Tasmanie : Un mystérieux rayon venu du ciel cause un incendie

10/03/2013
Photo: A burnt circle of grass where a bright light reportedly fell from the sky and started a small fire. Read the story (ABC News: Fiona Blackwood)

Photo:  Cercle d’herbe brûlée où on a rapporté qu’une lumière brillante venue du ciel aurait allumé un feu. (ABC News: Fiona Blackwood)

 

La police et les pompiers de Tasmanie sont incapables d’expliquer la source d’un faisceau de lumière qui serait tombé du ciel formant un cercle de feu dans la banlieue de Hobart.

 

Carte de la City of Hobart, Tasmanie, Australie

Samedi matin, la police et les équipes de pompiers ont reçu des appels de citoyens inquiets à Carnegie Street à Claremont, qui ont déclaré avoir vu une lumière brillante allumer un feu dans un pré voisin.

Scott Vinen, un officier du service des pompiers de Tasmanie, a déclaré que l’incendie a été rapidement éteint, laissant une tache brûlée.

Il a  ajouté que cet incident bizarre a laissé tout le monde perplexe.

« Une fois que nous avons éteint le feu, nous avons fouillé et essayé de trouver quelque chose », a t-il dit.

«Nous avons tout d’abord pensé qu’une fusée ou quelque chose de ce genre a peut-être atterri là-bas, mais nous n’avons pas pu déterminer aucune cause. »

Le Service des incendies a  déclaré qu’il ne fera pas d’enquête plus approfondie sur cet événement.

Sources :

http://www.abc.net.au/news/2013-03-03/mysterious-light-ignites-fire-in-tasmania/4550142

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

separation

Mise à Jour Era pour Area51blog le 10-03-2013 à 10h00

area51blog


Un astéroïde a frôlé la terre

15/02/2013

15/02/13 – 19h43  Source:  article belga.b – Source Images © Nasa..

728043main_asteroid-da14-226

Un astéroïde a frôlé la Terre ce vendredi vers 20h25 sans incident.

Surveillé de près par l’agence spatiale américaine, un astéroïde de 45 mètres de diamètre a frôlé la Terre vendredi sans faire de dégâts, contrairement à une météorite tombée le même jour en Russie qui a explosé et blessé un millier de personnes.

Pesant environ 135.000 tonnes et baptisée 2012 DA 14, l’astéroïde -qui est un corps du système solaire composé de roche, de métaux et de glace- est passé à 27.000 kilomètres de la Terre vers 19H25 GMT, a indiqué l’agence spatiale américaine (Nasa).

Des images prises par un téléscope en Australie et diffusées par la Nasa ont montré une minuscule trace blanche se déplaçant dans un ciel noir.

Il s’agissait du plus gros astéroïde passant aussi près de la Terre jamais détecté par les scientifiques, selon la Nasa. Si l’astéroïde avait touché la Terre, elle aurait pu anéantir une grande agglomération. Pour autant, son passage près de la Terre, à une distance inférieure à celle de certains satellites, n’est pas lié à la chute de morceaux de météorite en Russie.

Selon Samuel Kounaves, professeur au laboratoire de physique appliquée de l’université Johns Hopkins, « il n’y a pas de connexion » entre les deux événements. Les météorites, qui sont des morceaux d’astéroïdes, « tombent sur la Terre en permanence », a rappelé M. Kounaves, interrogé en marge de la conférence annuelle de l’American Society for the Advancement of Science (AAAS), réunie à Boston du 14 au 18 février.

Une météorite a explosé vendredi au-dessus de la métropole russe de Tcheliabinsk, projetant des éclairs incandescents dans le ciel et blessant près d’un millier de personnes, un événement rarissime qui a semé la panique dans cette région de l’Oural.

Source : http://www.7sur7.be/

Ajout  :

Voir la Vidéo sur le site de la NASA (on ne voit pas grand chose ) :

Ustream feed of Asteroid 2012 DA14 flyby from a telescope at NASA’s Marshall Space Flight Center, 9 p.m. EST

séparation jet

Mise à Jour  area51blog le 15/2/2013 à 22:45

area51blog


Programmes de surveillance de l’espace

02/12/2012

 

Information envoyée par Gilles Thomas – traduction Era – Source : www.ufosnw.com/

Beaucoup de surveillance de l’espace
Les forces armées des États-Unis et de l’Australie ont convenu de placer deux principaux systèmes spatiaux américains en Australie. Le télescope optique de surveillance de l’espace  du Darpa  (SST) est conçu pour offrir un «ordre de grandeur d’amélioration» sur les télescopes électro-optiques   basés au sol  qui surveillent l’espace lointain,  sur leurs taux de recherche et leur capacité de détecter et de suivre les satellites, disent-ils.  « Le SST offre  un plus grand champ de vision et permet de mieux détecter et suivre des petis objets dans  l’espace à une altitude d’environ 22.000 miles au-dessus de la surface terrestre, associée à une orbite géosynchrone. »

Un radar de surveillance spatiale de l’armée de l’air américaine C-band  qui peut suivre jusqu’à 200 objets par jour et aider à identifier les satellites, leurs orbites et les anomalies potentielles est prévu de passer d’Antigua dans les Caraïbes à l’ Australie-Occidentale en 2014 et d’augmenter la couverture des objets spatiaux dans le Sud et selon les responsables,  devrait stimuler les capacités de surveillance de l’Espace pour les deux nations.

Lire le rapport complet (PDF)

Remarque : Je me demande si les «anomalies» s’appliquent à l’activité OVNI (ou peut-être est-ce  une exclusivité de l’activité OVNI)?

 


Perte des dossiers Xfiles en Australie

09/06/2011

Source : http://www.latest-ufo-sightings.net/2011/06/australian-requested-ufo-files-lost.html

Traduction Area51blog

8 Juin 2011 – Suite à une publication importante de l’information (plus de 4.000 pages) du gouvernement britannique sur les observations d’OVNI et autres phénomènes étranges provoquée par la FOI (Freedom of Information, Liberté de l’Information) demandée par les médias, des demandes similaires ont été faites à l’armée australienne.

Cependant, au lieu de publier les X-Files, surnom donné aux dossiers conservés par les militaires australiens en ce qui concerne les OVNIS, il a été rapporté que la plupart des fichiers ont soit disparu ou ont été détruits. On a dit aux journalistes que, dans la ligne d’une procédure administrative normale, un grand nombre de dossiers ont été détruits bien que rien n’ait été dit pour indiquer ce qui marque exactement les dossiers à détruire. Il semble quoi qu’il en soit que quelques dossiers aient survécu à cette procédure administrative.

L’un d’eux a été  déclaré  perdu  après une longue semaine de recherche à travers le système de défense de gestion de dossiers, les Archives nationales australiennes à la fois de Canberra  et Chester Hills, les Archives de la Défense et le siège du Commandement aérien de Queanbeyan, et la base de la RAAF Glenbrook.

Le fichier qui s’est trouvé   être ni détruit  ni perdu est appelé Rapport sur les phénomènes ovnis / phénomènes étranges  à Woomera. Le fichier contient des articles de journaux anciens et lettres de et vers le gouvernement australien. Une grande partie de celui-ci présente des observations par des civils, la plupart des observations centrées autour de Woomera, un entrepôt de munitions.

Un autre point intéressant est le rapport fait par l’Adjudant-Willard GE  à la fin de 1952. Willard a déclaré avoir vu un objet traversant le ciel. Il a suivi  la trajectoire de vol pendant environ 24 minutes en utilisant l’équipement radar. La chose étrange, dit-il, était qu’il ne pouvait pas suivre l’objet avec un télescope normal. Ce fait anormal est ce qui l’a conduit à faire le rapport.  Plus tard il a déclaré que l’objet devait être un nuage de neige. Il faudrait aussi remarquer que l’Armée Australienne a arrêté de traiter les observations d’ovnis, ou  les Phénomènes Aériens Inexpliqués comme les nomme l’armée australienne en 2000. Ils ont déclaré que  le dossier scientifique ne leur a donné aucune justification pour continuer de consacrer des ressources à cette cause. Au lieu de cela, ils ont demandé aux citoyens de contacter la police ou  les organismes de recherche ufologique  exploités par des civils  concernant les observations d’OVNIS  et d’anomalies aériennes.

 

http://www.Latest-UFO-Sightings.net (c) 2011


%d blogueurs aiment cette page :