Vladimir Poutine derrière « les essaims » d’OVNIS filmés au dessus des navires de guerre américains, selon un ancien sénateur américain

01/05/2021

Source : The SUN

Traduction Era pour Area51blog

Le Pentagone a révélé à The Sun Online la dernière vidéo montrant les mystérieux engins qui bourdonnant autour des navires de guerre au large des côtes américaines.

Elle a été capturée par un destroyer de la marine américaine à l’aide de caméras de vision nocturne et a montre plusieurs objets mystérieux clignotants dans le ciel.

Le sénateur Reid a déclaré au site d’information Mystery Wire UFO: « Ils arrivent en essaims, comme les abeilles, comme les insectes, il en a tant »

Lorsqu’on lui a demandé si les OVNIS pouvaient être des technologies chinoises avancées, il a répondu: « Souvenez-vous toujours que la Russie, l’Union soviétique, est dirigée par un homme qui dirigeait le KGB.

« Ils avaient jusqu’à 31 000 agents à la fois. Donc, la Russie est impliquée là-dedans, aucun doute là-dessus. »

Nick Pope, qui a enquêté sur les ovnis pour le ministère britannique de la Défense, a déclaré plus tôt au Sun Online que les objets pouvaient être des drones hypersoniques – potentiellement de Chine ou de Russie.

Mais il pense que même le gouvernement américain ne sait peut-être pas qui est réellement derrière ces phénomènes mystérieux.

Les dernières photos étranges ont été divulguées à partir d’une enquête OVNI du Pentagone par le groupe de travail sur les phénomènes aérospatiaux on identifiés (PAN ou UAP en anglais), qui a rassemblé des preuves pour un rapport pour le Congrès qui doit être présenté en juin.

Les images, obtenues par le cinéaste Jeremy Corbell, montrent les objets non identifiés volant au-dessus de quatre destroyers américains, dont le destroyer USS Kidd Navy, en 2019.

Mais ce n’est certainement pas la première fois que la marine et ses pilotes rencontrent les mystérieux engins.

Et l’amiral Michael Gilday, le chef des opérations navales, a admis qu’il n’avait aucune idée de ce que c’était.

Lorsqu’on lui a demandé directement si les États-Unis avaient réussi à identifier les objets qui menaçaient les destroyers, il a répondu: « Non, nous ne l’avons pas fait. »

La plupart des observations présentent des similitudes. Certains sont en forme de tic-tac tandis que d’autres sont triangulaires ou circulaires.

M. Pope a déclaré: «Premièrement, il y a eu beaucoup plus d’incidents de ce genre que ceux dont les gens connaissent actuellement.

«L’indice ici est qu’en 2019, la marine américaine a publié des conseils à ses pilotes (les détails sont classifiés), leur disant quoi faire s’ils rencontrent des OVNIS.

«Cela implique que nous avons affaire à plus que quelques incidents isolés.

« Deuxièmement, je suis sûr que la communauté du renseignement militaire américain en sait plus sur tout cela qu’elle ne le dit publiquement. »,

M. Pope rappelle que la reconnaissance – en réponse à une demande du Freedom of Information Act – concernant les vidéos classées « secrètes » et les informations classées « top secret » relatives à tout cela étaye cette conclusion.

Sa meilleure estimation serait probablement des drones hypersoniques – mais la question demeure de savoir qui les exploite.

M. Pope a déclaré: « Est-ce une autre partie de l’armée américaine, une autre nation – probablement la Russie ou la Chine – ou même des extraterrestres? »

Il a ajouté: « Le gouvernement américain ne le sait pas non plus, mais avec les chefs d’espionnage travaillant actuellement sur un rapport pour le Congrès, nous pourrions en apprendre plus bientôt. »

Les premiers rapports confirmés par le Pentagone remontent à un événement désormais tristement célèbre en 2004.

Il s’est déroulé sous les yeux de deux pilotes d’avions de guerre du porte-avions USS Nimitz qui effectuait une mission d’entraînement de routine dans l’océan Pacifique au large de San Diego, en Californie.

Les images ont été tournées à partir de six avions de combat USS Nimitz Super Hornet lors d’une mission d’entraînement de routine à environ 100 miles dans l’océan Pacifique lorsqu’ils ont été détournés pour vérifier un avion repéré sur le radar d’un croiseur de la marine, l’USS Princeton.

Deux vidéos montrent trois rencontres entre des avions de combat et ce que la marine a officiellement admis être des «phénomènes aériens non identifiés».

Le commandant David Fravor, ancien pilote de la marine américaine, a déclaré que les objets avaient commis un « acte de guerre » et effectué des mouvements complexes qui ne sont naturels pour aucune technologie artificielle.

Insistant sur l’authenticité de ce qu’il a vu le 10 novembre 2004, il a déclaré: «Ce n’est pas comme si nous l’avions vu et il était parti ou j’ai vu des lumières dans le ciel et c’est parti – nous avons regardé cette chose par une journée cristalline avec quatre observateurs formés.

«Nous voyons ce petit Tic Tac blanc parce que nous sommes à environ 20 pieds (environ 6 mètres) au-dessus de lui et qu’il se dirige vers le nord, le sud, le nord, le sud et c’est brusque».

La prochaine observation – ou des moins celles qui ont fui et qui ont été confirmées par le Pentagone – ont été signalées moins de 10 ans plus tard.

On pense que sept rapports de danger de la marine américaine compilés par la marine ont eu lieu entre 2013 et 2014 et impliquent des Boeing F / A-18E / F Super Hornet qui volaient dans l’espace aérien au large des côtes de Virginie et de Caroline du Nord.

L’OVNI a été décrit comme étant de couleur blanche et ayant approximativement la taille et la forme d’un drone ou d’un missile « en Virginie, selon le rapport.

Puis, entre 2014 et 2015, des pilotes de l’US Navy du porte-avions USS Theodore Roosevelt ont repéré des objets étranges volant à une vitesse hypersonique au-dessus de la côte est des États-Unis, près de la Floride.

Cela a été rapporté au Pentagone et au Congrès.

Des observations similaires d’OVNIS ont été faites par l’USS Russel en juillet 2019 au large de la côte sud de la Californie.


%d blogueurs aiment cette page :