Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.

Illustration EXTRATERRESTRE
Crédit : Getty
Un document gouvernemental secret révèle que les chefs de la défense croient en la possibilité d’une visite exogène.

Article source : thesun.co.uk – Illustrations GETTY & ALAMY

Traduction Era pour 

Les chefs de la défense «ne peuvent pas exclure» l’idée d’une «visite extraterrestre» et cela pourrait constituer une «menace pour le Royaume-Uni», révèlent des dossiers gouvernementaux très secrets.

Les documents, qui n’ont pas encore été rendus publics, révèlent également comment les croyants et les non-croyants du MoD étaient «en guerre» à propos du problème des OVNIS.

Le ministère de la Défense a décidé de publier tous ses documents sur les ovnis en 2008 – et tous ont été rendus publics, à l’exception de deux, qui ont maintenant été visionnés par Sun Online.

Les experts en radars déclarent dans un fichier  qui fait l’effet d’une « d’une bombe: « … nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou déclarée.

« Notre politique actuelle de garder un esprit ouvert sur ces questions  ceci est donc probablement correcte. »

Dans un autre rapport de 1997, des officiers du renseignement du ministère de la Défense déclarent: « La seule conclusion logique à laquelle nous pouvons aboutir est que nous ne savons pas si les PAN (phénomènes aériens non identifiés) représentent une menace pour la défense du royaume. Nous ne pouvons pas éliminer la possibilité. »

Les dossiers montrent comment les relations se sont tendues entre l’état-major du renseignement de défense (DIS) – la faction du renseignement du MoD – et le département sceptique Sec (AS), chargé des questions de politique concernant les OVNIS.

Gouvernement en guerre contre les OVNIS

Après une rencontre entre les parties adverses, un membre de DIS écrit à propos d’une femme membre de Sec (AS): « … elle pense que toutes les observations sont explicables.

« Lorsqu’on leur a demandé sur quelle base de logique ou d’analyse cela avait été fait, il n’y en avait pas. »

Un autre document révèle que le personnel de la Sec (AS) a provoqué la colère du personnel du renseignement en ne leur transmettant que des rapports sur les OVNIS qu’ils jugeaient crédibles.

Selon les fichiers, DIS souhaitait effectuer des recherches approfondies sur le phénomène OVNI, notamment en consultant les archives et en recherchant des modèles.

Les documents, qui couvrent les années 1992 à 2003, montrent que Sec (AS) était inquiet à ce sujet, déclarant qu’il avait «quelques inquiétudes quant à ce qui est prévu».

Ils craignaient qu’en recherchant des observations d’OVNI, le MoD contredise ce qu’ils ont dit au Parlement, à savoir que le sujet concernant les OVNIS n’avait « aucune signification pour la défense » et n’était pas étudié en profondeur.

Nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou manifeste.

Fonctionnaire Du Ministère De La Défense.

« Comment pouvons-nous maintenir la ligne que la politique du gouvernement est de ne pas examiner plus avant les rapports [d’ovnis] et que nous n’avons rien à cacher? », Lit-on dans une lettre de Sec (AS) datant de 1997.

Nick Pope, qui a dirigé le projet UFO du Royaume-Uni – dans le cadre de Sec (AS) – a reçu les documents du ministère de la Défense avant leur publication et les a partagés avec Sun Online.

Il a déclaré:

«Ces fichiers montrent comment différentes divisions du MoD étaient en guerre les unes contre les autres à propos du problème des OVNIS.

-J’avais d’excellentes relations de travail avec des collègues du personnel du renseignement de la Défense et, comme je disposais d’une cote de sécurité élevée et du même esprit d’ouverture sur le phénomène, nos positions étaient transparentes.

-Malheureusement, les choses se sont effondrées après 1994, lorsque j’ai été promu et que j’ai changé de poste.

-Quelles que soient les raisons, mes successeurs n’avaient clairement pas la même bonne relation de travail avec le DIS que moi et les choses se sont terriblement mal déroulées.

-Il était ridicule pour mes successeurs d’essayer de filtrer les rapports en ne transmettant que ceux qu’ils jugeaient crédibles, car ils ne savaient pas comment le renseignement fonctionnait et étaient clairement considérés avec mépris par les vrais experts. »

La vérité est là-bas (bientôt)

«Je ne sais pas s’il s’agissait de scepticisme, de paresse ou même de croyance religieuse – certains représentants du gouvernement s’opposent à de sérieuses recherches sur les ovnis parce qu’ils croient que le phénomène est démoniaque – mais pour une raison quelconque, certains de mes successeurs ont voulu échapper complètement au sujet. . « 

Bien que le projet UFO ait officiellement pris fin en 2009, Nick pense que les responsables du renseignement enquêtent toujours sur le phénomène.

«Alors qu’ils peuvent penser qu’ils ont gagné la bataille en 2009 lorsque le ministère de la Défense a mis fin à son projet OVNI, les officiers du renseignement ne cessent de s’intéresser aux observations anormales s’ils pensent qu’il existe des menaces et des opportunités en termes d’acquisition de technologie.

-Cela indépendamment du fait qu’ils croient que les observations d’OVNI de bonne qualité soient générées par des avions militaires étrangers, des drones, des phénomènes de plasma atmosphérique exotiques – ou des visites extraterrestres.

-Je suis sûr qu’ils étudient toujours de telles choses, mais en dehors de la portée d’un programme ovni formellement constitué. 

-Comme cela semble avoir été le cas aux États-Unis avec le programme AATIP du Pentagone, le projet actuel sur les OVNIS au Royaume-Uni est probablement caché en raison de son intégration dans un programme de renseignement examinant les futures menaces aérospatiales. »

«C’est une partie fascinante de l’histoire officielle du sujet le plus bizarre que le MoD ait jamais traité et je pense que les gens seraient surpris, amusés et intrigués de découvrir que des responsables du MoD ont été entraînés dans les mêmes arguments opposant sceptique et croyants au sujet des OVNIS.  ceci ne se voit nulle part ailleurs », a-t-il déclaré. 

« La seule différence était que les enjeux étaient plus importants: le prix était la chance de définir la politique du gouvernement sur la question. »

Les deux documents – chacun contenant des centaines de fichiers – sont les derniers documents d’OVNI non encore rendus publics par le MoD- Crédit photo ALAMY

Les fichiers sont actuellement répertoriés comme « clos et conservés » par le ministère de la Défense sur le site Web des Archives nationales.

Nick dit que certains membres du personnel du ministère de la Défense ne voulaient pas enquêter sur le sujet des OVNIS car ils le trouvaient « démoniaque »
Crédit illustration : GETTY

 

                                 SOURCE

Mis à jour Area 51 blog ,le : 16-01-2019 à 23h40.

Publicités

2 Responses to Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.

  1. […] 16 JANVIER 2019, nous avons mis en ligne les dernières informations ( Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.) de Nick Pope via le média The Sun. Aujourd’hui nous l’avons contacté et nous a […]

  2. michel ardan dit :

     » Un grand pas ( fourchu ) pour les démons  » !…. Comme c’est triste : le « lion » Winston Churchill promettait « du sang et des larmes » , mais que recèle réellement le Cosmos ?!…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :