Le mystère du lac Khyargas Nuur en Mongolie

07/09/2013
Image La Voix de la Russie

Image La Voix de la Russie

Un groupe de chercheurs russes est revenu des rives du lac mongol Khyargas Nuur. Ils ont essayé de découvrir d’où venaient les traces qui apparaissent régulièrement sur les rives du lac. Elles pourraient appartenir à un grand reptile.

 Les grandes traces sur les rives du lac Khyargas Nuur ont été découvertes au milieu des années 1980 lorsque des membres d’une expédition géologique soviético-mongole dirigée par Viktor Iarmoliouk s’étaient arrêtées là pour se reposer. Les années suivantes, les géologues y ont encore fait une halte à plusieurs reprises. Des zoologues y sont allés aussi. À chaque fois, les scientifiques ont vu des groupes de traces relativement fraîches, s’étalant à plus d’un kilomètre et demi de l’eau, comme si un reptile était sorti de l’eau et était resté un bon moment sur le sable. Les hypothèses voulant que ces traces proviennent d’un animal habitant sur la terre ferme ou qu’elles aient été laissées par l’homme ont été réfutées. Celle sous-tendant qu’elles aient pu être formées par les vagues ou le vent a aussi été écartée. Le rivage du lac Khyargas Nuur est un lieu désert et inhabité, se trouvant à une centaine de kilomètres du village le plus proche. Les nomades avec leurs animaux et les clients de l’auberge de tourisme à proximité ne passent pas près des rives. De plus, les géologues ont une nuit entendu des mugissements provenant du milieu du lac.

Toutefois, aucune expédition zoologique ou hydrologique sérieuse ne s’est rendue sur les rives du lac mongol. Il y a cependant des amateurs qui explorent différents sites étranges. L’écrivain et homme public Igor Grichine s’est rendu au lac Khyargas Nuur avec le groupe cet été. C’est la deuxième fois qu’il y va, la première était en 2010. Cette année, ils se sont armés de bon matériel, dont une sonde acoustique de dernière génération.

Le mystère du lac Khyargas Nuur en Mongolie.

oanis


Réseau de grotte qui se trouverait entre le Pérou et l’Equateur.

29/07/2013

area51blog

avatareraavatar-i-love-japan

Note adm:

Lundi 29 / 0 7 /2013 , 22h20:
Un mystère digne d’une aventure du célèbre personnage fictif Lara Croft.
« Ghislain Sanchez a déniché cet article qu’il a partagé sur son mur Facebook le 22 Juillet 2013. Nous ne savons pas la véracité de ce qui est écrit , pas plus que la suite donnée à cette affaire, faute d’éléments, une vidéo est associée en complément,  un document sous format PDF  nous ajoutons d’une autre source afin d’en savoir plus , bon visionnage. »
gif
La bibliothèque aux livres de métal
ghisArticle de ghislain sanchez
Les galeries auraient été taillées, les murs seraient lisses et polis et les angles seraient parfaitement perpendiculaires. Sur ces murs se trouverait une bibliothèque contenant des centaines d’ouvrages entièrement en métal contenant des textes dans une écriture encore inconnue.
En 1975 une expédition fut menée sur les lieux de cette affaire. Parmi l’équipe se trouvait l’astronaute Neil Armstrong. L’expédition découvrit un réseau souterrain.Vidéo « la bibliothèque aux livres de métal » :
Vidéo Dailymotion
Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici
gif
Document source:  Nexus  n o 46 mis en ligne par le site  infos-paranormal.net

Cliquez sur l’image PDF pour lire le document.

fichier-pdf (1)
gif

Mise à jour Aréa 51 blog, le : 29/07/2013 à : 22h20.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :