L’alphabet maya mystérieuse – Documentaire Français

06/11/2014
image source: mayas.net

image source:
mayas.net

Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

jeudi 06 Novembre 201 à 16h50.

« Reportage intéressant sur l’ une des plus anciennes civilisations  d’ Amérique .Occupant  à l’époque précolombienne les territoires correspondant actuellement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador. Des mystères entourant ce peuple. » (Ci -dessous un résumé youtube lié au reportage supposé.« )

serpent gif

Video Arte via Youtube

« L’écriture maya est un système d’écriture qui servait à retranscrire les langues mayas (cet art appartenait aux scribes, qui faisaient partie de la haute société). Cette écriture ne possédait pas d’alphabet. L’écriture maya utilisait soit un glyphe correspondant au mot que l’on voulait écrire, soit, pour représenter le même mot, des glyphes symbolisant une syllabe (une syllabe avait une multitude de façons d’être dessinée : pour un même son, plusieurs choix de dessins étaient donc possibles, laissant aux scribes une grande liberté de composition); enfin, ce même mot pouvait être composé à la fois du glyphe « idéographique » et de glyphes syllabiques, pour plus de précision dans la lecture du mot écrit. »

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 blog, le : 06/11/2014 à 16h45.

area51blog

 


Le Honduras inaugure un nouveau site maya

03/08/2013

Source : la voix de la russie

 

 

 Photo : EPA

Photo : EPA

 

Les autorités honduriennes ont ouvert au public jeudi un nouveau site archéologique, une forteresse militaire maya, située à environ deux kilomètres de la célèbre cité de Copan, près de la frontière avec le Guatemala, informe l’AFP.

Ce nouveau site, baptisé Rastrojon, avait été édifié sur une colline boisée, position idéale pour dominer la vallée du fleuve Copan et protéger la cité éponyme, selon l’Institut hondurien d’anthropologie et d’histoire (IHAH).

La situation du site, les objets retrouvés sur place (pointes de lances et de flèches) et les thèmes des sculptures « suggèrent que Rastrojon était un lieu conçu pour assurer la défense de la ville », détaille l’IHAH dans un communiqué.

A ce jour, les experts ont découvert dans la vallée de Copan, une zone de 24 km2, les vestiges de 3.450 édifices en pierre, dont le Groupe principal.

Cet espace de 2 km2 abrite les imposantes ruines d’une cité comprenant notamment une vaste place centrale, un escalier géant gravé de glyphes et plus de 1.000 monuments funéraires, édifices et stèles.

Le site de Copan, édifié de 437 à 822, est un important vestige de la civilisation maya. Déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1980, il est visité par plus de 100.000 touristes chaque année.

Lire l’article à la source  

gif

Mise à jour area51blog le 3 Aout 2013 à  08 h 30

Bannière

 

 


%d blogueurs aiment cette page :