Du nouveau sur l’ affaire de Rendlesham.

12/12/2017

Nouveau témoin: l’homme prétend avoir entendu un homme de l’USAF parler à de «petits êtres »
Crédit : express.co.uk

Article source : express.co.uk

Par  JON AUSTIN

Traduction ERA pour


 EXCLUSIF: Un nouveau témoin s’est présenté qui pourrait faire la lumière sur le cas le plus troublant d’OVNI non résolu du Royaume-Uni.

L’homme de 62 ans, qui a demandé à l’Express.co.uk de ne pas le nommer, prétend avoir entendu des conversations personnelles entre des membres de l’US Air Force (USAF) quelques jours après les célèbres observations d’OVNI de Rendlesham dans le Suffolk en Décembre 1980.

La légende de Rendlesham, centrée autour des bases avoisinantes RAF Woodbridge et RAF Bentwaters, près de Mildenhall, dans le Suffolk, a été surnommée le Roswell britannique, en référence au mystère de l’accident d’OVNI qui aurait eu lieu au Nouveau -Mexique , aux États-Unis. en juillet 1947.

L’événement extraterrestre suspecté à Rendlesham a vu trois officiers américains basés à la RAF Bentwaters déclarer qu’ un « vaisseau de forme  triangulaire »   a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 décembre 1980, puis,  est revenu pendant deux nuits supplémentaires.

L’homme, qui travaillait à l’époque  dans l’entrepôt d’une maison de presse  à Felixstowe , dit qu’il était au bar du Marlborough Hotel  situé sur le front de mer de Felixstowe entre Noël et le Nouvel An 1980, quand il a entendu un échange bizarre.

Il a déclaré: « Les hôtels du front de mer étaient très populaires auprès du personnel de l’USAF, en particulier le nouveau bar Flying Boat à Marlborough. »

« -Je connaissais quelques-uns des membres de l’USAF par leur nom, mais c’était juste à travers des discussions de bar et nous n’avions aucune association en dehors du pub. »

« -Je prenais un verre au bar ».

« Il y avait un certain nombre de membres de l’USAF dans le bateau, comme nous l’appelions et un petit groupe d’entre eux se tenait seul dans un coin du bar.

-Je les ai regardés de temps en temps et j’ai pu voir qu’ils avaient une discussion sérieuse sur quelque chose.

Un aviateur semblait particulièrement agité.

«Je me suis approché d’eux, si je voulais être curieux, ou juste me rapprocher du feu, je ne sais pas, mais j’ai entendu quelques mots.

« L’aviateur qui était agité parlait de lumières et de petits personnages. »

on pense souvent que les crop circles sont créés par des extraterrestres, car il n’y a pas d’explication appropriée derrière ce phénomène.
Crédit : Getty images

Il a dit qu’il n’avait aucune idée à l’époque de l’affaire Rendlesham, et n’a pas appris à ce sujet jusqu’à quatre ans plus tard quand le News of the World a publié un article sur l’événement « extraterrestre ».

L’homme a dit: « De toute évidence, c’était un peu bizarre, mais les événements de 1980 n’étaient pas connus en général à ce moment-là, alors cela ne signifiait rien pour moi. »

« L’aviateur a été calmé par ses copains et ils ont pris une autre tournée.

«J’ai demandé à l’aviateur qui était allé au bar si son compagnon allait bien, il m’a simplement répondu qu’il était un peu contrarié, rien de plus.

« Peu de temps après, l’aviateur agité laissa ses émotions l’emporter et il commença à s’énerver, mais je ne pouvais pas comprendre ce qu’il disait.

« L’un de ses camarades  a alors posé le bras sur lui, essayant de le calmer et lui a dit de se taire ou il aurait des ennuis. »

Il a dit que quelques jours plus tard, l’aviateur qui était venu au bar pour boire un coup, était de retour au pub. 

L’homme a dit: « J’ai demandé si son compagnon avait récupéré de la dernière fois que je les ai vus.

« Il a dit » qu’il le pensait, mais il avait été renvoyé aux Etats-Unis et personne ne savait pourquoi « .

Un seul aviateur américain a jusqu’ici affirmé avoir vu des êtres durant la rencontre de trois jours.

Larry Warren, 56 ans, dit qu’il faisait partie d’une équipe d’enquête sur un engin triangulaire le 28 décembre, quand il a vu de petits êtres en dessous.

Beaucoup dans la communauté OVNI disent que son récit a été discrédité par des incohérences.

Le livre Left at East Gate, un récit de première main de l’incident OVNI de la forêt  Rendlesham , sa dissimulation et son enquête, qu’il a co-écrit avec Peter Robbins en 1997, a été retiré en octobre par l’éditeur Cosimo , ce dernier souhaitant prendre ses distances avec cette histoire.

Ce mois-ci, Gary Heseltine, rédacteur en chef d’UFO Truth Magazine, a affirmé que M. Warren avait passé une série de questions sur les détecteurs de mensonges au sujet de l’incident, ce qui l’avait justifié.

Photo de l’ authopsie du présumé alien de Roswell .
Crédit: GRETTY

D’autres restent non convaincus.

Nick Pope a précédemment enquêté sur le phénomène pour le ministère britannique de la Défense (MoD), et prend la parole lors de conférences sur les ovnis.

Il a déclaré à Express.co.uk: « L’essentiel est que même si Warren a passé un test polygraphique – et alors?

« Nous avons tellement de versions contradictoires de son histoire, indiscutablement sur l’enregistrement, qu’elles ne peuvent tout simplement pas être toutes vraies. »

« Quand même son propre co-auteur se dissocie de Warren, et quand même son propre éditeur tire la fiche sur son livre en raison des points d’interrogations sur la véracité du contenu, cela devrait vous dire quelque chose.

« C’est ma conviction, en tant que quelqu’un qui a enquêté sur le phénomène OVNI pour le ministère de la Défense, que l’histoire de Warren est complètement fausse. »

D’autres témoins clés de Rendlesham sont John Burroughs, Bud Steffens, James Penniston et l’ancien colonel Charles Halt .

Les trois premiers ont remarqué des lumières et ensuite un OVNI « sur le sol », et n’ont pas pu tenir compte d’une période de 40 minutes en cherchant dans les bois quand leurs systèmes de communication ont été « éteints » le 26 décembre 1980.

Messieurs Burroughs, Steffens et Penniston ont ensuite déclaré qu’ils se sentaient «statiques» en observant les lumières clignotantes de l’objet et les marques hiéroglyphiques.

Et M. Halt, le témoin le  plus haut gradé, qui était commandant adjoint de base à l’époque, n’était pas présent lors de la première rencontre, mais on lui a dit le lendemain matin et il a enquêté cette nuit après que les officiers aient crié:  » l’OVNI est de retour! »

Il est allé enquêter avec une équipe qui a trouvé trois «trous d’impact» de 1,5 pouce, des dommages aux auvents des arbres et des «niveaux de rayonnement plus élevés» dans la zone de débarquement » –Il a dit qu’ils ont alors vu un objet mystérieux dans un champ entre les bois et une ferme avec « une lumière rouge se déplaçant »

Le récit de M. Warren est que le 28 décembre, il était de garde quand il a été emmené par camion pour rejoindre d’autres membres de l’USAF afin d’ enquêter sur l’OVNI.

Crédit illustration :
GRETTY

C’est alors qu’il a prétendu voir un engin triangulaire débarquer et de petits êtres extraterrestres à proximité, avant que lui et d’autres hommes aient reçu l’ordre de dissimuler l’incident.

Source

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 12/12/2017 à 20h30

 

Publicités

Un triangle noir dans un champ avec deux occupants en Angleterre -RR3

25/10/2017

Reconstitution illustrée par
d’OVNI arrangée par l’investigateur d’OVNI Philip Mantle

Article sourceexpress.co.uk  traduction Era pour  

 

Par JON AUSTIN
Publié le 25/10/2017 – info de Phlip mantle

Un homme relate comment « le temps s’est arrêté » après avoir été observé par l’équipage d’un OVNI triangulaire bizarre, qu’il prétend avoir vu planant au-dessus d’ un champ.

Philip Shepherdson a révélé la rencontre qu’il dit avoir vécue près de York dans le Yorkshire du Nord.

Il conduisait un scooter sur des chemins de campagne près de Easingwold, quand en tournant à gauche vers Huby,  il a été distrait par quelque chose.

Il a dit: «J’ai regardé à ma gauche et mon cœur a été retourné par ce que j’ai vu.» Planant dans un coin d’un petit champ il y avait un objet noir de forme triangulaire.

Je me suis arrêté pour mieux voir, n’en croyant pas mes yeux. »

Le témoin a dessiné son propre croquis de ce qu’il dit avoir vu.

Les OVNIS en forme de triangle figurent  parmi les plus fréquemment rapportés, particulièrement aux États-Unis où des centaines sont vus chaque année.

Certains chercheurs de vérité croient qu’ils s’agit des vaisseaux spatiaux extraterrestres, tandis que d’autres croient qu’ils s’agit d’engins top-secrets construits par les gouvernements dans le cadre  des projets expérimentaux.

M. Shepherdson a ajouté: « L’objet était lisse sans surfaces de contrôle et sans arrêtes et au sommet il y avait un cockpit avec une silhouette à l’intérieur.

« Tout ce que je pouvais voir était une forme de casque  noir et une sorte de combinaison noire.

 

M. Shepherdson sur le site de sa terrifiante rencontre

«à côté de l’engin, j’ai maintenant réalisé qu’il y avait deux autres silhouettes minces qui portaient aussi des combinaisons noires et ils essayaient de pousser le véhicule dans le champ voisin peut-être pour le dissimuler parmi les céréales debout.»

« ils ont brusquement arrêté pour regarder dans ma direction » la silhouette à l’intérieur du cockpit s’est aussi retournée pour me regarder.

« je me sentais figé par la peur. » Je tremblais. Le silence était étouffant,nous nous regardions les uns les autres et j’ai ressenti qu’une certaine forme de contact s’établissait, mais je ne sais pas ce que c’était.

« le temps semblait s’arrêter. »

Carte
fr.wikivoyage.org

Source


Vladimir Poutine révélera-t-il que les extraterrestres sont ici? La «vraie raison» pourquoi Donald Trump ne le fera pas!

02/10/2017

DIVULGATION DE L’ANNÉE? Vladimir Poutine révélera-t-il la vérité ET?
Crédit image et question : express.co.uk/

Un article de JON AUSTIN

Article source : express.co.uk/  traduction Era pour  

EXCLUSIF: Donald Trump et ses prédécesseurs n’ont pas admis au monde que les extraterrestres existent et sont ici sur Terre, parce que cela « violerait la Constitution des États-Unis » et risquerait l’effondrement de l’économie mondiale, a-t-il été déclaré de manière choquante.

Les extraterrestres ont travaillé aux côtés des États-Unis et d’autres gouvernements mondiaux depuis au moins 1947, lorsque l’infâme accident de l’OVNIS de Roswell s’est passé au Nouveau-Mexique, selon des théoriciens du complot.

Steve Bassett, directeur général du Paradigm Research Group (PRG), est le seul lobbyiste enregistré aux États-Unis sur la question de la divulgation « extraterrestre et ovni ».

Lui et bien d’autres sont convaincus que le gouvernement américain travaille secrètement avec des visiteurs extraterrestres depuis 1947 pour développer de nouvelles technologies, mais cela a été gardé secret sous un  «embargo sur la vérité» mondial. Il croit que cela est dû aux peurs de l’impact sur la religion, l’état de droit et l’économie des combustibles fossiles.

LA PREUVE ALIEN? Steve Bassett au bureau Daily Express à Londres.
Crédit photo et texte : express.co.uk

M. Bassett estime qu’aucun responsable américain ne reconnaîtra jamais l’embargo sur la vérité en place parce qu’il « exposera une violation constitutionnelle » qui dure depuis des années. Il a pris sa mission en Russie dans l’espoir que Vladimir Poutine va briser l’embargo et enfin admettre que « les extraterrestres sont ici ». M. Bassett a reçu un grand temps d’antenne sur Ren TV, l’un des réseaux les plus regardés en Russie avec un audimat de 120 millions, après avoir été largement interviewé à Moscou en mai. L’interview, qui vient d’être diffusée par Ren TV, a été menée par la journaliste Natalia Pryguina.

Des extraits de l’interview, doublés en russe, ont été diffusés sur le programme Les hypothèses les plus choquantes (самые шокирующие), une série documentaire paranormale et alternative organisée par la célébrité russe Igor Prokopenko.

Un porte-parole de PRG a déclaré que le groupe espérait que l’entretien et les travaux futurs que M. Bassett mène avec des militants russes pourraient inciter le Président Poutine à faire la une des informations internationales en annonçant la vérité sur les extraterrestres.

Le porte-parole a déclaré: «Bassett a abordé un large éventail de sujets, y compris diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef d’Etat concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine.

« PRG croit que c’est la première fois que quelqu’un a fait cet argument sur les médias russes à l’intérieur ou à l’extérieur de la Russie ».

Tandis qu’à Moscou, M. Bassett a participé à des réunions avec un certain nombre de groupes qui abordent les problèmes des phénomènes extraterrestres en Russie.

Le porte-parole a ajouté: « Ces groupes comprenaient un certain nombre d’anciens responsables militaires et d’agences soviétiques et russes. « 

Il y a toujours eu un engagement considérable et ouvert envers les phénomènes liés aux extraterrestres en Russie et en Union Soviétique de la part du public et du gouvernement ».

Dans un entretien exclusif avec Express.co.uk au début de cette année, M. Bassett a déclaré que lui et beaucoup d’autres pensent que les extraterrestres ont partagé la technologie anti-gravité des OVNI avec le gouvernement des États-Unis et, si cela devenait public, cela signifierait la fin de l’économie des combustibles fossiles.

Source


Un ancien ingénieur de la RAF explique que le MI5 réalisait des faux crop circles

24/09/2015
crédit: the-x-files.fr/

crédit: the-x-files.fr/

Article source: the-x-files.fr/

Un ancien ingénieur RAF déclare : « Le MI5 a payé des gens pour réaliser de faux crop circles pour discréditer la recherche ufologique. »

David Clayton, ancien ingénieur de la Royal Air Force, explique que MI5 payait des farceurs pour créer de faux crop circles afin de discréditer les observations authentiques d’ovnis et de Men in Black.

David Clayton est à présent un spécialiste des crop circles et mutilations de bétails.

M. Clayton met en évidence le fait que les crop circles, réalisés dans les années 1980, pourraient potentiellement être l’œuvre des « Aliens » étant donné que les plantes situées à l’intérieur du cercle n’étaient pas été écrasé par la force physique, mais plutôt par la chaleur.

M. Clayton admet que la plupart des crop circles, mis en évidence depuis les années 1990, sont des faux, mais que des vrais avaient été découverts et avérés.

Il affirme que les agences de renseignement britanniques ont été derrière la majeure partie des crop circles.

Il déclare : « Le MI5 payait les gens pour brouiller les pistes. »

 

crédit: the-x-files.fr/

crédit: the-x-files.fr/

Gary Hestletine, ufologue, ayant organisé l’événement à Holmfirth dans le West Yorkshire, pense qu’il existe une « politique délibérée » menée par les autorités dans le but minimiser ou discréditer toute activité inexplicable.

 

 

 

Il a également critiqué les médias traditionnels de ne pas vouloir regarder la vérité en face.

Il déclare : « La presse doit enlever ses œillères et sélectionner les meilleurs témoignages… »

Le média Express.co.uk   a contacté le MI5 pour les interroger au sujet des accusations de Clayton.

Source

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 24/09/2015 à : 11h30.

area51blog

 


%d blogueurs aiment cette page :