S’ils existent, les aliens nous ressemblent

04/07/2015

Source : l’Express

Ceci n'est sans doute pas un extraterrestre. REUTERS/Mariana Bazo

Ceci n’est sans doute pas un extraterrestre. REUTERS/Mariana Bazo

Il y a plus de chances que les extraterrestres ressemblent -physiquement et mentalement- aux humains qu’à de petits hommes verts, selon l’étude d’un éminent biologiste.

Pas de petits hommes verts, ou de « petits gris » de Roswell. Les représentations populaires, d’X-Files à Alf en passant par E.T, seraient trop éloignées de la véritable apparence des extraterrestres. Il y aurait même de grandes chances que les Aliens soient physiquement très proches de nous. C’est en tout cas l’avis du professeur Simon Conway Morris, de l’université de Cambridge, rapporte The Independent.

Dans son livre publié le 2 juillet, The Runes of Evolution [Les runes de l’évolution, NDLR], l’éminent biologiste explique également que cette probabilité augmente -si les extraterrestres existent- sur les planètes présentant de fortes ressemblances avec la Terre. Une affirmation qui se base sur le principe de la convergence évolutive, un mécanisme expliquant les ressemblances morphologiques, parfois comportementales, entre des espèces soumises aux mêmes contraintes environnementales.

Lire la suite

gif

Mise à jour Area51blog, le: 04/07/2015 à : 13h30.

area51blog

Publicités

Afrique, une dizaine d’élèves en état de choc après avoir vu un humanoïde velu

28/05/2013

Information envoyée par Patrick que je remercie 🙂 Source Conscience du Peuple

Une dizaine d’élèves d’une école primaire de Mathiba, en Afrique, ont été traités pour choc nerveux après avoir vu une « créature velue noire qui ressemblait à un humain »

* Il existe des milliers de témoignages, certains remontant à plusieurs dizaines d’années et ce sans compter les créatures rapportées dans les mythologies (goblins, elfes, etc.), qui décrivent des créatures ayant l’apparence humaine avec des particularités « monstrueuses », soit des êtres de très grande taille avec une abondance de poils et de cheveux ainsi que des pieds beaucoup plus larges que la normale.  Des êtres de très petite taille, 2 à 3 pieds, sont aussi généralement rapportés comme étant poilus et ayant une voix « d’outre-monde » (voix comme dans un tunnel).  Ces créatures non-humaines ne font pas souvent la manchette des journaux officiels, mais cette fois-ci ce sont plusieurs élèves qui racontent avoir vu la même étrangeté… 
 
Vous pouvez faire des recherches sur des témoignages qui ont été publicisés concernant des rencontres avec des êtres d’un « autre monde », dont le témoignage de Stephen Pulaski qui dit avoir rencontré deux créatures de plus de 7 pieds de haut sortant d’un vaisseau spatial.  Aussi le témoignage de Clarita Villanueva, étudié par les autorités et experts médicaux, qui raconte avoir vu des créatures poilues non-humaines et avoir été mordues par elles.
Les enseignants de l’école primaire de Mathiba, à Maun, ont terminé la classe brusquement la semaine dernière après que les élèves aient signalé avoir vu une petite créature poilue.
Les élèves ont affirmé avoir vu une « petite créature velue noire qui ressemblait à un être humain ».
L’incident s’est produit autour de 12 heures et une dizaine d’étudiants ont été traités pour choc nerveux à la suite de cette étrange rencontre.
Les témoins criaient et se sont déchaînés tandis que d’autres se sont évanouis.
Source:
gif
Mise à Jour Area51blog le 28-5-2013 à 18 h 50
Bannière

Enquête inédite – UN HUMANOÏDE SUR LA ROUTE

05/06/2011

Enquête inédite

  UN HUMANOÏDE SUR LA ROUTE  

 

Une enquête de François Villien

(membre du CRUN)

Lettre de François Villien à la revue LDLN (Lumières Dans La Nuit)

AVERTISSEMENT 

Pour ceux qui connaissent bien le « dossier OVNI », ce genre de témoignage bien que surprenant, fait partie de l’étrangeté du phénomène.

Mais ce qui caractérise en amont la véracité de ce cas, c’est la « qualité » du témoin.

Un homme qui ne s’intéressait absolument pas aux OVNI, et dont le métier ne permet pas la confusion et ni l’extrapolation!

Objet : Rencontre « humanoide »

Date : probablement le printemps 1979

(repère pris par rapport à la date de naissance du fils du témoin)

Lieu : Le haut de l’avenue de Fabron (ou est domicilié le témoin)

à Nice, à environ 500 m du village de Saint Antoine de Ginestière.

Heure : environ 22h30.

LES FAITS :

Le témoin à l’époque chirurgien en activité, âgé de 59 ans, rentrait à son domicile en provenance de la clinique ou il travaillait, au volant de sa voiture, une ford Granada. Il circulait à environ 40 à 50 km/h. Les vitres du véhicule étaient ouvertes (printemps), il n’y avait pas d’autre voitures à ce moment là, et les phares étaient allumés en « code ».

Le témoin a apperçu au milieu de la route un petit être assis (en tailleur?) qu’il m’a décrit comme suit :

Visage blème (gris perle) crane rasé (?), filet de barbe (voir dessin), vêtu d’une combinaison collante gris perle (le témoin dit: impression de « pierrot »). Crane supèrieur très développé (pas hydrocéphale a-t-il précisé). Pas de sourcils, yeux très petits (yeux de lapin dit le témoin) et rapprochés (1). 

Extêmement surpris, le témoin ne s’est pas arrêté et n’est pas retourné sur les lieux immédiatement (seulement le lendemain) (2).

PRECISIONS :

Le témoin m’a indiqué que l’être avait tourné la tête dans sa direction au fur et à musure qu’il le dépassait en suivant le véhicule. Son regard, a-t-il précisé, n’était ni agréssif, ni inquiet. Il avait une impression de sympathie amicale.

Le témoin m’a dit avoir eu une impression d’a-normal (non normal, je précise) de NON HUMAIN et en avoir frissonné (3). 18 ans après les faits, il en a gardé une mémoire très précise. Il a été tellement frappé par cette rencontre, qu’il a enquêté le lendemein aux alentours pour savoir si un enfant anormal ne s’était pas échappé d’une institution! Sans résultat. Le lieu sur lequel nous sommes retournés ne présente aucune particularité (route large, quartier résidenciel de villas) et était assez sauvage à l’époque des faits.

Je précise que le témoin m’a indiqué n’avoir vu aucun engin particulier (OVNI) à proximité (4). Cette « expérience » l’a profondément marqué et il se demande toujours ce qu’il a bien pu voir ce soir là…

Reconstitution approximative (Patrick Tardy)

REMARQUES :

-1) Comme il est signalé au début, la véracité ainsi que la précision des détails concernent ce « personnage étrange » ne peut être mise en doute par le témoin. Un homme qui justement de part son métier, connaît parfaitement la physiologie humaine et sait par conséquent faire rapidement l’analyse de ce qu’il a observé! Il ne peu donc guère se trompé!

-2) On retrouve ici, ce sentiment de « neutralité » ou d’absence de « curiosité » ressenti par le témoin dans ces cas de rencontre rapprochées. Un instant « trouble » qui semble dissuader le témoin de faire demi-tour (dans ce cas par exemple).

-3) Idem remarque 1

-4) Rien ne permet d’infirmer ou d’affirmer qu’un OVNI ne se trouvait pas dans un champ à proximité des lieux. N’oublions pas que l’observation n’a durée que quelques seconde et qu’à l’époque des faits, l’urbanisation dans ce quartier était beaucoup moins développé qu’aujourd’hui.

Dessin fait par le témoin, à Nice le 18/09/1997

Docteur M. , décédé depuis.

Ancien chirurgien gastro-entérologue hôpital de Nice

 


Un ovni post-séisme terrifie les passager d’un bus au Chili

23/03/2010

Ce cas pourrait être rejeté en tant que « journalisme sensationnaliste sur Internet » si ce n’était le fait que dès les premiers jours de la recherche ufologique, l’amérique latine était connue comme principale source de rapport d’ovnis et d’entités démesurés – des êtres de 2à 3 mètres, pas toujours de chair et de sang.

IL y a eu de nombreux rapports d’activité ovni après le séisme du 27 février 2010 —  SC Source: Prensa Escrita.com & Planeta UFO

Date: 03-17-10

Un ovni post-séisme terrifie les passager d’un bus au Chili

Dans les premières heures du 1er mars 2010, les passagers d’un bus qui traversait Iquique ont été les témoins d’une situation terrifiante. Le cri d’une femme a réveillé les passagers, qui se sont joints à elle pour regarder par la fenêtre « Un objet vertical cylindrique est apparu sur la côte, ressemblant à une ampoule fluorescente.   Au même moment Une structure en forme de chapeau est apparue hors de la mer, entourée de lumières.  Tout à coup ils ont vu une entité humanoïde avec de longs bras  se tenant du haut de ses presque 3 mètres de haut, émettant de la lumière et marchant en direction de l’autoroute. Cela a causé la panique, » déclare Enrique Silva à Publimetro. Silva est un ufologue et fait une enquête sur ce cas à l’aide du Général Ricardo Bermudez retraité de l’armée de l’air Chilienne. Ce ne sont pas les seuls témoins de l’évènement : d’autres habitants ont vu le même phénomène.

« nous recueuillons encore des  informations contextuelles et des récits de témoins. Certains étudiants qu’on a interrogé nous ont dit que le conducteur et son assistant ont pris des photos de l’évènement, qui pourraient représenter des preuves valables.   C’est un cas très intéressant et très documenté. Je n’ai rien eu de semblable au Chili depuis au moins 20 ans », déclare  Silva. Le Journaliste Juan Andrés Salfate dit : « Il y a deux théories pour expliquer les apparitions d’ovnis après une catastrophe. La première est qu’ils vivent parmi nous, sous la Terre,  et prennent part à des opérations pour nous élever, et donc deviennent visible? L’autre est qu’ils vivent en  état de vigilence, et suivent nos procédures et  reactions. »

Source : http://inexplicata.blogspot.com/


%d blogueurs aiment cette page :