L’éruption du Volcan serait-elle un avertissement ?

18/04/2010

Depuis quelques jours ce Volcan Islandais fait la une de l’actualité, avec ce nuage de cendres qui cloue les avions au sol, et l’inquiétude est bien là, d’autant plus qu’il semble que les catastrophes naturelles semblent s’enchainer ces derniers temps. Et certains commencent à se poser les bonnes questions. Je vous propose de lire cet article d’un site ami, qui sonne très juste :

© REUTERS/Olafur Eggertsson

Pour la première fois depuis sa vanité, l’être humain recule devant cette nature exaspérée du comportement humain. Le nuage de cendres qui parcourt l’Europe cloue au sol des milliers d’avions car les particules dans l’air pourraient endommager les moteurs. Du haut de sa technologie, l’être humain vient de se rendre compte qu’il a ses limites. Les séismes, les ouragans, les tsunamis ne seraient-ils pas le signal d’alarme pour changer de cap ?

Certains vont crier au désastre financier car les avions qui restent au sol sont un manque à gagner mais quelles sont les conséquences de ce nuage sur la nature ? Peu vont s’en soucier car ils ne sont pas directement concernés et certainement pas ces gens qui parlent chiffres et statistiques ! Les avions qui partent à moitié vide, les compagnies low cost qui tirent le marché vers le bas, des gens pressés qui demandent d’aller toujours plus vite en voulant payer toujours moins cher, le marché a ses limites et s’il y autant d’avions dans le ciel, c’est parce que l’être humain veut son confort à sa disposition au détriment de celle qui nous donne vie.

Lire la suite : http://franckwrite.wordpress.com/2010/04/18/leruption-du-volcan-serait-il-un-avertissement/


Eyjafjöll: l’activité volcanique en hausse (chercheurs)

17/04/2010

© REUTERS/Olafur Eggertsson

MOSCOU, 17 avril – RIA Novosti

Sur le même sujet

Multimédia

L’activité éruptive du volcan islandais Eyjafjöll, qui perturbe le trafic aérien en Europe depuis le 14 avril, est en augmentation, ont annoncé samedi les chercheurs qui surveillent le volcan, cités par les médias internationaux.

La colonne de cendre grise dégagée par le volcan s’est élevée samedi à une altitude de 8,5 kilomètres contre 6 kilomètres vendredi, a annoncé Magnus Tumi Gufmundson, professeur de géophysique à l’Université d’Islande, à l’agence AP.

La projection de cendres provoquée par le refroidissement rapide du magma continuera tant qu’il y a assez de glace au sommet du volcan qui est couvert par un glacier, Eyjafjallajökull. Les chercheurs comptent survoler prochainement l’Eyjafjöll pour déterminer les quantités de glace qui ont fondu et dire combien de temps peut durer l’éruption, a précisé le professeur.

Le nuage de cendres crachées par l’Eyjafjöll depuis le 14 avril se propage sur tout le continent européen et a déjà paralysé le trafic aérien dans de nombreux pays. Les nuages de cendre volcanique qui contiennent des fines particules abrasives de roche sont dangereux pour les avions.


%d blogueurs aiment cette page :