Séisme Japon – Le toit du réacteur nucléaire de Fukushima s’est effondré

12/03/2011

Un violent séisme a frappé le Japon vendredi, endommageant l'installation nucléaire de Fukushima. (Crédits photo : Reuters) Crédits photo : KIM KYUNG-HOON/REUTERS

MINUTE PAR MINUTE – Un nuage blanc s’élève au-dessus de la centrale, où une explosion s’est produite. Les télévisions nippones conseillent aux riverains de se calfeutrer.

9h25 : Le toit et les murs du bâtiment du réacteur de Fukushima se sont effondrés, a annoncé la préfecture locale.

Les télévisions nippones conseillent aux riverains de se calfeutrer, dans un périmètre «plus large que les 10 km de zone évacuée». Les experts et les journalistes de la chaîne conseillent aussi aux personnes à l’extérieur de se protéger les voies respiratoires avec une serviette mouillée et de se couvrir au maximum pour éviter les contacts directs de la peau avec l’air.

9h00 : Une explosion a été entendue à la centrale nucléaire de Fukushima N°1, dans le nord-est du Japon, et un nuage blanc s’élève au-dessus du site. Plusieurs employés ont été blessés par la déflagration. Cette installation est située à 250 kilomètres au nord de Tokyo (cf. carte ci-dessous).

Les images de la télévision japonaise :

8h43 : Le bilan humain provisoire s’élève à 703 morts. Quelque 784 personnes sont par ailleurs toujours portées disparues et 1128 blessés ont été signalés.

6h49 : L’Agence de sécurité nucléaire estime qu’une fusion pourrait être en cours dans le réacteur N°1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1, dans le nord-est du Japon.

Un porte-parole de la compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco), exploitante du site, a cependant affirmé qu’un tel phénomène «n’était pas en cours» et que la compagnie tentait «de faire remonter le niveau d’eau», pour refroidir le réacteur.

Des dysfonctionnements du système de refroidissement de ce réacteur numéro 1 avaient auparavant été signalés, ainsi qu’une élévation anormale de la pression interne. Tepco avait alors reçu des autorités l’instruction de laisser s’échapper des vapeurs comportant des substances radioactives pour faire descendre la pression, après avoir évacué la zone dans un rayon de 10 kilomètres.

Par ailleurs, du césium radioactif a été détecté aux alentours de cette centrale, a assuré l’agence Kyodo, citant les responsables de la sûreté nucléaire.

Source :Lefigaro.fr

Publicités

Volcan Kilauea : des jets de lave de 20 mètres de haut

11/03/2011

Source image:http://www.bergoiata.org/fe/volcans/10.htm

info du site:maxisciences:

Une nouvelle cheminée a pris forme sur le site de l’un des volcans les plus actifs du monde, le Kilauea à Hawaï. Samedi, des scientifiques de l’Observatoire volcanologique de l’archipel américain ont pu observer un cône s’effondrer, entraînant des jets de lave de plus de 20 mètres de haut. Un spectacle exceptionnel. voir la vidéo


Climat en crise

10/09/2010

Le réchauffement climatique devient une actualité brûlante et ce documentaire proposé GRATUITEMENT et LIBRE DE DROITS par France 5 devrait tous nous sensibiliser sur ses conséquences, puis sur les attitudes à adopter pour le ralentir… http://education.france5.fr/?EspId=61&DiscId=43&ObjId=16190

Climat : Histoire d’une guerre secrète


Montée en flèche des séismes de magnitude 7-7.9 en 2010

09/09/2010

Source : La presse Galactique via l’Actu du web Ufoetscience

magnitude-7-to-7.9-earthquakes-4-sep-2010

Les tremblements de terre de magnitude 7 à 7,9  sont en hausse de 93 % jusqu’à présent en 2010
Le dernier tremblement de terre majeur , de magnitude 7,0 situé à seulement 5 km en dessous de l’île du Sud de la Nouvelle -Zélande , illustre la tendance continue des tremblements de terre en 2010 . Les statistiques USGS indiquent que nous avons déjà dépassé le nombre normal de tremblement de terre de 7 à 7,9 qui se produit en un an, et il nous reste encore quatre mois pour l’augmenter. Comme ce graphique de démontre , 17 séisme de magnitude 7 à 7,9 ont secoué la planète en 2010 . Normalement , rendu à la 35e semaine de l’année, seulement 9 ou 10 séismes de cette ampleur ont déjà frappé .

Magnitude de 7 à 7,9: tremblements de terre en hausse de 93 % par rapport aux 10 dernières années
Magnitude de 7 à 7,9: tremblements de terre en hausse de 68 % par rapport aux 110 dernières années

Magnitude de 6 à 6,9: tremblements de terre en hausse de 21 % par rapport aux 10 dernières années
Magnitude de 6 à 6,9: tremblements de terre en hausse de 31 % par rapport aux 110 années dernières

Magnitude de 5 à 5,9: tremblements de terre en hausse de 21 % par rapport aux 10 dernières années
Magnitude de 5 à 5,9: tremblements de terre en hausse de 42 % par rapport aux 110 années dernières

Magnitude 8 à 8,9: Les tremblements de terre ont déjà atteint la moyenne (1 par an ) , et il reste encore quatre mois à venir…

Plan séisme de magnitude 7 (1- Jan à 4 -Sep 2010)

http://modernsurvivalblog.com/



Eruption volcanique en Islande

15/04/2010

14.04.2010, 22h00 | Mise à jour : 23h25

ARCHIVES. Le glacier Eyjafjallajokull, lors de la première éruption, le 27 mars.

Près de 800 personnes ont été évacuées mercredi en Islande après l’éruption d’un volcan sous un glacier. Si aucune victime n’est à déplorer, le sud de l’île est menacé de fortes inondations.

L’éruption, dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajokull, déjà touché par une éruption le mois dernier, a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région.

// <![CDATA[//

«La fonte du glacier a provoqué deux importantes coulées d’eau», a expliqué un porte-parole de la police locale. Jusqu’ici, «aucune vie n’est en danger mais nous avons évacué toute la zone et les routes sont fermées. Entre 700 et 800 personnes ont dû quitter leurs habitations, par précaution». Ces civils ont été ont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge.

En Norvège, les autorités aéroportuaires ont annoncé avoir fermé une partie de leur espacé aérien, entre Bodoe et Tromsoe, dans l’extrême nord du pays. «Nous envisageons de le faire plus au sud jusqu’à Trondheim (centre), mais la décision n’a pas encore été prise», a déclaré un porte-parole de l’autorité aéroportuaire nationale Avinor, Sindre Aanonsen. Aucun problème du à l’éruption n’était encore observé en Norvège, mais «mieux vaut être en sécurité qu’avoir des regrets», a-t-il ajouté.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes. L’éruption s’était terminée mardi, selon un géophysicien local, Magnus Tumi Gudmonsson. La nouvelle éruption semble se situer plus à l’ouest et «rien n’indique à ce stade qu’elle sera importante», a-t-il ajouté. Le 21 mars, tous les vols aériens d’Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n’a jusqu’ici été annulé mercredi.

La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l’est de Reykjavik, la capitale islandaise.

Leparisien.fr

voir aussi : https://area51blog.wordpress.com/2010/04/02/un-ovni-au-dessus-du-volcan-islandais/


Séisme de magnitude 6,2 au Chili

26/03/2010

Un séisme de magnitude 6,2 sur l’échelle ouverte de Richter a frappé vendredi 26 mars la région d’Atacama, dans le nord du Chili. Le tremblement de terre a été enregistré par les services sismologiques américains et confirmé par les autorités chiliennes, qui n’ont signalé ni victimes ni dégâts matériels. L’épicentre se trouvait à 35 kilomètres de profondeur, à 613 km au nord de Santiago, selon l’Institut de géophysique américain (USGS).

Selon des correspondants de médias chiliens, la secousse a poussé les gens à sortir à la hâte de leurs habitations dans plusieurs villes du Nord, et à mettre en œuvre des procédures d’évacuation de bureaux ou de collèges. Dans le port de Caldera, le plus proche de l’épicentre, les autorités ont procédé à une évacuation préventive du littoral, sans pour autant qu’une alerte au tsunami n’ai été émise.

Le 27 février, un séisme de magnitude 8,8 et un tsunami ont touché le centre du Chili le 27 février. La catastrophe a fait 452 morts et 96 disparus et causé 30 milliards de dollars de dégâts, selon le dernier bilan officiel. Plus de 400 répliques ont été enregistrées au Chili depuis, selon les services sismologiques chiliens.

avec AFP

Éruption volcanique en Islande: 600 personnes évacuées

22/03/2010

L'éruption a commencé peu après minuit dans la région du glacier d'Eyjafallajokull. Photo: Ragnar Axelsson, AP

Agence France-Presse
Reykjavik

Près de 600 personnes ont été évacuées par précaution de leur domicile dans le sud de l’Islande en raison de l’éruption d’un volcan dans la nuit de samedi à dimanche, qui n’a pas fait de victimes, ont annoncé les autorités.

«Environ 600 personnes ont été évacuées et la zone est toujours bouclée. L’éruption étant toujours très forte, nous maintenons le plus haut niveau de sécurité», a déclaré à l’AFP le chef de la police locale, Kjartan Thorkelsson, dimanche à la mi-journée.

«Toutes les routes d’accès sont fermées et le resteront» jusqu’à nouvel ordre, a-t-il ajouté.

Trois aéroports de l’île, dont celui de la capitale, Reykjavik, ont été fermés et tous les vols au départ ou à destination de l’Islande restaient suspendus.

De faibles séismes dans la zone toute la semaine dernière ont précédé l’éruption. «Nous n’avons pas eu le temps d’avoir peur», vu la vitesse de l’évacuation qui s’est déroulée dans le calme, a raconté Dorhildur Bjarnadottir, une agricultrice de 51 ans. Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :