Les anges dans l’espace, rien que des hallucinations top secrètes…

17/05/2015

Knowing_entities7_small

Source : Pravda.ru

Un article du 14 juin 2011 Traduit de l’anglais par Era

Les Ovnis, anges et autres phénomènes surnaturels, que les gens peuvent rencontrer dans leur vie, ne peuvent être que le résultat d’hallucinations, selon les spécialistes de la NASA. Toutefois, les histoires de ces rencontres, racontées par les pilotes, les cosmonautes et les astronautes, deviennent classées immédiatement.

En 1985, il y avait six membres d’équipage à bord de la station spatiale soviétique Salyut-7 : Les cosmonautes Leonid Kizim, Oleg Atkov, Vladimir Soloviev, Svetlana Savitskaya, Igor Volk et Vladimir Jannibekov. Ce jour-là, les cosmonautes ont fait leur travail de routine liée à des expériences de laboratoire. Tout d’un coup, un étrange nuage de gaz orange a enveloppé la station. Un éclair de lumière vive a aveuglé tous les cosmonautes à bord pendant un certain temps. Dès qu’ils purent voir à nouveau, les cosmonautes ont virent les  silhouettes de sept personnages à l’extérieur de la station. Les êtres ressemblaient à des humains, mais étaient d’une taille beaucoup plus grande. Ils avaient également de grandes ailes derrière leur dos et des halos lumineux au-dessus de leurs têtes. Les créatures ressemblaient à des anges.

L’équipage a signalé à la Terre cette observation étrange. Le document a été classé top secret immédiatement. Tous les membres de l’équipage ont ensuite été soumis à des tests psychologiques et médicaux, qui n’ont trouvé aucune anomalie.

Ce ne fut pas la seule rencontre avec des anges dans l’espace. Il n’y a pas si longtemps, les médias occidentaux ont publié des photos sensationnelles faites par le télescope Hubble. Les Photos représentaient des images étranges dont des silhouettes qui ressemblaient à des humains ailés.

Les chercheurs ont été particulièrement intéressés par une série de photos faites sur l’orbite terrestre sur lesquelles on pouvait voir sept objets lumineux. John Pratchett, un ingénieur du projet Hubble, a dit qu’il avait vu ces créatures lui-même. Selon lui, ce sont des objets vivants mesurant  jusqu’à 20 mètres de hauteur, et l’envergure de leur aile pourrait faire la longueur d’un avion de ligne moderne.

On raconte aussi que les astronautes américains à bord des navettes spatiales de la NASA ont rencontré des êtres qui ressemblaient à des anges.

Le 26 Décembre 1994, le télescope Hubble a transmis des centaines de photos représentant une grande ville blanche flottant dans l’espace. Les Autorités américaines n’ont bien entendu pas exposé les photos au grand public,  même si il a été dit que les responsables américains on pris le rapport de la NASA très au sérieux.

Source image: Dailymail

Source image: Dailymail

Un cosmonaute russe qui a passé six mois à vivre et travailler à bord de la station spatiale Mir, a déclaré que lui et son partenaire avait eu des visions fantastiques de temps à autre. Il semblait aux deux hommes qu’ils se tournaient vers d’autres créatures d’autres personnes ou des animaux, ou même des humanoïdes d’origine extraterrestre.

Des histoires similaires peuvent être racontées par les pilotes d’avions. Dans ce cas, cela peut faire référence au soi-disant phénomène de la main géante. En règle générale, le phénomène se produit lors des vols de longue durée. Quand cela arrive, le pilote sent qu’une main invisible s’empare du volant. Des chercheurs de l’US Air Force ont conclu que près de 15 pour cent des pilotes ont un jour eu cette expérience au cours de leur carrière.  On n’exclue pas que le phénomène de la main géante soit derrière de nombreux accidents d’avion.

Les psychologues de la NASA disent que la majorité des phénomènes mentionnés ci-dessus sont de nature psychique. Ils peuvent se produire en raison de facteurs tels que la pression et des fluctuations de température, du manque d’oxygène, etc.

Margarita Troitsyna
Yoki

Source 

Mise à jour Area51blog, le : 17/05/2015 à 23:56

Bannière

Publicités

La NASA a menti

02/08/2008

%d blogueurs aiment cette page :