Le cas mystérieux de Zigmund Adamski. RR4.  » Archives ».

10/02/2020

zygmund-adamsk
Crédit photo :
leblogdeletrange.free.fr

Résumé des Articles  et photos d’après 

bbc.co.uk/insideout (traduction ERA )

et

Reynald-  leblogdeletrange.free.fr

Je vous propose un dossier épineux et intriguant émanant du royaume-uni en recoupant deux sources qui sont indiquées plus haut. Une affaire de plus archivée dans notre base de données ici.

Une chose est certaine, rien n’est simple en ufologie et parfois ce sont des enquêtes judiciaires qui indirectement nous transmettent des cas pouvant révéler l’origine  d’une affaire de nature inconnue.

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Voici le dossier :

 

 

 

– Zigmund âgé 56 ans travaillait dans les mines de charbon à Lofthouse Colliery, il  était sorti faire du shopping, puis il a soudainement disparu près de son domicile de Tingley aux alentours de Wakefield en Juin 1980. Son corps a été retrouvé cinq jours après sa disparition, à une trentaine de kilomètres de son domicile dans un parc à charbon de Todmorden.

Enquête :

Zigmund-Adamski-mineur de fond .
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Pour les collègues de Zigmund Adamski , la mine de charbon Lofthouse est un mystère complet.

Une disparition mystérieuse, un corps aux brûlures étranges et une substance inexplicable qui a dérouté les scientifiques.

Inside Out enquête sur la présence pouvant résulter d’une activité paranormale lors du décès  d’un mineur  de fond du Yorkshire.

Le corps de Zigmund gisait sur un tas de charbon. Il portait un costume mais sa chemise, sa montre et son portefeuille manquaient.

Ville de Todmorden.
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Adamski était partit pour acheter des pommes de terre à 15h30 , le 6 Juin 1980. Le lendemain, il devait assister à un mariage en famille. Son corps a été retrouvé cinq jours plus tard à Todmorden à côté d’une ligne de chemin de fer dans l’après-midi du mercredi 11 Juin à 15h45 par Trevor Parker, le fils du propriétaire de la mine de charbon de Tomlin.

La cour n’a pas été utilisé depuis 11 heures ce matin là, et le corps n’a pas été vu à ce moment-là, Parker est arrivé à 08h00. A 16h10 un officier de police, Alan Godfrey, a assisté à la scène, avec un collègue. À l’examen, il a été constaté qu’il était mort d’une crise cardiaque et qu’il avait des brûlures particulières situées à l’arrière de sa tête, son cou et ses épaules, ceci a attiré  beaucoup l’attention.

Le corps médical déconcerté !

James Turnbull, le coroner qui a analysé la mort de Zigmund, dit que c’est le plus grand mystère de sa carrière.

Le coroner était déconcerté parce que bien que Zigmund ait disparu depuis cinq jours, il n’avait qu’une barbe d’un jour.

Il dit: « La question de savoir où il était avant sa mort et ce qui a conduit à sa mort n’a tout simplement pas de réponses. »

James a également déclaré « qu’une pommade étrange semblait avoir été utilisée sur les brûlures de Zigmund et elle n’a pas pu être identifiée par les médecins légistes. »

Il a constaté que la mort d’Adamski a eu lieu vers 11h00-13 heures 00 ce jour-là. La brûlure sur son cou était là depuis deux jours avant sa mort, et comportait une application particulière  (une sorte de pommade) que les médecins légistes ne pouvaient pas identifier.

Des vérifications exhaustives n’ont révélé aucun dossier attestant que Zigmund avait été soigné dans un hôpital pendant ses cinq jours manquants.

C’est à ce moment que des questions ont commencé à se poser, concernant l’origine de cette pommade inexplicable et qui l’a appliquée à Zigmund ?

Il y eu tellement de doute sur sa mort qu’elle ne fut enregistré légalement qu’à l’automne de 1980,par le médecin légiste James Turnbull.

Ses vêtements étaient en bon état, bien que la chemise a été retiré. Il n’a pas été enregistré en admission , dans aucun hôpital  pendant les cinq jours manquants, et il n’était que depuis quelques heures a peine sur le mont d’anthracite avant qu’il ne soit trouvé. Il est apparu qu’il était en relative bonne santé et qu’il avait mangé sainement, et qu’aucune lutte avait eu lieu. . L’examen post-mortem a été effectuée à 21h15 à Hebden Bridge par le Dr Alan Edwards, un pathologiste consultant au Royal Halifax Infirmary.

 

Alan-Godfrey.
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Enlèvement par des extraterrestres ?

Ce ne sont pas seulement les enquêteurs habituels, la police et les médecins, qui ont été attirés par cette affaire.

L’un des UFOlogues les plus célèbres de tous les temps, également appelé Adamski, a proposé ses propres théories étonnantes sur la tragédie.

Il croyait que des extraterrestres de l’espace avaient enlevé le mineur du Yorkshire par erreur.

La spéculation d’une rencontre extraterrestre a été alimentée par le policier Alan Godfrey qui a initialement trouvé le corps de Zigmund .

Le cas est également reliée à une autre rencontre d’Ovni célèbre, celle d’Alan Godfrey.

Le policier qui a trouvé le corps de Zigmund Adamski, Alan Godfrey, rapporte avoir eu une rencontre avec un OVNI six mois plus tard, le 28 Novembre à 5:00 sur Burnley Road (A646) à Todmorden, alors qu’il conduisait sa voiture de service. C’etait a 1 Km de la Carbonería. Il ne se souvenait plus sur ce qu’il lui est arrivé pendant 15 mn. Sous hypnose avec l’aide de MUFORA basé à Manchester en 1981, il a affirmé qu’il avait été enlevé. Le Sunday Mirror ( en date du 27 Septembre 1981) a publié cette histoire sur sa première page comme une abduction OVNI.

Six mois après avoir trouvé le corps de Zigmund, Alan était de nouveau en service à Todmorden à 5 heures du matin.

Il a  prétendu qu’il a également rencontré un OVNI, qui a fait la une des journaux du monde entier.

Alan a dit: « J’aimerais ne jamais avoir vu l’OVNI, en particulier à cause des effets sur mes enfants, ce n’est pas facile d’avoir un policier comme père, mais quand c’est un policier qui a vu un OVNI, c’est encore pire. »

Ce fut un énorme tournant dans la vie d’Alan Godfrey. Il a quitté les forces de police et il est devenu  depuis conférencier lors d’événements de collecte de fonds caritatifs.

Verdict de la BBC !

Au cours des 20 dernières années, de nombreuses observations ont été revendiquées dans les collines Pennine autour de Todmorden.

Il est considéré comme le hotspot britannique d’OVNI. Mais les observateurs sérieux d’OVNIS rejettent la plupart de ces observations de Pennine comme de simples lumières dans le ciel.

Le coin n’a pas non plus convaincu pour de la présence d’une activité paranormale.

Bien qu’il reste encore une série de questions sans réponse concernant la mort de Zigmund, James opte pour une explication terrestre plutôt qu’étrangère à l’heure actuelle.

Mais il dit: « Dans cinquante ans, si nous découvrons que des extraterrestres nous ont rendu visite et que nous ne le savions pas, cela pourrait donner une réponse. »

Mais après toutes ces années, Alan Godfrey n’a toujours pas de doutes, laissant planer dans l’esprit de tous ceux qui sont impliqués et pense à l’hypothèse HET  (Hypothèse des  extra-terrestres).

 La seule chose qui est certaine : ce dossier n’a pas encore été résolu  à ce jour .

Source 1

et

 source 2

 

 


Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.

16/01/2019

Illustration EXTRATERRESTRE
Crédit : Getty
Un document gouvernemental secret révèle que les chefs de la défense croient en la possibilité d’une visite exogène.

Article source : thesun.co.uk – Illustrations GETTY & ALAMY

Traduction Era pour 

Les chefs de la défense «ne peuvent pas exclure» l’idée d’une «visite extraterrestre» et cela pourrait constituer une «menace pour le Royaume-Uni», révèlent des dossiers gouvernementaux très secrets.

Les documents, qui n’ont pas encore été rendus publics, révèlent également comment les croyants et les non-croyants du MoD étaient «en guerre» à propos du problème des OVNIS.

Le ministère de la Défense a décidé de publier tous ses documents sur les ovnis en 2008 – et tous ont été rendus publics, à l’exception de deux, qui ont maintenant été visionnés par Sun Online.

Les experts en radars déclarent dans un fichier  qui fait l’effet d’une « d’une bombe: « … nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou déclarée.

« Notre politique actuelle de garder un esprit ouvert sur ces questions  ceci est donc probablement correcte. »

Dans un autre rapport de 1997, des officiers du renseignement du ministère de la Défense déclarent: « La seule conclusion logique à laquelle nous pouvons aboutir est que nous ne savons pas si les PAN (phénomènes aériens non identifiés) représentent une menace pour la défense du royaume. Nous ne pouvons pas éliminer la possibilité. »

Les dossiers montrent comment les relations se sont tendues entre l’état-major du renseignement de défense (DIS) – la faction du renseignement du MoD – et le département sceptique Sec (AS), chargé des questions de politique concernant les OVNIS.

Gouvernement en guerre contre les OVNIS

Après une rencontre entre les parties adverses, un membre de DIS écrit à propos d’une femme membre de Sec (AS): « … elle pense que toutes les observations sont explicables.

« Lorsqu’on leur a demandé sur quelle base de logique ou d’analyse cela avait été fait, il n’y en avait pas. »

Un autre document révèle que le personnel de la Sec (AS) a provoqué la colère du personnel du renseignement en ne leur transmettant que des rapports sur les OVNIS qu’ils jugeaient crédibles.

Selon les fichiers, DIS souhaitait effectuer des recherches approfondies sur le phénomène OVNI, notamment en consultant les archives et en recherchant des modèles.

Les documents, qui couvrent les années 1992 à 2003, montrent que Sec (AS) était inquiet à ce sujet, déclarant qu’il avait «quelques inquiétudes quant à ce qui est prévu».

Ils craignaient qu’en recherchant des observations d’OVNI, le MoD contredise ce qu’ils ont dit au Parlement, à savoir que le sujet concernant les OVNIS n’avait « aucune signification pour la défense » et n’était pas étudié en profondeur.

Nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou manifeste.

Fonctionnaire Du Ministère De La Défense.

« Comment pouvons-nous maintenir la ligne que la politique du gouvernement est de ne pas examiner plus avant les rapports [d’ovnis] et que nous n’avons rien à cacher? », Lit-on dans une lettre de Sec (AS) datant de 1997.

Nick Pope, qui a dirigé le projet UFO du Royaume-Uni – dans le cadre de Sec (AS) – a reçu les documents du ministère de la Défense avant leur publication et les a partagés avec Sun Online.

Il a déclaré:

«Ces fichiers montrent comment différentes divisions du MoD étaient en guerre les unes contre les autres à propos du problème des OVNIS.

-J’avais d’excellentes relations de travail avec des collègues du personnel du renseignement de la Défense et, comme je disposais d’une cote de sécurité élevée et du même esprit d’ouverture sur le phénomène, nos positions étaient transparentes.

-Malheureusement, les choses se sont effondrées après 1994, lorsque j’ai été promu et que j’ai changé de poste.

-Quelles que soient les raisons, mes successeurs n’avaient clairement pas la même bonne relation de travail avec le DIS que moi et les choses se sont terriblement mal déroulées.

-Il était ridicule pour mes successeurs d’essayer de filtrer les rapports en ne transmettant que ceux qu’ils jugeaient crédibles, car ils ne savaient pas comment le renseignement fonctionnait et étaient clairement considérés avec mépris par les vrais experts. »

La vérité est là-bas (bientôt)

«Je ne sais pas s’il s’agissait de scepticisme, de paresse ou même de croyance religieuse – certains représentants du gouvernement s’opposent à de sérieuses recherches sur les ovnis parce qu’ils croient que le phénomène est démoniaque – mais pour une raison quelconque, certains de mes successeurs ont voulu échapper complètement au sujet. . « 

Bien que le projet UFO ait officiellement pris fin en 2009, Nick pense que les responsables du renseignement enquêtent toujours sur le phénomène.

«Alors qu’ils peuvent penser qu’ils ont gagné la bataille en 2009 lorsque le ministère de la Défense a mis fin à son projet OVNI, les officiers du renseignement ne cessent de s’intéresser aux observations anormales s’ils pensent qu’il existe des menaces et des opportunités en termes d’acquisition de technologie.

-Cela indépendamment du fait qu’ils croient que les observations d’OVNI de bonne qualité soient générées par des avions militaires étrangers, des drones, des phénomènes de plasma atmosphérique exotiques – ou des visites extraterrestres.

-Je suis sûr qu’ils étudient toujours de telles choses, mais en dehors de la portée d’un programme ovni formellement constitué. 

-Comme cela semble avoir été le cas aux États-Unis avec le programme AATIP du Pentagone, le projet actuel sur les OVNIS au Royaume-Uni est probablement caché en raison de son intégration dans un programme de renseignement examinant les futures menaces aérospatiales. »

«C’est une partie fascinante de l’histoire officielle du sujet le plus bizarre que le MoD ait jamais traité et je pense que les gens seraient surpris, amusés et intrigués de découvrir que des responsables du MoD ont été entraînés dans les mêmes arguments opposant sceptique et croyants au sujet des OVNIS.  ceci ne se voit nulle part ailleurs », a-t-il déclaré. 

« La seule différence était que les enjeux étaient plus importants: le prix était la chance de définir la politique du gouvernement sur la question. »

Les deux documents – chacun contenant des centaines de fichiers – sont les derniers documents d’OVNI non encore rendus publics par le MoD- Crédit photo ALAMY

Les fichiers sont actuellement répertoriés comme « clos et conservés » par le ministère de la Défense sur le site Web des Archives nationales.

Nick dit que certains membres du personnel du ministère de la Défense ne voulaient pas enquêter sur le sujet des OVNIS car ils le trouvaient « démoniaque »
Crédit illustration : GETTY

 

                                 SOURCE

Mis à jour Area 51 blog ,le : 16-01-2019 à 23h40.


%d blogueurs aiment cette page :