Des volcans et des montagnes découverts au fond des océans

18/07/2011

Source : http://www.maxisciences.com/montagne/des-volcans-et-des-montagnes-decouverts-au-fond-des-oceans_art15737.html

Des montagnes, des fleuves, ainsi qu’une chaîne de volcans, ont été mis au jour au fond de l’océan, à plusieurs kilomètres de profondeur, grâce à de nouvelles techniques d’exploration sous-marine.

Lire la suite


Mortalité animale en masse…tout va bien, dormons tranquille… !

30/01/2011

Mortalité massive chez les animaux : de nouveaux développements étranges

C’est décidément l’information la plus mystérieuse de ce début d’année 2011 ; une information qui connaît de nouveaux développements, étranges…

Des milliers d’oiseaux morts tombaient du ciel en Arkansas, des oiseaux sont morts de la même manière en Louisiane, en Suède, Italie, Grande bretagne, France, Japon, Chine etc etc…

Dans le même temps plus de 100 000 poissons furent retrouvé sans vie sur les rives du fleuve Arkansas, et en Nouvelle-Zélande, des centaines de poissons morts ont échoué sur la plage…

De nouveaux éléments viennent troubler les plus sceptiques…

En Italie, des milliers de tourterelles sont mortes de façon instantanée ! Les corps pleuvaient sur les toits, les voitures, les résidents de Faenza .

D’après certains témoignages, les oiseaux sont tombés, en quelques secondes, au sol, avec de drôles de taches bleues sur le bec… . La nuit suivante, des tourterelles ont été retrouvées mortes à San Cesario près de Modène.

À Chesapeake Bay (USA), ce sont deux millions de poissons qui ont succombé puis échoué sur les rivages de cette célèbre baie du Maryland.

Enfin, le dernier incident significatif de mortalité animale de masse est intervenu au Royaume-Uni : plus de 40 000 crabes morts ont été retrouvés le long de la côte du Kent !

Dans le monde entier, depuis le 1er janvier, une dizaine de lieux ont été le théâtre de décès de masse : oiseaux, poissons, crabes…

Ces morts en groupe, soudaines, étranges sont -elles à craindre ? Annoncent-elles un réel danger pour l’Homme ?

Lire l’article entier sur le Blog  de Merlin

 

 


Climat en crise

09/01/2011

Le climat de notre planète est le résultat d’un équilibre complexe. En se développant les sociétés humaines rejettent dans l’atmosphère différents gaz dits « à effet de serre » et leur concentration modifie cet équilibre. Comment la machine climatique va t elle s’ajuster ? Comment les températures vont elles évoluer ? A quelles conséquences devrons nous faire face au cours des prochaines décennies ? Au Japon un super calculateur a été spécialement conçu pour apporter des réponses concrètes à ces questions…

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Climat en crise , posted with vodpod

 


L’éruption du Volcan serait-elle un avertissement ?

18/04/2010

Depuis quelques jours ce Volcan Islandais fait la une de l’actualité, avec ce nuage de cendres qui cloue les avions au sol, et l’inquiétude est bien là, d’autant plus qu’il semble que les catastrophes naturelles semblent s’enchainer ces derniers temps. Et certains commencent à se poser les bonnes questions. Je vous propose de lire cet article d’un site ami, qui sonne très juste :

© REUTERS/Olafur Eggertsson

Pour la première fois depuis sa vanité, l’être humain recule devant cette nature exaspérée du comportement humain. Le nuage de cendres qui parcourt l’Europe cloue au sol des milliers d’avions car les particules dans l’air pourraient endommager les moteurs. Du haut de sa technologie, l’être humain vient de se rendre compte qu’il a ses limites. Les séismes, les ouragans, les tsunamis ne seraient-ils pas le signal d’alarme pour changer de cap ?

Certains vont crier au désastre financier car les avions qui restent au sol sont un manque à gagner mais quelles sont les conséquences de ce nuage sur la nature ? Peu vont s’en soucier car ils ne sont pas directement concernés et certainement pas ces gens qui parlent chiffres et statistiques ! Les avions qui partent à moitié vide, les compagnies low cost qui tirent le marché vers le bas, des gens pressés qui demandent d’aller toujours plus vite en voulant payer toujours moins cher, le marché a ses limites et s’il y autant d’avions dans le ciel, c’est parce que l’être humain veut son confort à sa disposition au détriment de celle qui nous donne vie.

Lire la suite : http://franckwrite.wordpress.com/2010/04/18/leruption-du-volcan-serait-il-un-avertissement/


La Terre sous l’attaque d’une étoile invisible ?

18/04/2010

Comète de Hale-Bopp

Les scientifiques ont déclaré hier qu’une étoile invisible est peut être dans l’orbite du soleil et entraine le bombardement de la Terre par des comètes mortelles.

La naine brune – qui fait 5 fois la taille de Jupiter – pourrait être derrière les extinctions de masse qui se produisent tous les 26 millions d’années.  L’étoile, surnommée Nemesis par les scientifiques de la Nasa – serait invisible car elle n’émet que de la lumière infrarouge et elle est incroyablement distante.   Nemesis est censée graviter autour de notre système solaire à 25 000 fois la distance de la Terre au Soleil.

Alors qu’elle tourne à travers la galaxie, son attraction gravitationnelle traine des corps de glace hors du Nuage d’Oort – une vaste sphère de roches et de poussière aussi éloignée que Nemesis.

Nuage d'Oort

Ces « boules de neige »  sont jetées sur la Terre en tant que comètes, provoquant des dégâts similaires à l’astéroïde qui a balayé les dinosaures 65 millions d’années.

Maintenant les scientifiques de la Nasa  estiment qu’ils seront en mesure de trouver Nemesis l’aide d’un nouveau télescope détecteur de chaleur qui a commencé le balayage du ciel en Janvier.

Le  Wide-Field Infrared Survey Explorer attendu trouver un millier de naines brunes dans les 25 années lumières du soleil – a déjà renvoyé une photo d’une comète peut-être délogée du  Nuage de Oort.

Le premier indice pour les scientifiques de l’existence de Nemesis était l’orbite étrange d’une planète naine appelée Sedna. Les scientifiques croient que son orbite ovale inhabituellement longue de 12.000 ans pourrait être expliquée par un corps massif céleste.  Mike Brown, qui a découvert Sedna en 2003, a déclaré: «Sedna est un objet très étrange – il ne devrait pas être là. « La seule façon d’obtenir sur une orbite excentrique est d’avoir été cogné par  un corps  géant – qu’est ce qui se trouve là bas ? »

Sedna

Le professeur John Matese, de l’Université de Louisiane à Lafayette, a déclaré que la plupart des comètes proviennent de la même partie du nuage de Oort.  Il a ajouté: «Il y a des preuves statistiquement significatives que cette concentration des comètes pourrait être causée par un compagnon du Soleil. »


Eyjafjöll: l’activité volcanique en hausse (chercheurs)

17/04/2010

© REUTERS/Olafur Eggertsson

MOSCOU, 17 avril – RIA Novosti

Sur le même sujet

Multimédia

L’activité éruptive du volcan islandais Eyjafjöll, qui perturbe le trafic aérien en Europe depuis le 14 avril, est en augmentation, ont annoncé samedi les chercheurs qui surveillent le volcan, cités par les médias internationaux.

La colonne de cendre grise dégagée par le volcan s’est élevée samedi à une altitude de 8,5 kilomètres contre 6 kilomètres vendredi, a annoncé Magnus Tumi Gufmundson, professeur de géophysique à l’Université d’Islande, à l’agence AP.

La projection de cendres provoquée par le refroidissement rapide du magma continuera tant qu’il y a assez de glace au sommet du volcan qui est couvert par un glacier, Eyjafjallajökull. Les chercheurs comptent survoler prochainement l’Eyjafjöll pour déterminer les quantités de glace qui ont fondu et dire combien de temps peut durer l’éruption, a précisé le professeur.

Le nuage de cendres crachées par l’Eyjafjöll depuis le 14 avril se propage sur tout le continent européen et a déjà paralysé le trafic aérien dans de nombreux pays. Les nuages de cendre volcanique qui contiennent des fines particules abrasives de roche sont dangereux pour les avions.


Séisme de magnitude 6,2 au Chili

26/03/2010

Un séisme de magnitude 6,2 sur l’échelle ouverte de Richter a frappé vendredi 26 mars la région d’Atacama, dans le nord du Chili. Le tremblement de terre a été enregistré par les services sismologiques américains et confirmé par les autorités chiliennes, qui n’ont signalé ni victimes ni dégâts matériels. L’épicentre se trouvait à 35 kilomètres de profondeur, à 613 km au nord de Santiago, selon l’Institut de géophysique américain (USGS).

Selon des correspondants de médias chiliens, la secousse a poussé les gens à sortir à la hâte de leurs habitations dans plusieurs villes du Nord, et à mettre en œuvre des procédures d’évacuation de bureaux ou de collèges. Dans le port de Caldera, le plus proche de l’épicentre, les autorités ont procédé à une évacuation préventive du littoral, sans pour autant qu’une alerte au tsunami n’ai été émise.

Le 27 février, un séisme de magnitude 8,8 et un tsunami ont touché le centre du Chili le 27 février. La catastrophe a fait 452 morts et 96 disparus et causé 30 milliards de dollars de dégâts, selon le dernier bilan officiel. Plus de 400 répliques ont été enregistrées au Chili depuis, selon les services sismologiques chiliens.

avec AFP

%d blogueurs aiment cette page :