Programmes de surveillance de l’espace

02/12/2012

 

Information envoyée par Gilles Thomas – traduction Era – Source : www.ufosnw.com/

Beaucoup de surveillance de l’espace
Les forces armées des États-Unis et de l’Australie ont convenu de placer deux principaux systèmes spatiaux américains en Australie. Le télescope optique de surveillance de l’espace  du Darpa  (SST) est conçu pour offrir un «ordre de grandeur d’amélioration» sur les télescopes électro-optiques   basés au sol  qui surveillent l’espace lointain,  sur leurs taux de recherche et leur capacité de détecter et de suivre les satellites, disent-ils.  « Le SST offre  un plus grand champ de vision et permet de mieux détecter et suivre des petis objets dans  l’espace à une altitude d’environ 22.000 miles au-dessus de la surface terrestre, associée à une orbite géosynchrone. »

Un radar de surveillance spatiale de l’armée de l’air américaine C-band  qui peut suivre jusqu’à 200 objets par jour et aider à identifier les satellites, leurs orbites et les anomalies potentielles est prévu de passer d’Antigua dans les Caraïbes à l’ Australie-Occidentale en 2014 et d’augmenter la couverture des objets spatiaux dans le Sud et selon les responsables,  devrait stimuler les capacités de surveillance de l’Espace pour les deux nations.

Lire le rapport complet (PDF)

Remarque : Je me demande si les «anomalies» s’appliquent à l’activité OVNI (ou peut-être est-ce  une exclusivité de l’activité OVNI)?

 


Un OVNI au fond de l’Océan ?

30/07/2011
Information envoyée par Lt Lafayette – Source :  http://www.space.com/12475-ufo-ocean-floor.html
Benjamin Radford, contributeur de Life’s Little Mysteries 
Date: 29 Juillet 2011
Traduction Area51blog
L’équipe de Peter Lindberg a trouvé ce qui semble être une soucoupe volante accidentée sur le plancher océanique. CREDIT: http://www.oceanexplorer.se
 

Une équipe d’exploration de l’océan dirigée par le chercheur suédois Peter Lindberg a trouvé ce que certains laissent entendre être une soucoupe volante accidentée.  L’équipe de Lindberg, qui a récupéré avec succès dans le passé des bateaux coulés et du fret, se servait d’un sonar pour rechercher l’épave centenaire d’un navire qui avait coulé avec une cargaison de champagne très rare.  Au lieu de cela, l’équipe a découvert ce qu’elle déclare  être un objet mystérieux rond  qui pourrait (ou pas) être extraterrestre.

Lindberg a expliqué aux médias locaux que son équipage a découvert, sur le plancher océanique à 300 pieds de profondeur entre la Finlande et la Suède, «un grand cercle, d’environ 60 pieds de diamètre. Vous voyez un tas de trucs bizarres dans ce métier, mais au cours de mes 18 années en tant que professionnel, je n’ai jamais rien vu de tel. La forme est complètement ronde. « 

Ajoutant à l’énigme du  fond du golfe de Botnie, Lindberg a dit avoir vu des preuves de cicatrices ou de  marques perturbant l’environnement proche, suggérant que  l’objet  s’est en quelque sorte déplacé  à travers le plancher océanique jusqu’à  l’endroit où son équipe a trouvé.

Il n’est pas clair ce qu’on doit  faire de ce rapport, ou de la vidéo du sonar à balayage qui montre l’objet, mais çela a fait la journée des tabloïds suédois et des mordue d’ovnis d’Internet. Certains suggèrent que l’objet est une soucoupe volante d’origine extraterrestre (et que  les cicatrices du fond marin ont été creusées quand il s’est écrasé), bien que  de toutes les choses qui pourraient créer une signature sonar ronde, celle-ci semble être parmi les plus bizarres.

Il pourrait s’agir d’une formation caractéristique naturelle, ou éventuellement un creux, ou d’un objet artificiel rond.

La déclaration de Lindberg selon laquelle l’objet « est parfaitement rond » peut ou peut ne pas être exacte, tandis qu’il apparait rond selon l’information à ce jour, la résolution de l’image sonar n’était pas assez élevée pour vérifier que c’est bien rond. Et tandis que les lignes qui semblent conduire à ou venir de la forme peuvent suggérer une sorte de mouvement, il est également possible qu’elles n’aient rien à voir avec l’objet.Lindberg lui n’offrait pas une origine extraterrestre, bien qu’il spécule que ça  pourrait être un «nouveau Stonehenge».

Ce n’est pas la première fois qu’on présente un objet coulé comme la solution à un mystère. Prenez par exemple, le célèbre mystère de « la route de Bimini », une formatio rocheuse dans les caraïbes près des Bahamas qui ressemble à une route ou un mur. Beaucoup de théoriciens conspirationnistes et des adeptes du New Age déclarent que les roches sont trop parfaitement formées pour être naturelles, et sont soit construites par une civilisation inconnue ou sont peut être les ruines de la Cité perdue d’Atlantis.

En fait les géologues ont ont identifié les blocs comme une forme inhabituelle, mais parfaitement naturelle de rochers de plage.Il est également intéressant de noter que les OVNIS peuvent ne pas être en forme de soucoupe. La fameuse « soucoupe volante » description des premiers ovnis a été depuis  révélée comme une erreur de déclaration.

Lindberg a déclaré que son équipe n’a ni l’intérêt ni les ressources pour pousser les investigations sur l’anomalie. La recherche sous-marine prend beaucoup de temps et coûte cher. Si l’objet était réellement une soucoupe volante, la remonter pourrait potentiellement apporter des milliards de dollars. D’un autre côté, s’il s’agit d’une formation naturelle, cela serait probablement un gaspillage de temps et d’argent.

Cette histoire a été fournie  par Life’s Little Mysteries, un site soeur de SPACE.com.

Benjamin Radford est rédacteur en chef adjoint du Skeptical Inquirerscience magazine et auteur de Scientific Paranormal Investigation : Comment résoudre des mystères inexpliqués. Son site Web est http://www.BenjaminRadford.com.

Voir aussi :

http://french.ruvr.ru/2011/08/03/54115809.html


%d blogueurs aiment cette page :