Base et tours Lunaires – Volet 2

29/09/2011

  Exploitation minière sur notre Lune?

Faisant suite au premier volet sur les hypothétiques bases lunaires posté par Sylv1, j’ai trouvé cet article que je vous ai traduit, dans les dossiers de Georges Filer….Comme pour le premier article, nous n’affirmons rien, il ne s’agit que d’hypothèses, mais le sujet est passionnant et attendons vos commentaires…

Bonne journée à tous, le soleil est de la partie, il faut en profiter 🙂

Amicalement, 

Era

La sonde  Graal-A de la NASA avec la Terre bleue comme une toile de fond après que la sonde de gravité lunaire se soit séparée de sa fusée Delta 2. Cette vue a été prise par une caméra sur la fusée Delta 2   peu après le lancement de la mission  Graal depuis la Floride le 10 Septembre, 2011. (Photo: NASA TV)

/

Cherchons des preuves

Les explosions sur la lune pourraient indiquer une exploitation minière.

Les scientifiques de la NASA ont observé une explosion sur la lune. L’explosion, l’égale en matière d’énergie à environ 70 kg de TNT, s’est produite près du bord de Mare Imbrium (Mer des Pluies) le 7 Novembre, 2005. Plusieurs astronautes ont affirmé avoir vu des constructions et les ovnis sur la Lune et  une explosion pourrait indiquer une exploitation minière ou peut-être un accident.

« Quelle surprise », dit Rob Suggs  un chercheur du Marshall Space Flight Center (MSFC) , qui a enregistré le flash de l’impact. Lui et son collègue Wes Swift testaient  une nouvelle caméra du télescope et la vidéo qu’ils ont réuni pour surveiller les chutes de  météores sur la lune. La première nuit, « nous en avons attrapé une,» dit Suggs.

Des lumières sont fréquemment enregistrées sur la Lune en remontant jusqu’ à 1540. Souvent, les lumières sont remarquées au sein ou à proximité des cratères durant de longues périodes de temps ce qui exclut les frappes de météores. Aristarque est un grand cratère sur le bord d’un plateau dans le nord d’ Oceanus Procellarum et a eu 448 évènements lunaires transitoires enregistrés bien avant que les lumières électriques n’existent sur ​​la Terre. C’est sur ​​le côté supérieur gauche à 10 heures juste à gauche de la tache rouge. Les Astronomes de la NASA observent des flashs de lumière sur la lune une quarantaine de fois par an. La NASA affirme: «Ils sont causés par des explosions de météorites frappant la Lune», explique Bill Cooke, chef du Bureau de l’environnement météoritique  de la NASA  au Centre de vol spatial Marshall (MSFC). « Une explosion typique est à peu près aussi puissante que quelques centaines de kilos de TNT et peut être photographiée facilement en utilisant un télescope amateur. »

  

Publicités

Alerte missile en Russie après l’apparition d’un mystérieux Vortex en Allemagne

25/04/2011

Source : The nation.com du 11 avril 2011   Traduction Area51blog

Information à vérifier

Un  rapport «top secret» choquant, qui a préparé le Ministère Russe des Situations d’urgence (EMERCOM) à leur réunion de la semaine dernière avec le Premier ministre Poutine, dans la région de Novgorod, avertit que notre planète Terre est «attaquée» par une entité « extraterrestre » encore sans nom  à laquelle le président Medvedev a répondu en ordonnant un second régiment de S-400 Triumf système de missiles anti-aériens pour protéger les objectifs de Moscou en orbite terrestre basse.

Selon ce rapport, l’extraordinaire explosion de rayons gamma observée d’abord dans l’espace profond le 28 mars par le  satellite Swift de la NASA, et qui jusqu’ici a duré une période de 12 jours  sans précédent, semble  «communiquer», avec l’énorme astéroïde 2010 SO16, le plus grand rocher spatial jamais découvert si près de la Terre, et les astéroïdes, 2005 YU55, un mini monde rond qui fait environ 400 mètres (1300 pieds) de diamètre et qui au début de Novembre approchera  notre planète d’à peu près 0,85 distances lunaires.

Bien que les scientifiques russes ont encore été incapables d’identifier ce que signifient ces «communications», ce rapport se poursuit, les effets sur notre planète sont largement observés en raison du tir par ces  astéroïdes de deux « rayons bleus » dans la haute atmosphère de notre Terre qui ont été capturés sur  vidéo en Russie, Nouvelle-Zélande et par la Station spatiale internationale.

Ce rapport  EMERCOM indique en outre que un de ces «rayons bleus » a créé un énorme «vortex» sur le nord de l’Allemagne vendredi dernier qui a frappé près de 100 véhicules tuant 8 personnes et en blessant plus de plus de 41.

Encore plus alarmant, Ce rapport indiquant que des astéroïdes  massifs ont approché de notre Terre au cours des deux dernières-années,  et seraient responsables des vents sur notre planète qui ont  mystérieusement augmenté. Une découverte choc confirmée plus tard  par le vice-chancelier Ian Young, de l’Université de technologie Swinburne à Melbourne, en Australie, qui a trouvé que notre monde a subi beaucoup plus de tempêtes ces 20 dernières années, les vents sont plus puissants d’environ 5 pour cent en moyenne, et des vents extrêmement forts causés par les orages ont augmenté encore plus sautant à  10%.

Tout aussi alarmant est le présent rapport indiquant que la couche d’ozone de notre planète a subi une perte record ce printemps dans l’Arctique en raison de ces «rayons bleus » qui perturbent le bouclier magnétique de notre planète, un constat confirmé par l’Organisation météorologique mondiale qui déclare  que les observations de la terre , des ballons et des satellites montrent que cette région a subi une perte de la couche d’ozone d’environ 40% depuis le début de l’hiver à la fin Mars.

Ce rapport EMERCOM, rapporte aussi que ces deux énormes astéroïdes sont responsables de nombreux rapports dans le monde d’apparition de deux soleils dans le ciel, comme en Chine le mois dernier où un tel épisode a été diffusé sur leur programme de nouvelles nationales.
Il est important de remarquer dans ce rapport, aussi, qu’il déclare qu’un autre danger pour notre planète dans la présence de ces deux énormes astéroïdes  est leur champ gravitationnel qui dirige vers notre planète des boules de feu à chaque printemps , comme celle qui a explosé dans le ciel le week-end   dernier au dessus de l’État Américain du Tennessee ,  mais à propos de laquelle Bill Cooke, du  Meteoroid Environment Center de la NASA  a déclaré dans un communiqué: « Pour des raisons que nous ne comprenons pas pleinement, le taux de météores lumineux augmente pendant les semaines autour de l’équinoxe du printemps . »


%d blogueurs aiment cette page :