ESSENCE ET ORIGINE DES INTELLIGENCES SUPERIEURES – Jean Casault

03/07/2011

Lien envoyé par Christian — Source :  http://www.centretudeovnis.com


IL N’Y AURA PAS DE DICTIONNAIRE

Mon projet initial était de présenter une sorte de Dictionnaire des IS. La tâche se révélait relativement simple au début mais en explorant mes sources d’informations je me suis rendu compte de l’énormité un peu trop démesurée de la tâche par rapport à sa pertinence. Il aurait presque fallu sept ou huit dictionnaires différents selon la source. Les Andromédiens de Collier ne sont pas tout à fait ceux de Royal ou de Nidle et encore moins ceux des Twiggs.. Lequel choisir ? Sans négliger le fait que j’allais certes en oublier d’autres qu’on s’empresserait de me rappeler et qu’il me faudrait ajouter à une liste exhaustive, bref un travail qui a déjà été mal fait par d’autres alors, explorez le net et vous serez passablement bien embrouillé…

Puis je me suis dis qu’ayant toujours procédé de la même façon depuis toujours pour l’ensemble de mes travaux, je vais y aller avec le principe de résonance. Tous mes livres ont été écrits sur cette base et en fonction de VOS récits et de vos témoignages. Cette fois c’est l’étude des travaux de quelqu’un d’autre.  J’ai choisi en fonction de la résonance ressentie. Si vous préférez effectuer une recherche sur chacun de ces noms je vous invite à le faire. Barbara Marciniak, Alex Collier, Lyssa Royal et Keith Priest, Parmi eux. Lyssa Royal et Sheldan Nidle ont eu sur moi la plus grande influence et ce depuis quelques décennies déjà.  Ce qui ne signifie pas que j’embarque dans leur navire les deux pieds joints et à l’aveuglette. Je crois simplement qu’ils apportent des éléments extrêmement intéressants malgré l’absence totale de support matériel ou autre pour appuyer leurs dires. Il en était de même pour Urantia que j’ai étudié pendant plus de 8 ans.

La suite


%d blogueurs aiment cette page :