(Pérou) – L’armée traque les ovnis

19/11/2013

photo-1350619-MDes sphères lumineuses qui apparaissent de manière inexpliquée et se promènent dans le ciel. Voilà qui n’a rien d’exceptionnel pour les habitants de Huanuco, au centre du Pérou, qui ont accumulé les témoignages vidéo, notamment à proximité du site archéologique précolombien de Kotosh. « Les gens voient des choses et s’inquiètent, ils veulent des réponses », insiste le président de l’Institut péruvien d’astronomie, Barthélémy D’Ans. Afin d’en apprendre davantage sur ces phénomènes aériens « anormaux », la Force aérienne du Pérou (FAP) a relancé, début novembre, son Département d’investigation (Difaa) qu’elle avait désactivé en 2005. « Cette entité est chargée de centraliser au niveau national les informations sur ces phénomènes détectés », souligne le colonel Julio Vucetich, directeur du Difaa, qui rappelle le devoir des forces armées de « veiller à la souveraineté et à la défense de l’espace aérien péruvien ».

L’armée a également décidé de s’adjoindre un comité consultatif, constitué de huit civils spécialisés dans différents domaines : un mathématicien, un sociologue, un philosophe, un archéologue… « La force du comité est qu’il est multidisciplinaire »,estime Barthélémy D’Ans, chargé de déterminer l’origine – astronomique, aéronautique ou satellitaire – de chaque phénomène étudié. « L’objet en question peut avoir une origine atmosphérique, être une station spatiale ou une météorite… Parfois, c’est juste un défaut optique de l’appareil photo », sourit Enrique Alvarez, le président du Centre d’études aérospatiales et des sciences de l’espace et membre du comité consultatif. Selon les experts, quelque 5 % des cas ne trouveraient pas d’explication concluante. « Cela ne signifie pas forcément qu’ils ont une origine extraterrestre, même si certains ufologues l’interprètent ainsi »,considère Enrique Alvarez.

photo-2012039-Mphoto-2069146-M

QUESTION DE SÉCURITÉ NATIONALE

Le commandant Julio Chamorro, à l’origine du premier bureau d’investigation de la FAP dans les années 2000 et actuel membre du comité consultatif, se dit néanmoins persuadé que la majorité de la population a un jour eu affaire à un phénomène « anormal ». « Le problème est qu’il y a beaucoup de gens qui, lorsqu’ils sont confrontés à ce type de « choses », préfèrent les taire par peur d’être traités de fous », regrette cet ancien militaire à la retraite.

A vrai dire, la question des ovnis semble surtout susciter de l’intérêt à l’étranger. « Il existe toute une culture new age dans le monde, dans laquelle les noms les plus cités sont les anciennes civilisations de l’île de Pâques, d’Egypte et, bien sûr, du Pérou », fait valoir Barthélémy D’Ans. Le Pérou, rappelle-t-il, concentre l’attention des ufologues, mais aussi des amateurs de mysticisme du monde entier.

Source   Le Monde 

Via
banniere-odhtv

Publicités

Mystérieuse déflagration entendue près de Mons: aucun avion n’a franchi le mur du son

09/08/2013

BELGA_PICTURE_36663568

Le ministère de la Défense a assuré vendredi après-midi qu’aucun avion militaire n’était responsable d’une mystérieuse déflagration entendue peu après midi dans la région de Mons et de Dour, que certains ont attribué à un « tremblement de terre » ou à un bang supersonique.

Aucun vol supersonique n’a eu lieu vendredi dans cette région, a affirmé le service de presse de la Défense, interrogé par l’agence BELGA.       Des témoins cités par plusieurs médias ont indiqué avoir entendu vers 12h10 une détonation importante qui a fait vibrer les vitres de nombreuses habitations. Selon l’Observatoire royal de Belgique, il ne s’agit pas d’un tremblement de terre. « En cas de séisme, nous avons une alerte automatique dans les quatre minutes qui suivent. Ici, il n’y a pas eu d’alerte et j’ai vérifié les indicateurs: il n’y a pas eu de tremblement de terre dans le Borinage », a indiqué l’un des spécialistes de la section de séismologie de l’Observatoire, cité par le journal « La Dernière Heure » sur son site internet.

Aucun vol supersonique n’a eu lieu

Une autre hypothèse était donc le « bang » produit par un avion ayant franchi le mur du son. Mais la Défense a assuré qu’aucun de ses avions n’avait réalisé de vol supersonique dans la région.  Le 8 février dernier, deux chasseurs F-16 avaient effectué un décollage d’alerte depuis la base de Kleine-Brogel et franchi le mur du son au-dessus de la province de Liège après qu’un avion civil eut connu une panne de radio, suscitant un émoi certain auprès des habitants de la région de Verviers.

Source :   http://www.rtl.be/info

Info REUB

Voir aussi http://ufoetscience.wordpress.com/2013/02/14/des-sons-etranges-ont-ete-captes-hier-en-louisiane-par-des-temoins/

Bizarrement, les vidéos ont été supprimées ou rendues privées….

gif

Mise à jour Area51blog le 10-8-2013 à 00 h 42

Bannière

 


Un portail pour tweeter avec les extraterrestres

23/06/2013

logoMain-9aa

 

L.BE. Publié le samedi 22 juin 2013 à 19h13 – Mis à jour le samedi 22 juin 2013 à 19h19

 

E.T. l'extraterrestre - Henry THOMAS

 

INSOLITE : Si une forme de vie intelligente existe dans le système planétaire Gliese 526, elle devrait recevoir d’ici 17 ans des messages du peuple de la Terre.
Des années que les scientifiques tentent, sans succès, d’entrer en contact avec une forme de vie extraterrestre. Las de ne pas y parvenir, l’équipe du Dr Jacob Haqq-Misra et des entrepreneurs de renom se sont alliés pour monter le projet « Lone Signal » dont le but est d’envoyer un signal en continue vers le système planétaire Gliese 526 à 17 années-lumière de la Terre. Le premier contiendra des informations sur notre planète, le second, des mots doux pour les habitants des environs. Pour cela la station terrestre Jamesbourg, autrefois utilisée pour communiquer avec la mission Appolo, a été mise à contribution.

 « Notre localisation n’est pas un secret pour eux (ndlr: les extraterrestres) s’ils veulent nous répondre », remarque Jacon Haqq-Misra. Si le but premier est bien évidemment d’entrer en contact avec une intelligence extraterrestre, les initiateurs du projets espèrent également nous faire réfléchir sur l’Univers qui nous entoure, rapporte le Huffington Post canadien.

A la manière des tweets, vous pouvez donc formuler un message de 140 caractères sur le portail dédié au projet. Si le premier texte est gratuit, il vous faudra débourser environ 1 dollar pour en envoyer quatre, ou bien pour inclure une image. Le projet propose également aux participants de suivre l’envoi de leur petit mot à travers l’espace mais également de consulter ceux des autres terriens. Toutes les langues sont acceptées. Soyez créatif!
gif
Mise à jour Area51blog le 23 juin 2013 à 15 heures
Bannière

Afrique, une dizaine d’élèves en état de choc après avoir vu un humanoïde velu

28/05/2013

Information envoyée par Patrick que je remercie 🙂 Source Conscience du Peuple

Une dizaine d’élèves d’une école primaire de Mathiba, en Afrique, ont été traités pour choc nerveux après avoir vu une « créature velue noire qui ressemblait à un humain »

* Il existe des milliers de témoignages, certains remontant à plusieurs dizaines d’années et ce sans compter les créatures rapportées dans les mythologies (goblins, elfes, etc.), qui décrivent des créatures ayant l’apparence humaine avec des particularités « monstrueuses », soit des êtres de très grande taille avec une abondance de poils et de cheveux ainsi que des pieds beaucoup plus larges que la normale.  Des êtres de très petite taille, 2 à 3 pieds, sont aussi généralement rapportés comme étant poilus et ayant une voix « d’outre-monde » (voix comme dans un tunnel).  Ces créatures non-humaines ne font pas souvent la manchette des journaux officiels, mais cette fois-ci ce sont plusieurs élèves qui racontent avoir vu la même étrangeté… 
 
Vous pouvez faire des recherches sur des témoignages qui ont été publicisés concernant des rencontres avec des êtres d’un « autre monde », dont le témoignage de Stephen Pulaski qui dit avoir rencontré deux créatures de plus de 7 pieds de haut sortant d’un vaisseau spatial.  Aussi le témoignage de Clarita Villanueva, étudié par les autorités et experts médicaux, qui raconte avoir vu des créatures poilues non-humaines et avoir été mordues par elles.
Les enseignants de l’école primaire de Mathiba, à Maun, ont terminé la classe brusquement la semaine dernière après que les élèves aient signalé avoir vu une petite créature poilue.
Les élèves ont affirmé avoir vu une « petite créature velue noire qui ressemblait à un être humain ».
L’incident s’est produit autour de 12 heures et une dizaine d’étudiants ont été traités pour choc nerveux à la suite de cette étrange rencontre.
Les témoins criaient et se sont déchaînés tandis que d’autres se sont évanouis.
Source:
gif
Mise à Jour Area51blog le 28-5-2013 à 18 h 50
Bannière

Deux ovnis signalés par un Pilote de la RAAF en Australie

02/02/2013

Un article de Ken Pfeifer – World Ufo Photos

Traduction Era pour Area51blog

seafury

gif radar

Le 16 Décembre 1954, le Sydney Morning Herald a rapporté que la Base Navale aérienne  Nowra a été mise en  état d’alerte pour surveiller des objets volants non identifiés après qu’un pilote de la RAAF (Armée de l’air Australienne ) ait signalé deux soucoupes volantes trois mois plus tôt, le 31 Août.

«Les officiers  ont fait cette déclaration  aujourd’hui lors d’une inspection de la base aérienne  par le ministre de la Marine, M. J. Francis. «Mis à part admettre l’observation de ces objets, les officiers de marine ont déclaré aux journalistes accompagnant M. Francis que les enquêtes sur l’incident étaient« secrètes ». La Base n’a pas encore établi la nature des objets observés il y a trois mois, «rapporte le Herald.

Le pilote qui a rapporté cette observation était  aux commandes d’un Sea Fury la nuit dans la région de Goulburn. « Il dit que les objets étaient éclairés. Ils se déplaçaient plus vite que son avion [220 noeuds] » 407,44 Km/h » et l’on dépassé, volant près de son avion à environ 15.000 pieds( 4570 mètres ). Le pilote a signalé pendant son vol les objets à la base  Nowra par radio.

« Les opérateurs de radar ont ensuite suivi le Sea Fury et  ont localisé deux autres objets en vol. Les Renseignements ont établi plus tard qu’il n’y avait aucun avion volant dans la région à l’époque. Le pilote a depuis fait un rapport complet sur ​​l’incident aux officiers supérieurs de la base Nowra. « 

Cette affaire importante impliquant des OVNI et du personnel expérimenté de la  RAAF été étudiée par Bill Chalker et le pilote du Sea Fury, le lieutenant JA O’Farrell a été interviewé par le célèbre enquêteur ufologue américain Dr Hyneck lors de sa visite en Australie en 1973.

REMARQUE: L’image ci-dessus est une illustration d’un avion militaire Sea Fury.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS   ………..    WWW.WEIRDAUSTRALIA.COM

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Mise à jour par Era pour Area51blog le 2-2-2012 à 16:20

Note aux webmasters: vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris

area51blog


Ovni région de Versailles et de Corbeil-Essonnes au sud de Paris les 12 et 13 août 1914

13/11/2012

Christian Macé, a mis sur son site hier soir  un  document en provenance des archives du Ministère de la Défense en France. Il s’agit d’une lettre du 16 août 1914 du Chef d’Etat-Major, adressée au Général de la division territoriale d’infanterie, et copie au Commandant de la Gendarmerie.

Je vous le laisse découvrir sur son site

 


Quel bruit fait la Terre dans l’espace ?

17/10/2012

 Info envoyée par Yves – Source : http://www.planet.fr/ 

La NASA a réussi à capter « le chant de la Terre », c’est à dire le bruit que fait notre planète dans l’espace. 

Découvrez cet incroyable son et partagez vos impressions avec nous !

Quel bruit fait la Terre en tournant ? La NASA répond à cette question en enregistrant, grâce à un appareil embarqué sur deux satellites, le bruit des ondes électromagnétiques qui se propagent dans l’espace depuis notre planète.

Voici dans la vidéo ci-dessous, ce que la NASA a appelé « le chant de la Terre ». Certains comparent ce bruit au chant des baleines, d’autres, à des cris de cochon d’Inde ! Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Source Vidéo Youtube

 

Texte qui accompagne la vidéo : 

Deux satellites envoyés en août pour étudier les orages géomagnétiques ont enregistré avec une clarté inégalée un phénomène bien connu appelé «effet chorus » et lié au champ magnétique terrestre.
Aucun son ne peut se propager dans le vide de l’espace. En revanche, les ondes électromagnétiques, elles, se déplacent sans problème. Autrement dit, si nous avions des antennes à la place des tympans, l’espace ne serait pas aussi silencieux qu’on l’imagine. Nous pourrions notamment entendre dans l’environnement immédiat de la Terre un bruit bien particulier ressemblant au cri d’un cochon d’inde: le chant de notre planète. La Nasa vient justement d’en révéler un enregistrement saisissant:
Cette transcription sonore a été obtenue à l’aide de l’instrument EMFISIS embarqué sur deux satellites, RBSP-A et B, envoyés en août pour étudier les orages géomagnétiques. Cet appareil enregistre les ondes électromagnétiques émises lorsque des particules chargées en provenance du Soleil viennent frapper le champ magnétique de la Terre. C’est ce qu’on appelle «l’effet chorus». Les fréquences de ces ondes, inférieures à 10 kHz, sont situées dans la gamme des fréquences audibles par l’oreille humaine.

L’«effet chorus» n’est pas anodin. Le champ magnétique de la Terre provoque en effet la formation des deux ceintures de Van Allen, des zones dans lesquelles on trouve une grande densité de particules chargées. Dans la ceinture extérieure, on trouve notamment des électrons de haute énergie, très nocifs pour l’homme et les satellites, dont les scientifiques pensent justement qu’ils ont acquis leur énergie en captant les «ondes de chorus». La mission RBSP a deux ans pour tenter de confirmer cette hypothèse qui fait encore débat dans la communauté scientifique.


%d blogueurs aiment cette page :