AATIP : Le Pentagone est en train de former un nouveau groupe de travail pour enquêter sur les OVNI qui ont été observés par des avions militaires américains, selon deux responsables de la défense.

Janny Charrueau – MUFON France et Territoires Ultramarin
Admin

 15 août, 19:59 

Traduction de l’article du 13 août 2020 : Washington (CNN)Le Pentagone est en train de former un nouveau groupe de travail pour enquêter sur les OVNI qui ont été observés par des avions militaires américains, selon deux responsables de la défense.
Le secrétaire adjoint à la défense, David Norquist, aidera à superviser le groupe de travail, qui devrait être officiellement dévoilé dans les prochains jours, selon les responsables. Les efforts précédents pour examiner ce que le Pentagone appelle des phénomènes aériens non identifiés ont été menés par la marine américaine, car nombre des rencontres documentées impliquaient leurs avions.
Le Département de la Défense n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.
Les membres du Congrès et les responsables du Pentagone expriment depuis longtemps leurs inquiétudes quant à l’apparition d’avions non identifiés qui ont survolé des bases militaires américaines, présentant un risque pour les avions militaires. Il n’y a pas de consensus sur leur origine, certains estimant qu’il pourrait s’agir de drones potentiellement exploités par des adversaires terrestres cherchant à recueillir des renseignements plutôt que par des extraterrestres.
La commission sénatoriale du renseignement a voté en juin pour que le Pentagone et la communauté du renseignement fournissent une analyse publique des rencontres, suite à la publication officielle par le Pentagone de trois courtes vidéos montrant des avions américains rencontrant ces phénomènes.
« Nous avons des choses qui volent au-dessus de nos bases militaires et des endroits où nous effectuons des exercices militaires, et nous ne savons pas ce que c’est et ce n’est pas à nous, donc c’est une question légitime à poser », a déclaré le président de cette commission, le sénateur Marco Rubio, à une station d’information locale de Miami, WFOR-TV, en juillet.
« Franchement, si c’est quelque chose qui vient de l’extérieur de cette planète, c’est peut-être mieux que le fait que nous ayons vu une sorte de saut technologique de la part des Chinois ou des Russes ou d’un autre adversaire », a-t-il ajouté.
Les vidéos diffusées par le Pentagone semblent montrer des objets volants non identifiés se déplaçant rapidement et enregistrés par des caméras infrarouges. Deux de ces vidéos montrent des membres des services de sécurité réagissant avec stupéfaction à la vitesse à laquelle les objets se déplacent. Une voix spécule qu’il pourrait s’agir d’un drone.
En avril, le président Donald Trump a qualifié ces images de « vidéo d’enfer » et a déclaré à Reuters qu’il se demandait « si c’est vrai ».
En mai, CNN a obtenu du Centre de sécurité de la marine des « rapports de danger » détaillant des rencontres entre des avions de la marine américaine et des « phénomènes aériens non identifiés ».
« L’avion inconnu semblait être de petite taille, approximativement de la taille d’une valise, et de couleur argentée », selon un rapport décrivant un incident du 26 mars 2014.
Les rapports décrivent les phénomènes observés comme des « systèmes aériens sans pilote (UAS) » – la terminologie officielle du Pentagone pour les drones.
Les vidéos de la marine ont été publiées pour la première fois entre décembre 2017 et mars 2018 par To The Stars Academy of Arts & Sciences, une société co-fondée par l’ancien musicien de Blink-182 Tom DeLonge qui dit étudier les informations sur les phénomènes aériens non identifiés.
Le Pentagone avait auparavant étudié des enregistrements de rencontres aériennes avec des objets inconnus dans le cadre d’un programme classifié qui a été lancé à la demande de l’ancien sénateur Harry Reid du Nevada. Ce programme a été lancé en 2007 et s’est terminé en 2012, selon le Pentagone, car il a estimé que des priorités plus élevées nécessitaient un financement.
L’ancien responsable du programme Luis Elizondo a déclaré à CNN en 2017 qu’il pense personnellement « qu’il y a des preuves très convaincantes que nous ne sommes peut-être pas seuls ».
Michael Conte, de CNN, a contribué à ce rapport.
Nous remercions Janny Charrueau responsable de MUFON-France pour son autorisation d’avoir repris cette information  datant du 15 août 2020 qu’elle a traduit .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :