Emission mysteres enlevement extraterrestre Travis Walton

04/11/2010

Pour voir le film en deux parties c’est ici :

 


Archives finlandaises : Oulu 1976 lumière aveuglante.

26/08/2018

dossier UFO

Article source : suomenufotutkijat.fi/

Traduit par Era pour 

Sept adolescents s’étaient fait  une chaumière au milieu des arbres à Oulu ( au nord de la Finlande). Ils passaient une soirée ensemble ( le 12.11.1976) à Rusko, un quartier résidentiel. Il faisait noir, seule la neige reflétait une certaine lumière. À 20 heures, ils ont vu une lumière étrange loin dans le ciel. Puis, après avoir été à l’intérieur pendant un moment, ils ont vu deux boules de lumière brillantes planer à un mètre du sol, à environ 20 mètres du chalet. Leur taille était d’environ 1-1,5 mètres de diamètre.

Deux garçons sont sortis et ont commencé à s’approcher des balles. Eero Lammi, un homme de 19 ans, marchait en premier, Seppo Moilanen, 15 ans, à quelques mètres derrière lui. Quand Eero fut à environ 10 mètres des balles, Seppo vit un rayon lumineux sortir de l’un des OVNI et  traverser Eero. Il est tombé et a perdu connaissance. 

Les jeunes portèrent Eero au chalet. Après 5 minutes, il repris conscience. Il se souvenait d’un éclair et ressentait de la douleur avant de perdre connaissance. Quand ils ont regardé par la fenêtre, les OVNIS avaient disparu. Les balles planaient depuis 5-10 minutes. Quelques points rouges ont été trouvés sur la peau de la poitrine d’Eero, dans son dos il y avait une zone rouge. Par la suite, il ne ressentit aucune douleur et ne se rendit donc pas chez le médecin. 

Les ufologues ont fait une recherche appropriée, mais aucune explication normale n’a été trouvée. D’autres personnes dans la région avaient également vu des lumières étranges en même temps dans le ciel. Après cinq ans, Eero Lammi a été interviewé dans un journal local et il a conservé son histoire originale. 

Le même jour, le 21.11.1976, trois soldats espagnols ont rencontré à Talavera la Real, une base aérienne de l’Espagne, un être étrange de 3 mètres de haut qui portait des vêtements en phosphorescents . José Trejo, un des soldats,fut paralysé temporairement et tomba. Les autres soldats sont venus et ont tiré en direction de  l’être. Ils ont vu un éclair brillant et l’être a disparu. Par la suite, José Trejo a subi une perte de vision et de mémoire. plus tard, il a vécu des expériences parapsychologiques. 

L’affaire d’Oulu présentait quelques similitudes avec l’affaire OVNI de Travis Walton, qui s’est produite aux États-Unis un an auparavant. Walton et ses collègues bûcherons ont vu un OVNI brillant planer au-dessus du sol dans la forêt. Après que la lumière ait frappé Travis, les autres hommes ont fui. Travis Walton a disparu pendant 5 jours. Travis se souvint avait été à bord d’ un OVNI et  d’avoir été examiné par des êtres étranges . A Oulu, Seppo Lammi n’avait pas de tels souvenirs. 

Mise à jour Area 51 blog, le- 26-08-2018 à 15h40.


Dossier: Corps étrangers ou implants ? Enlèvements et implants par Gildas Bourdais

21/10/2014

Un phénomène qui a pris de l’ampleur dans les années 80 est celui des récits de

image source: mysteresdumonde.f

image source:
mysteresdumonde.f

supposés enlèvements à bord d’ovnis. Jusqu’à la fin des années 70, il n’y avait
encore que quelques cas connus d’enlèvements (connus mais sans preuve décisive
de leur réalité), et l’on ne pensait pas qu’il puisse y en avoir beaucoup d’autres. L’un
des touts premiers cas, celui d’Antonio Villas Boas, avait eu lieu au Brésil en 1957,
les autres apparaissant surtout aux Etats-Unis. Rappelons les principaux : Betty et
Barney Hill en 1961, divulgué seulement en 1966, le policier Schirmer en 1967,
Hickson et Parker en 1973, Carl Higdon en 1974, le jeune bûcheron Travis Walton en
1975, et enfin la remarquable histoire de Betty Andreasson, s’étalant sur de
nombreuses années, avec premier livre en 1979.

Mais voilà que les choses changent au tournant des années 80. Un premier livre de
Budd Hopkins, Missing Time (« le temps manquant ») paraît en 1981, sur des cas
d’enlèvements supposés, révélés en grande partie sous hypnose, alors que le
témoin se rappelait seulement d’un trou inexpliqué dans son emploi du temps.
Hopkins est un artiste New Yorkais d’excellent niveau (et non pas un artiste  »
commercial  » comme l’a raconté Jacques Vallée !) qui s’est intéressé aux ovnis après
en avoir observé un lui-même. Ce premier livre était suivi d’un autre en 1987,
Intruders, encore plus impressionnant, qui paraissait presque en même temps que le
premier livre de l’écrivain à succès Whitley Strieber sur le même sujet, Communion,
un best seller immédiat avec plus d’un million d’exemplaires vendus. Sa couverture
popularisait la figure de l’extraterrestre à grands yeux noirs, à la peau grise et au
menton pointu, qui est devenu célèbre sous l’appellation de  » Gris «  ou  » Petit Gris « .

Mise en évidence de la taille d'un implant   L'analyse en général ne révèle rien d'extraordinaire, la coque extérieure est composée de keratine, matière naturelle, se formant habituellement autour de tout corps étranger invasif se trouvant dans le corps humain. Des moyens d'analyse poussés mis en action (microscope électronique, spectroscope, rayons X, chimie), permettent d'étudier la composition, la densité et propriétés électromagnétiques des implants. image source: mysteresdumonde.fr

Mise en évidence de la taille d’un implant
L’analyse en général ne révèle rien d’extraordinaire, la coque extérieure est composée de keratine, matière naturelle, se formant habituellement autour de tout corps étranger invasif se trouvant dans le corps humain. Des moyens d’analyse poussés mis en action (microscope électronique, spectroscope, rayons X, chimie), permettent d’étudier la composition, la densité et propriétés électromagnétiques des implants.
image source:
mysteresdumonde.fr

Les Français ne se sont pas rendus compte tout de suite de ce choc culturel
américain car, sur la version française du livre, publiée à la sauvette comme roman
de gare, cette tête inquiétante, ressemblant à un diable, avait été remplacée par un
dessin insignifiant. Le livre de Strieber est passé tout à fait inaperçu dans notre pays,
de même que le premier livre de Budd Hopkins, traduit quatorze ans après l’édition
originale, sous le titre ronflant Enlèvements extraterrestres. Les témoins parlent
(Editions du Rocher, 1995), qui fut passé quasiment sous silence dans les médias.

Le deuxième livre de Hopkins, Intruders, non traduit en français, est très important
car il osait parler pour la première fois de manipulations génétiques et de  » fabrication
 » d’enfants hybrides. Un thème inquiétant au possible qui n’a pas manqué de susciter
une violente et durable controverse aux Etats-Unis. De nombreux autres cas ont fait
surface depuis, au point que le phénomène a commencé à ressembler à une
épidémie au cours des années 90. Ces récits, souvent révélés sous hypnose, ont
suscité des critiques de toutes sortes, certains accusant notamment les
hypnothérapeutes d’influencer malhonnêtement les témoins, et même ces derniers
d’être des déséquilibrés avides de publicité.

Pourtant, un examen objectif du dossier, tel que l’ont fait des chercheurs compétents,
nous oblige à prendre très au sérieux cet aspect inquiétant du  » phénomène ovni « .
Inquiétant, certes, mais aussi fascinant car il a ouvert ces dernières années des
perspectives qui rapprochent singulièrement ces récits des expériences de  » sortie
du corps «  et  » proches de la mort « , les fameuses  » NDE  » ( Near Death Experiences)
dont on parle de plus en plus aujourd’hui. Le Figaro Magazine du 15 avril 2000 leur
consacrait un dossier intitulé  » l’explosion du paranormal « , qui posait la question  »  Et
si c’était vrai ? « . Peut-être les journalistes français vont-ils commencer à se poser la
même question au sujet des ovnis et de ce phénomène des enlèvements ?

Il faut bien reconnaître que les preuves concrètes et irréfutables du phénomène des
enlèvements n’ont pas encore pu être réunies. Cependant, il y a de nombreux indice
de cette réalité, tels que des traces au sol, des marques sur le corps, et surtout, à
présent des implants qui ont été extraits du corps des enlevés. C’est le Dr Roger
Leir, qui est devenu depuis 1995 le spécialiste de ce type d’opérations aux Etats-
Unis.

Photographie d'un implant Source image du Dr leir

Photographie d’un implant
Source image du Dr leir

Que penser de cette affaire d’implants ?
par Simone Brunie, coordinatrice d’UFOCOM

Le Docteur Jacques Costagliola, d’une part  et Gildas Bourdais, d’autre part, nous proposent
chacun  un article que nous publions, bien que la relation entre « implants » et ovnis n’ait pas
encore été établie jusqu’ici. Dans les deux cas, il s’agit d’une note de lecture du livre du Dr
Leir: « The Aliens and the Scalpel », publié par le « NIDS » (National Institute for Discovery
Science). Alors que J. Costagliola rapporte les résultats d’un point de vue médical, G.
Bourdais, avec son talent reconnu d’écrivain ufologue, fait le point sur la question des
implants.

NIDS rappelle toutefois que ce n’est pas parce qu’il publie un tel livre qu’il assume la
responsabilité du contenu, qui reste à la charge de son auteur.  UFOCOM s’associe à cette
mise en garde. Cependant, l’ensemble des faits relatés par le Dr Leir sont hautement
intrigants et c’est à chacun de se forger sa propre opinion en fonction de ses propres
convictions.

image source: http://ufocom.eu/

image source:
ufocom.eu/

Afin que la publication des diagrammes de rayons-X soit plus claire que celle présentée dans
le livre, nous avons demandé au Dr Leir de nous fournir une copie grandeur nature des
diagrammes. Le Dr Leir a répondu rapidement à notre demande, ce qui plaide en sa faveur.
Vous pouvez ainsi prendre connaissance du rapport du laboratoire « New Mexico Tech » qui a
effectué des analyses d’échantillons d’implants.  Les techniques rapportées sont celles
habituellement utilisées dans de tels laboratoires, que l’on peut difficilement soupçonner de
tricherie. Les diagrammes justifiant les conditions expérimentales et les résultats sont
reproduits.

source image: ufocom.eu/

source image:
ufocom.eu/

Voici la traduction en français du sommaire du rapport.

Résumé du rapport, publié par le NIDS, des analyses métallurgiques des échantillons

L’échantillon T1,2 a une forme d’aiguille, avec un un cœur de fer prédominant, enrobé d’une
couche non conductrice, gris-noir foncé. Cette couche superficielle est composée de Fe, Ca,
P, Cl et très probablement d’éléments plus légers comme du carbone ou de l’oxygène.
L’analyse de phases par diffraction des rayons-X n’a pas été absolument concluante du fait
de la très petite taille de l’échantillon. Cependant le diagramme obtenu suggère la présence
probable de quatre phases : apatite (phosphate de calcium Ca2Fe(PO4)2H2O), gœthite
(hydroxyde de fer FeO(OH)), phosphure de fer FeP4 et oxyde phosphorique P2O5. La
structure microscopique du cœur, observé au microscope optique après décapage et
polissage, semble être un alliage riche en fer avec d’importantes quantités de carbone,
probablement sous forme de carbure de fer. Le fer est probablement sous la forme alpha
avec un empilement cubique faces centrées, puisque les échantillons sont magnétiques. La
dureté de ce cœur est très élevée, au voisinage de celle d’aciers à haute teneur en carbone.

Implant en forme de "pépin de cantaloup" (Tim Cullen) Source: Dr leir

Implant en forme de « pépin de cantaloup » (Tim Cullen)
Source:
Dr leir

Implant en forme de " T " (Patricia) source photo Dr leir

Implant en forme de  » T  » (Patricia)
source photo Dr leir

L’échantillon T3-A est un mélange très complexe de matériaux. Alors que le cœur interne est
supposé semblable à celui de T1,2, la partie externe est constituée d’une combinaison de
nombreux éléments et phases différents, selon l’emplacement, dans l’échantillon, du
prélèvement. En majorité, le revêtement est le même que celui de T1,2. Cependant, on
observe parfois une substance qui a l’apparence d’écailles et qui est composée de Fe, Cu,
Ni, Al, & Sn. L’alliage constituant le revêtement pourrait donc avoir été oxydé du fait de
l’absence de peinture protectrice. L’échantillon T3-B était apparemment une sorte de tronçon
du matériau constituant le revêtement amorphe/minéral avec un cœur non métallique,
comme en témoigne sa très faible densité et l’absence de magnétisme.

Radio de l’implant en T Source photo: Dr Leir

Radio de l’implant en T
Source photo:
Dr Leir

Rappelons les symboles chimiques:

Al= aluminium, Ca=calcium, Cl= chlore, Cu= cuivre, Fe= Fer, O=oxygène, P= phosphore,
Sn= étain

Lorsque vous aurez pris connaissance des articles de J. Costagliola et G. Bourdais, n’hésitez
pas à nous faire part de votre opinion. A condition qu’elle soit écrite dans un français correct,
et avec votre autorisation, nous publierons votre réponse (en conservant votre anonymat si
vous le souhaitez). Nous envisageons d’ouvrir une rubrique « Débats » pour permettre de
conserver une trace des discussions constructives. C’est grâce à cette diversité d’opinions
que nous progresserons dans nos recherches.
Cependant, avant de formuler des critiques, je ne peux que vous encourager à lire le livre
« The Aliens and the Scalpel », afin de vous forger par vous-mêmes une opinion objective.

Source: touraine-insolite.clicforum.fr/article de Gildas Bourdais

barre2

area51blog

Sylvain Matisse Enquêteur Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

Sylvain Matisse Enquêteur
Crédit Photo : Investigation Océanographique et Oanis

« Les images ont été ajoutés ( vraies photos ) afin d’agrémenter l’article proposé par Area 51 blog.

Voici les principaux articles qu’on peut trouver facilement dans la littérature sur les ovnis.

Dans le Mufon UFO Journal : http://www.mufon.com)

  • Avril 1996 (No 336)  » In search of hard evidence  » par le Dr Roger Leir
  • Juin 1998 (No 362) :  » Alien implants. A 1998 update  » par le Dr Leir
  • Novembre 1998 (No 367) :  » The effects of  » implant  » removal discussed by five individuals « , par Eve Frances Lorgen
  • Décembre 1998 (No368) :  » NBC films  » implant  » removal « , par le Dr Leir
  • Novembre 2002 (No 415) :  » Implant anomalies continue « , par le Dr Leir

Actes du symposium du Mufon de juillet 2001 :  » Alien abduction – Alien implants. Why ?  » par le Dr Leir

Dans UFO magazine (EU), janvier 1999 :  » NBC Special to air surgical removal of purported implant « , par Jack Carlson

Dans UFO Magazine (GB), mai 2002 :  » dans le compte-rendu du congrès international de Laughlin, par Graham Birdsall.

Quelques vidéos sont également disponibles, sur les opérations et les conférences du Dr Leir.

La rédaction Area 51 blog vous propose ce reportage en complément d’informations: »

Vidéo  Spectral News TV via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour  sylv1 pour Area 51 blogle: 21/10/2014 à : 14h40.

area51blog


Liste des principales observations d’ovnis

14/05/2011

 

Source image:http://www.lepost.fr/article/2010/01/05/1871609_photo-ovni-ufo-picture-1970-1979.html

 

Article source:http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_principales_observations_d’ovni

Cette liste des principales observations d’ovnis n’est pas exhaustive, elle énumère les cas les plus connus d’observations individuelles.

Elle inclut aussi des cas supposés de rencontres du troisième type et d’abductions ou rencontres du quatrième type.

Ces cas concernent des cas notoires et désormais populaires, mais aussi des cas moins médiatisés. Il existe évidemment d’autres cas d’observations d’ovnis mais ils sont plus obscurs et connus seulement des ufologues et des passionnés.

Années 1940

1942
  • Le 24 février a lieu la célèbre « bataille de Los Angeles ». Un ovni survole le ciel de Los Angeles durant plusieurs heures et est pris à partie durant presque une heure par la DCA, sans succès.
1944
  • Foo fighters, sphères colorées périodiquement repérées par les équipages militaires aériens partout dans le monde.
1946
  • Affaire des fusées fantômes (en), objets aux caractéristiques de missile de croisière aperçus à plusieurs reprises au-dessus de la Scandinavie. Le personnel de la défense suédoise se préoccupe de l’affaire. Le général américain James « Jimmy » Doolittle est envoyé sur place pour une enquête avec l’armée suédoise. Il conclut que ce ne sont pas des armes soviétiques qui provoquent ces phénomènes.
1947
  • 24 juin : Observation de Kenneth Arnold, l’incident qui a popularisé le terme de « soucoupe volante ». Kenneth Arnold, alors jeune pilote privé de l’Idaho, observe lors d’un vol neufs engins non identifiés au-dessus du mont Rainier dans l’État de Washington. S’il décrit les objets comme ayant plutôt la forme d’un boomerang, Arnold désigne leur déplacement comme étant similaires à celui de soucoupes volantes qui ricocheraient sur l’eau. Dès le lendemain et pour la première fois, les journaux s’emparent des termes de « flying saucer » et de « flying disk » utilisés par le témoin pour désigner le mouvement des objets (et non leur forme). Les ufosceptiques expliquent cette observation par une méprise avec un vol de pélicans blancs américains.
  • 4 juillet : Incident de Roswell, l’armée de l’air américaine recueille des débris dans le désert. Certains pensent qu’ils proviennent d’une soucoupe volante, mais en 1994 l’US Air Force avoue qu’il s’agit d’un ballon-espion top-secret dans le cadre du projet Mogul (ballon-sonde servant à espionner les essais nucléaires russes). Néanmoins cette explication n’a pas convaincu tous les ufologues en raison des nombreuses faiblesses qu’elle présente.
1948
  • 7 janvier : Incident de Mantell, au cours duquel Thomas Mantell, pilote de la Garde nationale, envoyé par l’USAF pour une observation, s’écrase avec son avion F-51 en « poursuivant une soucoupe » volante. Les ufosceptiques expliquent ce cas par un ballon Skyhook, projet secret de l’armée américaine à l’époque.
  • 24 juillet : Les pilotes de l’Eastern Airlines, Chiles et Whited, rapportent l’observation, au-dessus de Montgomery (Alabama), d’un « cigare volant » au fuselage dépourvu d’ailes et d’ailerons stabilisateurs

 

Années 1950

1950
  • 9 avril : Une soucoupe volante est photographiée au-dessus de Fort Worth au Texas.
  • 11 mai : Une soucoupe volante est photographiée au-dessus de McMinnville dans l’Oregon.
1951
  • Un groupe de dix-huit lumières en triangle est photographié au-dessus de Lubbock au Texas.
1952
  • 18 juillet : en France, au lac Chauvet dans le Puy-de-Dôme, des témoins photographient un engin discoïdal et silencieux. Les photos ont été expertisées et reconnues sans trucage.
  • Du 19 au 26 juillet : Carousel de Washington à Washington, dans le District of Columbia, de nombreux témoins et les radars détectent une vague d’ovnis. Les avions de chasse interviennent mais sans résultats et l’affaire est classée « phénomènes non identifiés ».
  • 17 octobre à Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques, des témoins observent des objets volants en forme de cigares et de boules lumineuses. Certains des objets explosent au sol mais se désagrègent rapidement.
  • Cas de Carson Sink, le 7 juillet, dans le Nevada, aux États-Unis, observation de 3 objets argentés triangulaires, non détectés au radar, par les pilotes d’un B-25.
1953
  • 23 novembre : un objet volant à près de 1 000 km/h (vitesse difficilement atteignable à l’époque) est repéré au-dessus des Grands Lacs à la frontière canadienne par les radars de l’US Air Force. Aucun avion civil ou militaire ne survolait cette zone à ce moment-là. La station radar contacte la base aérienne de Kinross dans l’État du Michigan, qui envoie un avion de chasse F-89C Scorpion pour intercepter l’intrus. L’avion put finalement rattraper l’objet, à 2 500 mètres d’altitude, puis disparut des écrans, tandis que l’objet s’éloigna à grande vitesse. L’avion, ainsi que ses deux pilotes, les lieutenants Moncla et Wilson ne furent jamais retrouvés. Le Pentagone déclara peu après que l’objet était un C-47 canadien et que le Scorpion s’était écrasé dans le Lac Supérieur. L’armée de l’air canadienne démentira ces allégations, d’autant plus qu’un C-47 est incapable d’aller aussi vite. Cette affaire est restée dans les annales de l’ufologie sous le nom de « Disparition de Kinross ».
1954
  • Observation de Tananarive, à Madagascar. Le 16 aout vers 17h, plusieurs dizaines de milliers de personnes peuvent voir une boule verte survoler la ville durant quelques minutes laissant une trainée derrière elle, et changeant plusieurs fois de vitesse et de direction.
  • Une énorme boule de feu de couleur verte traverse le sud des États-Unis à quelques milliers de mètres d’altitude.
  • Automne 1954 : lors de la vague d’observation française de 1954, des milliers d’observations d’apparitions et d’atterrissages ont lieu en l’espace de quelques mois — cette vague française représente à elle seule 2 % des observations d’ovnis répertoriées dans le monde.
1955
  • Nuit du 21 au 22 août : Rencontre de Kelly-Hopkinsville, des petits « hommes verts » sont observés à Kelly-Hopskinville (Kentucky). Ils ont de grands yeux jaunes, de grandes oreilles et de longs bras et terrorisent toute la famille de témoins. Renaud Leclet, du Comité nord-est des groupes ufologiques, propose comme explication pour ce cas une méprise avec des rapaces nocturnes.
1956
  • Du 13 au 14 août : en Grande-Bretagne, à Lakenheath, des radars détectent des ovnis. Les avions de chasse tentent de les intercepter sans résultat, car les ovnis sont trop rapides.
1957
  • Dans la nuit du 15 au 16 octobre, près de Sáo Francisco de Sales, au Brésil, un fermier appelé Antônio Villas Boas est hissé à bord d’un ovni par ses occupants et amené à avoir des relations sexuelles avec une « entité » féminine présente dans l’ovni.
  • Dans la nuit du 1er au 2 novembre : à Levelland (Texas), plusieurs témoins, dont le shérif, font état d’un ovni ovoïde d’environ 60 m de long, atterrissant sur les terres des fermes et sur les routes. Il émet une lumière rouge intense et des grondements. À son approche tous les moteurs des véhicules tombent en panne.
  • 4 novembre : à Fort Itaipu, près de Sao Paulo (Brésil), deux militaires en poste sont gravement brûlés par un ovni en forme de disque orangé qui repart à grande vitesse vers le ciel.
1958
  • 16 janvier : à l’île de la Trinité, plusieurs témoins, à bord d’un bateau, aperçoivent un disque volant entouré d’un anneau s’approcher de l’ile puis disparaître. Les photos prises font partie des meilleurs clichés d’ovnis jamais obtenus


Années 1960

1960
  • 22 juin, deux campeurs à Clan Lake, aux Territoires du Nord-Ouest du Canada, aperçoivent un objet volant non identifié qui tombe dans le lac et coule. Bien que la Gendarmerie royale du Canada, l’Aviation royale du Canada, et le Ministère de la défense nationale aient mené des enquêtes pour déterminer si l’objet était une météorite, le dossier reste aujourd’hui « non résolu ».
1961
  • Betty et Barney Hill livrent le premier récit, largement médiatisé, d’abduction par des extraterrestres. Ce témoignage d’enlèvements par les extraterrestres est expliqué par les ufosceptiques par le syndrome des faux souvenirs généré par l’hypnose prétendument régressive, ainsi que par le fait que Betty Hill avait une personnalité encline à l’imagination.
1964
  • 24 avril : à Socorro au Nouveau-Mexique, un policier observe un engin ovoïde avec deux petits hommes en combinaison blanche. Après enquête, Philip J. Klass conclut qu’il s’agit d’un faux.
1965
  • 1er juillet, à Valensole, une rencontre rapprochée.
  • 3 juillet, sur l’île de la Déception, plusieurs techniciens militaires font état d’un énorme ovni en forme de disque. Les appareils de mesure sont perturbés. Des photos sont prises.
  • 9 décembre, incident de Kecksburg en Pennsylvanie, observations en masse de l’écrasement au sol d’un ovni suivi d’une intervention de l’armée de terre américaine sur le site de l’évènement.
1966
  • Des témoins décrivent une créature ailée, l’Homme-papillon, apparue à Point Pleasant dans l’ouest de la Virginie. Les ufosceptiques expliquent ces témoignages fortéens par des méprises avec des oiseaux, particulièrement des grues.
1967
  • 20 mai : Incident de Falcon Lake (Canada), un témoin observe un ovni ayant la forme d’un disque de dix mètres de diamètre. Il est gravement brûlé par un souffle chaud alors qu’il tente de toucher l’engin.
  • 29 août, deux jeunes frères et sœurs, habitants de Cussac dans le Cantal, auraient été les témoins privilégiés d’une rencontre rapprochéee avec un ovni et ses occupants (RR3). On appelle cet évènement la recontre de Cussac.
1969
  • Observation d’un ovni par Jimmy Carter, qui en fait état une fois devenu président. Cette observation a été déboulonnée par le sceptique Robert Sheaffer, membre du Committee for Skeptical Inquiry : il s’agirait d’une méprise avec Vénus.

Années 1970

1971
  • Traces au sol de Delphos, un ovni laissa une empreinte sombre.
1973
  • Abduction de Pascagoula (en), une expérience d’abduction extraterrestre rendue publique.
  • Un ovni est photographié depuis le Concorde lors d’un vol au-dessus du Sahara.
  • Daniel Michau, pilote de l’ALAT, effectue un vol de routine entre Rennes Saint-Jacques et Caen Carpiquet à bord d’un Alouette II. À un quart d’heure de l’arrivée, alors qu’il vole à 330 mètres d’altitude, il est doublé par un cylindre gris métallisé de 500 mètres de long et 60 mètres de diamètre évoluant à plus de 4000 km/h. L’observation ne dure qu’une seconde et demi. L’objet est également aperçu par son passager Jean-Luc Bideau et confirmé par un écho radar au sol, sans autre forme de perturbation radiologique ou aérologique.
1974
  • 20 avril : au-dessus de Charleroi (Belgique), un ovni est vu par plusieurs témoins qui signalent qu’il émettait un son modulé parfois insoutenable leur ayant causé des troubles, tels que malaise et maux de tête, et la végétation est touchée.
1975
  • Abduction de Travis Walton, du 5 au 10 novembre, un homme disparu pendant cinq jours, revient avec l’histoire d’un enlèvement. Il écrit un livre qui fait l’objet d’une adaptation cinématographique .
  • 31 juillet : près de Loxton, un témoin signale la présence au sol d’un ovni accompagné d’un bourdonnement et aperçoit quatre extraterrestres. L’engin décolle dans une lumière intense avant de disparaitre. L’enquête permet de mettre en évidence au sol des traces d’une poudre grise d’origine inconnue.
1976
  • Observation des Îles Canaries, dans la nuit du 22 juin, des phénomènes lumineux étranges sont observés par des centaines de témoins (dont des militaires). L’armée espagnole enquête et ne trouve aucune explication rationnelle.
  • L’enlèvement d’Allagash (en), le 20 août, quatre hommes (Jack & Jim Weiner, Chuck Rak, Charlie Foltz) font du camping près du lac d’Allagash dans le Maine (Comté d’Aroostook) quand ils sont enlevés. Ils racontèrent leur histoire après une séance de régression d’hypnose.
  • Dans la nuit du 18 au 19 septembre a lieu le célèbre et spectaculaire incident de Téhéran en Iran : deux chasseurs poursuivent un objet en forme de grosse étoile lumineuse, plusieurs chasseurs acquièrent leur objectif mais un dysfonctionnement général des systèmes d’armes et de communication les oblige à mettre fin à leur poursuite.
1977
  • Affaire de Colares (en), une petite ile du Brésil  : pendant des mois, l’île et la région du delta de l’Amazone reçoivent la visite d’objets volants inconnus. On en voit tous les jours de toutes sortes, de toutes tailles, toutes formes, soucoupes, cigares, cylindres, arrivant généralement par le Nord, depuis le ciel, voire sortant des eaux. Trente-cinq habitants de l’île sont blessés par des rayons dirigés sur eux par les objets. L’Armée de l’Air intervient, voit aussi, filme, photographie, interroge, la presse est là. Finalement, devant la menace, des villages entiers sont évacués.
1978
  • L’Europe et l’Australie connaissent une vague d’observations d’ovnis.
  • Abduction d’Emilcin (en) : un homme à Emilcin en Pologne est ravi par « les gris ».
  • Le cas Valentich, le 21 octobre, un pilote australien observe un ovni qui disparaît sans laisser de traces.
  • 30 décembre, au-dessus de kaikoura, un objet lumineux est aperçu par deux pilotes et plusieurs journalistes. Le radar enregistre le phénomène, qui est aussi filmé à plusieurs reprises avant de disparaître.
1979
  • Incident de Marshall County : le 27 août, un shérif remarque une lumière mystérieuse qui vient percuter son véhicule.


Années 1980

1980
  • L’incident de Rendelsham, le 26 et 28 décembre, plusieurs militaires américains font une observation en Grande-Bretagne.
  • Affaire Cash-Landrum (Texas), le 29 décembre, une étrange observation accompagnée de traces physiques sur trois témoins gravement irradiés.
1981
  • Le cas de Trans-en-Provence (Var), le 8 janvier, dans lequel des traces et des dépôts métalliques furent analysés par le GEPAN et l’INRA, instituts qui constatèrent aussi une irradiation des plantes alentour.
1986
  • L’incident de Height 611 (en), un écrasement d’ovni supposé à Dalnegorsk, en ex-URSS, suivi par un atterrissage supposé en 1989.
  • 17 novembre : au-dessus de fort Yukonen Alaska, un avion cargo japonais est suivi par des objets émettant des lumières vertes et intenses. Un de ces ovnis est immense, ce qui est confirmé par le radar.
1989
  • Traces dans un champ de lavandin à Valensole (France, Alpes de Haute-Provence). Enquête de gendarmerie.
  • Début de la Vague belge d’ovnis

 

Années 1990

Le monde des ufologues se divise entre différents courants préoccupés par la thèse du « Watergate cosmique », les théories sur Roswell, le grand complot contre la vérité, les théories politiques ou agnostiques.

1990
  • 5 novembre, la France est survolée d’ouest en est par une flottille d’ovnis. Ce phénomène est expliqué par une rentrée atmosphérique mais cette version est contestée par les témoins.
  • Le 7 novembre, une quarantaine de Montréalais, dont des policiers, aperçoivent au-dessus de la place Bonaventure un objet lumineux situé à plus de 800 mètres d’altitude.
1994
  • 62 enfants d’une école de la banlieue d’Harare au Zimbabwe sont témoins de l’atterrissage d’une soucoupe volante et voient deux êtres en sortir. Ces témoignages ont été filmés et étudiés par le célèbre psychiatre John Mack, lequel a conclu que ce que les enfants avaient vu était bien réel et non le fruit de leur imagination.
1996
  • L’incident de Varginha (en), observations multiples de créatures étranges au Minas Gerais, au Brésil.
1997
  • Les Lumières de Phoenix, le 13 mars, formation triangulaire de lumières survolant l’État de l’Arizona et lumières stationnaires au-dessus de la ville de Phoenix.

Années 2000

2002
  • Présentation vidéo d’un ovni en Turquie en mai 2002 par la télévision Istanbul TV, la qualité de l’image n’étant pas claire, on ne peut pas dire avec certitude que c’est un objet volant non identifié.
2003
  • En novembre 2003, des habitants de Froideville en Suisse voient un ovni en forme de ballon de rugby qui ronronne et se déplace verticalement, entraînant des perturbations électriques, faisant vibrer les fenêtres des maisons, un enfant à même été poursuivi… Cette affaire a fait la une des journaux locaux.
2004
  • Observation de Campeche, au Mexique ; le 5 mars, une patrouille de l’air mexicaine détecte des ovnis sur une caméra infrarouge mais ne les observe pas à l’œil nu. Ce cas fut par la suite expliqué (entre autres par le Capitaine Alejandro Franz) comme ayant été produit par des torchères de puits de pétrole (qui émettent une forte chaleur, détectée par la caméra infrarouge à la distance donnée, mais non visible à l’œil nu).
2007
  • Affaire des ovnis de Guernesey, le 23 avril, observation aérienne, par deux avions de ligne distincts, de deux objets inconnus.
  • 20 mai à Lima, Pérou, des milliers de personnes sont témoins d’une observation massive de points blancs dans le ciel et présentant des caractéristiques de vol très étonnantes. Observation relatée en direct par les médias. Toutefois, la version retenue est celle d’un lâcher de ballons depuis le parc No Mataras pour réclamer la libération de Luis Guillermo, otage détenu depuis 37 jours.
2009
  • Selon le site Sina.com, des ovnis auraient fait irruption le 20 août dans la province du Shandong, dans l’est de la Chine, et auraient survolé trois heures durant cinq localités de la province.
  • Le 19 janvier 2009, un ovni apparaît sur les radars au dessus de l’aéroport de Stuttgart. Le mystérieux objet est observé volant à grande vitesse au dessus de tout le territoire allemand avant d’être détecté par les contrôleurs aériens. Des avions de l’armée de l’air allemande sont mis en alerte et des douzaines de rapports d’observation sont envoyés alors que l’objet survole le sud de l’Allemagne, passant au dessus de plusieurs aéroports, déclenchant de nombreuses alertes. Il finit par disparaitre au dessus de Grafenwöhr, une zone utilisée par les troupes américaines pour des exercices d’entraînement .
2010
  • Un ovni est aperçu par l’armée israélienne au nord d’Israël (à la frontière du Liban). Les hélicoptères entrent rapidement en action, après l’apparition sur les écrans radar de l’engin volant pénétrant dans l’espace aérien israélien. Aucune explication n’est fournie.
  • Un aéroport de Mongolie Intérieure est fermé pendant plus d’une heure en octobre 2010, les contrôleurs du trafic aérien ayant détecté, à proximité des pistes d’atterrissage, un objet brillant aux mouvements erratiques qu’ils estiment être un ovni. Déjà durant l’été 2010, un autre aéroport avait été fermé dans le Hangzhou pour les mêmes raisons. Depuis juin 2010, une dizaine de rapports officiels relatifs à des ovnis ont été soumis en Chine.

article repris par:ufoetscience,Aréa 51 et la médiathèque et index ufologique et spatial: le 14Mai 2011



Fire in the sky – Film en deux épisodes

18/04/2009

Six hommes l’ont vu. L’un d’entre eux a été enlevé et s’est retrouvé à l’intérieur. Mais qui va accepter de les croire ? En 1975, Travis Walton et ses collègues ont aperçu un ovni. Les amis de Walton ont réussi à fuir, mais lui n’a pas eu autant de chance. Transporté jusqu’à l’intérieur du vaisseau, il a subi une sorte d’examen médical, douloureux et traumatisant.

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :