Un astronaute révèle l’existence d’un monolithe sur la lune de Mars

22/12/2010

Lorsque la sonde de la NASA Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a cartographié la minuscule lune martienne, Phobos et a mis en lumière les photos du petit satellite en forme de  pomme de terre, cela a fait fureur  parmi les mordus de l’espace. Là, sur la surface à vue, se tenait un grand objet rectangulaire qui ressemblait à un monolithe incontestablement artificiel.

Le buzz autour de l’objet est devenu si intense que le célèbre « Buzz » est entré dans le débat. Buzz Aldrin, deuxième humain à marcher sur la surface de la Lune, en a surpris plusieurs en affirmant: « Nous devrions visiter les lunes de Mars. Il y a un monolithe là bas -. Une structure très inhabituelle sur ce petit objet en forme de  pomme de terre qui fait le tour de  Mars une fois tous les sept heures. « Lorsque les gens vont apprendre ça, ils vont dire, » Qui a mis ça là? Qui a mis ça là? « Eh bien l’univers l’a mis là, ou si vous préférez Dieu l’a mis là. »

Phobos est un endroit très prometteur pour l’exploration future. La lune elle-même a longtemps été une anomalie, ses caractéristiques orbitales suggèrent qu’elle peut être creuse. Une spéculation plus agressive suggère que Phobos pourrait en fait être un vaisseau spatial abandonné de la variété « génération arche »  décrite par les écrivains scientifiques comme Isaac Asimov. Je ne sais pas si j’irais aussi loin avec une   information aussi peu définitive, mais c’est une idée séduisante. L’ancien épisode de Star Trek « Le monde est creux et j’ai touché le ciel » vient à l’esprit.

Les caractéristiques de la surface inexpliquées telles que la convergence de nombreuses rainures, ainsi que les formations remarquables semblables à un  monolithe , posent la possibilité que Phobos porte  des structures non érodé es qui méritent une attention particulière. Lan Fleming spécialisé  dans l’imagerie de la NASA qui s’intéresse à Mars et autres anomalies du système solaire. Lan a regardé et après  l’étude et un examen plus approfondi a conclu que le monolithe est une anomalie physique sur la surface de Phobos.

Lire la suite sur Ufoetsciences


%d blogueurs aiment cette page :