27 Octobre 1954: Florence ( Italie) match de football interrompu par un O.V.N.I

26/10/2014
image source: disclose.tv

image source:
disclose.tv

Article source:disclose.tv

Envoyé par notre contact Patrick D « que nous remercions »  : 

Publié le 25/10/2014 sur le site web Disclose. 

Il y a 60 ans, un match de football a été interrompu  lorsque des objets volants non-identifiés ont été remarqués au dessus d’un stade à Florence  . Est-ce que des extraterrestres sont venus sur Terre, si non de quoi s’ agissait-il?

C’était le  27 Octobre 1954, une journée typique d’automne en Toscane.

Le puissant club de la Fiorentina jouait contre son rival local Pistoicese.

10.000 fans réunis dans la cuvette du Stadio Franchi Artemi regardaient la rencontre.

Mais juste après la mi-temps l’enceinte devint étrangement silencieuse- alors, un « rugissement » monta de la foule.

Les spectateurs ne regardaient plus le match mais regardaient le ciel en pointant du doigt . Les joueurs s’arrêtèrent de jouer, laissant rouler seule la  balle .

L’un des footballeurs sur le terrain était Ardico Magnini – il était la légende du club, il avait joué pour l’équipe nationale d’Italie en 1954.

 » Je me rappelle de tout , de A à Z , » dit-il.

« C’était quelque chose qui ressemblait à un oeuf et  qui se déplaçait lentement, lentement, lentement. Tout le monde regardait en l’air et il y avait aussi quelque chose de scintillant qui descendait du ciel, de couleur argentée. Nous étions abasourdis , nous n’ avions jamais vu quelque chose comme ça auparavant. Nous étions absolument choqués. « 

 Selon le rapport de l’arbitre, la partie a été suspendue parce que les spectateurs ont vu quelque chose dans le ciel.

Parmi la foule, se trouvait Gigi Boni, un fan de longue date de la Fiorentina .

« Je me souviens clairement d’avoir vu cette scène incroyable,«  dit-il.

Sa description des multiples objets diffère légèrement de celle de Magnini.

 » Ils se déplaçaient très vite et se sont arrêtés net.  Au total, cela a duré 2 à 3 minutes. Je voudrais les décrire comme ressemblant à des cigares Cubains. Leur apparence me rappelait juste des cigares Cubains. »

 Pendant de nombreuses années Boni revécut ce jour là dans son esprit. 

« Je pense qu’ils étaient extraterrestres.  C’est ce que je crois, et je ne vois pas d’autre explication .« 

 Un autre joueur, Romolo Tuci, toujours vaillant malgré ses 70 ans, acquiesce. 

« Dans ces années là, tout le monde parlait des extraterrestres , tout le monde parlait des O.V.N.I s et nous avons eu l’expérience, nous les avons vus nous les avons vus directement, pour de vrai. »

 L’incident du stade ne peut pas être simplement interprét2  comme une hystérie de masse- il y a eu de nombreuses observations d’O.V.N.I s dans de nombreuses villes à ,travers la Toscane ce jour là et les jours qui suivirent.

Selon les récits des témoins oculaires un rayon de lumière blanche a été vu dans le ciel en provenance de Prato, au nord de Florence.

Un autre homme savoure sa chance de parler de  cet événement , il s’agit de Roberto Pinotti, le président du centre national des O.V.N.I s en Italie. Il a écrit de nombreux livres sur les O.V.N.I s et sa maison située dans le centre de Florence est bourrée de souvenirs exotiques , des affiches de vieux films de séries B italiennes , des articles de journaux et des photographies floues de soucoupes volantes en noir et blanc  encadrées .

«  Les joueurs et le public étaient étonnés de voir ces objets au-dessus du stade « déclare Pinotti.

 »  A l’époque les journaux ont parlé de martiens , bien sûr maintenant, nous savons que ce n’est pas le cas- mais nous pouvons conclure qu’il s’agissait d’un phénomène intelligent, un phénomène technologique et un phénomène qui ne peut pas être lié à quoi que ce soit de connu sur Terre. »

Il est aussi intrigué par la substance tombée du ciel-que Magnini décrit comme quleque chose de scintillant de couleur argentée. 

  » Une vague de soucoupes volantes au-dessus de l’Italie,  » publiera le Domenica del Corriere trois ans plus tard.

Avec des remerciements à la fondation  du Corriere della sera pour l’utilisation du matériel de leurs archives historiques.

« C’est un fait qu’en même temps que des O.V.N.I s , étaient vus au-dessus de Florance, il y avait cette étrange substance collante qui tombait du ciel. ( que l’on nomme également cheveux d’ange) « déclare Pinotti. 

 » le seul problème est qu’ après une courte période, elle se désintègre. »

 A l’âge de dix ans il a lui même été témoin de ce phénomène.

« Je  me souviens, en pleine journée, avoir vu le toit des maisons  à Florence couverts de cette substance blanche pendant une heure et, comme la neige elle s’est juste évaporée. »

 » Personne ne sait ce que cette étrange substance à avoir avec les O.V.N.I s . « 

Diversement décrit par les témoins comme similaires à la ouate ou aux toiles d’araignée, la substance était difficile à  recueillir parce qu’elle se désintégrait au contact – mais certains étaient déterminés à découvrir  ce dont il s’agissait.

L’un d’entre eux était un journaliste du journal florentin  La Nazione, Giorgio Batini.

 En 2003 il déclarait dans une émission de la télévision Italienne , intitulé Voyager , comment ce jour là il reçut des centaines d’appels téléphoniques à propos des observations.

Depuis les bureaux de la Nazione au centre ville sa propre vue sur le ciel était bloquée par la cathédrale,  alors il monta sur le toit du bâtiment du journal pour voir ce dont tout le monde parlait .

L’homme de 81 ans, se rappelle avoir vu » des balles brillantes « se déplacer rapidement vers le dôme de la cathédrale.

 Batini est sorti pour enquêter. Il est tombé sur un bois à l’extérieur de la ville qui était couvert de la substance blanche.  En rassemblant plusieurs échantillons, qu’il roulait sur un bâton d’alumettes, et qu’il porta à l’institut d’analyses chimiques de l’université de Florence.

Lorsqu’il arriva là bas, il découvrit que d’autres avaient  fait la même chose.

Le laboratoire, dirigé par le scientifique respecté , le professeur Giovanni Canneri , soumis la substance à l’analyse spectographique et conclut qu’elle contenait des éléments bore ( Le bore est un élément chimique de symbole B et de numéro atomique 5.), silicone, calcium et magnésium et qu’elle n’était pas radioactive.

Malheureusement, cela ne fournit pas de réponses concluantes – et la substance fut détruite dans l’examen . Cela aurait-il pu provenir d’un O.V.N.I ?

 » C’est une idée absolument idiote . La science rejette totalement cette idée, » déclare James Mc Gaha, un pilote de l ‘US.Air Force devenu astronome. Depuis l’observatoire de Grasslands dans le sud-est de l’ Arizona il a passé plus de 40.000 heures à observer le ciel nocturne sans compter les heures supplémentaires qu’il a passé dans le cockpit des avions de chasse U.S.

 » Vous savez tout le phénomène O.V.N.I n’est rien d’autre que  du mythe, de la magie et de la superstition, enveloppés dans cette idée que d’une manière ou d’une autre les extraterrestres vont venir nous sauver , ou nous détruire, »dit-il.

 D’après Mc Gaha tout le spectacle, cheveux d’ange et tout le reste , n’était rien d’autre que des araignées en migration.  

 » Lorsque j’ai étudié ce cas au début, j’ai pensé que peut-être c’était une boule de feu, une météorite très brillante qui rentrait dans notre atmosphère. Elles peuvent être en forme de cigare avec des morceaux qui s’en détachent . Mais il est devenu clairement évident que c’était en réalité causé par les toiles de jeunes araignées, des toiles très très fines.

Les araignées utilsent ces toiles comme des voilures , elles les relient et vous obtenez un gros globe de cette matière dans le ciel et c’est ainsi qu’elles se déplacent d’un endroit à un autre. Elles se servent juste du vent  pour voler, et ces choses ont été enregistrées à 14.000 pieds ( 4,2672 kilomètres)au-dessus du sol. Alors quand le soleil éclaire ceci, vous obtenez toutes sortes d’effest visuels.

Lorsque cette matière se détache et tombe sur le sol, cela semble magique bien entendu « dit Mc Gaha.

« Mais je suis plutôt certain que c’est ce qui c’est passé ce jour là. »

 Cette théorie est validée par le fait que Septembre et Octobre sont les mois où les araignées de l’hémisphère nord migrent-et des migrations  spectaculaires d’araignées font toujours les gros titres de nos jours. Mais cela n’a pas convaincu tout le monde. 

 » Bien sûr je connais l’hypothèse des migrations d’araignées- c’est un pur non sens. C ‘est une vieille histoire et aussi une histoire stupide, «  ajoute Pinotti.

Il conteste la théorie des araignées à cause des analyses chimiques, des échantillons de » cheveux d’ange ».

La soie d’araignée est une protéine -un composant organique contenant du nitrogene, du calcium, de l’ hydrogène et de l’oxygène – pas les éléments qui auraient été trouvés dans les échantillons que Batini et les autres ont amenés à l’université. 

Sources et plus d’information :

The Day UFOs Stopped A Soccer Match

BBC is providing UFO Disclosure … why now ?

Spiders blamed for mass UFO sighting

( via bbc.com )

Source

Traduction Era et sylv1 pour Area 51 blog

area51blog

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 26/10/2014 à : 23h45.

area51blog


UN CHERCHEUR ITALIEN ÉTUDIE LE DOSSIER DES « CHEVEUX D’ANGE ».

10/01/2014

Information Gérard Lebat sur la lettre d’information des Rencontres Ufologiques du 10 Janvier 2014

logo-les-rencontres-960-170

sebastiano-perniceDepuis plusieurs années, un chercheur Italien, Sébastiano Pernice, Professeur, membre du CISU en Italie, a entrepris d’étudier en détail la problématique relative aux « cheveux d’ange », ces filaments étranges retrouvés à la suite d’observations ou de survols de la part d’OVNI. À ce jour, il a répertorié dans le monde plus de 920 cas, dont le nombre continue d’évoluer ce qui représente plus de 840 pages d’information.

 

Nous publions ci-après une petite introduction  de Sébastiano, à propos de son étude. Si ce dossier vous intéresse, vous pouvez également le contacter.

Les principales explications relatives aux « cheveux d’ange » qui ont été suggérées sont:

 1 – les araignées qui tissent en automne (ou durant la période d’éclosion des œufs) une toile d’araignée [suivant les groupes: la jeune araignée particulièrement légère à la naissance, est facilement entrainée par les courants aériens ascendants. Le but c’est la dissémination des espèces pour échapper à la prédation ou à la surpopulation]. La toile peut parfois prendre la forme de grands cocons qui ondulant sur eux-mêmes brillent au soleil et sont parfois pris pour des OVNIs. Cette toile d’araignée, quelquefois à haute altitude, se dévide en filaments qui tombent à terre ou s’accrochent aux arbres, aux fils du téléphone ou du courant électrique. Lorsque les  filaments ne touchent pas le sol, ils s’évanouissent alors à une certaine altitude, ou quelquefois se transforment lorsqu’on les touche de la main.

Quelques réflexions:

            A – Pourquoi des milliers, sinon des millions d’araignées imitent quelquefois un cylindre, autrefois des sphères?

            B – La composition chimique de la soie de l’araignée, de l’aminoacide, est très similaire à celle du bombyx à l’état de ver. Pourquoi nos cravates ne s’évaporent t’elles pas ? (J. Senelier)

             C – Comment se fait-il qu’à  Fatima, en mai 1924,  donc pas en  période automnale, de nombreux cheveux d’anges sont apparu ?

 

 2 – Dans la moitié des cas on a signalé la chute de cheveux d’ange associée à l’observation d’un OVNI. Il s’agit alors d’un problème qui touche la biologie, la chimie et la physique, matières que j’ai étudié superficiellement lors de mon doctorat en géologie-paléontologie. 

 À Porto Garibaldi et aussi à Lido delle Nazioni au mois de novembre 1962 une pluie de paille de verre ou de filaments vitreux est tombée au sol. (Composition omise ndlr) –  A Firenze le 27-10-1954 la composition des filaments étaient : B, Si, Mg, Ca. – À Toulouse le 07-11-1965 ils se composaient d’éléments : O, C, H, N. Nous sommes en présence de trois types différentes de composition chimique de ces filaments. Pourquoi ?

 3 – Résidus industriels “échappés” des usines.

 4 – Très rarement certains arbres (sapin, bouleaux, saules etc…) produisent des filaments, mais uniquement dans certaines conditions climatiques. On parle alors de filaments issus de l’appareil végétatif des champignons. Mais par quel processus se retrouvent-ils dans l’atmosphère?

 Ce sont des fibres naturelles et non pas des fibres synthétiques et il s’agit d’une substance végétale et non  d’une substance animale dont la combustion se fait rapidement et avec la formation d’une poudre blanche et non avec la formation d’un grumeau aux extrémités des fibres.

 5 – Fibres de rayonne recouvertes d’une sorte de gomme ou substance cellulosique (Ste Anne – Canada)

 6 – Au passage d’un stratojet, il s’est produit une chute de fils blanchâtres, doux au toucher et qui se volatilisaient rapidement. (Cette hypothèse ne me semble pas avoir de sens, car il circule beaucoup de stratojets, tous les jours et à toutes heures).

 7 – Foudre globulaire attirant des débris organiques par son champ magnétique.

 8 – . Plantier : “Un produit de polymérisation entre l’azote et l’oxygène de l’air atmosphérique” provoqué par des champs magnétiques colossaux générés par le système de propulsion des OVNI.

 9 – Durant et après la deuxième guerre mondiale on a parlé de CHAFF, bandelettes d’aluminium brillantes destinées à tromper les radars.

 

Le phénomène des « cheveux d’ange » reste encore à étudier, à comprendre et à éclaircir. Nous avons répertorié à ce jour près d’un millier de cas, avec des « cheveux d’ange » ayant des compositions différentes, des conditions climatiques ou environnementales différentes lors de l’apparition ainsi qu’une constatation de leur présence qui se fait dans des conditions aléatoires.

 

Et… dans tous les cas… seulement une analyse peut nous permettre de savoir exactement dont il s’agit….

 

Si vous avez connaissance de cas de chute de filaments n’hésitez pas à me contacter : sebastiano-pernice@alice.it

 

FIL DE LA VIERGE OU CHEVEUX D ANGE

UN EXEMPLE A TRAVERS LA PRESSE DE FIL DE LA VIERGE OU CHEVEUX D’ANGE

Nelle giornate del 17 e 18 ottobre 2013 gli agenti del Nucelo N.O.A.M. della Polizia Muncipale di Rieti, durante lo svolgimento del normale servizio di controllo del territorio a Terminillo, hanno notato la presenza, in diverse zone, di filamenti di colore bianco sospesi in aria e trasportati dal vento. Data la singolarità dell’evento gli agenti hanno provveduto a raccogliere alcuni campioni per consegnarli ai laboratori dell’Arpa Lazio, al fine di vericare l’origine e la natura del fenomeno e l’eventuale pericolosità per la salute pubblica. In particolare ha destato interesse un campione di notevoli dimensioni e consistenza (molto simile a una grande ragnatela). Tale intervento si aggiunge ai campionamenti già effettuati venerdì scorso, sempre in provincia di Rieti, dal N.B.C.R. dei Vigili del Fuoco di Roma.

Nella foto un filamento rinvenuto a Terminillo.

Publié sur : http://www.frontierarieti.com/wordpress/strani-filamenti-dal-cielo-analisi-corso/

Source

gif

 

Mise à Jour Area51blog le 10 Janvier 2014 à 17:30

Bannière


%d blogueurs aiment cette page :