments.

SUITEinvestigation oceanographique et oanis

gif

 

Mise à jour sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 10 /06/2013 à : 12h25.

area51blog


Israël : des chasseurs ont décollé suite à l’apparition d’un OVNI

10/10/2012

 

Photo : EPA

Plusieurs chasseurs de l’armée de l’air israélienne ont décollé suite à l’apparition d’un OVNI dans la partie centrale du pays. Tous les décollages et atterrissages ont également été suspendus à l’aéroport de Tel Aviv pour des raisons de sécurité.

Les pilotes ont rapporté quelque temps après que l’objet ne présentait aucun danger sans en  préciser la nature.

 

Voir aussi chez Christian Macé : 

Ovni à l’aéroport Ben Gourion en Israël le 10 octobre 2012

 


Objet abattu au dessus d’une centrale nucléaire Israélienne selon les militaires

16/12/2010

Un objet volant non identifié a été abattu dans le ciel au dessus de la centrale nucléaire israélienne de Dimona, photographiée ici en 2004

Jérusalem (CNN)- 16 décembre 2010 — L’armée de l’air Israélienne a abattu un objet volant non identifié au dessus de la centrale nucléaire de Dimona dans le désert de Negev jeudi selon les forces de défense israéliennes.

L’objet est apparu dans une zone désignée comme zone d’interdiction de vol. L’armée de l’air est intervenue immédiatement et l’objet abattu selon la défense israélienne.

L’objet aurait pu être un ballon-drone, selon la défense Israélienne , mais l’armée n’a pas encore trouvé les débris pour déterminer ce que c’était.

Il y a eu des rapports de médias non confirmés selon lesquels ce serait  un objet motorisé. L’armée de l’air a réagi selon la procédure lorsque l’objet a été remarqué selon le porte parole de la défense.

Le journal Israélien Haaretz  a rapporté qu’en octobre dernier les avions de la défense Israélienne ont intercepté  un avion ultra-léger israélien qui a volé par inadvertance dans la région et l’ont forcé à atterrir sur  une piste d’atterrissage dans le sud d’Israël. « 

Il a également indiqué « qu’un missile israélien surface-air a abattu  un bombardier de combat israélien  qui errait dans la zone réglementée » au cours de la Guerre des Six Jours en 1967. Le pilote de l’engin a été tué.


%d blogueurs aiment cette page :