Affaire des ovnis de Guernesey : Observation d’un OVNI par un pilote de ligne

08/06/2014
Les pilotes signalent des objets non identifiés depuis les années 40 - Photo BBC

Les pilotes signalent des objets non identifiés depuis les années 40 – Photo BBC

Ray Bowyer, capitaine travaillant pour Aurigny Airlines.

Avec beaucoup de force, le capitaine Bowyer a décrit l’observation d’un ovni massif en avril 2007 dans le voisinage de Jersey et Guernesey. Cet appareil a été observé par l’équipage et certains des passagers, ainsi que par un pilote d’un autre avion qui se trouvait dans les environs à ce moment. « Un signal radar anormal a été détecté, et la BBC a fait état de cet incident ». Le Capitaine Bowyer a mentionné la réponse très professionnelle de sa compagnie aérienne et des autorités responsables de l’aviation à la suite de ces observations. Le Capitaine Bowyer a noté que le fait d’avoir signalé cet incident n’avait pas eu d’effets négatifs sur sa carrière.

Vidéo source Youtube

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Liens externes

gif

 

Mise à jour Area51blog le 8-6-2014 à 15h45

Bannière


Les Anges Bleus de la Navy et leurs amis…

07/06/2012

Base Militaire Aérienne Andrews  — Je suis abonné à votre groupe  Facebook ainsi qu’à votre  newsletter. Je jetais un coup d’oeil sur certaines des photos que j’ai prises le week-end à la journée portes ouvertes de Andrews et celle ci en particulier a attiré mon attention. Peut être rien d’extraordinaire mais j’étais curieux et pensais que vous seriez intéressé à donner votre opinion ou me suggérer une autre source pour y partager ceci.  Ma première réaction était que les objets flous auraient pu être les solistes en arrière plan. Cela ne serait pas rendre  compte du troisième objet flouté, cependant. Je me suis demandé aussi, si je n’avais pas capturé l’image d’oiseaux — J’en avais remarqué plusieurs qui volaient aux alentours pendant le spectacle.

Merci à  Matt Lindquist.

Remarque du rédacteur : Les objets sont similaires aux ovnis fréquemment observés lors des spectacles aériens.

Source : Georges Filer’s Files   Traduction Era pour Area51blog


L’Observation d’ovni par un pilote de la RAF surnommé « Soucoupe Sam » en 1952 a convaincu le ministre de l’aviation que nous ne sommes pas seuls

28/05/2012
  • Le Sergent Roland Hughes revenait à la base sur Allemagne de l’Ouest
  • L’Objet, 30 mètres de long, était un disque métallique « d’argent brilant »
  • Le Radar confirma qu’il se déplaçait à une vitesse de loin supérieure à celle des engins de l’époque.

Par Chris Hanlon  Traduction Era pour Area51blog

Une observation d’OVNI a été jugée si crédible, qu’elle  a convaincu un ministre du gouvernement qui a enquêté.

L’observation par un pilote de chasse de la RAF en  mission de formation sur Allemagne de l’Ouest en 1952 a été révélée pour la première fois par des documents publiés par les Archives Churchill à l’Université de Cambridge.

Le Sergent Roland Hughes revenait à la base quand il a été suivi par un «disque métallique en argent brillant » qui a volé à ses côtés avant de disparaître à une vitesse  incroyable.

Saucer Sam: Sgt Roland Hughes à côté de son avion de chasse orné d’ovnis peints par ses collègues après son observation d’ovni confirmé par radar.

L’objet a été capturé par les radars de la RAF, qui a confirmé qu’il volait à des vitesses bien supérieures aux capacités des engins de l »époque.

Hughes a rapporté l’observation et on l’a  envoyé rendre visite à Duncan Sandys, alors ministre de l’Aviation, pour lui faire son rapport en personne.

Il a décrit avoir vu un flash de «lumière argentée», qui descendait rapidement vers lui jusqu’à ce qu’il puisse voir que c’était un «disque de métal argenté luisant».

Il a dit que sa surface était brillante, «comme une feuille d’étain», et «sans un seul pli ou froissement.

Il pouvait voir, avec «une clarté étonnante»,  «la surface très réfléchissante et absolument  sans soudure,  d’aspect métallique » de l’engin.

Volant à haute altitude avec une visibilité claire dans son De  Havilland Vampire, il a estimé sa taille à 30,5 mètres de large – «Environ l’envergure d’un bombardier Lancaster ».

Aucun des trois autres pilotes – Tous retournent à la RAF dans le nord de Oldenburg Allemagne de l’Ouest – n’a vu l’objet parce qu’ils effectuaient une manoeuvre et ne cherchaient pas dans la même direction.

Disque argenté : Caricature d’un ovni similaire à celui que le Sgt Roland Hughes déclare avoir suivi son avion avant de s’éloigner à une vitesse incroyable.

Six jours plus tard, Hughes a été envoyé à la RAF Fassberg en Allemagne de l’Ouest pour déposer son rapport  aux hauts officiers de la RAF et Sandys.

La première question du ministre fut combien de bières Hughes avait bu la veille au soir.

Toutefois, à la fin il fut tellement pris par  l’histoire Hughes qui avait à l’époque 23 ans, qu’il alla en parler à de  hauts fonctionnaires, en leur disant qu’il était convaincu que c’était vrai.

Cela va contre ce que les gouvernements britanniques ont dit au sujet des OVNIS dans le passé – dans la plupart des cas, ils ont eu à cœur de minimiser les suggestions selon lesquelles les observations d’ovnis sont sérieusement étudiées.

Dans un document récemment publié, Sandys dit au  chef scientifique du gouvernement  Lord Cherwell qu’il a trouvé l’histoire et les preuves radar «convaincantes».

Duncan Sandys

En référence aux observations d’OVNIS  semblables par les pilotes américains, ce qui est devenu connu sous le nom de «Foo Fighters», Sandys dit dans le document: «Je n’ai aucun doute que  Hughes ait vu un phénomène similaire à celui décrit par de nombreux observateurs aux États-Unis. »

 Lord Cherwell avait auparavant rejeté les observations des États-Unis comme «psychologie de masse».

Sandys, qui devint plus tard secrétaire à la Défense, reprit: «Jusqu’à ce qu’une  explication scientifique satisfaisante puisse être fournie, il serait très imprudent d’accepter sans question en outre, que  » les soucoupes volantes  » puissent être rejetées comme » une forme bénigne d’hystérie « . »

Hughes volait à haute altitude avec une bonne visibilité sur le chemin de la RAF dans le nord de Oldenburg Allemagne de l’Ouest quand il a repéré l’OVNI

Il a ajouté qu’il y avait «de nombreuses preuves d’un phénomène inconnu et inexpliqué».

Les documents ont été étudiés par David Clarke, un académique de l’Université de Sheffield Hallam ,  alors qu’il faisait des recherches pour un livre sur les ovnis.

Le Dr Clarke a été contacté par le fils de Hughes, qui a raconté  la version de son père des événements et lui a donné son carnet.

Après l’observation, Hughes, décédé en 2009 à l’age de  79 ans, a été surnommé «Soucoupe Sam et ses collègues avaient peint une soucoupe volante sur son jet.

Le fils de Hugues,Brian, 45 ans, un fonctionnaire du ministère de la Défense, a déclaré «Nous savions à propos de l’observation dans la famille quand nous avons grandi, mais mon père ne parlait pas beaucoup. Nous en avons appris plus à force  de lui demander.

«Si c’était quelqu’un d’autre que mon père, qui avait raconté cette histoire, je serais sceptique.

«Il m’a dit une fois » Les gens pensent que vous êtes fou si vous dites que vous avez vu une soucoupe volante – Je n’en ai vu qu’une fois, je n’en ai jamais vu depuis « .

Dr Clarke a déclaré: «Il n’y a absolument aucun doute que quelque chose a été vu par Hughes. Il n’affabulait pas »

«Mais la seule position honnête à prendre, c’est que nous ne savons pas ce que c’était. Mais il pourrait y avoir une sorte d’explication scientifique, avant de commencer à sauter sur des conclusions sur les visiteurs étrangers.

source : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2150710/UFO-sighting-RAF-pilot-dubbed-Saucer-Sam-1952-left-aviation-minister-convinced-alone.html?ITO=1490


Dossier UFO 14 : L’incident de Cabo Rojo – Décembre 1988

24/04/2012

Une confrontation particulierement offensive entre l’armée et un Ovni eut lieu le 28 décembre 1988 à Cobo Rojo, près de Porto Rico.

A 7h45 du matin, des centaines de témoins virent voler, au dessus de la région un énorme Ovni de métal gris, en forme de triangle, de la taille d’un terrain de football. Des témoins ont raconté à l’ufologue portoricain Jorgé Martin avoir vu rapidement arriver, deux chasseurs ayant manifestement l’intention d’intercepter l’énorme appareil. L’ovni triangulaire tenta d’échapper aux F-14 qui le poursuivaient en multipliant les figures ou en plongeant brusquement à basse altitude. Mai, comme l’ovni semblait s’amuser de cette partie de cache-cache, un des deux avions militaires tenta de couper la route de l’ovni. L’accident fut évité de justesse par ce dernier qui, en dépit de sa taille, se révela plus habile que les chasseurs.

Selon les témoins, apres 3 tentatives d’interception par les F-14, l’ovni finit par s’immobiliser en suspension dans les airs. Un des avions décida alors, une manoeuvre désespéré ou suicidaire, de foncer droit sur l’appareil immobile. Les témoins, qui s’attendaient à une collision, eurent la surprise de voir le chasseur disparaître brusquement. La patience des pilotes de l’ovni semblait avoir atteint ses limites puisque le deuxieme chasseur qui s’approchait par l’arriere disparut lui aussi en un clin d’oeil, apparement « avalé » comme le premier. Le triangle volant émit un éclair aveuglant, se scinda en 2 parties et disparut.

Source:
Facteur X n°94, page 2607 Via Nous ne sommes pas seuls

18 h : Au-dessus de la zone comprise entre les petites villes de Lajas et de Cabo Rojo (Sud-Ouest de l’île de Porto Rico, entre Saint-Domingue et les îles Vierges), apparaît un grand ovni de forme triangulaire. Wilson Rosa, ufologue habitant la commune de Betances, témoigne, ainsi que sa femme et ses enfants : A partir de 18 h, nous vîmes des chasseurs à réaction survoler la région.

19 h 45 : Nous entendîmes d’autres avions appartenant soit à la Garde nationale de Porto Rico, soit à l’US Navy. Il avaient beau voler très haut, on entendait nettement leurs moteurs. Je suivais avec attention leur survol car, environ une semaine plus tôt, un autre de ces jets, un F-14 ou un F-15, avait poursuivi un ovni — de petite taille — au-dessus de la Sierra Bermeja et de la Laguna Cartagena. Je sortis donc pour les observer, et c’est alors que je découvris un grand ovni survolant la Sierra Bermeja. Il était énorme ! Il clignotait et avait de nombreuses lumières colorées. Je courus chercher mes jumelles et je pus alors voir distinctement qu’il avait la forme d’un triangle et était légèrement arrondi vers l’arrière. Il vira de bord, revint à une altitude inférieure et parut encore plus grand. C’est à ce moment-là que nous remarquâmes 2 chasseurs à réaction volant juste derrière lui. Alors que l’ovni s’éloignait (vers l’Ouest), l’un des avions tenta de l’intercepter en passant devant lui. L’ovni vira vers la gauche et fit demi-tour en réduisant sa vitesse. Par 3 fois, les avions tentèrent de l’intercepter : l’ovni ralentit encore et s’immobilisa presque. C’était incroyable ! Que quelque chose de si grand puisse se maintenir ainsi presque immobile était inconcevable. D’après sa taille, il devait être extrêmement lourd. Le second chasseur resta à la droite de l’ovni et l’autre se plaça à sa gauche vers l’arrière. C’est alors que… je suis incapable de dire ce qui s’est exactement passé… je ne sais pas si l’avion pénétra dans l’ovni par l’arrière ou par le dessus. Nous nous mîmes tous à crier, craignant une collision, ou même une explosion. Le chasseur placé en retrait avait disparu à l’intérieur de l’ovni car, dans mes jumelles, je ne le vis réappaître ni vers l’arrière, ni vers le haut ni vers aucun autre point. Le second avion resta sur la droite de l’ovni, très près. Il semblait minuscule par rapport à cet énorme engin. Au moment où l’ovni prenait la direction de l’Ouest, l’avion disparut, ainsi que le bruit de son moteur. C’était exactement ce qui s’était passé quand le premier avait semblé disparaître dans l’ovni. Après avoir « happé » les avions, l’ovni perdit de l’altitude et s’approcha très près du sol (au-dessus du petit lac de Samàn). Il resta en l’air un moment, puis ses angles se déformèrent et un grand éclair lumineux jallit de la boule centrale de lumière jaune. Ensuite, il se divisa par le milieu en 2 parties triangulaires. C’était incroyable ! Le triangle droit était maintenant illuminé de jaune et l’autre de rouge. Les 2 triangles se mirent à filer à toute vitesse, l’un vers le sud-est et l’autre vers le nord-est, en direction de Monte del Estado. Quand l’ovni s’est divisé, on a pu voir des sortes d’étincelles rouges s’en détacher [US Jets Abducted at Puerto Rico, The UFO Report, sous la direction de Timothy Good]. Un autre témoin, Ivan Coté, ajouta qu’il lui avait semblé voir des engins rouges bien plus petits environner l’ovni et tenter d’éloigner les avions. Il précisa qu’un 3ème chasseur avait rebroussé chemin en voyant ce qui arrivait aux autres et que le triangle rouge l’avait poursuivit un moment. L’ufologue Jorge Martin n’en est pas resté à recueillir le témoignage de Wilson Rosa. Il a retrouvé dans la région de nombreux témoins dont les récits se recoupent jusque dans les détails. Afin d’en savoir d’avantage, Jorge Martin s’est empressé de contacter les autorités compétentes. Le bureau de la FAA pour Porto Rico lui répondit qu’il n’avait eu connaissance d’aucun incident avec un ovni, mais qu’il savait que des forces venues de la base navale de Roosevelt Roads, de l’autre côté de l’île, avaient accompli des manoeuvres militaires dans la zone en question — ce que démentit d’ailleurs ladite base par la suite. Quand aux bases aériennes de la Garde nationale de Muniz et de Salinas, elles se montrèrent encore moins explicites et affirmèrent qu’aucun de leurs avions n’avait survolé la région ce soir-là. Cependant, cette belle unanimité se lézarda lorsque Jorge Martin se mit en tête d’interroger les responsables des unités de police spécialisées dans la chasse aux trafiquants de drogue et à leurs avions, la Fast Action United Force (FURA), dont une unité radar était basée à San German, tout près de Cabo Rojo, ainsi que le Criminal Investigation Corps. Il apprit alors qu’une intense activité d’avions de combat avait été enregistrée à l’heure dite au-dessus de la région. Recontactée, la FAA dit ne pas comprendre pourquoi Roosevelt Roads niait l’évidence et Mirabal, l’officier interrogé par Jorge Martin, lui fit cette surprenante confidence : Je ne sais rien au sujet de cet incident, mais même si c’était le cas, dès qu’il y a un rapport concernant les ovnis, nous ne sommes pas autorisés à enquêter car ces enquêtes sont réservées à un département spécial de la FAA basé à Washington, DC.. Il y avait donc un département spécial à la FAA pour étudier un phénomène qui officiellement n’existait pas. 

20 h 20 : La Sierra Bermeja et la Laguna Cartagena survolées par l’ovni sont quadrillées à très basse altitude jusqu’à minuit par des hélicoptères noirs sans marques distinctives et feux de position éteints.

20 h 30 : D’après Carlos Racfort, le superviseur des opérations aériennes de l’aéroport de Mayagüez, proche de Cabo Rojo, un Cessna de l’armée se pose avec à son bord 4 hommes chargés d’enquêter sur un événement qui vient de se produire dans la région.
http://www.rr0.org/1988.html

Autres informations à ce sujet :

http://www.astrosurf.org/lombry/ovni-demarche-militaires3.htm


%d blogueurs aiment cette page :