Un Lt. Colonel parle de ses enquêtes et de la désinformation sur les observations d’ovnis

03/08/2012

 

Récemment au Congrès International d’Ufologie, un ancien pilote de combat s’est approché d’ Antonio Huneeus du site Open Minds et lui a demandé de partager son histoire. Retraité de l’Air Force, les 27 ans d’expérience militaire du  Lieutenant Colonel Dick French l’ont mené autour du monde. Il a piloté des avions de combat au  Vietnam et en Corée,  dirigé les renseinements militaires, et a été exposé à certains des plus grands secrets de nos nations.Sa carrière a commencé à l’ AFOSI (Air Force Office of Special Investigations) (Bureau des enquêtes spéciales de l’armée de l’air) où il a dirigé la supervision afin d’enlever le personnel qui brisait le code de conduite militaire.

French est alors allé à l’école de formation des pilotes et plus tard a été mis dans l’escadron  6004s des renseignements de la sécurité aérienne où sa mission était d’enquêter sur les rapports d’observations d’ovnis. Il collectait toutes  les preuves photographiques, questionnait les témoins sur la taille et la forme de l’objet, sa capacité estimée, et n’importe quel évènement qui entoure l’observation. A la fin , French déclare que ses supérieurs lui ont dit de discréditer ces observations de quelque manière que ce soit. Cette position lui a également permis de se rendre sur les points chauds des OVNIS tout en rencontrant des officiers de haut rang ; Il déclare même avoir rencontré le Colonel Philip Corso.

Tandis que nous enquêtions toujours sur le passé de French, nous savons qu’il était dans l’AFOSI, et qu’une partie de ses tâches consistait à démystifier observations d’OVNI et d’autres événements. On est en train de décider combien de l’histoire de French peut être confirmée, mais Open Minds continuera d’enquêter. Merci à Antonio Huneeus d’Open Minds.

Source : Filer’s  files


%d blogueurs aiment cette page :