Pi Mu Sigma nous a quittés

19/05/2021

C’est avec beaucoup de tristesse que je vous fait part du décès de Philippe, Pi Mu Sigma. le 20 mars dernier.

Pour ceux qui ne le connaissaient pas Philippe était un contacté Suisse qui a participé à plusieurs émissions télévisées notamment celles de Mireille Dumas et Christophe Dechavanne. Son pseudo, il le devait à Jimmy Guieu qui relate son expérience dans son livre Nos Maîtres les Extraterrestres. Son cas était tellement sérieux que l’armée Suisse a travaillé avec lui. Il témoigne d’ailleurs dans le documentaire Tell Quell L’armée et le dossier OVNI, ainsi que dans Ovni, l’incroyable vérité écrit et conçu par Alain GUADALPI. La 3AF s’est aussi intéressée à lui.

J’ai fait sa connaissance il y a plus de dix ans par le biais de ce blog (Je lui ai consacré une rubrique) et je l’ai eu de nombreuses fois au téléphone, plus qu’un témoin il était devenu un ami. C’était un homme gentil et plein d’humour et je suis triste de penser que je ne l’entendrai plus jamais. Il a rejoint les étoiles et le ciel qui lui manquait tant.

Toutes mes condoléances à sa famille et ses amis.


«Des forces puissantes» à l’origine de la publication par les États-Unis de vidéos d’ovnis

19/05/2021

Source : The Sun.co.uk

  • Henry Holloway
  • 17mai 2021, 16:45

Traduction Era pour Area51blog

Dossiers classés – «Des forces puissantes» sont à l’origine de la publication par les États-Unis de vidéos d’ovnis et «d’autres vidéos pourraient être révélées»

Les États-Unis ont un agenda caché dans leur poussée soudaine de divulgation sur les OVNIS alors que le délai de 180 jours pour un rapport du gouvernement sur le sujet se profile, a déclaré un enquêteur au premier plan mondial.

Nick Pope, un ancien enquêteur sur les ovnis pour le ministère britannique de la Défense, a déclaré au Sun Online que le monde ne saura peut-être jamais pourquoi le Pentagone a fait demi-tour après des décennies de déni de phénomènes non identifiés.

Nick Pope est un ancien fonctionnaire britannique qui a enquêté sur les ovnis pour le ministère de la Défense
Crédit photo: Chris Loomis Photography

Les services de renseignement américains ont officiellement fermé le livre sur la question controversée en 1969 à la fin du projet Blue Book – qui déclarait qu’il n’y avait rien à voir concernant les OVNIS.

Cependant, au cours des trois dernières années, il y a eu un revirement brutal alors que le Pentagone a pris des mesures sans précédent de publier trois superbes vidéos d’ovnis filmées par la marine américaine.

Et il a également confirmé l’existence de son unité secrète d’enquête sur les OVNIS, avant que le Sénat ne commande un rapport sur la question aux services de renseignement américains qui doit être publié le mois prochain.

Le directeur du bureau du renseignement national, le plus haut organe de renseignement des États-Unis, a eu 180 jours pour compiler le dossier – le délai expirant en juin.

Les responsables de la défense britannique continuent de nier tout sur l’existence d’enquêtes sur le problème des OVNIS ou sur le fait qu’ils sont assis sur des fichiers inédits.

Alors pourquoi les Américains ouvrent-ils soudainement ce sujet hautement controversé et historiquement stigmatisant?

Quelque chose se joue en ce moment, des forces puissantes sont à l’œuvre dans les coulisses, tirant les ficelles.

Nick Pope

M. Pope, qui a travaillé pour enquêter sur les OVNIS pour le ministère de la Défense dans les années 90 et a travaillé à Whitehall jusqu’en 2004, a déclaré au Sun Online qu’il croyait que des forces cachées travaillaient à huis clos.

Il a déclaré: «C’est la question à 64 000 $ – pendant des années, le gouvernement américain était comme le Royaume-Uni est maintenant sur cette question, très défensif avec une politique généralement de déni, de démystification et de commentaires aussi peu que possible.

«Et maintenant, au cours des trois dernières années et demie, cette politique a été inversée à 180 degrés.

« Chaque fois que l’histoire s’éteint, c’est presque comme si le gouvernement américain lui-même jette de l’essence sur le feu et attise les braises. »

La date limite approchant à grands pas, M. Pope espère que le rapport du groupe de travail révélera de nouvelles informations et potentiellement d’autres vidéos et images des PAN.

Cela survient alors qu’une autre série de vidéos a été révélée qui montre un OVNI bourdonnant autour du navire de la marine américaine, l’USS Omaha, en juillet 2019 alors que le personnel le suivait avec une caméra de ciblage.

M. Pope a expliqué que si vous étiez allé au Pentagone en tant que journaliste avec des questions sur les OVNIS entre 1969 et 2017, on vous aurait dit qu’il n’y avait aucun intérêt officiel et aucune enquête.

Pourtant, quelque chose de mystérieux a changé dans les coulisses, qui a vu cet étonnant demi-tour – et maintenant la question est de savoir quoi?

« Sans l’ombre d’un doute, il y a ici une sorte d’agenda stratégique caché que le Congrès, les médias et le public ne comprennent pas encore – et ne comprendront peut-être jamais », a déclaré l’enquêteur à The Sun Online.

« Quelque chose se joue en ce moment, des forces puissantes sont à l’œuvre dans les coulisses, tirant les ficelles. »

Il a ajouté: « Vous pouvez comprendre ce qui se passe – des vidéos de l’US Navy, des conseils aux pilotes, des briefings classifiés au Congrès, mais le pourquoi ? Personne ne le sait.

«Il y a beaucoup de spéculation, certaines personnes pensent que c’est une faction, « croyante » qui vient au premier plan, ou cela pourrait être conduit par des événements.

« Il pourrait y avoir quelque chose dans le phénomène qui sera indéniable très prochainement et c’est le gouvernement américain qui essaie de prendre une longueur d’avance et de diriger le récit. »

Le Sun Online s’est précédemment entretenu avec Luis Elizondo, qui a dirigé le programme secret d’identification avancée des menaces aérospatiales (AATIP) pour le Pentagone.

Il a déclaré: «[Les États-Unis] ont déjà essayé de l’ignorer et cela leur a explosé au visage alors que les informations commençaient à devenir disponibles et étaient divulguées.

« Le DoD s’est trouvé ridicule. Ils ont réalisé que mentir sur un sujet n’était pas la meilleure solution, qu’il valait probablement mieux de le posséder. »

Malgré le début de la divulgation, M. Elizondo a expliqué que certains hésitaient encore à signaler leurs observations en raison de la stigmatisation historique.

«Des choses me viennent à l’esprit – et j’ai horreur de le mentionner – à propos des chapeaux en aluminium et d’Elvis à bord d’un vaisseau mère», a-t-il déclaré au Sun Online.

« Mais si vous supprimez cette stigmatisation et que vous vous en tenez aux faits, c’est un problème mondial très convaincant. »

M. Elizondo a déclaré qu’il était au courant que des gens étaient jugés «fous» ou «déséquilibrés» pour avoir fait des reportages sur les PAN – avec des responsables gouvernementaux ayant leurs autorisations de sécurité révoquées ou des pilotes bloqués.

Que se passe-t-il avec les ovnis aux États-Unis?

Les OVNI sont passés des théories marginales du complot à un véritable débat sur la sécurité nationale aux États-Unis.
L’année dernière, les responsables du Pentagone ont franchi une étape sans précédent pour publier un trio de vidéos remarquables qui montraient des rencontres américaines avec des ovnis. Le débat est toujours ouvert sur ce qu’étaient les phénomènes filmés – mais il a été clair pour tout le monde, il y a quelque chose dans le ciel. La vidéo la plus frappante était peut-être une vidéo connue sous le nom de «Tic Tac» – qui montrait un objet non identifié poursuivi par des avions de combat. Les États-Unis ont également confirmé l’existence du programme avancé d’identification des menaces aérospatiales (AATIP) – un programme du Pentagone mis en place pour étudier Les ovnis avant d’être dissous en 2017, mais il a été remplacé par le groupe de travail sur les PAN en juin 2020 après un vote du comité du renseignement du Sénat américain.

Les chefs de la défense ont depuis confirmé un certain nombre de fuites de vidéos et de photos d’OVNIS qui ont été soumises au groupe de travail pour enquête. Pourquoi cette soudaine ruée vers la transparence? à un projet de loi de secours Covid de 5500 pages adopté en décembre, le directeur du bureau du renseignement national a reçu l’ordre de compiler un rapport sur les ovnis dans les 180 jours. L’ancien directeur du renseignement John Ratcliffe a laissé entendre que le rapport serait un gros problème – et nous sommes à un mois de sa sortie. Le délai de cinq mois s’écoule en juin, certains lobbyistes OVNIS affirmant que cela pourrait être le «moment le plus profond de l’histoire humaine».

Le sénateur Marco Rubio, qui a poussé pour qu’on établisse un groupe de travail sur les PAN, a déclaré cette semaine qu’il voulait s’assurer que les OVNIS ne sont pas une menace pour les États-Unis et a exhorté le public à ne pas « s’en moquer ».

Il a déclaré: «Je veux que nous prenions cela au sérieux et que nous ayons un processus pour le prendre au sérieux.

«Je veux que nous ayons un processus pour analyser les données à chaque fois qu’elles arrivent. Qu’il y ait un endroit où elles sont cataloguées et constamment analysées jusqu’à ce que nous obtenions des réponses.»

Les images et les séquences de l’USS Omaha ont été publiées par le cinéaste d’investigation Jeremy Corbell sur Mystery Wire et l’incident a eu lieu le 15 juillet 2019.

La marine aurait alors envoyé un sous-marin pour enquêter sur l’observation – mais ils n’ont rien trouvé.

Les théories concurrentes sur les vidéos étranges continuent de faire rage – certaines sont ancrées sur Terre affirmant que les vidéos capturent des avions ou des drones militaires jamais vus auparavant, tandis que d’autres affirment qu’elles montrent des engins d’un autre monde possiblement pilotés par des extraterrestres.

D’autres cependant sont plus sceptiques et parfois même dédaigneux, affirmant que les vidéos bizarres peuvent simplement être des tours de caméra, des phénomènes naturels ou même des canulars.

Le Sun Online a précédemment révélé les images « les plus convaincantes » d’un PAN, selon un groupe de scientifiques de premier plan, et une enquête dans le mystérieux « Ranch Skinwalker  » qui est le principal haut lieu américain pour les ovnis.

Source


Obama s’exprime sur les vidéos de la Navy

19/05/2021

Source : NBC NEWS

Par Jason Abbruzzese – Le 18 mai 2021

Traduction Era pour Area51blog

Capture d’écran de la vidéo NBC News

Obama à propos des vidéos d’OVNIS: «  Nous ne savons pas exactement ce dont il s’agit  »
La marine a confirmé pendant des années la légitimité des vidéos d’avions de combat qui suivaient des objets non identifiés.


L’ancien président Barack Obama a offert lundi une évaluation directe des vidéos de phénomènes aériens non identifiés qui ont continué d’attirer l’attention aux États-Unis.

« Ce qui est vrai, et je suis vraiment sérieux ici, c’est qu’il y a des images et des enregistrements d’objets dans le ciel dont nous ne savons pas exactement ce qu’ils sont », a-t-il déclaré.

Les commentaires d’Obama ajoutent à la légitimité croissante des rapports sur le phénomène non identifié et à la sensibilisation du gouvernement à leur égard à des niveaux élevés.

Apparaissant sur « The Late Late Show with James Corden » sur CBS, Obama a offert une certaine légèreté sur la question des extraterrestres et sa curiosité personnelle avant de prendre un comportement plus sérieux.

« Nous ne pouvons pas expliquer comment ils se déplacent, leur trajectoire », a-t-il déclaré. « Ils n’avaient pas de schéma facilement explicable. Et donc je pense que les gens prennent toujours cela au sérieux, essayant d’enquêter et de comprendre ce que c’est. »

La marine américaine a confirmé pendant des années la légitimité des vidéos d’avions de combat qui suivaient des objets non identifiés, dont certains se déplaçaient d’une manière que les experts en aéronautique ont eu du mal à expliquer.

Un rapport à venir du Pentagone combiné à une vidéo récemment divulguée,un débat dans l’émission «60 minutes» et une présentation dans The New Yorker ont ravivé l’intérêt pour les vidéos.

La nouvelle vidéo, enregistrée par un avion de la marine en juillet 2019, montre un objet sphérique volant non loin au-dessus de l’océan avant de plonger dans l’eau.

« Il a éclaboussé », disent les militaires sur la vidéo.

Le sujet a attiré l’attention de certains sénateurs qui demandent une enquête plus approfondie sur le phénomène.

Le sénateur Marco Rubio, R-Fla., A exhorté le gouvernement à «prendre cela au sérieux et avoir une méthode pour le prendre au sérieux».

Source


%d blogueurs aiment cette page :