Enlevées par des extraterrestres à Houston au Texas

02/02/2013

 Un article de Ken Pfeifer World Ufo Photos

Traduction par Era pour Area51blog

 

Image d'illustration - source Ken Pfeifer

Image d’illustration – source Ken Pfeifer

 

 

Un des rares cas de rencontre d’OVNI qui a également impliqué des mutilations d’animaux  a eu lieu en mai 1973, et a impliqué quatre femmes. Judy Doraty, sa fille Cindy, la mère et la belle-sœur de Judy  auraient vécu l’expérience la plus terrifiante de leur vie.

Après avoir joué au Bingo à Houston, les quatre femmes retournaient vers la ville natale de Judy Texas City, mais passaient d’abord par Alto Loma afin de déposer la sœur de Judy et son beau-frère.

Après avoir déposé ces deux derniers à Alto Loma, les quatre autre ont vu une lumière étrange, qui semblait planer dans le ciel nocturne. L’observation  était si intrigante que les quatre femmes se sont arrêtées, et sont sorties de la voiture pour avoir pouvoir mieux observer  la source de la lumière. Ils ont regardé bouche-bée jusqu’à ce que la lumière disparaisse. Elles ont ensuite poursuivi leur route vers Texas City.

Par la suite,  Judy a commencé à souffrir de violents maux de tête et d’anxiété. Après avoir consulté et avoir été rejetée par plusieurs médecins, on l’a dirigée vers le célèbre ufologue et hypnotiseur le Dr. Leo Sprinkle. L’expérience de Sprinkle en matière d’ovni  l’a amené à recommander l’hypnose comme un moyen de soulager Judy de son traumatisme émotionnel. On peut se douter que Sprinkle  soupçonnait un enlèvement depuis le début.

Sous hypnose,  Judy a révélé qu’elle avait apparemment été enlevée à bord d’un vaisseau spatial extra-terrestre. Judy  donnait des détails, décrivant comment une vache a été emmenée dans l’engin et méthodiquement mutilée par deux «petites entités». Au cours de la régression hypnotique, Judy décrit la sensation inhabituelle d’être à deux endroits à la fois. Elle a dit qu’elle était encore debout à côté de sa voiture après qu’elles se soient arrêtées pour regarder la lumière étrange dans le ciel.  Toutefois, Judy a également déclaré que dans le même temps, elle était dans une chambre étrange à regarder l’expérience horrible qui se déroulait sous ses yeux. Des images de cette régression ont été incluses dans  le documentaire primé de  Linda Moulton Howe  documentaire  « Strange Harvests. »(« Les récoltes étranges. »)

En 1989 dans une interview  sur la radio 21st Century , Linda Howe a divulgué ce qu’ils avaient appris de l’expérience de Judy Doraty:

« Judy décrit … dans un pâle rayon de lumière jaune, un petit veau  brun et blanc est emmené dans un engin. Ensuite, d’une manière extraordinaire, [Judy) était à l’intérieur de l’engin, et elle regarde le veau avoir des partie de son corps excisées : la langue, les organes sexuels, les yeux … »?

Certaines parties de la séance d’hypnose par Sprinkle sont  incluses ci-dessous :

Sprinkle demande: «Est-ce qu’il y a quelqu’un autour de vous? » Il y eut une longue pause de  près de quarante-cinq secondes, puis elle dit: «. Deux petits hommes »

«(Les deux êtres) mesuraient environ de 1 mètre à 1 mètre 20 de haut ; des créatures grises avec de grandes têtes en forme d’œuf. »

«C’est comme un projecteur brillant vers le bas sur l’arrière de ma voiture. Et c’est comme si ça avait  de la matière. Je peux voir un animal qui est pris dedans. Je peux le voir se tortiller et essayer de se libérer. Et c’est comme s’il était  aspiré.  »

Elle a ensuite parlé d’avoir vu  sa fille Cindy sur une table  «d’opération» table.

Elle reprit:

«Ils n’écoutent pas, ils  m’ignorent …. et vaquent à leurs occupations comme si de rien n’était. Ils ne semblent pas avoir d’émotions. Ils ne semblent pas s’en soucier. Ils lui prennent juste quelques échantillons…  »

Ce fut plusieurs années plus tard, que  la fille de Judy, Cindy fut  également soumise à l’hypnose régressive. Sa séance ne fit que  corroborer le récit de sa mère.

REMARQUE: L’image ci-dessus est une illustration.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS   ……  WWW.UFOCASEBOOK.COM

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Mise à jour par Era pour Area51blog le 2-2-2012 à 17:15

Note aux webmasters: vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris

area51blog

Publicités

Houston: Un magnifique OVNI vu du hublot d’un avion commercial

02/01/2013

ovnihouston

Le contenu original, impressionnant, a été envoyé à la FAA pour un examen approfondi. Cette vidéo a été prise de l’intérieur d’un avion commercial au-dessus de Houston, au Texas, le 19 décembre:

Source : Caleb MacGregor pour WikiStrike

 


Lettre au Scientific American, 18 Décembre 1886

24/11/2012

Information envoyée par Gilles Thomas –   Source  :  NUFORC

Traduction Era

Image illustration – source http://documystere.com/

Préface: L’une des questions les plus fréquemment posées dans l’ufologie est depuis combien de temps le phénomène OVNI existe. Cette lettre au rédacteur en chef de la revue Scientific American, bien que ne prouvant rien, semble très suggestive de certaines des observations les plus récentes, et bien documenté, par exemple le cas Cash-Landrum du 29 Décembre l980, près de Houston, au Texas. La lettre a été publiée dans le numéro de Décembre 18, 1886, de ce magazine.

Curieux phénomène AU VENEZUELA

Pour le rédacteur en chef de la revue Scientific American:

Le compte rendu suivant brève d’un événement météorologique étrange récente peut être intéressant pour vos lecteurs comme un ajout à la liste des excentricités électriques:

Pendant la nuit du 24 Octobre dernier, qui était pluvieuse et orageuse, une famille de neuf personnes, dormant dans une cabane à quelques lieues de Maracaibo, ont été réveillés par un bruit fort de ronflement et des couleurs vives, lumières éblouissantes, qui ont brillamment illuminé l’intérieur de la maison.

Les occupants complètement frappés de terreur, et croyant, comme ils le  rapportent, que la fin du monde était arrivée, se jetèrent à genoux et commencèrent à prier, mais leurs dévotions ont été presque immédiatement interrompues par des vomissements violents, et des gonflements importants commencèrent  à apparaître sur la partie supérieure de leur corps, ce qui est particulièrement sensible sur le visage et les lèvres.

Il est à noter que les brillantes lumières n’étaient pas accompagnées d’une sensation de chaleur, mais il y avait un aspect de fumée et une odeur particulière.

Le lendemain matin, les gonflements avaient disparu, laissant sur le visage et le corps de grandes taches noires. Pas de douleur particulière n’a été ressentie  jusqu’au neuvième jour, quand la peau s’est détachée, et ces taches se sont transformées en virulentes plaies à vif.

Les cheveux de la tête sont tombés sur le côté qui se trouvait au-dessous quand le phénomène s’est produit, le même côté du corps étant le plus grièvement blessé, dans les neuf cas.

Le fait  remarquable de l’accident  est que la maison n’a pas été touchée, toutes les portes et les fenêtres étant fermées à ce moment.

Aucune trace de la foudre n’a  par la suite été observée  dans  quelque partie du bâtiment, et toutes les personnes souffrantes s’accordent à dire qu’il n’y avait eu  aucune détonation, mais seulement le fort bourdonnement déjà mentionné.

Une autre circonstance concomitante est curieuse, c’est que les arbres autour de la maison ne montraient aucun signe de blessure jusqu’au neuvième jour, quand ils se sont soudainement desséchés, presque simultanément avec le développement des plaies sur le corps des occupants de la maison.

C’est peut-être une simple coïncidence, mais il est remarquable que la même sensibilité aux effets électriques, dans le même laps de temps, doivent être observées chez les animaux et les organismes végétaux.
J’ai visité les malades, qui sont maintenant dans l’un des hôpitaux de cette ville, et bien que leur apparence soit vraiment horrible, mais il est à espérer que, dans aucun cas, les blessures ne soient  fatales.

Warner Cowgill.
U. S. Consulat,
Maracaibo, Venezuela
17 novembre 1886


Vols de données à la Nasa

05/03/2012

http://www.baynews9.com/content/news/baynews9/news/article.html/content/news/articles/cfn/2012/3/3/nasa_says_hackers_st/

By Margaret Kavanagh, Reporter
Last Updated: Saturday, March 03, 2012 @ 05:27PM

Centre Spatial Kennedy: Houston, Nous avons un problème !

La NASA a déclaré que  pirates ont volé l’identité des employés, ont eu accès à des projets stratégiques et pourraient compromettre la sécurité nationale.

L’inspecteur Général de la NASA  Paul Martin a témoigné dans un rapport devant le Sous-comité d’investigation et de surveillance, Comité de la Chambre sur la science , l’espace, et  la technologie intitulé cybersécurité de la NASA: un examen de la sécurité de l’Agence d’information.

Selon la déclaration, plus de 5000 infractions à la sécurité se sont produites l’an dernier dans 13 grands réseaux.

« En 2010 et 2011, la NASA rapporté 5,408 incidents de sécurité informatique qui ont abouti à l’installation de logiciels malveillants et à  l’accès non autorisé à ses systèmes. Ces incidents s’étendent à un vaste continium de personnes testant leur habileté à pénétrer dans les systèmes de la NASA, aux entreprises criminelles bien organisées qui piratent pour le profit, aux intrusions qui peuvent avoir été commanditées par les services de renseignement étrangers qui cherchent à promouvoir les objectifs de leurs pays. « 

Martin a écrit que la NASA dépense plus d’ 1.5 milliards de dollars chaque année sur ses activités liées au IT, incluant près de  $58 million pour la sécurité des IT.

Certaines de ces menaces étaient plus dangereuses que d’autres.

Alan Bergman, propriétaire de  Area Computers, dit qu’il a travaillé sur les ordinateurs pendant  20 ans.

« Dans le cas de la NASA, ils [les pirates] veulent les données, ils veulent en savoir autant que possible  au sujet de notre programme spatial  sans avoir à investir du temps ou de l’argent pour développer leur propre technologie.lls obtiennent les choses de nous, comme une faveur, dans d’autres occasions, c’est juste une autre façon de saper l’économie des États-Unis, « spécule Bergman.

Les dirigeants du Centre Spatial Kennedy ont déclaré qu’en  2010 ils ont eu  973 « incidents de sécurité, » et 463 in 2011.

Ils ont attribué la chute substantielle de 2010 à 2011 à un nombre de stratégies qui incluent :

  • a) Un patch plus agressif des systèmes de Technologie et d’Information du Centre Spatial Kennedy contre   les logiciels utilisés, en particulier dans les premiers stades de la découverte de ces défauts.
  • b) Augmentation de la vitesse à bloquer l’accès aux sites Internet qui hébergent des exploits pour ralentir le taux d’exposition des utilisateurs finaux à ces menaces..
  • c) Sensibilisation à la sécurité informatique et la formation utilisateur IT. Dans le passé, la plupart des utilisateurs auraient ouvert un e-mail étrange, sans y penser à deux fois. Maintenant, il y a souvent un événement rapporté et les problèmes sont empêchés avant même d’avoir une conséquence significative.

Les fonctionnaires du CSK ont déclaré: «comme la portée et l’accès à l’environnement des Technologies de l’information du Centre spatial Kennedy est mondial, avec des clients et partenaires dans les domaines des entreprises, universitaires, publiques et internationales,c’est aussi le cas d’exposition aux menaces. »

« Je pense qu’ils font de leur mieux pour assurer la  sécurité mais le moyen le plus sûr de le garder  est   de ne pas l’avoir sur l’Internet. Je pense qu’ils codent autant qu’il est humainement possible mais je pense aussi que 24h/24 7 jours sur 7 par semaine quelqu’un essaie d’obtenir les données  » déclare Bergman.

 Des pirates ont été arrêtés en Chine,  Grande-Bretagne, Italie, Portugal et en  Roumanie,entre autres pays.


Témoignage du Capitaine Antonio Herce

21/12/2011

Deux rayons lumineux ont éclairé le cockpit

« Le Capitaine d’Aéromexico raconte son expérience lors d’un vol de Houston vers Mexixo. J’ai vu ce qui ressemblait à une étoile fixe dans le ciel , puis qui a commencé à se déplacer. Soudain la cabine a été éclairée par deux faisceaux si forts que ça nous éblouissait. »

Lire la suite chez Ana Luisa Cid


%d blogueurs aiment cette page :