L’US Navy refuse de dévoiler une vidéo d’OVNI classée « Top secret »

La raison invoquée : cela causerait « des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est une vidéo qui avait beaucoup fait parler. En 2017, le New York Times dévoilait des images filmées par un pilote de la Navy en 2004, sur lesquelles on apercevait un objet volant non identifié (OVNI). Il existerait plusieurs vidéos sur le même type d’incident impliquant des OVNIS. Sauf que la Navy n’a pas l’intention de les dévoiler, explique Business Insider. La marine de guerre américaine avait dû admettre à l’époque qu’un programme d’étude sur les OVNIS existait. Mais des documents liés à celui-ci sont classés comme « top secret » et vont le rester, car leur publication pourrait causer « »des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est la réponse transmise par la Navy à un chercheur nommé Christian Lambright, qui a déposé une demande d’accès à ces documents dans le cadre du Freedom of Information Act, révèle VICE. Cette loi, remontant à 1966, oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents si un citoyen en fait la demande. Cette liberté est toutefois restreinte par différents critères : une possible mise en danger de la sécurité nationale est ainsi une explication suffisante pour empêcher la publication de ces documents. Selon la Navy, au moins une des vidéos de ce dossier est classée « Top secret ». Business Insider précise toutefois que le terme OVNI utilisé ici concerne « des phénomènes aériens non identifiés » ou des « objets volants non identifiés ».

 

Une enquête en cours

Les autorités ne considèrent donc pas nécessairement qu’il s’agisse d’extraterrestre dans les vidéos en question. Sur plusieurs d’entre elles, on entendrait des pilotes d’avions militaires confus. « Qu’est-ce que cette merde ? » se demande notamment l’un d’entre eux. Interrogé par le New York Times en 2017, un pilote avait expliqué avoir observé un objet volant « accélérer comme il ne l’avait jamais vu » auparavant. Des scientifiques avaient toutefois précisé au média qu’ils étaient sceptiques sur le fait que quoi que ce soit d’extraterrestre apparaisse sur ces vidéos. Susan Gough, porte-parole du Pentagone, a de son côté annoncé cette semaine qu’une enquête « sur les observations [de ces documents, ndlr] était en cours ». Elle n’a toutefois pas précisé si les conclusions de cette enquête seraient rendues publiques.

Source

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :